S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Concours d'écriture


Ici la voix...

La voix vous propose un concours Secret Story, pensé pour les membres les plus anciens du site comme ses plus récents utilisateurs ! Idéal pour apprendre à connaître de nouvelles personnes et découvrir la communauté HPFienne, autrices comme lectrices y sont les bienvenues ! La voix vous explique son projet plus en détails ici !
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 septembre !




De La Voix le 05/09/2022 23:30


Le Paradis de mon Enfer par Cassy

[71 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Salut à tous!!

Je vous souhaite un JOYEUX NOEL!! J'espère que vous pouvez profiter d'être avec les personnes que vous aimez, et profiter de ce moment si magique :-)

 

Comme promis, voici le prochain chapitre de ma Fanfiction ;-) Je suis particulièrementinspirée, et j'avais vraiment envie de pouvoir retrouver cet esprit léger des fêtes même dans ma fanfiction :D 

 

Sur ce, je vous souhaite une très belle lecture! 

 

Le grand jour était arrivé. Tout Poudlard était en effervescence. Il semblait que les émotions contenues durant l'année scolaire avaient explosé à l'approche de l'événement de l'année dans l'école. Jamais les décorations n'avaient été aussi belles. Chaque armure redorait de guirlandes et de bonnets de père Noël, chaque personnage de tableaux avaient eux aussi joués le jeu en se déguisant. Hagrid avait fait un effort tout particulier en amenant le plus de sapin possible de la Forêt, qu'il avait décoré avec ses soins. Le seul problème était les gnomes de jardin qui s'y étaient greffés et qui essayaient de mordre chaque élève qui s'approchait trop d'un arbre. Les fantômes du château passaient leur temps à chantonner des airs connus, et même les professeurs semblaient détendus et fébriles, à présent que les examens étaient passés et l'année terminée. C'était dans cette ambiance chaleureuse, conviviale et amicale que Lily avait passé sa journée à peaufiner les préparations du bal. Elle avait mis à contribution les quelques élèves qui s'étaient proposé pour l'aider, et, avec le professeur Mcgonagall, avait préparé la plupart des décorations de la Grande Salle. La plupart des élèves se trouvaient à Pré-au-Lard, où ils pouvaient faire leurs derniers achats de Noël et s'acheter une tenue pour la soirée. Lily était bien entendu déçue de ne pas pouvoir partager cette journée avec Alice et Nelly, qui en avait cruellement besoin, mais leur avait donné sa liste d'achat et leur faisait confiance pour lui trouver une robe digne de ce nom. Cette journée avait été une bonne occasion de connaître sa professeure dans d'autres conditions que les cours, et la rousse avait été étonnée de voir que la vieille Dame était une inconditionnelle de Noël, de la danse et de la musique traditionnelle. James aussi avait été réquisitionné, mais aidait le professeur Flitwick à déplacer les armures du château dans la Grande Salle pour qu'elles puissent profiter de la fête. Alors que Lily mettait toute son énergie à faire tenir une banderole, Peeves - l'esprit frappeur du château, vint la décoller en accompagnant son geste d'un autre plus grossier à l'encontre de la préfète-en-chef. Rouge de colère, Lily s'apprêtait à sortir sa baguette afin de lui faire peur, mais ce dernier se mit à tournoyer aux alentours de la jeune femme, qui perdit équilibre et se sentit tomber du tabouret sur lequel elle était montée pour accrocher la banderole. Alors qu'elle s'attendait à une douleur intense lorsqu'elle tomberait par terre, Lily sentit des mains douces mais fermes la retenir par la taille. Désemparée, elle se retourna pour remercier la personne venue à son secours. Lorsqu'elle se retrouva face à un James, le sourcil arqué et le regard narquois, elle ne sut quoi dire. Depuis ce qu'il s'était passé dans la forêt de Londres, Lily et James avaient souvent été amenés à se côtoyer, ne serait-ce que par leurs amis communs ou leur rôle de préfets-en-chef. La jeune femme s'était même suprise à ne pas être irritée par sa présence. Le jeune homme semblait avoir pris de la maturité, et gardait ses remarques ironiques et mal placées pour lui. Cependant, ils ne s'étaient jamais trouvés seuls à seuls, et n'avaient encore moins pris le temps de discuter de ce qu'il s'était passé à leur dernière soirée. Lorsqu'elle sentit les mains du jeune homme sur sa taille, ce fut comme revivre cette scène une seconde fois. Se sentant rougir et perdre ses moyens, elle se dégagea de l'étreinte du garçon et remit ses cheveux en place, en quête de quelque chose à dire.

