S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Concours d'écriture


Ici la voix...

La voix vous propose un concours Secret Story, pensé pour les membres les plus anciens du site comme ses plus récents utilisateurs ! Idéal pour apprendre à connaître de nouvelles personnes et découvrir la communauté HPFienne, autrices comme lectrices y sont les bienvenues ! La voix vous explique son projet plus en détails ici !
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 septembre !




De La Voix le 05/09/2022 23:30


IRL Officielle


Bonjour à toutes et tous !


A l'occasion des 25 ans de la saga Harry Potter, l'association a décidé de marquer le coup en organisant une IRL officielle ! o/
Elle se déroulera du vendredi 30 septembre au dimanche 02 octobre 2022, au sud de Tours. Cette IRL est ouverte à toustes, lecteurs, auteurs, et membres de l'association. Vous trouverez plus de renseignements ici.
Nous avons hâte de vous rencontrer !

De Le Conseil d'Administration le 01/09/2022 18:12


Le Paradis de mon Enfer par Cassy

[71 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bonjour à tous!

 

Je voulais commencer par vous dire un immense MERCI pour les magnifiques reviews que vous m'avez laissées sur mes derniers chapitres. Comme je l'ai dit, ces chapitres étaient importants pour moi et surtout pour laisser transparaître l'esprit de Noël et, à vous en croire, c'est pari réussi :) 

Me revoilà donc avec un nouveau chapitre, qui du coup est bien moins féérique que les précédents... Je dois avouer que le POV Narcissa devient l'un de mes préférés, et que j'ai particulièrement aimé écrire ce chapitre qui pour moi marque l'un des tournants les plus importantes de l'histoire.

 

Je vous laisse donc à votre lecture !! :) 

 

Noël avait été comme elle savait que ça allait être : froid, dénué de sentiments, une raison de plus pour sa famille de tisser des liens dans le monde des sorciers, et de l'utiliser à cette fin. Narcissa soupira. Elle n'aurait jamais pensé avoir à ce point-là envie de retourner à Poudlard. En effet, l'ambiance dans le manoir des Blacks n'était pas faite pour elle. Même si elle avait l'habitude de passer inaperçue auprès de ses parents, elle avait espéré pouvoir engager une conversation avec sa grande sœur, Bellatrix, mais ça n'avait pas été le cas. Sa sœur avait enfaite déjà rejoint le 12, Square Grimmaud, qui était la maison de son oncle et sa tante, où aurait lieu le mariage. Narcissa frissonna à cette pensée. Elle allait être le témoin du mariage de sa grande sœur, mais elle n'en avait aucune envie. Elle ne savait pas exactement pourquoi, mais mettait cela sur le compte qu'elle ne connaissait pas son fiancé, Rodolphus Lestrange, et savait exactement que ce ne serait pas le mariage de ses rêves. De plus, elle appréhendait le fait que ses camarades de classe aient aussi été conviés à l'événement, et ne pouvait s'empêcher de s'attendre au pire. C'était ainsi que Narcissa avait passé ses vacances : son père l'avait questionnée sur ses notes et réprimandée lorsqu'elle lui avait dit qu'elle avait de la peine en potions (elle s'était bien gardée d'avouer que la moldue qui partageait sa classe se débrouillait bien mieux qu'elle), puis sa mère l'avait questionnée sur sa relation, en insistant sur le fait que l'alliance avec les Malefoy était primordiale dans les temps qui couraient. La jeune femme comptait les jours qui la séparaient de son retour à Poudlard. Bien qu'elle n'ait pas plus d'amis dans son école qu'à la maison, il y avait au moins Lucius. La blonde frissonna en pensant à son petit-ami. Il ne lui avait pas écrit depuis les vacances, mais elle savait qu'elle le reverrait au mariage.

-Cissy, on part dans quinze minutes. Es-tu prête ?

-Oui, mère.

Narcissa prit la valise qu'elle avait passé la journée à préparer, puis s'assura que sa chambre était correctement rangée. Elle ne la reverrait qu'à l'été. Elle traina sa valise jusque dans le salon, et attendit que son père ne prenne la parole.

-Comme vous le savez, nous allons passer le reste des vacances chez mon frère. Il est nécessaire de faire bonne figure, et de retenir tout ce dont nous parlions. Narcissa, quel sera ton rôle ?

