S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Une Question de Choix par Samantha Black

[26 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

L'univers de Harry Potter appartient à JK Rowling. Je ne touche donc pas la moindre mornille pour l'écriture du texte qui va suivre.

Je tenais à remercier toutes les personnes qui m'ont aidée durant l'écriture de ce texte. C. qui a été la première à le lire et à donner son avis,clodina, Angel Heart et B. qui a effectué la dernière relecture.

Comme vous l'avez sans doute deviné. J'ai écrit cette histoire dans le cadre de l'Echange de Noël 2016, je tenais donc aussi à remercier DameLicorne qui m'a donné l'occasion d'écrire sur ces personnages. J'espère que ce texte te plaira et qu'il vous plaira à vous aussi !

1
LE SERVICE DE RÉGULATION DES BALAIS




Cedrella Black travaillait depuis trois ans au département des transports magiques, plus précisément au service de régulation des balais. D'aussi loin qu'elle se souvenait, la jeune femme avait toujours été passionnée par les balais. Elle se rappelait celui flambant neuf de son père qu'elle avait démonté puis remonté espérant en découvrir tous les secrets de fabrication. Elle se souvenait la colère de son père lorsqu'il avait découvert que son balai ne fonctionnait plus correctement. Il avait demandé au coupable de se dénoncer ce que Cedrella n'avait pas fait. Le courage n'avait jamais fait partie de ses qualités.

Ne sachant qui était la coupable parmi ses trois filles, Mr Black les avait obligées à regarder fouetter leur vieille elfe de maison. Cedrella avait eu du mal à retenir ses larmes. La petite adorait Pumpkin qui s'était occupée d'elle durant toute son enfance. Elle avait serré les poings contre ses cuisses alors que la pauvre créature subissait, en silence, les coups de son maître.

Mr Black avait fini par savoir qui était la coupable quelques mois plus tard alors que Cedrella avait montré ouvertement son intérêt pour les balais. Il ne l'avait pas frappée mais l'enfant de douze ans, qu'elle était, avait été nourri au pain sec et à l'eau pendant près d'une semaine. Au Noël de cette même année, Mrs et Mr Black lui avaient acheté son premier balai et Cedrella s'était rapidement rendu compte que ce qui l'intéressait n'était pas de voler mais d'étudier et construire ce genre d'objet. Elle n'en avait parlé à personne, préférant garder cette passion pour elle, et avait même tenté et réussi à intégrer l'équipe de Quidditch de sa maison, Serpentard, l'année suivante.

A sa sortie de Poudlard, Cedrella aurait souhaité entrer dans la Comète Company mais n'avait pas même songé à le faire véritablement. Elle savait que ses parents n'accepteraient jamais qu'elle travaille dans le commerce. Les seuls métiers tolérés par la famille Black consistaient à devenir fonctionnaires et à travailler pour le Ministère.

Malgré cette relative tolérance, il avait été difficile pour Cedrella de convaincre ses parents, et plus particulièrement son père. Ce dernier voulait qu'elle épouse un jeune homme de bonne famille dès sa sortie de Poudlard. Rien n'était plus important à ses yeux que de poursuivre la lignée de la noble famille Black. Son épouse avait fini par réussir à le convaincre après que Cedrella eut promis qu'elle participerait à tous les dîners organisés dans le but de lui faire rencontrer l'homme parfait – pour la famille bien entendu. Cedrella avait dû aussi jurer de se fiancer avant ses vingt-et-un ans.

Vingt-et-un ans qu'elle avait d'ailleurs fêter une semaine plus tôt. La jeune femme fréquentait depuis près d'un an Caspar Croupton. Ce dernier avait deux ans de plus qu'elle et travaillait comme son père et son grand-père au département des relations internationales magiques. Caspar faisait partie d'une des famille les plus respectées de la société sorcière et qui avait été même citée dans le Registre des Sang-Pur. L'homme l'avait demandée en mariage la veille de son anniversaire et depuis Cedrella portait à l'annulaire gauche une magnifique bague de fiançailles qui avait dû coûter son pesant de gallions.

