S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Concours d'écriture


Ici la voix...

La voix vous propose un concours Secret Story, pensé pour les membres les plus anciens du site comme ses plus récents utilisateurs ! Idéal pour apprendre à connaître de nouvelles personnes et découvrir la communauté HPFienne, autrices comme lectrices y sont les bienvenues ! La voix vous explique son projet plus en détails ici !
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 septembre !




De La Voix le 05/09/2022 23:30


IRL Officielle


Bonjour à toutes et tous !


A l'occasion des 25 ans de la saga Harry Potter, l'association a décidé de marquer le coup en organisant une IRL officielle ! o/
Elle se déroulera du vendredi 30 septembre au dimanche 02 octobre 2022, au sud de Tours. Cette IRL est ouverte à toustes, lecteurs, auteurs, et membres de l'association. Vous trouverez plus de renseignements ici.
Nous avons hâte de vous rencontrer !

De Le Conseil d'Administration le 01/09/2022 18:12


Le Paradis de mon Enfer par Cassy

[71 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Et voilà la deuxième partie!! 

J'espère que vous avez apprécié la première. Premier "couple" formé: Nelly et Remus. Pour savoir si ce sera la seul de cette soirée, je vous laisse avec la deuxième partie de ce chapitre: Le temps d'une soirée :D 

 

Bonne lecture! 

 

Lily ne s'était jamais sentie aussi impuissante. Elle se demandait si le coup allait faire mal, ou si quelqu'un allait l'entendre pour venir la sauver. Elle ne pouvait même pas hurler tant sa gorge était serrée.

-Tu ne te défends même pas Evans ?

Tremblante de la tête aux pieds, Lily ne se rendit même pas compte que Malefoy venait de la lâcher.

-Tu crois vraiment que je vais m'abaisser aux manières vulgaires de se battre des moldus ? Sûrement pas. Tu es désormais prévenue : baisse la tête quand tu me vois passer. Garde le profil bas. Et ne t'avise plus jamais d'adresser la parole à Rogue, ou tu auras à faire à nous. Et cette fois, pas d'avertissement.

Lucius la balança une derrière fois contre le mur et Rosier cracha par terre avant de sortir nonchalamment des toilettes des filles, laissant une Lily complètement traumatisée s'effondrer sur le sol.

 

Il était désormais minuit et Sirius se demandait s'il n'allait finalement pas regagner Poudlard. Peter avait mystérieusement disparu avec Melinda Howl, une petite Poufsouffle joufflue. James était à sa gauche et avait entamé une discussion avec Emmeline qui en avait profité pour poser la main sur son épaule. Il aurait au moins espéré que Vance serait avec Marlene, mais c'était peine perdue. Il était très heureux que ses amis profitent de leur soirée - il ne l'avait lui-même fait que trop de fois-, mais l'ennui commençait à le gagner. C'est alors qu'il vit Cassidy, seule sur la piste de danse, qui semblait désemparée. En lançant un regard en coin à James, qui tournait le dos à la piste, il se décida à rejoindre la jeune femme.

-Alors comme ça tu es toute seule ?

Cassidy sursauta et dut se retenir au jeune homme pour ne pas tomber.

-Sirius, tiens donc ! Tu n'es pas avec McKinnon ce soir ?

-Je n'en avais pas envie. Je m'apprête à rentrer.

-Comment ça ?

Sirius haussa des épaules :

-La soirée est chouette mais mes amis n'ont plus besoin de moi. Dis, tu ne voudrais pas rentrer avec moi ? Tu sembles un peu ébréchée, voire carrément soule. Et ça ne me plait pas de te savoir seule.

-Tu t'inquièterais donc de mon sort ? lança Cassidy avec un sourire énigmatique.

-Je ne l'ai jamais caché.

Les deux adolescents se lancèrent un regard de braise et la sœur de James perdit son sourire pour se perdre dans le regard du noiraud :

-C'est vrai ce que disent les filles, tu as définitivement des beaux yeux.

Sirius éclata de rire :

-Alors, qu'est-ce que tu choisis de faire ?

Cassidy haussa les épaules :

-Je veux bien rentrer, mais je dois d'abord retrouver Dorcas !