-Je serai le témoin de Bellatrix. Je vais l'aider à se préparer, échanger les alliances, et servir les invités lors de la réception.

-Très bien. Ta mère et moi nous occuperont des Malfoy comme s'ils s'agissaient de notre propre maison. Je compte sur toi pour leur faire un bel accueil.

Narcissa hocha la tête, en sentant son cœur battre un peu plus fort. Les Blacks étaient une famille puissante dans la branche des sorciers, mais la jeune femme savait que son père, qui était le cadet de la famille, voulait prouver que lui aussi pouvait avoir du pouvoir, au-delà de son frère. C'était aussi pour cela qu'il avait arrangé deux mariages pour ses filles : l'un avec les Lestrange, l'autre avec les Malefoy, qui étaient les deux autres plus puissantes familles dans le monde des sorciers.

-Nous pouvons y aller.

Elle vit sa mère entrer dans la cheminée, et prononcer l'adresse de la maison dans laquelle ils se rendaient. Puis son père lui fit signe d'y aller à son tour. Narcissa prit donc sa valise, une poignée de poudre de cheminette et lança : « 12, Square Grimmaud ». Elle se sentit tournoyer dans le vide et, pendant quelques secondes, sentit son cœur lui remonter dans sa poitrine. Puis, le noir se transforma en couleurs et elle sentit à nouveau du dur sous ses pieds. Elle était arrivée. Très vite, elle sentit qu'on lui prenait sa valise des mains. C'était l'elfe de maison de son oncle, Kreattur. Elle l'avait toujours trouvé si hideux qu'elle n'osa pas le regarder trop longtemps.

-Cissy !

Sa sœur l'enlaça dans ses bras sans qu'elle n'ait le temps de regarder autour d'elle. La pièce était en pleine effervescence : de nombreux elfes de maison avaient été mis à contribution pour préparer le séjour, qui allait tenir lieu d'autel pour la cérémonie. La famille du fiancé de Bellatrix, les Lestrange, étaient présents. L'oncle et la tante de Narcissa, Orion et Walburga Black, étaient au petit soin pour eux. Narcissa sentit son ventre se tordre lorsqu'elle vit que les Malefoy étaient là aussi. Elle sourit à Lucius lorsqu'elle le vit, mais le blond lui répondit par un signe de tête froid. Elle voulut aller saluer sa future belle-famille, mais sa sœur l'en empêcha.

-Ça fait plaisir de te revoir sœurette. Alors, raconte-moi tout : est-ce que Serpentard va gagner la coupe des maisons cette année ?

Bellatrix n'avait pas changé. Elle avait toujours sa prestance que personne ne pouvait imiter, son ton hautain qui laissait supposer qu'elle se pensait au-dessus de tout le monde, l'adoration dans sa voix lorsqu'elle parlait de son ancienne maison de Poudlard et, plus que tout, le regard mauvais et fanatique que Narcissa lui connaissait si bien. La blonde se dit qu'elle avait de la chance d'être sa sœur, sinon elle n'oserait absolument sous aucun prétexte lui adresser la parole.

-Je n'en sais trop rien. Pour l'instant, je crois que l'on est à égalité avec Serdaigle.

Narcissa se tint de dire que Serpentard était à égalité avec Serdaigle à la deuxième place, Poufsouffle se tenant en tête de la coupe des maisons. Bellatrix laissa échapper un soupir de pur dédain :

-J'en espérais plus de toi, petite sœur. La maison Serpentard est ta première fierté. C'est la marque la plus absolue de ton sang pur, de ta suprématie sur le monde des sorciers. Rappelles-en-toi. Tu ne peux pas te permettre d'être ex-aequo avec les Serdaigle.

Bellatrix accompagna ses dires d'une moue de profond dégoût lorsqu'elle prononça le nom de la maison adverse.

-Du moment que ce ne sont pas les autres.

Par « autres », Narcissa savait que Bellatrix entendait Gryffondor.

-J'espère que vous allez les écraser. J'ai entendu parler du match de Quidditch. Pitoyable, lança sa sœur avec un sourire moqueur et rabaissant.

Narcissa haussa des épaules :

-Je n'y connais pas grand-chose en Quidditch.