-Je crois que le terme que tu cherches est « merci », finit par dire James, qui ne pouvait s'empêcher de sourire devant la gêne de la jeune femme.

-Oui, c'est ça. Désolée, j'ai été surprise, j'ai cru que j'allais tomber. Eh bien... Merci.

-Je vois que Peeves n'est pas près de se calmer pour la nouvelle année, lança James en regardant la banderole avec un grand sourire.

-Je ne comptais pas dessus. Mais s'il pouvait éviter de faire tomber ce que j'ai mis la journée à préparer, ça m'arrangerait. Ce que disait le professeure Mcgonagall était vrai, il n'y a réellement que Dumbledore qui puisse en faire quelque chose.

James haussa un sourcil, comme s'il réfléchissait, puis, avec un sourire carnassier, lancer à l'esprit frappeur :

-Eh, Peeves ! Si tu veux réellement mettre le château sans dessus-dessous, va dans la salle de classe du Professeur Bones. Il y a toute un attirail de décorations là-bas, et on m'a dit que c'était là que tous les professeurs se retrouveront avant la fête.

Ni d'une ni de deux, l'esprit frappeur tournoya une dernière fois autour de Lily, qui frappait dans le vide de ses poings puis, dans un cri strident et un dernier geste grossier, suivit les conseils de James.

-C'est quoi cette histoire ? Il n'y a rien dans la salle de classe du professeur Bones ! s'écria Lily.

Elle vit James regarder par terre et froncer des sourcils, comme s'il cherchait à établir une histoire dans sa tête.

-Potter ... ?

James releva la tête et, comme un enfant pris en faute, confronta Lily :

-Il est fort probable que nous ayons mis des bombabouses dans la salle du Professeur Bones pour que Rusard tombe dessus.

Lily ne sut exactement pourquoi, mais elle ne trouva absolument rien à redire tant elle devait se forcer à garder une mine impassible. L'attitude du jeune homme qui, les mains dans les poches, faisaient balancer un de ses pieds en l'air l'attendrissait plus que ne l'énervait. En secouant la tête pour éviter de succomber à ce genre de pensées, la jeune femme croisa les bras :

-Je vois qu'il n'y a pas que Peeves qui n'est pas près de se calmer pour la nouvelle année.

James sourit et s'approcha d'un centimètre vers Lily, qui sentit son ventre se tendre.

-Et qu'est-ce que tu vas faire Madame la préfète-en-chef, me dénoncer ?

-Arrête tes enfantillages. C'est dangereux les bombabouses !

-Ne me dis pas que tu plains Rusard ?

-Là n'est pas la question ! s'écria Lily, qui sentit que James allait recommencer à la mettre dans tout ses états. Et le Professeur Bones, tu y as pensé ?

-C'est un fantôme.

-Sous prétexte que c'est un fantôme, il mérite de se faire exploser son bureau ?

Lily vit James prendre une grande respiration, puis la regarder avec un sourire plus malicieux que jamais.

-Tu as raison... Je crois que je mérite que tu me dénonces. Même que tu me colles ! Tu pourras choisir toi-même ce que tu voudras que je fasse, dit-il en s'approchant dangereusement de la jeune femme qui devait déployer toutes ses forces pour ne pas reculer.

-Ne me tente pas, dit-elle en tentant de garder son sérieux.

Puis James se colla à elle et lui murmura à l'oreille :

-Je crois que tu l'es déjà.

Lily sentit une électricité à peine dissimuler passer dans l'entièreté de son corps. Elle se racla la gorge et regarda par terre, gênée. Heureusement, James avait décidé de lui aussi reprendre son sérieux et sembla soudain tout aussi embarrassé qu'elle.

-Lily, il fallait que je te demande quelque chose.

La jeune femme sursauta lorsqu'il prononça son nom. Elle ne s'y faisait définitivement pas.

-Dis-moi ?

-Premièrement, je voulais te remercier pour... Tu sais, la dernière fois. Je veux dire, je sais que tu es préfète-en-chef et que tu prends tes études très au sérieux et crois-moi, j'ai compris ça. Mais... Le fait est que tu es quand même venue nous aider à sauver mon père. Et je voulais te dire merci.

Il plongea son regard dans le sien et Lily eut la brusque envie de le prendre dans ses bras. Envie qu'elle étouffa en rompant leurs regards.

-Il n'y a pas de quoi. C'était tout à fait normal. N'importe qui en aurait fait de même.

-Je ne crois pas, non. En plus, tu as été la seule à pouvoir désarmer un Mangemort et ça, crois-moi, c'est la classe.

La jeune femme se sentit sourire : c'était le genre de compliments auxquels elle ne pouvait pas résister.