Ce matin-là, les fausses fenêtres du service de régulation des balais ne donnaient que sur un ciel artificiel triste et terne. Le temps n'était pas au rendez-vous depuis une semaine et la jeune femme ne pouvait s'empêcher de faire le lien entre ses fiançailles et ce caprice du ciel. Malgré toute sa bonne volonté, Cedrella n'arrivait pas à ressentir plus qu'une sympathie tiède à l'égard de son fiancé et futur époux. L'homme l'ennuyait au plus haut point et ne cessait d'étaler son savoir et surtout son prestige à chaque fois qu'il ouvrait la bouche pour parler. Il n'aimait pas le Quidditch et ne comprenait pas la passion de Cedrella pour les balais. La jeune femme était même certaine qu'il la méprisait un peu.

Cedrella était installée à son bureau et travaillait sur une nouvelle régulation de l'usage des balais hors des terrains durant la Coupe du Monde de Quidditch. Le lancement de l'événement se rapprochait à grands pas et la jeune femme avait l'impression que les dossiers avaient été multipliés par trois depuis quelques semaines.

Le département en collaboration avec celui des sports magiques préparait la coupe depuis plus d'un an. C'était la première fois depuis près de quarante ans que l'événement aurait lieu sur le territoire britannique et tout se devait d'être parfait. Toutefois, à mesure que la date approchait, le travail augmentait et il n'était pas rare pour Cedrella de rentrer bien après vingt-et-une heures. Cela avait posé problème à son père dans un premier temps avant qu'elle ne lui explique la cause de ses heures supplémentaires. Après la famille Black et sa grandeur, ce qui comptait le plus pour Mr Black était le rayonnement de la communauté sorcière britannique à l'international.

Deux coups frappés à la porte obligèrent Cedrella a relevé le nez de son dossier. Sur le seuil de la porte se trouvait le directeur du département. Lawrence Dubois était un homme d'une cinquantaine d'années au visage joyeux et au crâne dégarni.

— Bonjour Miss Black ! Mr Smith n'est pas là ? s'étonna-t-il
— Bonjour Mr le Directeur. Mr Smith est malade.

« Comme toujours » ajouta-t-elle mentalement. Cedrella travaillait avec l'homme depuis son arrivée dans le service et s'était rapidement rendu compte de son hypocondrie.

— Et bien… Miss Black. Je souhaitais vous présenter le nouveau membre de votre équipe, dit-il en faisant signe à une personne encore cachée par le mur.

Un jeune homme assez grand et aux cheveux roux et bouclés pénétra dans le bureau.

— Mr Weasley travaillera avec vous à partir de maintenant, dit-il.
— Bonjour Miss Black ! C'est un plaisir de pouvoir travailler avec vous, déclara le dénommé Weasley.

Il lui tendit la main et souriant. Cedrella hésita quelques secondes. Chacun savait que les Weasley étaient considérés comme des traîtres-à-leur-sang et cela depuis bien avant le scandale du Registre des Sang-Pur. La jeune femme se rappelait parfaitement que son père lui avait explicitement interdit lors de son entrée en première année de fréquenter ce genre de personne.

— Bonjour, répliqua-t-elle avant de la serrer.

Le contact ne dura pas plus de quelques secondes juste le temps que la politesse exigeait.

— Mr Weasley vient juste d'être diplômé avec brio de Poudlard, expliqua Mr Dubois. Il a même été batteur dans l'équipe de sa maison, Miss Black. Enfin… Je vais devoir vous laisser. Je compte sur vous pour lui expliquer tout ce dont il a besoin, ajouta-t-il avant de partir.
— Je me souviens de vous, lâcha le nouveau après quelques secondes d'un silence gênant. Vous étiez une excellente poursuiveuse. Je n'avais pas encore intégré l'équipe de Gryffondor avant votre départ de Poudlard, vous ne devez pas vous rappeler de moi.
— Vous êtes bien le frère cadet des jumeaux Weasley ?
— En effet.

Cedrella pensait se rappeler que ces deux derniers avaient trois autres frères plus âgés et se demanda combien d'enfants cette famille pouvait bien compter.