-Pas toi, mais j'en attendais plus de ton futur mari.

Narcissa sentait que la conversation déviait vers un endroit où elle ne souhaitait pas aller. Bellatrix avait toujours été moqueuse à l'encontre de Lucius, et plus particulièrement de l'attachement que Narcissa lui portait. Sa soeur avait la profonde conviction que l'amour était la plus grande faiblesse que le monde ait connu, et qu'il n'y avait que le pouvoir qui pouvait régner. La blonde savait pertinemment qu'elle n'avait aucune chance de la contrer lorsqu'elle allait sur ce terrain-là.

-D'ailleurs, je vais aller lui en toucher deux mots. Il se doit de faire honneur à la maison Serpentard. A mon époque, elle était de loin la meilleure devant les trois autres.

Narcissa fut tentée de la suivre, pour au moins être proche de Lucius, mais s'abstint en pensant à la tournure qu'aurait la conversation. Alors qu'elle s'apprêtait à rejoindre son cousin, Regulus, Narcissa entendit un bruit derrière elle et se retourna abruptement : quelqu'un venait d'apparaître dans la cheminée de son oncle. Quelqu'un qu'elle n'avait aucune envie de voir.

-Salut, ma jolie.

Narcissa soupira, elle ne comprenait toujours pas pourquoi Bellatrix avait tenu à inviter ses congénères de Poudlard, et encore moins ce qu'Avery venait faire dans un mariage familial.

-Salut, soupira-t-elle, résignée à passer les jours les plus pénibles de sa vie.

 

 

 

 

S'il avait pensé que les choses se tasseraient après avoir quitté Poudlard pour deux semaines, Severus se trompait lourdement. Il avait espéré pouvoir trouver du réconfort dans les vacances, et dans le fait qu'il serait absolument et totalement seul. En effet, il était déjà extraordinaire que ses parents n'aient pas oublié de venir le chercher à la gare de King's Cross à l'arrivée du Poudlard Express. Mais, en règle générale, Severus passait ses vacances dans sa chambre à réviser ses cours et à tester de nouvelles potions. Il ne sortait que pour tester des sortilèges trop dangereux à lancer dans sa chambre. Cependant, c'était sans compter qu'il avait été convié au mariage de Bellatrix Black, bientôt Lestrange, avec le reste de ses congénères de Poudlard. Il en avait assez de les voir, de les entendre se vanter de leurs différentes prouesses, que ce fût avec les filles ou en Quidditch, de se sentir à l'écart. Le garçon, en souhaitant tenir la promesse qu'il s'était faite de ne plus assister à aucun événement de Poudlard, n'était pas allé au bal de Noël. Il avait ainsi naïvement pensé qu'il n'aurait pas à sentir qu'il était seul durant ses fêtes de fin d'année, qu'il ne fêtait pas non plus à la maison. Mais la bande de Malefoy avait cru bon de le charrier et d'insister sur le fait que s'il n'était pas venu, c'était uniquement car il n'avait trouvé aucune cavalière. Bien que ce fût entièrement vrai, Severus n'en pouvait plus d'entendre les quolibets de ses camarades, qu'il ne pouvait décemment pas appeler amis. Pourtant, il lui faudrait les supporter, eux et leur famille, pendant le mariage. Il n'avait toujours aucune idée de la raison pour laquelle il avait été convié, mais ne s'en sentait absolument pas rassuré. C'était ainsi qu'il se sentait, au milieu des autres dans le séjour de la maison des Blacks, tel un intrus qui n'avait absolument pas sa place - un sentiment commun pour le jeune homme.

-Bien réussi les examens ?

Regulus venait de prendre place à ses côtés. Lui et Severus n'étaient absolument pas proches, mais il semblait au jeune homme que le jeune Black ne prenait pas spécialement plaisir à l'humilier à l'instar des autres. Au contraire, il semblait assez en retrait dans la bande, et passait la plupart de son temps seul, comme coupé du monde. Cependant, Severus ne pouvait s'empêcher de s'imaginer son grand frère quand il le voyait : Regulus avait cette irritante caractéristique des Blacks, qui consistaient à avoir une prestance et un charisme si grands qu'ils éclipsaient tout le monde.

-Je pense que oui. Et toi ?

