S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours poésie - Musique, Choixpeau !


Vous aviez peur de vous ennuyer cet été ? Tiiki vous propose un nouveau concours de poésie en vers : choisissez une année de rentrée et écrivez la chanson du Choixpeau magique !

Pour en savoir plus, c'est par ici.

Vous avez jusqu'au 1er septembre 2022 pour publier votre texte et l'ajouter à la série dédiée… juste à temps pour la Répartition !


De le 06/07/2022 16:56


Sélections du mois


Félicitations à Sifoell et Chrisjedusor, qui remportent la Sélection Fondateurs !

Ne partez pas trop vite en vacances ! En juillet, les Animaux Fantastiques (les films !) sont à l'honneur. Vous avez jusqu'au 31 juillet pour lire les 5 textes proposés par les membres et voter par ici.

Après cela, l'équipe prendra un mois de repos bien mérité. Mais elle revient en septembre sur le thème Femslash ! Vous avez deux mois (oui, deux mois !) pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

On nous souffle dans l'oreillette que si vous voulez vous occuper en août, la Sélection Fictions longues continue. Il vous reste 6 mois pour découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.




De Equipe des Podiums le 04/07/2022 17:49


Concours hommage à Barbara - Ma plus belle histoire


De plus loin, que nous revienne
L’ombre de nos amours anciennes,
Du plus loin, de la première écoute…


Durant l'été 2022 (juin à août), nous, Juliette54 et Amnesie, vous proposons de déclarer votre amour à Barbara.
En un concours en trois manches, nous vous proposons de (re)découvrir ses chansons et son univers. Le premier chapitre (de 500 à 5000 mots) doit être écrit et mis en ligne d'ici le dimanche 10 juillet à 23h et doit s'inspirer d'une chanson de Barbara de ton choix et du thème Ma plus belle histoire...

Pour t'inscrire, nous donner le lien vers ton chapitre et pour plus d'info, nous t'invitons à consulter ce post sur le forum HPF !

Notre plus belle histoire d'amour, c'est toi, Barbara...


De le 03/07/2022 11:03


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 28/06/2022 07:52


Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


La mécanique du corps par Princesse

[31 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

"Ecrire est l'exultoire que peu de personne peuvent comprendre"

 

« …Lorsque Charlotte Potter s’était installée sur le canapé en velours du salon refait à neuf, elle n’aurait jamais imaginé que son sourire radieux allait s’effacer en quelques secondes. Comme si un esprit farceur avait décidé de gommer tout ces signes de joies sur son visage jeune et angélique.


- Négatif ? avait-elle répété au médicomage, gêné, installé face à elle, la main crispée sur sa mallette en cuir.


Lorsque Charlotte avait demandé au médicomage de passer à Godric’s Hollow, elle n’aurait jamais imaginé que la réponse aurait si brutale, si nette. Un coup de hache qui avait cisaillé l’air en deux.


- Vous pensiez que le test aurait été positif ? demanda-t-il, le regard mal à l’aise, la main toujours crispée.


Lorsque la réponse avait fusé dans le salon, Charlotte avait cru que son cœur venait de lâcher. Négatif… Son test s’était révélé négatif… elle n’était pas enceinte.


- Oui… enfin non, se rattrapa-t-elle, mal à l’aise à son tour. Je voulais savoir… simplement par prudence, continua-t-elle de mentir avant de se relever et de lisser sa longue jupe couleur rubis. Merci de vous être déplacé.


La maîtresse de Godric’s Hollow sonna un de ses elfes pour raccompagner le médicomage à l’entrée, et rapidement, elle leur tourna le dos, essayant de se contenir au maximum. Au loin, la voix basse du sorcier résonna douloureusement à ses oreilles.


- Mrs Potter, si je peux me permettre, vous n’avez que vingt ans… vous êtes encore jeune, la rassura-t-il, timidement. Ne soyez pas effrayée par un premier échec.


Sa voix mourut dans le salon, en même temps que la voix de Charlotte dans sa propre gorge. Aucun son ne sortit de sa bouche. C’était trop pour elle. Pourtant, rapidement, trop rapidement, la jeune femme releva la tête et sortit dans le jardin pour prendre l’air et profiter des rayons de soleil de la fin de Juillet. Ils étaient plus beaux, et les plus chaleureux selon elle. Et puis, ce n’était que le premier test, il n’y avait pas à s’affoler. Ses pas la guidèrent rapidement au dehors, mais son âme, elle, resta prisonnière de ce salon trop neuf… » 

 

 

 

 

- Charlotte ?

 

La voix grave et rauque d’Henry la fait sursauter, et Charlotte cligne des yeux à plusieurs reprises. Elle s’était perdue dans son souvenir, et seul la voix de son mari, et sa main sur la sienne la ramène à la réalité.

 

- Vous êtes toute pâle, lui fait remarquer Henry, la mine soucieuse. Tout va bien ?

- Oui, tout va bien, rassure Charlotte avec un grand sourire en hochant délicatement de la tête.

 

Sur sa droite, le gazouillement aigu d’un bébé retient son attention, et la dure réalité revient de plein fouet. Aujourd’hui, son amie d’enfance, Una, présente son premier-né à toute la bonne société Londonienne. Un énorme dîner, chez les Macmillan, est donné en l’honneur du petit poupon qui se débat dans le berceau, emmailloté dans des langes turquoise, bien trop grand pour lui.

Charlotte et Henry avaient été les premiers à être conviés à ce rendez-vous tant attendu.

 

- Tu veux le prendre dans tes bras, Charlotte ? demande Una, les joues encore rondes de sa grossesse.

- Oui, répond-elle avec tendresse.

 

Mais lorsque ses mains effleurent ce bébé si rose et si parfait, Charlotte sent sa tête tourner et le jardin en fleurs se déforme en longues arabesques multicolores. Pourtant, la jeune femme garde la tête haute, et son sourire attendrissant ne décolle pas sa bouche pulpeuse. Seuls ses yeux chocolats reflètent toute la tristesse qui vient d’envahir son âme. 

Au bout de quelques minutes, Charlotte tend le poupon à sa mère, et se lève précipitamment du banc sur lequel elle est installée. Ses pas la précipitent dans la salle de bain du premier étage, tout près de la nurserie qui accueille ce petit être. La porte claque, et le front de Charlotte se retrouve cloué au chambranle. Sa tête glisse contre le bois, encore et encore, toujours plus bas, jusqu’à ce que ses genoux touchent le carrelage, et que d’épaisses larmes coulent sur son visage.

 

Elle avait presque oublié à quel point cela lui fait mal. A quel point elle se sentait vide. Elle, qui avait cru, pendant dix jours, porter un enfant. Porter l’enfant de l’homme qu’elle aimait plus que tout. Elle avait cru pouvoir encaisser, tenir tête à se tournant négatif de la vie, mais au final, rien n’avait jamais été aussi dur à supporter de toute son existence. Oui, ce n’était que le premier test, oui il n’y avait rien d’affolant… c’était ce qu’on lui avait répété à longueur de journée depuis une semaine. Et elle y avait presque cru… elle y avait cru jusqu’à ce qu’Una lui mette cette petite merveille dans les bras, lui rappelant indirectement son premier échec. Son premier échec de femme. Son premier échec d’épouse.

 

 

 

Note de fin de chapitre :

"La grossesse n'est pas un caprice... c'est un accomplissement confirmé et affirmé"

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.