— Je suis le dernier, dit-il comme s'il avait lu dans ses pensées. Je m'appelle Septimus au fait. Vous pouvez m'appeler par mon prénom, explicita-t-il. Comment dois-je vous appeler ?
— Miss Black ira parfaitement, répondit-elle l'air de rien.
— Très bien, Miss Black. Que faites-vous ? demanda-t-il en jetant un coup au dossier qu'elle traitait.
— Une énième régulation de l'usage des balais durant la coupe, expliqua-t-elle. Une énième régulation pleine de fautes d'orthographe et de grammaire, ajouta-t-elle irritée.

Le manque de professionnalisme de certains de ses collègues avait pour don de l'agacer.

— Êtes-vous bon en Anglais ?
— Je… Oui, répliqua-t-il d'un ton qu'il voulut sans doute décidé.
— Parfait ! Prenez le bureau de Mrs Abbot !
— Cela ne risque-t-il pas de poser problème ?
— Elle est en congé en attendant son accouchement, rétorqua-t-elle. C'est le bureau juste là, ajouta-t-elle en lui montrant celui qui se trouvait le plus près du sien.
— Qu'est-ce que je dois faire ? demanda-t-il après s'être installé.
— Vous relirez derrière moi et recopierez le texte. On ne doit laisser passer aucune faute. Vous m'avez compris ?

Septimus hocha la tête. Le jeune homme avait toujours rêvé de travailler pour le département des sports magiques mais son père lui avait conseillé dans un premier d'entrer au département des transports magiques qui recrutait plus facilement. L'ancien Gryffondor espérait ainsi après quelques mois voire un ou deux ans être transféré aux sports.

Il jeta un coup d’œil dans la direction de Cedrella. Cette dernière était plongée dans son dossier et ne cessait de froncer les sourcils alors qu'elle barrait d'un coup de plume rageur les fautes.

Septimus ne connaissait pas véritablement Cedrella où seulement à travers ce que lui avaient raconté ses frères et les rumeurs qui avaient couru à Poudlard lors de sa scolarité. La jeune femme avait été considéré comme l'une des plus belles filles de l'école et alors qu'il se trouvait si près d'elle et pouvait l'observer, Septimus comprenait pourquoi. Cedrella avait de beaux cheveux bruns presque noirs, des yeux d'un magnifique gris ainsi qu'un teint de porcelaine. Son regard se posa sur ses mains à la recherche d'une quelconque bague de fiançailles qu'il n'eut aucun mal à trouver.

« Dommage ! » ne put-il s'empêcher de penser.

— Voilà pour vous ! dit-elle en lui tendant brusquement le dossier.

Septimus sursauta légèrement avant prendre les papiers. Cedrella ne lui jeta pas même un regard avant de se plonger dans une nouvelle régulation.

Les deux jeunes gens travaillèrent le reste de la matinée en silence. Septimus, habitué aux bruits, avait du mal à se concentrer mais fit au mieux tandis qu'il recopiait les régulations de sa plus belle écriture. Peu avant midi, plusieurs coups frappés à la porte du bureau lui firent lever le visage du dossier sur lequel il travaillait. Dans l'encadrement de la porte se trouvait un homme d'une vingtaine d'années aux cheveux bruns et à la moustache impeccablement peignée.

— Caspar ? s'étonna Cedrella.
— Cedrella. Je souhaitais vous inviter à déjeuner, déclara-t-il.
— Je…

Cedrella avait toujours été une personne solitaire et depuis qu'elle fréquentait Caspar, elle avait l'impression de ne jamais pourvoir passer un moment seule. Le jeune homme voulait l'inviter à déjeuner presque que tous les jours que Merlin faisait.

— Je… Malheureusement, j'ai déjà des obligations. J'ai promis à Mr Weasley de lui faire découvrir la Mare aux fées, répondit-elle convaincante.

Avec des parents comme les siens, mentir était devenu au fil des années une simple formalité. La jeune femme ne préféra toutefois pas regarder dans la direction de son nouveau collègue qui devait certainement sembler surpris.