Regulus haussa des épaules :

-Potions et Défense contre les Forces du mal, sûr et certain. Pour le reste, je m'en remets à la chance.

Une autre caractéristique qui donnait la nausée à Severus : les frères Blacks avaient la manie d'être au-dessus des autres, en ce qui concernait les études comme le reste. Néanmoins, le garçon ne montra pas son agacement se contenta d'acquiescer. Ce fut ainsi que la conversation prit fin, car ils n'avaient absolument plus rien à se dire. Heureusement, après de longues et pénibles minutes, Narcissa les rejoignit. Elle semblait tout autant maussade que Severus.

-Prêt à être témoin ? lui demanda Regulus, un sourire lui passant sur le visage.

Severus vit la jeune femme hausser des épaules :

-Je n'aurai pas un très grand rôle à jouer.

-Tu vas quand même devoir assister Bellatrix...

Le regard de Narcissa s'assombrit.

-Oui et bien, espérons qu'elle ne soit pas trop exigeante.

Regulus laissa échapper un son qui se situait entre le rire et l'étouffement.

-Tu as de l'espoir.

Narcissa ne répondit pas mais Severus remarqua qu'elle semblait sur le point d'exploser. Le jeune homme n'avait jamais rencontré Bellatrix Black, mais en avait entendu parler de réputation. Elle était célèbre à Serpentard, notamment pour avoir été l'élève qui ait le plus défendu les couleurs vertes et argent de Poudlard. Et par « défendre », Severus comprenait maintenant ce que ses camarades entendaient. Lorsqu'il avait été la saluer et la féliciter, il avait senti son corps entier se tendre. S'il savait que Regulus, Narcissa et même Sirius lui faisaient un effet similaire, à savoir le faire sentir comme s'il était un moins que rien, ce n'était rien comparé à ce que la vue de Bellatrix avait produit chez lui. Elle était magnifique. D'un genre de beauté qu'il était impossible d'imiter. Bien que tout chez elle était repoussant, de son regard à glacer l'enfer jusqu'à son rire dénué de joie, moqueur et impulsif, Bellatrix était pourtant le genre de femme de qui il était impossible de détourner le regard. Elle avait d'imposants cheveux d'un noir de jais, bouclés et plus épais que Severus n'en avait jamais vu. Ses traits étaient fins, élégants et hautains, comme toute la famille Black. Mais ce qui avait le plus attiré Severus fut son regard. Ses paupières lourdes encadraient d'immenses yeux noirs, qui semblaient n'avoir pas de pupilles tant ils étaient foncés. Le garçon avait vite compris que c'était à l'effigie de leur propriétaire. Il ne s'était pas attardé vers la femme, qui, de noir vêtu, semblait mener son monde à la baguette. Même les parents de Rodolphus, son futur époux, semblaient mal à l'aise à côté de l'aînée des Blacks.

-Narcissa, va montrer à Severus sa chambre, veux-tu. Il va rester avec nous pour les prochains jours.

La mère de la jeune femme avait parlé sur un ton directif, qui n'acceptait aucun refus. Severus vit Narcissa s'exécuter :

-Viens, l'incita-t-elle.

Rogue, plus mal à l'aise que jamais, suivit la blonde. Il savait parfaitement qu'il ne restait pas par bonté de cœur, mais tout simplement car il n'avait pas d'autres endroits où aller, et surtout parce que ses parents n'avaient évidemment pas été conviés à l'assemblée. Severus se demandait s'il savait qui était son père... Le cœur lourd et palpitant, il suivit Narcissa vers une chambre reculée du manoir, en espérant de toutes ses forces que le mariage passerait vite et qu'il pourrait retourner à Poudlard.