-Et donc ? Tu avais une question je crois bien.

Lily vit le jeune homme se tendre quelque peu, et elle fut surprise de voir que ses joues avaient pris une jolie teinte rosée. Elle ne l'avait jamais vu aussi intimidé.

-Je sais bien que ça doit te paraître bizarre, mais je me suis dit que ça pourrait être pas mal si... Disons, on allait ensemble au bal.

Le sourire qui venait s'étirer sur le visage de la jeune femme retomba aussi vite qu'il était arrivé, et elle sentit son cœur battre contre ses tempes : elle n'avait pas prévu qu'il lui demande de l'accompagner au bal. Elle-même s'était dit qu'elle resterait avec Nelly, et avait passé la semaine à éviter Amos Diggory qui tenait à tout prix à lui offrir une danse, ce dont elle n'avait aucune envie. Mais aller au bal avec James Potter, le plus populaire de l'école, celui qui pouvait avoir n'importe quelle fille à ses bras ? Ça lui paraissait impensable qu'il veuille l'accompagner. De plus, il n'avait pas cet habituel sourire moqueur pendu à ses lèvres, il était donc des plus sérieux lorsqu'il lui proposait cela. Lily réfléchit à toute vitesse : que risquait-elle ? Après tout, c'était uniquement pour la remercier d'être allée l'idée. Il ne fallait pas qu'elle se fasse d'idée, elle savait pertinemment qu'il n'y avait rien de plus.

-Eh bien... Je crois que j'ai ma réponse. Désolé, je ne voulais pas t'embêter. J'espère qu'on se verra au bal !

James avait dû prendre son silence pour un non, alors qu'elle-même était de plus en plus sûre de sa réponse. Lily savait que ce qu'elle voulait était... :

-Non. Je veux dire : oui, je viendrai au bal avec toi.

Pendant quelques instants, les deux jeunes gens se regardèrent dans les yeux, un fin sourire aux lèvres, sans réellement savoir si ce qui était entrain de se produire était réel ou non. Lily semblait comme dans un rêve : elle se trouvait face à face avec James Potter, et il ne l'énervait pas. Au contraire, elle se sentait fébrile à l'idée qu'il l'ait invitée au bal. Elle se sentait importante, et elle sentait dans le regard du jeune homme qu'il en avait réellement envie.

-Eh bien, on a cas dire qu'on se retrouve à la Salle Commune à dix-huit heure trente. Je t'attendrai, j'imagine que je serai prêt avant toi, lui lança-t-il avec un clin d'œil.

Elle sourit et hocha de la tête.

-A ce soir, dit-il en se dirigeant vers les portes de la Grande Salle, Evans ! rajouta-t-il de dos.

Lily éclata de rire et tourna sur elle-même. Légère d'une émotion nouvelle, elle remonta sur son tabouret, prête à remettre en place la magnifique banderole qui allait ornée la Grande Salle lors du bal de ce soir. Le bal auquel elle assisterait avec James Potter.

 

 

 

La journée avait été productive : les rues de Pré-au-Lard avaient apporté leur lot de magie, de chants de Noël, de chocolat chaud, thé à la cannelle et autres friandises à déguster sur le chemin. Les boutiques étaient toutes mieux décorées les unes que les autres, et la neige environnante donnait un aspect irréel au village de sorciers. Tous les élèves étaient détendus, et même quelques professeurs s'étaient rejoints aux Trois Balais, dont Horace Slughorn qui, une pinte de bièraubeurres à la main, titubait en chantant « Neige, le dragon aux écailles blanches ». Nelly remontait l'allée qui menait à Poudlard en compagnie d'Alice et de Franck. Tous trois s'étaient retrouvés tôt le matin afin de profiter au maximum des boutiques de Pré-au-Lard et de terminer leurs achats de Noël. Ils s'étaient arrêtés dans tous les magasins du village, et avaient pris trois grandes tasses de chocolat chaud maison divins de Madame Rosmerta. Nelly avait tenu à mettre toute son énergie sur sa liste de Noël et celle que Lily lui avait donné. Elle avait donc trouvé tous les articles qu'elle souhaitait pouvoir offrir à ses amis et à sa famille, et en avait profité pour aider Alice à se trouver une robe de bal. Elle-même savait déjà ce qu'elle allait porter. Bien entendu, la boule qui venait se nouer dans sa gorge à chaque fois qu'elle pensait qu'elle allait devoir aller seule au bal de Noël la rongeait de l'intérieur, et elle avait prétendu avoir une quinte de toux lorsque les larmes avaient commencé à couler en passant chez Madame Pieddodu, le seul pub où Nelly avait tenu à ne pas mettre les pieds. Heureusement, Alice et Franck avaient été très compréhensifs et lui avaient changé les idées tout au long de la journée. De plus, ils ne s'étaient pas bécotés une seule fois, bien que Nelly soupçonnât que ce n'était pas uniquement à cause d'elle. Elle sentait comme une distance entre les deux jeunes gens, et elle espérait sincèrement qu'Alice n'allait pas subir le même sort qu'elle. Nelly avait mis trois bons jours à vouloir ressortir du dortoir des filles, où elle avait passé ses journées à pleurer ou dormir pour se remettre de ses larmes. Par la suite, elle avait mis un point d'honneur à toujours se montrer sous son meilleur jour et, surtout, à ne jamais croiser le regard de Remus Lupin. Elle lui en voulait. Il avait été injuste et elle ne comprenait pas une seconde pourquoi le jeune homme avait tenu à mettre fin à leur relation alors qu'elle s'était conduite héroïquement. Cependant, la réalité l'avait frappée, et elle avait décidé qu'elle n'allait pas se laisser aller à la déprime durant les fêtes de Noël. Elle ne voulait pas être comme ces filles dont le seul but dans la vie était de plaire aux garçons. C'était pour cela qu'elle avait mis toute son énergie dans ses cadeaux de Noël, qu'elle attendait avec impatience de pouvoir offrir à ses amies. Ce fut ainsi que les trois jeunes gens rejoignirent le château, les joues rouges et les mains enrobés de paquets divers. Franck les quitta et laissa un faible baiser sur la joue d'Alice pour rejoindre ses amis, à qui il souhaitait aussi donner des cadeaux.