— Ah vraiment ? questionna Caspar visiblement déçu. Demain alors ?
— J'ai rendez-vous durant l'heure du déjeuner, mentit-elle.
— Très bien. Nous nous verrons donc ce week-end chez mes parents ?
— En effet.
— Bonne journée Cedrella. Mr Weasley, ajouta-t-il à l'adresse de Septimus.

La jeune femme attendit quelques instants qu'il se soit éloigné avant de passer sa cape.

— Vous venez ? demanda-t-elle en se tournant vers Septimus.
— Vous étiez sérieuse ?
— Tout ce qu'il y a de plus sérieuse, rétorqua-t-elle avant de se diriger vers la porte. La Mare aux fées est un très bon restaurant, vous verrez, et pas trop cher en plus de cela. Excusez-moi, lança-t-elle en dirigeant sa baguette vers la serrure.

Elle murmura une formule de verrouillage avant de se diriger vers l'ascenseur suivie de Septimus. Ils pénétrèrent dans ce dernier en même temps que quelques autres personnes.

— Bonjour Cedrella, déclara Almandina Malefoy en la voyant.

Les deux jeunes femmes avaient été camarades de dortoir à Poudlard.

— Almandina , répondit-elle poliment.

Elles avaient été obligées de se fréquenter lorsqu'elles étaient encore à l'école et Cedrella devait avouer qu'elle était ravie de ne plus avoir à la voir tous les jours.

— J'ai entendu dire que Caspar et toi vous étiez fiancés, déclara-t-elle.
— En effet.
— Félicitations ! rétorqua-t-elle, un sourire faux étirant ses lèvres.

Almandina, comme toutes les filles de bonne famille, était à la recherche d'un époux convenable. La situation était quelque peu difficile pour elle. Les Malefoy étaient bien moins reconnus que la plupart des autres grandes familles de Sang-Pur malgré le fait qu'elle soit répertoriée dans le Registre du Sang. Tout ceci venait sans doute du fait qu'à une époque lointaine la famille Malefoy n'hésitait pas à faire du commerce avec les Moldus. A moins que cela ne s'explique par la personnalité peu attrayante d'Almandina.

— Merci, rétorqua-t-elle poliment mais froidement.

L'ascenseur s'arrêta enfin au rez-de-chaussée du ministère. Cedrella pressa le pas pour se diriger vers les passages menant au monde moldu. Autour du ministère se trouvaient quelques petits restaurants tenus par des sorciers et des Cracmols dans lesquels les fonctionnaires déjeunaient souvent. La Mare aux fées était tenue par un cousin éloigné cracmol de Cedrella et était le restaurant préféré de cette dernière.

— Par là ! dit-elle lorsqu'elle le retrouva en dehors des toilettes publiques.

Cette entrée avait été installée cinq ans plus tôt et Cedrella se demandait comment ses collègues faisaient avant pour sortir du bâtiment discrètement. Les deux jeunes gens traversèrent la rue et marchèrent moins de cent mètres avant de se trouver devant une sorte de pub qui ne payait pas de mine. L'ancienne Serpentard pénétra dans l'établissement la première. L'endroit était sombre mais chaleureux.

— Bonjour Mr Yaxley, déclara-elle poliment en voyant le patron.

Ce dernier était peut-être le cousin de sa mère mais ils n'avaient jamais été familiers. Les Cracmols étaient une honte, une tache dans les familles sorcières comme la sienne.

— Bonjour Miss Black ! Votre table habituelle ?
— En effet. Nous serons deux, rétorqua-t-elle en se dirigeant vers le fond du restaurant.

Elle ne vit pas Mr Yaxley lancer un regard étrange dans la direction de Septimus Weasley, qui n'y prêta pas plus attention qu'elle.

— Ils font un très bon fish and chips, dit-elle lorsqu'ils furent installés à table.
— Fish and chips ?
— C'est un plat moldu, expliqua-t-elle. Je prendrai un fish and chips, Mr Yaxley, ainsi qu'une carafe d'eau.
— Je vous suis si vous dites que c'est bon. Pareil pour moi, s'il vous plaît, ajouta-t-il en se tournant vers le patron.

L'homme hocha la tête avant de s'éloigner.

— Vous venez souvent ici ?
— Au moins de fois par semaine, les clients ici viennent presque uniquement du ministère.
— Vous voulez dire qu'il n'y a que des sorci… commença-t-il.