 

 

 

Elle n'avait cessé de se tourner et se retourner, dans une quête désespérée de trouver du sommeil. Narcissa était pratiquement certaine que dans toutes les autres familles de sorcier, un tel rassemblement pour un événement aussi beau que le mariage était l'un des plus heureux de l'année. Cependant, elle n'avait senti aucune once de joie dans les moments qu'elle avait passé avec les Blacks, les Malefoy et les Lestrange. Les échanges restaient froids et, la plupart du temps, les parents restaient entre eux. Les femmes préparaient le mariage, et les hommes disparaissaient mystérieusement dans la cuisine pendant des heures, avec une interdiction formelle de les rejoindre. Ce qui la déprimait plus que tout, c'était que Lucius et ses acolytes en avaient faits de même, trouvant à chaque fois une pièce différente pour se rassembler et en lançant un sort pour être sûrs de ne pas être entendu. Narcissa avait passé la journée à répondre aux moindres exigences de Bellatrix, qui elle ne se privait pas de donner ses ordres et de terroriser les elfes de maison. Elle avait essayé de faire connaissance avec Rodolphus, son futur beau-frère, mais le jeune homme ne semblait pas le moins du monde intéressé à la connaître. Au contraire, il s'était lui aussi éclipsé avec les hommes de la maison, apparemment convié aux réunions secrètes. Bellatrix ne lui avait pas adressé la parole de la journée. Narcissa s'était rendu compte que c'était ce qui allait l'attendre. Un mariage, dénué d'amour, de sentiments, de joie. Elle ne pouvait s'empêcher de laisser les larmes couler lorsqu'elle y pensait. La seule consolation de cet événement avait été le fait qu'elle pourrait voir Lucius pendant les vacances. Seulement, le jeune homme n'était pas venu lui adresser la parole une seule fois. Elle se souvenait pourtant de la dernière fois qu'ils s'étaient retrouvés dans la même maison... Seule dans son lit, Narcissa rougit à cette pensée. Elle se rappelait exactement ce qu'il s'était passé cette nuit-là, et ne pourrait jamais l'oublier. Décidant qu'il valait mieux se laisser aller à ce genre de pensées, un peu plus réjouissantes, la blonde se repassa le cours des événements de cette soirée dans sa tête :

C'était officiel : elle était la fiancée de Lucius Malefoy. Elle se souvenait parfaitement de ce qu'elle avait ressenti lorsque sa mère lui avait annoncé qu'il lui avait trouvé le parfait futur époux. Narcissa avait d'abord eu peur : elle savait pertinemment qu'elle ne pourrait refuser, l'honneur des Blacks étant en jeu. De plus, après la trahison d'Andromeda, comment décevoir ses parents ? Elle ne pourrait certainement pas donner son opinion. Néanmoins, lorsque son père avait prononcé le nom de « Lucius Malefoy », la jeune femme avait senti son ventre ne faire qu'un tour. Le garçon lui avait toujours plu. Elle le trouvait hypnotique, lui et sa façon de mettre Serpentard à ses pieds. Il était le roi. Auprès des filles - qui, Narcissa le savait, lui accordait les récompenses de son succès- c'était une légende. Et cette légende allait être son mari. Toutefois, c'était sans compter la réaction du jeune homme. Lorsqu'elle l'avait revu à Poudlard, elle avait pris son courage à deux mains et était allé lui parler. Lucius n'aurait pu être plus froid et distant. Narcissa avait décidé d'en parler à sa sœur, laquelle lui avait d'abord conseillé de l'oublier et de se concentrer sur le fait de devenir une sorcière accomplie. Cependant, la blonde avait vite fait comprendre à sa sœur que c'était important pour elle d'être appréciée de son futur mari. Bellatrix s'était bien entendu moqué de long en large, mais avait tout de même accorder quelques conseils à sa petite sœur. Celui dont Narcissa se souvenait fut la « séduction ». Seulement, la jeune femme avait quatorze ans à l'époque et n'y connaissait absolument rien. Elle avait cru mourir de honte lorsque Bellatrix lui avait appris tout ce qu'il y avait à savoir des relations homme-femme. Narcissa n'avait bien entendu jamais partagé ce genre de conversation avec qui que ce soit. Définitivement trop jeune pour mettre à bien les conseils de Bellatrix, la blonde avait attendu que le premier pas vienne de son prétendant. Mais Lucius n'avait jamais fait le premier pas. Il avait continué à batifoler, et elle savait pertinemment qu'il sortait avec plus de filles que ce qu'il n'essayait de faire transparaître. Cependant, les deux avaient grandi. Narcissa était devenue une jeune femme, belle et attirante, et elle avait senti un changement de perception chez Lucius. Il semblait plus enclin à lui parler en dehors des cours, et l'avait même invitée une fois lors d'un weekend à Pré-au-Lard. Puis il y avait eu la fameuse rencontre officielle, les « fiançailles », si l'on pouvait appeler cela ainsi. Les parents de Narcissa avaient invité les Malefoy à passer le weekend dans leur manoir, afin de faire plus amples connaissances. Cependant, Narcissa s'était vite rendue compte que ce n'était qu'un prétexte pour envoyer les jeunes dans d'autres parties de la maison et de rester seuls pour parler de choses dont la jeune femme n'avait pas idée. C'était ainsi qu'elle s'était retrouvée un soir, en compagnie de Bellatrix et Lucius, près du feu de cheminée du séjour. Leurs parents se trouvaient dans la cuisine et les avaient sommés de vaquer à leurs occupations.