-Où penses-tu qu'elle soit ? demanda Alice qui faisait tomber les flocons de neige de ses cheveux.

-J'ai presque envie de répondre la bibliothèque, mais je pencherais pour la Grande Salle.

Alice éclata de rire et les deux filles se mirent à la recherche de Lily. Celle-ci ne se trouvait pas dans la Grande Salle, mais lorsque Nelly vit le professeure Mcgonagall apprendre à un Poufsouffle aussi rouge que les couleurs de Gryffondor la valse traditionnelle de Noël, elle ne regretta pas d'avoir cherché dans cet endroit. Ça lui faisait un bien fou de pouvoir rire en toute légèreté, sans avoir peur de se faire tuer par un Mangemort ou de mourir de souffrance parce qu'un garçon la quittait. Alice et elle rejoignirent donc la Salle commune, et finirent par trouver Lily dans le dortoir en train de faire les cent pas.

-Je vous attendais ! s'écria-t-elle lorsqu'elle vit ses amies.

Elle les serra brièvement dans ses bras et planta son regard dans les paquets de Nelly :

-Tu as ma robe ?

-Ai-je au moins le temps d'enlever mon manteau et mon écharpe ? rigola Nelly, qui ne comprenait pas la soudaine excitation de sa meilleure amie.

Une fois ses affaires posées, les trois amies allèrent s'asseoir sur le lit de Nelly. Celle-ci commença par sortir une petite enveloppe d'un de ses paquets qu'elle tendit à Alice :

-Ton cadeau, lui dit-elle avec un sourire.

Alice prit le paquet et Nelly éclata de rire lorsqu'elle ouvrit l'enveloppe, qui ne contenait pas moins qu'un abonnement annuel à Sorcières Hebdo. Alice prit son amie dans ses bras et s'exclama :

-Tu me connais trop bien ! J'ai tanné mes parents pour qu'ils me l'offrent, mais ils m'ont dit que ça me distrayait de mes études. N'importe quoi, ils donnent d'excellents conseils sur la manière de concilier vie professionnelle et vie amoureuse. En plus, c'est là-dedans que j'ai appris à faire ses petits dessins sur mes ongles. La formule n'est pas si terrible, je pourrai vous en faire si vous voulez !

Nelly et Lily éclatèrent de rire face à l'excitation d'Alice, qui semblait plus rayonnante que durant la journée. Lily donna à son tour son cadeau à Alice, qui comprenait une boîte de maquillage extra longue durée achetée sur le Chemin de Traverse durant les vacances d'été et une boîte de caramels qui ne collent pas aux dents de chez Honeydukes. Alice l'embrassa à son tour, des étoiles dans les yeux en découvrant la couleur de rouge à lèvres qui manquait à sa collection. Puis la rousse donna son cadeau à Nelly, qui comportait un magnifique cahier à dessins ainsi que toute une palette de crayons qui s'aiguisaient à mesure que la propriétaire dessinait. Elle fut incroyablement touchée par ce geste, surtout en ayant une vague idée du prix que ça avait dû coûter à Lily.