-On peut se séparer et faire le tour si tu veux. Va voir du côté du bar, j'irai vers les toilettes. On se retrouve ici dans cinq minutes et si on ne la trouve pas c'est qu'elle est déjà rentrée, ça te va ?

Cassidy acquiesça et, alors qu'elle passait devant lui pour partir à la recherche de son amie, Sirius en profita pour lui effleurer la main. Puis, comme si de rien n'était, il partit de son côté à la recherche de Dorcas. Il passa devant les Serpentards qui semblaient en pleine crise de fou-rire et douta fortement de la présence de la jeune femme à cet endroit. Puis il arriva devant les toilettes et se demanda ce qui lui avait pris de choisir cet endroit : il ne pouvait décemment pas entrer dans les toilettes des filles. Il resta quelques instants planté devant la porte pour voir si Dorcas en sortait puis, décidant qu'il s'était suffisamment ridiculisé, il se décida à rejoindre Cassidy. Alors qu'il s'apprêtait à partir, il entendit le bruit du robinet accompagné de reniflements imperceptibles. Se pouvait-il que Dorcas ait des ennuis ? Prenant son courage à deux mains, il ouvrit la porte des toilettes des filles.

-Lily ?!

Elle était restée assise par terre quelques seconds, le temps de reprendre son souffle. Plusieurs émotions l'avaient accompagnée : la peur, l'effroi, la tristesse et la colère. Après ce qu'elle avait estimé être vingt minutes, Lily s'était relevée d'un bond : il était hors de question qu'elle reste terrée dans les toilettes de peur. Elle s'était regardé dans la glace : il restait des traces de larmes mais ses yeux avaient dégonflé. Puis elle avait allumé l'eau pour se rafraîchir quand une voix l'interrompit :

-Lily ?!

La jeune femme sursauta tellement qu'elle laissa s'échapper un petit cri. Les yeux encore embués, il lui fallut quelques secondes pour reconnaître Sirius. « Tout mais pas lui ». Encore une fois, une vague d'émotions la submergea : elle tergiversait entre le soulagement et la honte.

-Qu'est-ce que tu fais dans les toilettes des filles ?

Sirius se redressa, mal à l'aise.

-Enfaite, je cherchais Dorcas. Tu ne l'aurais pas vue par hasard ?
Lily fit non de la tête. Sirius resta planté devant la porte.

-Tu as pleuré ? demanda-t-il.

Son ton ne trahissait ni moquerie ni compassion. Il s'agissait plutôt d'une affirmation.

-Ça ne te regarde pas, à vrai dire.

-Probablement que non.

Voyant qu'il ne semblait pas prêt à s'en aller, Lily se tourna brusquement vers Sirius :

-Tu vois bien que Dorcas n'est pas là, alors qu'est-ce que tu fiches encore ici ?
-Tu trembles et tu as pleuré. Et je n'ai pas envie de te laisser dans cet état-là. Alors tu as le choix : soit tu me dis ce qu'il s'est passé et je te laisse tranquille, soit on reste ici quelques instants de plus à se regarder dans le blanc des yeux.

Mi-furieuse mi-suprise, la rousse hésita : il s'agissait de Sirius Black, le cousin de Narcissa et meilleur ami de James Potter. Il ne pouvait être fiable. Dans le même temps, lui et sa bande l'avaient déjà sauvée devant Malefoy. Elle se souvenait de la règle numéro une que son père lui avait fait promettre de suivre avant son entrée à Poudlard : « si quelqu'un t'embête ou te fait du mal, promets-moi d'en parler ».  « Je ne peux de toute manière pas tomber plus bas ».

-Malefoy m'a menacée et je n'avais pas ma baguette, lança-t-elle rapidement.

-Comment ça ?! Ici même ? Il a osé ?

Lily acquiesça d'un signe de tête.

-Mais... Qu'est-ce qu'il t'a fait ?
-En soi rien, mais j'ai bien cru qu'il allait me frapper un moment donné.

Lily n'avait pas prévu la réaction de Sirius : ce dernier semblait en grande rage.