-Capitaine de l'équipe de Quidditch, c'est ça ? demanda Bellatrix qui ne cessait de détailler Lucius de haut en bas

-Exact, répondit le jeune homme.

Il ne semblait pas particulièrement gêné, mais Narcissa le sentait plus tendu qu'à l'habitude.

-Lorsque j'étais à Poudlard, nous avions tellement écrasé les Gryffondors qu'ils avaient décidé d'abandonner avant la fin du tournoi.

Bellatrix eut ce rire mauvais et dépourvu de joie dont elle seule avait le secret, et sa jeune sœur vit son fiancé tenter un sourire puis se renfrogner immédiatement.

-Je vais aller me coucher. Ma chambre est celle au bout du couloir à droite, c'est ça ?

-Je vais te la montrer, coupa Bellatrix en ne laissant pas le temps à Narcissa de répondre.

La jeune femme était donc restée ainsi, à contempler le feu, la boule au ventre de savoir ce que sa grande sœur pouvait bien fabriquer. Puis elle avait décidé de rejoindre elle-même sa chambre, déçue de la tournure que prenaient les événements. C'était sans compter Bellatrix, qui l'intercepta à l'intermédiaire de sa porte.

-Tu te souviens de notre discussion, petite sœur ? Celle que nous avions eu quand tu as su que Malefoy deviendrait ton mari.

En rougissant jusqu'aux oreilles, Narcissa acquiesça.

-Eh bien, il semblerait que tu aies à mettre mes conseils en application...

Puis Bellatrix était partie, un air moqueur et victorieux sur son visage. Le cœur battant, Narcissa attendait dans sa chambre : que fallait-il qu'elle fasse ? Devait-elle rejoindre Lucius, ou attendre ? Ou bien était-ce encore une blague douteuse de sa sœur pour l'humilier ? Elle avait l'habitude : enfant, Narcissa était le bouc-émissaire de Bellatrix, qui prenait un malin plaisir à faire valoir son pouvoir sur elle. Perdue dans ses pensées, la jeune femme sursauta lorsqu'elle entendit des coups portés à sa porte. Tremblante, elle alla ouvrir et découvrit Lucius sur le pas de la porte. Le garçon portait un bas de pyjama avec un débardeur blanc, qui laissait clairement apparaître ses muscles. Il avait sur le visage un sourire qui en disait long sur ses intentions, et il ne paraissait pas le moins du monde stressé ou même gêné. Sans que Narcissa le convie, il entra dans la chambre et regarda alentours.

-C'est comme je me l'étais imaginé.

Narcissa regarda elle aussi sa chambre, parfaitement rangée, avec pour seule décoration l'arbre généalogique des Blacks au-dessus de son bureau. Les draps étaient bleu roi, ainsi que les rideaux de nuits. Tout le reste de la chambre était d'un blanc nacré, parfaitement épousseté. Elle ne répondit pas, la gorge si nouée qu'elle était incapable de parler. Puis Lucius la détailla de haut en bas. Narcissa se félicita mentalement de porter un pyjama en soie vert, qui la mettait en valeur. Cependant, elle rougit plus qu'il n'en faut lorsqu'elle vit le regard brûlant de son fiancé se poser sur ses formes naissantes.

-Drôle de weekend, n'est-ce pas ? Nos parents qui complotent entre eux, et ta sœur qui joue les entremetteuses.