Le regard qu'elle lui lança l'arrêta dans sa phrase.

— Non. Le patron est Cracmol et l'établissement est ouvert aux deux communautés, expliqua-t-elle à voix basse. Quoi ? demanda-t-elle en voyant son air surpris.
— Je dois vous dire que je ne m'attendais pas à ce qu'une Black s'abaisse à dîner à côté de moldus, rétorqua-t-il en souriant.

Cedrella le fixa sans rien dire. Septimus se gratta la nuque visiblement mal à l'aise. La jeune femme se retint d'esquisser un sourire visiblement ravie de l'effet que son silence provoquait.

— Ce que je veux dire… commença Septimus.
— Je sais très bien ce que vous voulez dire, Mr Weasley, mais à l'avenir, je me passerai de votre avis, rétorqua-t-elle mielleuse.

Elle vit Septimus ouvrir la bouche pour répliquer mais le patron revenait déjà avec leur commande. Il leur souhaita bon appétit avant de s'éloigner vers d'autres clients. Septimus s'apprêtait à manger ses frites avec les doigts lorsqu'il vit Cedrella prendre ses couverts. Le jeune homme hésita quelques secondes avant de faire de même. Les Black les prenaient déjà suffisamment de haut sans qu'il aille leur tendre le gourdin pour se faire battre.

Pas un seul mot ne fut échangé durant le déjeuner, et Septimus se retint plus d'une fois de lancer la conversation. Cedrella lui avait montré qu'elle ne voulait pas être en bon terme avec lui et il ne voyait rien qui pourrait lui donner envie d'aller contre sa volonté.

A la fin du repas, le jeune homme commença à chercher dans la poche de sa veste sa bourse mais l'ancienne Serpentard fut plus rapide que lui. Elle posa deux gallions sur la table avant de se lever.

— Je… commença-t-il.
— Je vous ai invité, Mr Weasley, la convenance veut que ce soit moi qui règle l'addition, le coupa-t-elle.

La convenance ne voulait-elle pas plutôt que ce soit l'homme qui paye ?

— Nous n'étions pas en rendez-vous galant, Mr Weasley, poursuivit-elle comme si elle lisait dans ses pensées. Si cela avait été le cas, je vous aurais bien entendu laissé payer.
— La pause déjeuner se termine à quelle heure ? questionna-t-il.

Cedrella attrapa la montre qui était accrochée à sa ceinture et répondit qu'il leur restait encore trente minutes de liberté.

— Je retourne au bureau, déclara-t-elle. Ne vous sentez surtout pas obligé de me suivre. Au revoir Mr Yaxley, ajouta-t-elle à l'adresse du restaurateur.

La jeune femme quitta l'établissement sans se retourner.

— Vous ne souhaitez pas profiter du beau temps ? s'étonna Septimus en la rattrapant.

Cedrella s'arrêta de marcher net et l'ancien Gryffondor dut s'arrêter tout aussi brusquement pour ne pas lui rentrer dedans. Elle leva les yeux au ciel, soupira légèrement avant de se tourner vers lui. Elle affichait de nouveau cet éternel sourire faussement poli et gentil.

— Soyons clairs, Mr Weasley ! Je n'ai jamais demandé à travailler avec vous, ne l'ai jamais désiré et ne souhaite pas devenir votre amie. Vous êtes mon collègue et à partir de maintenant nos relations se limiteront à cela.

Septimus la fixa éberlué par sa froide franchise qui pouvait aisément passer pour de l'impolitesse. Il ouvrit la bouche pour répliquer quelque chose d'aussi peu aimable mais Cedrella ne lui laissa pas le temps et lui tourna le dos. Il la regarda s'éloigner d'un pas déterminé vers les toilettes publiques menant au Ministère.

Il fallait croire que ses frères avaient raison. Cedrella avait peut-être la beauté d'une rose mais tout le monde savait que ces fleurs étaient pourvues d'épines.

Note de fin de chapitre :

N'hésitez pas à donner votre avis sur ce premier chapitre.
Prochain chapitre dans une semaine !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.