-Et bien ne t'inquiète pas, je vais aller m'en occuper sur-le-champ.

-Non, Sirius, ne fais pas ça s'il te plait ! Et puis, qu'est-ce que ça peut bien te faire ? Tu ne m'apprécies pas à ce que je sache.

-Jamais personne n'attaquera une fille devant moi, encore plus lorsqu'il s'agit d'une Gryffondor. Que je t'apprécie ou non n'a rien avoir là-dedans. Et peut-être que si tu étais un peu plus aimable, j'aurais moins de peine à t'apprécier.

Lily ne répondit rien. Les reproches semblaient bondir sur elle. Toutes inhibitions avaient quitté son corps depuis la presque agression de Malefoy.

-Peut-être. Mais si tu les attaques, alors Madame Rosmerta forcera tout le monde à sortir de son bar, ne voudra plus jamais organiser de soirées et tu auras des ennuis. Sans compter que je devrai aller m'expliquer avec Mcgonagall et je ne compte vraiment pas perdre mon poste de préfète-en-chef pour Malefoy et sa bande.

Sirius sembla réfléchir quelques instants avant d'affaisser ses épaules :

-Bien, tu as gagné. Je ne ferai rien. Ce soir tout du moins. Attends que j'en parle à mes amis, on ira leur régler leur compte !
-Non ! Je ne veux absolument que J... que tes amis sachent que je me sois faite attaquée !

Sirius roula des yeux et soupira.

-Comme tu veux. En attendant, tu ne comptes pas rester dans ces toilettes indéfiniment oui ? Laisse-moi au moins te raccompagner à la fête. Si tu veux, Cassidy et moi on rentre maintenant, tu peux nous accompagner.

Lily acquiesça :

-Laisse-moi prendre mon sac au bar et je vous suis.

-Bien, on sera devant l'entrée.

-Merci, Sirius.

-C'est normal. Promets-moi que tu le diras si Malefoy ou quiconque vient te menacer à nouveau ?
Lily acquiesça puis sourit :
-Je ne compte pas en faire une habitude.

Sirius sourit à son tour. Les deux adolescents sortirent des toilettes. En passant devant la bande à Malefoy, Lily leva haut la tête et fit semblant de ne pas les apercevoir. Elle se demandait si Severus était là au milieu, entrain de rire avec les autres de son désespoir. Après tout, il était allé se plaindre de la manière dont elle le traitait, et c'était pour cela qu'elle s'était faite agressée. Il était temps qu'elle se fasse une raison : elle ne serait plus jamais amie avec Severus Rogue. La salle était toujours autant voire plus remplie que lorsqu'elle l'avait quittée. Les élèves semblaient plus que jamais vouloir profiter de la dernière heure qui s'offrait à eux. Lily plissait des yeux : Nelly et Remus n'étaient nulle part, de même qu'Alice et Franck. Elle soupira : elle aurait aimé prolongé la soirée pour ne pas finir sur ce désastre. Mais si elle en croyait Sirius, Cassidy comptait rentrer et elle se voyait mal lui demander de rester en sa compagnie. Résignée, elle décida d'aller chercher son sac :

-A plus tard, lança-t-elle à Sirius.

La rousse repéra rapidement la cachette qu'elle avait choisi pour mettre son sac ainsi que celui de Nelly en sûreté sous le bar. Elle se précipita pour les prendre mais fut coupée dans son élan. A quelques centimètres de son sac se trouvait James Potter, en grande conversation avec Emmeline Vance. Le garçon dut sentir son regard, car il se retourna en un éclair vers elle. Lily était furieuse : il ne suffisait pas qu'elle se fasse agresser, il fallait aussi qu'elle tombe sur James Potter en plein session de drague. Cette fois-ci bien décidée à partir du bar le plus rapidement possible, elle se rua sur les deux sacs qu'elle prit à la volée et se retourna violemment vers la sortie. Le problème était qu'elle ne pouvait plus apercevoir les portes d'où elle était tant la salle s'était remplie. Une musique tonitruante venait de démarrer, que Lily comparait aux basses moldues et les élèves de Poudlard semblaient soudain pris de folie. Bien qu'elle détestât les espaces clos, savoir James Potter à ses côtés enlacer Vance lui donna le courage nécessaire pour s'engouffrer dans la foule en délire. Chose qu'elle regretta à peine avait-elle posé les pieds au milieu. Très vite, trois garçons qu'elle n'arrivait même pas à distinguer tant ils étaient prêts l'entourèrent et se mirent à sauter en l'air. Instinctivement, Lily plaça un des sacs sur sa tête pour se protéger des probables coups de coudes et se recroquevilla. Jamais elle ne s'était sentie aussi démunie qu'en cette soirée. Paralysée par la peur et le souffle manquant, elle n'eut même pas le réflexe de sortir sa baguette pour l'aider à se frayer un chemin parmi les élèves en délire. Soudain, une main vint lui agripper fermement le tour de taille. Alors qu'elle s'apprêtait à lancer le sac qu'elle tenait sur sa tête sur celui qui s'était permis ce geste, son poignet fut brusquement arrêté par une deuxième main.