Narcissa sentit son corps entier se tendre : qu'est-ce que Bellatrix avait-elle pu bien dire à Lucius ? Encore une fois, elle fut incapable de répondre. Le jeune homme le comprit et eut un petit rire moqueur, qu'il réprima lorsqu'il vit Narcissa, complétement désemparée qui se tenait les bras au milieu de la pièce. Puis il s'approcha d'elle et lui posa une main sur sa taille, en ne la lâchant pas des yeux. Narcissa crut un instant qu'une vague électrique avait parcouru son corps, qui était tellement à vif qu'elle ne savait plus si ça lui faisait du bien ou du mal.

-On va être marié, et ce pour le restant de notre vie. Je me suis dit que ce serait... Judicieux si... On apprenait réellement à se connaître.

La voix du jeune homme était suave et il détaillait désormais Narcissa avec tellement d'insistance et d'ardeur qu'elle hésita entre prendre la fuite ou fondre en larmes. Toutefois, un coin de son cerveau, minuscule et le seul qui n'était pas embué par la peur, lui dicta la marche à suivre : elle avait toujours voulu plaire à Lucius, et il était certain en le regardant qu'il était profondément attiré par elle. Elle savait ce qu'il lui restait à faire. Timidement et en déglutissant péniblement, Narcissa avait fait glisser la bretelle de sa nuisette, puis la deuxième, et avait senti le morceau de tissu effleurer ses cuisses pour tomber sur le sol sans un bruit. Elle portait des sous-vêtements simples, noirs, mais élégants pour une jeune fille de son âge. Pendant quelques instants, Lucius n'avait rien dit : il prit son temps pour détailler chaque parcelle du corps de Narcissa, puis s'était décollé d'elle. Paniquée et sentant son envie de pleurer revenir de plus belle, la jeune femme avait d'abord pensé qu'elle n'était pas assez bien. Mais Lucius prit en réalité sa baguette, et, ayant déjà l'âge requis pour le faire, lança un sort d'Assurdiato sur la porte de la chambre. Puis il revint vers la jeune femme et, plus brusquement que précédemment, l'attira à lui. Il l'embrassa à pleine bouche. C'était la première fois que Narcissa embrassait un garçon pour de vrai. Elle avait bien essayé une fois, lorsque Bellatrix avait fait venir des garçons quand leurs parents étaient partis en weekend voir de la famille, mais elle avait détesté cela. Cependant, avec Lucius, c'était différent. Il faisait vibrer tout son corps, et elle pouvait sentir l'excitation du jeune homme à travers leurs bouches qui tournoyaient à l'unisson. Il prit ensuite la tête de la jeune femme dans ses mains et lui mordilla la lèvre. Puis il commença à descendre, vers ses oreilles, sa nuque, ses clavicules, ses seins. Narcissa rougit lorsque le garçon lui dégrafa son soutien-gorge et le lança négligemment dans la pièce. Il l'attira ensuite à lui et la pria de se coucher sur son lit. Il prit place au-dessus et continua l'exploration du corps de la jeune femme avec sa langue. Alors qu'il descendait toujours plus bas, Narcissa se tendit et le fit relever la tête :

-Lucius, je... Je dois t'avouer quelque chose.

Il la regarda en haussant un sourcil, quelque peu irrité de devoir s'arrêter dans ses actions.

-Je... Tu vois, c'est... C'est ma première fois.

Avec un fin rire, il la regarda dans les yeux et murmura, sûr de lui :

-Je sais.

-Et ça ne... ça ne te dérange pas ?

Il fit non de la tête. Narcissa n'était pas stupide, elle savait pertinemment que Lucius avait déjà eu ce genre d'expériences, et avec des filles bien plus farouches qu'elle, qui devaient probablement suivre le genre de conseil que Bellatrix lui avait donné. Pour sa part, elle se sentait incapable de faire tout ce dont sa sœur lui avait parlé.

-Tu sais, je ne vais pas être... Enfin je veux dire, je ne sais pas, je ne connais pas...

Lucius posa un doigt sur ses lèvres pour la faire taire et la regarda dans les yeux. Ce fut la première fois que Narcissa se perdit si éperdument dedans.

-Ne t'inquiète pas. Moi je sais.