-A mon tour ! lança Alice en se précipitant sur ses paquets.

La jeune fille avait acheté trois colliers, dont deux pour Lily et Nelly : la première reçut un collier en or avec un pendentif en forme de cygne blanc : « aussi majestueux que toi ! » lança Alice, qui s'était choisie pour elle-même un pendentif en forme de marmotte, car Franck la tannait sur son besoin de sommeil au-delà de la norme. Nelly, quant à elle, reçut un collier avec un pendentif qu'elle ne reconnut pas tout de suite.

-Tu le tiens à l'envers, plaisanta Alice.

En rigolant, la jeune femme retourna le pendentif et reconnut un magnifique loup.

-Je voulais t'offrir un cheval au départ, car je sais que tu les aimes beaucoup. Mais je ne sais pas trop pourquoi, quand j'ai vu celui-ci, j'ai pensé à toi. Tu as un certain mystère en toi-même. Et dans les animaux totems, le loup représente l'envie de liberté et une intelligence vive. Je pense que ça te correspond bien.

Nelly ne sut quoi dire et sentit les larmes lui monter aux yeux, mais cette fois-ci d'émotions positives. D'un geste vif, elle prit ses deux amies dans ses bras et se sentit comblée : il n'y avait rien de tel que l'amitié pour rendre Noël encore plus féérique que ça ne l'était. En reprenant ses esprits, elle se rendit compte qu'elle n'avait toujours pas donné son cadeau à Lily.
-Lil's, je n'ai pas acheté de robe pour toi à Pré-au-Lard.

Elle vit sa meilleure amie se décomposer, comme si le monde tombait à ses pieds.

-Tu ne peux pas me dire ça. Ecoutez... On a promis de tout se dire et de ne pas se juger, et de toute manière vous allez le savoir. Potter m'a invitée au bal. Inutile de t'exciter Alice, je pense que c'est uniquement pour me remercier de ne pas l'avoir empêché d'aller sauver son père. D'ailleurs, c'est ce qu'il m'a dit, il tenait à me remercier. On y va en tant que... Je dirais en tant que deux préfets-en-chef qui se doivent mutuellement des choses. Mais je ne vais pas pouvoir y aller sans robe ! Je savais que c'était une mauvaise idée. Je devrais probablement annuler, pas vrai ? De plus, je t'ai dit que j'allais y aller avec toi Nelly. Je ne peux pas t'abandonner ! Qu'est-ce qu'il m'a pris de dire oui ? Je suis vraiment la pire amie qui existe. Pardonne-moi, je vais aller dire à Potter que...

Durant la litanie de sa meilleure amie, Nelly s'était levée et était partie fouiller quelque chose dans son armoire. Lorsqu'elle eut trouvé l'objet de ses recherches, elle se posta devant Lily et la fit taire d'un geste :

-Tu iras au bal avec James Potter, ou sinon je t'assure que c'est moi qui ne viens pas. J'aurai bien assez à faire avec Alice et Franck, et puis il y a Cassidy et Sirius ! Ne t'inquiète pas pour moi, je saurai me débrouiller. Et tu penses sincèrement que je vais m'ennuyer alors que j'aurai tout le loisir de t'observer devenir complètement hystérique avec James ? Au contraire, c'est le plus beau cadeau que tu puisses me faire. Maintenant, prends-moi ça, c'est ta robe.

Lorsqu'elle vit les yeux de sa meilleure amie s'agrandir de plaisir et qu'elle crut y déceler une larme, Nelly sut que c'était malgré tout l'un des plus beaux Noël de sa vie.

-Mais je croyais que tu n'en avais pas acheté ?

-Parce que c'est le cas. Je l'ai faite.

-Quoi ?! Tu as fait ça ? s'écria Alice en osant à peine toucher le tissu. Ça a dû te prendre des heures !

Nelly haussa les épaules :

-J'adore faire ça. J'ai aussi confectionné la mienne.

Emue, Lily enlaça Nelly puis fit signe à Alice de venir :

-Les filles, je sens que cette soirée promet de belles choses. Promettez-moi que quoi qu'il arrive, on se retrouve à la fin de la soirée et l'on termine cette veillée de Noël ensemble.

-C'est promis ! lança Nelly.

La jeune femme se rendit compte que les cadeaux étaient une chose, mais que le plus beau qu'elle pouvait accepter était devant elle, et ce n'était rien d'autre que l'amitié. 

Note de fin de chapitre :

Et voilà!! 

Si tout va bien, le prochain chapitre, le fameux bal, sera lisible demain :-) 

Très belle journée à vous! 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.