-Doucement, Evans. Je veux te sortir de là.

Pour la énième fois de la soirée, Lily fut estomaquée. James Potter se tenait devant elle, la dominant de toute sa taille, une main sur sa taille et l'autre entourant (avec douceur mais fermement) son poignet.

-Lâche-moi tout de suite, Potter ! Je peux me débrouiller toute seule.

Il lui lâcha le poignet mais garda une main fermement au creux de ses reins, l'étau des élèves se resserrant toujours plus autour d'eux.

-Tu n'y arriveras pas toute seule, Evans. Je ne veux pas te faire de mal, juste te raccompagner vers la porte.

Sans se l'avouer, Lily fut soulagée d'entendre ces mots. Elle le crut immédiatement quand il affirmait ne pas vouloir lui faire de mal. Et il fallait avouer qu'un garçon n'était pas de trop pour la protéger de la horde en folie.

-Attendons peut-être que la musique se calme ! hurla James aux oreilles de Lily, qui approuva silencieusement.

Pendant quelques secondes, alors même que la musique était à son comble, un silence complet se fit dans la tête de Lily. Ce soir-là, elle était passée par toutes les émotions et sensations existantes : l'agacement de devoir prêter son local, la fébrilité lorsqu'elle avait bu les premières gouttes de bièraubeurres, l'excitation de se rendre à la fête, la gêne de se retrouver toute seule, la joie de voir Nelly embrasser Remus, la peur atroce de souffrir face à Malefoy, la honte devant Sirius et la colère de ne pouvoir se dépêtre des élèves de Poudlard. Mais, alors qu'elle se trouvait devant James Potter, son ennemi de toujours, elle ne ressentait plus rien de tout cela. Elle faisait tout simplement le vide. Et Lily découvrit quelque chose peut-être pour la toute première fois de sa vie : il était bon de ne penser à rien. De ne pas laisser son cerveau dicter ses émotions. De laisser son corps ressentir. Elle se trouvait devant James Potter, et le jeune homme n'avait pas bougé : sa main était toujours dans le creux de ses reins. Si elle y pensait, elle pouvait ressentir les mouvements imperceptibles qu'il faisait pour la tenir près de lui et la force dont il serait capable de faire preuve si jamais elle s'en allait. Et ça ne la mettait pas en colère, ni ne lui faisait peur. Elle ne l'avait que trop ressenti au cours de cette soirée. Désormais, elle ne sentait que les doigts de James qui appuyait pour qu'elle se rapproche. Puis elle sentit une deuxième main qui remonta le long de sa cuisse. Sans qu'elle ne s'en rendît pleinement compte, elle lâcha les deux sacs. La musique avait ralenti, les élèves s'étaient gentiment détournés d'eux. Mais Lily voulait que ça dure encore quelques instants. Elle avait besoin de ressentir son corps, de se sentir protégée. C'était ce que faisait James Potter en ce moment-même : il l'attira vers elle avec un mouvement légèrement plus brusque et ne s'arrêta pas d'appuyer dans son dos même lorsqu'ils se trouvèrent collés. Sa deuxième main s'arrêta sur la cuisse de Lily, qu'il caressait doucement. Puis, alors qu'elle avait attrapé un coude à James pour s'empêcher de tomber à la renverse, Lily ferma les yeux et sentit les lèvres du jeune homme se poser doucement sur les siennes. A mesure que la musique, lascive et sensuelle, avançait, les lèvres de James devinrent plus insistantes, jusqu'à y glisser sa langue à travers. Lily n'avait pas bougé mais s'était légèrement mis sur la pointe des pieds, peut-être pour accentuer le baiser. Plus rien ne comptait : ni Malefoy, ni Sirius, ni les gens autour, ni même son aversion pour James Potter. Ce qui comptait, c'était les sensations qui partaient du bas de son ventre pour remonter dans sa poitrine : la chaleur, mais aussi une vague électrique qui traversait son corps tout entier. Jamais elle n'avait ressenti ça. Aussi brutalement qu'une douche froide, le baiser prit fin. Lily était presque sûre que ce n'était pas elle qui en avait décidé ainsi tant elle avait perdu la maîtrise de son corps. Elle reprit conscience de tout : la soirée, la musique, la lumière, les élèves. Elle remarqua que son souffle était court et qu'elle se mordillait la lèvre au point d'y laisser une éraflure. Elle ravala la bile qui se trouvait au fond de sa gorge et planta son regard, désemparée, dans celui de James. Celui-ci semblait en bien meilleure posture, et avait repris son éternel air arrogant et sûr de lui :