 

Ce fut ainsi que c'était passé la première nuit entre Narcissa et Lucius. La jeune femme, en repensant à tout cela, fut presque tentée d'aller le réveiller en pleine nuit, mais elle savait qu'il partageait sa chambre avec Mulciber, et ne voulait en aucun cas le mêler de près ou de lui à sa relation. Elle avait espéré que son petit-ami ne prenne les devants, comme il avait l'habitude de le faire, mais il semblait avoir des choses plus intéressantes à faire que de passer du temps avec elle. L'esprit désormais bien loin du mariage qui allait avoir lieu, Narcissa trouva enfin le sommeil, des souvenirs plein la tête.

 

 

 

Ça avait été exactement comme il se l'était imaginé : froid, dénué de sentiment, de joie, de partage. La cérémonie avait été rapide, les alliances échangées sans un mot, le baiser conventionnel et obligatoire. La danse n'avait duré que quelques minutes. La seule chose commune à ce dont Severus connaissait des mariages étaient que les invités se tenaient désormais dans le séjour, avec des tenues toutes plus belles et ornées les unes que les autres, un verre à la main. Bellatrix se tenait au milieu de la foule et semblait plus fébrile et excitée que jamais. Elle était magnifique, dans une longue robe noire avec un corset qui relevait sa poitrine et lui donnait un air plus farouche et dangereux que Severus n'avait jamais vu chez quiconque auparavant. Il ne comprenait cependant pas la raison de son excitation soudaine. Elle n'avait montré aucune émotion particulière lors de son mariage, si ce n'était un certain ennui lorsque le sorcier chargé de la cérémonie parlait. Mais elle semblait à présent en pleine adoration, et Severus aurait juré que ses yeux avaient changé et avaient pris une teinte encore plus foncée qu'à l'ordinaire. Soudain, alors que la foule d'invités s'étaient tous rassemblés au salon, un silence morbide se fit. Un silence comme jamais Severus n'en avait été témoin. Il en avait le sang glacé et dut faire jouer tous les muscles de sa main pour ne pas laisser tomber le verre de Whiskey pur Feu qu'il tenait. Le jeune homme remarqua que tous les invités avaient la tête basse et les mains jointes, comme s'ils faisaient une sorte de prière. Seule Bellatrix lança parfois des regards excités et fanatiques vers la porte d'entrée. Severus imita cependant le reste des invités, une peur le tenaillant comme jamais il n'en avait ressenti dans sa vie, pas même lorsque son père se mettait en colère lorsqu'il était enfant. Puis tout s'éclaircit et il comprit enfin la raison de son invitation : il avait d'abord pensé que c'était pour faire une potion, et avait même effleuré l'espoir que c'était parce que Lucius l'appréciait, et qu'il faisait réellement parti de la bande. Mais il avait vite compris, en passant son temps seul et en n'étant pas une seule seconde sollicité, que ce n'était pas le cas. Mais, alors qu'il trônait dans le coin du séjour, au milieu de cette foule de sorciers de sang pur, qui s'étaient faits plus attrayants les uns que les autres, ces sorciers qui- de prime abord plus hautains et dédaigneux que personne- avaient désormais un air soumis sur leur visage, Severus comprit ce qui était entrain de se passer. Il comprit même pourquoi il avait été invité. Il se sentit soudain sur le point de tourner de l'œil ici même, dans la pièce. Il ne sut pas quel miracle, il réussit à rester sur ses pieds, mais son cœur s'était emballé de telle sorte que Severus se demanda même s'il n'allait pas mourir, au milieu du manoir des Blacks, sans que personne n'y prête attention. Puis, pétrifié sur place et en ressentant l'atmosphère la plus lourde, tendue et étouffante qu'il n'eut jamais ressenti, il entendit la porte d'entrée s'ouvrir. Il sentit les personnes alentours tous effectués un même mouvement pour relever la tête de quelques millimètres. N'y tenant plus, il fit de même. Et Severus Rogue vit pour la première fois, devant ses yeux, surplombant la foule, en n'ayant juste besoin d'exister afin de soumettre une assemblée, le Seigneur des Ténèbres.

Note de fin de chapitre :

Et voilà !! 

J'espère que ce chapitre vous aura plu.

Le prochain traitera du Nouvel An (Je suis un peu en retard par rapport à notre période de l'année actuelle, mais je pense que l'on peut faire un effort pour retourner dans cet esprit festif qui était encore présent il n'y a que quelques jours ;-)) 

A bientôt pour un nouveau chapitre! 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.