S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Vague à l'âme par Tiiki

[6 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Cet OS est le premier à s'inscrire dans le cadre de ma série Les rivages des brumes. Je vous invite à jeter un jour un œil au point de vue de George dans Le bruit de la mer si l'envie vous en prend.

L'image ci-dessous est libre de droits. Pas de notes de fin pour vous laisser sur du silence.

Je vous souhaite une très bonne lecture !


Les sanglots inondent la Chaumière aux Coquillages. Sous un ciel délavé, l'atmosphère est lourde, la chaleur étouffante, les corps suintent de toutes parts. Je suis là, face à ces regards graves qui se voilent peu à peu. Je suis là, bercée par ce flot continuel de paroles qui se trouble. Bercée par ces voix fragiles qui se noient au fond des gorges. Molly tangue, vacille, chancelle. Pâle, ton père s'abîme sur ses flancs. Fleur est très digne, très bien. Elle embrasse les joues humides de tes frères. Elle enlace ta jeune soeur dont la moindre esquisse de sourire s'évanouit aussitôt. Ici chaque éclat de vie se meurt dans des méandres de chagrin ; tu n'aurais pas aimé cela. Le grand cortège impersonnel a depuis longtemps déserté les lieux. Le silence leur semble tous désormais intolérable. Ils se pressent de raviver la lueur flamboyante de tes yeux. George ne rit plus.

Il te ressemble, tu sais.



Les sanglots inondent la Chaumière aux Coquillages. Moi, je rêve d'un petit cottage où nous ne serions que deux, et où mon seul plaisir naîtrait de l'immensité de ton regard. Un univers esseulé mais qu'importe, puisque l'intensité de tes pupilles suffirait à toute chose. La pulpe de tes lèvres parlerait pour le monde. Tes mains embraseraient mon âme. Nos corps seraient frissons.

Comme une caresse assassine va courir sur mon coeur, je sens encore ton pouce couler de mes omoplates à mes hanches. Mes mains ne peuvent cesser de presser ta taille ; les tiennes s'enroulent parfois dans le creux de mon cou, effleurent souvent mes fesses aussi. J'entends encore ta lourde respiration qui s'écrase contre ma peau, tandis que ta poitrine heurte violemment la mienne. Je me revois embrasser ta joue, ton épaule droite, et, d'un air un peu gauche, t'allonger dans la mer de draps qui nous fait face. Quel délice, alors, de te sentir en moi. Quel délice, alors, de me noyer dans chacune des vagues d'abandon qui me – qui nous submergent ! Mes yeux glissent de tes lèvres à ton ventre et tu frissonnes entre mes doigts. De tes paumes immenses, tu n'hésites pas à repousser nos mèches humides pour observer ces langues, légères, esquisser un enivrant ballet.

La sueur perle sur nos corps. Les rivages s'embrument au rythme des pressions chaudes et salées que tu exerces contre ma peau.

Merlin qu'il est beau l'océan, Fred. Ses vagues se brisant sur les écueils comme la dure réalité sur nos vies.



L'horizon s'est déjà assombri. Le soleil épouse les collines alentour. La houle agite sans un bruit les flots. L'écume dévorera bientôt la crique fleurie de nos adolescences. L'onde irrégulière fredonne nos afflictions. Ton souvenir dérive, mon sourire s'écaille. Les yeux clos, mes paupières tremblent sous l'embrun âpre abandonné çà et là par la brise.



Les sanglots inondent la Chaumière aux Coquillages. Enveloppé dans les linceuls, je sais que tu es bien.



Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.