-Et bien, voilà, la musique s'est calmée. Je te souhaite une très belle nuit, Evans.

 

 

 

Si Sirius avait dû décrire cette soirée, il l'aurait sans aucun doute qualifiée de « complètement cinglée ». Remus avait été le plus entreprenant, Peter l'avait abandonné pour une fille et, comble de l'ironie : il avait très clairement vu James et Lily s'embrasser. Au départ, il avait pensé que son imagination lui jouait des tours : la foule d'élèves étaient tellement dense qu'il était impossible d'y voir clair. Puis il avait fallu se rendre à l'évidence : les deux ennemis avaient bel et bien échangé un baiser. Sirius ne savait qu'en penser. Il pouvait imaginer que Lily avait été décontenancée par la menace de Malefoy et qu'elle ait momentanément perdu la tête, mais il se demandait s'il n'y avait pas plus que ça. Le jeune homme décida qu'il réfléchirait à tout cela le lendemain. Il venait de passer le contrôle de Rusard, qui semblait plus maussade que jamais (n'y avait-il eu aucun élève à réprimander ?) et marchait en direction de la salle commune de Gryffondor avec Cassidy.

-Tu te sens mieux ?

La jeune femme marchait désormais droit et semblait un peu moins éméchée que dans le bar.

-Le plein air m'a fait du bien.

Sirius sourit, il était content de voir qu'elle était dans un état plus conscient.

-Oh non ! s'écria-t-elle en se tapant la tête avec sa main.

-Qu'est-ce qu'il se passe ?

-J'ai oublié ma baguette au Trois Balais. Madame Rosmerta en avait besoin pour essuyer ses verres. Lily m'avait prévenue que je devais la reprendre. Quelle gourde je fais !

Sirius eut un rire discret.

-Tu voudrais aller la rechercher ?

-Je n'ai pas le courage, il faudra probablement déjà me couper les pieds. Tu sais la douleur que ça inflige de marcher avec ça ?

Elle leva sa jambe pour montrer son talon. Sirius éclata de rire :

-Je suis plutôt content d'être un garçon quand je vois ça.

Cassidy lui tapa gentiment sur l'épaule. Ils venaient d'arriver devant le portrait de la Grosse Dame.

-Avant qu'on entre, commença Sirius, je voulais savoir si tu m'en voulais toujours pour la remarque que j'ai faite sur l'histoire avec ton père.

Cassidy garda le silence quelques secondes puis planta son regard dans celui du brun ténébreux.

-Non. Il faut tout simplement que je me fasse à l'idée que James est plus proche de toi que de moi, c'est tout.

-N'importe quoi ! Il ferait tout pour toi, tu le sais très bien.

Cassidy haussa des épaules.

-Bon... On entre ?

Sirius regarda le portrait endormi de la Grosse Dame. Il n'avait aucune envie d'entrer dans cette salle commune pour laisser Cassidy remonter dans son dortoir. Il se rendit compte qu'il n'avait pas remarqué à quel point elle était jolie ce soir-là : la robe mettait parfaitement en avant ses formes, les bottes allongeaient le galbe de ses jambes et sa coiffure encadrait son visage à la fois doux et froid.

-Pour dire vrai Cass, je n'ai absolument pas envie de rentrer maintenant.

La jeune femme soupira légèrement. Son regard bleu azur se planta dans celui gris de Sirius.

-Moi non plus.

Il n'en fallut pas plus au jeune homme pour l'attirer vers lui d'un geste assuré et pousser ses lèvres contre celles de la jeune femme. Indifférent au fait qu'il embrassait Cassidy dans les couloirs de Poudlard, ses mains se laissèrent aller au corps de la jeune fille, laquelle s'était agrippée aux cheveux de Sirius. Soudain, elle stoppa le baiser :

-Attends, pas si vite. On ne peut pas faire ça ici.

Sirius sourit et laissa son regard divaguer vers le local des préfets-en-chef :
-James m'a donné le mot de passe.

Cassidy semblait hésiter. Puis elle croisa une nouvelle fois le regard de Sirius et céda :

-C'est d'accord.

Avec la sensation qu'il aimait tant d'être encore une fois arrivé à ses fins, Sirius lança le mot de passe à la porte du local qui s'ouvrit imperceptiblement. Ne prenant pas la peine d'allumer les lumières, il tint Cassidy par la taille et la poussa gentiment mais fermement vers le canapé où il la pressa de s'allonger. Prenant place au-dessus, le jeune homme passa une main sur la cuisse de Cassidy, laquelle se cambrait légèrement. Il profita de la cambrure pour passer sous sa robe et remonter sa main, lui griffant légèrement le dos au passage.

-Attends, soupira la jeune femme.

-Je t'ai fait mal ?

-Non. Mais on ne devrait pas faire ça.

Sirius prit un certain temps pour observer Cassidy : ses yeux bleus reluisaient de désir, et il pouvait sentir son corps se trémousser sous le sien. Il sourit avec assurance et haussa un sourcil :

-Comme si c'était la première fois, lança-t-il avant de reprendre leurs baisers endiablés.

Sirius décolla ses lèvres de Cassidy pour descendre dans son cou. Il vint lui mordiller le lobe avant de descendre plus bas, vers le creux de son épaule puis la naissance de ses seins. Il sentait la jeune femme qui se crispait de plaisir sous lui, une sensation qu'il appréciait tout particulièrement. D'un mouvement agile et rapide, Sirius remonta la robe de Cassidy pour la faire passer par-dessus sa tête. Il découvrit des sous-vêtements en dentelles bleu clair qui mettait le teint halé de la jeune femme en valeur. Tandis qu'il remontait l'une de ses mains sur la cuisse de Cassidy et qu'il faisait passer l'autre dans ses cheveux, le noiraud continua à descendre le long de son ventre. Lorsqu'il atteignit le nombril, il laissa son souffle s'échapper, ce qui suffit à l'adolescente pour se cambrer davantage. Avec un sourire carnassier, Sirius sut que c'était gagné : Cassidy avait abdiqué, et il comptait bien lui prouver qu'elle avait eu raison.

Note de fin de chapitre :

Et voilàààà!!

 

Je dois dire que je suis super heureuse d'en être arrivée là: c'est assez compliqué d'avoir quelques choses de précis dans la tête et de le retranscrire sur papier. Mais finalement, j'ai écrit ces deux chapitres relativement naturellement, et je suis plutôt contente du résultat. 

Dites-moi ce que vous en avez pensé: est-ce que vous pensez que c'est trop d'un coup, ou alors est-ce que vous appréciez que l'histoire s'accélère comme ceci le temps de deux chapitres? Et surtout: est-ce que vous vous y attendiez?

 

A bientôt pour un nouveau chapitre et de nouvelles aventures avec nos Maraudeurs, Des bisous! :) 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.