S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours poésie - Musique, Choixpeau !


Vous aviez peur de vous ennuyer cet été ? Tiiki vous propose un nouveau concours de poésie en vers : choisissez une année de rentrée et écrivez la chanson du Choixpeau magique !

Pour en savoir plus, c'est par ici.

Vous avez jusqu'au 1er septembre 2022 pour publier votre texte et l'ajouter à la série dédiée… juste à temps pour la Répartition !


De le 06/07/2022 16:56


Sélections du mois


Félicitations à Sifoell et Chrisjedusor, qui remportent la Sélection Fondateurs !

Ne partez pas trop vite en vacances ! En juillet, les Animaux Fantastiques (les films !) sont à l'honneur. Vous avez jusqu'au 31 juillet pour lire les 5 textes proposés par les membres et voter par ici.

Après cela, l'équipe prendra un mois de repos bien mérité. Mais elle revient en septembre sur le thème Femslash ! Vous avez deux mois (oui, deux mois !) pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

On nous souffle dans l'oreillette que si vous voulez vous occuper en août, la Sélection Fictions longues continue. Il vous reste 6 mois pour découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.




De Equipe des Podiums le 04/07/2022 17:49


Concours hommage à Barbara - Ma plus belle histoire


De plus loin, que nous revienne
L’ombre de nos amours anciennes,
Du plus loin, de la première écoute…


Durant l'été 2022 (juin à août), nous, Juliette54 et Amnesie, vous proposons de déclarer votre amour à Barbara.
En un concours en trois manches, nous vous proposons de (re)découvrir ses chansons et son univers. Le premier chapitre (de 500 à 5000 mots) doit être écrit et mis en ligne d'ici le dimanche 10 juillet à 23h et doit s'inspirer d'une chanson de Barbara de ton choix et du thème Ma plus belle histoire...

Pour t'inscrire, nous donner le lien vers ton chapitre et pour plus d'info, nous t'invitons à consulter ce post sur le forum HPF !

Notre plus belle histoire d'amour, c'est toi, Barbara...


De le 03/07/2022 11:03


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 28/06/2022 07:52


Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


Le solitaire par MissArty

[9 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour à tous! 

Me voilà avec une nouvelle fanfiction. Je compte faire une série avec l'histoire des déshérités de la famille Black et autres. Elle commence donc avec l'histoire d'Alphard dont on sait peu de choses, seulement qu'il a soutenu Sirius lorsque celui-ci est parti de chez ses parents. Cette histoire comptera 4 chapitres. 

Bonne lecture!

1936

Alphard patientait en se tenant droit sur son fauteuil d'une couleur verte criarde. Son père l'avait convoqué dans son bureau, ce qui l'inquiétait grandement. Son père avait-il eu vent de la bataille de polochons qui avait eu lieu dans la chambre de Cygnus? Le petit garçon de six ans craignait la correction et se sentait vaguement coupable car c'était lui qui avait commencé la bataille. Son père ne tolérait pas le moindre amusement, la maison devait être calme car il travaillait dans son bureau et ne supportait pas le moindre bruit le perturbant.

Alphard déglutit en voyant son père pénétrer dans le bureau, ses petits pieds dépassaient de l'imposant fauteuil mais il se retint de les balancer, cela créait de l'agitation et son père pouvait le réprimander pour cela. Alors que M.Black s'asseyait, une autre personne se manifesta: Irma Black, née Crabbe. Le petit Alphard eut très peur car s'il craignait son père, il était terrifié par sa mère. 

Irma Black était une femme aux cheveux châtains toujours maintenu dans un chignon très serré (Alphard n'avait jamais vu sa mère les cheveux détachés), elle avait des yeux bleus qui vous glaçaient le sang par leur froideur, elle ne souriait jamais et criait souvent sur ses enfants ou sur les elfes. Elle ne s'intéressait à ses enfants que pour les sermonner ou leur ordonner de faire quelque chose. Alphard était souvent disputé par sa mère car il semblait ailleurs par moment, en réalité, il s'enfermait dans son monde peuplé de créatures imaginaires, c'était un enfant solitaire qui vous observait sans un mot, ce qui enrageait Mrs Black car elle ne pouvait pas savoir à quoi pensait son fils et donc le contrôler. La vie chez les Black n'était pas très amusante. Néanmoins, Alphard s'entendait bien avec son frère âgé seulement d'un an de plus que lui. Parfois, ils s'enfermaient des heures dans la chambre de Cygnus pour jouer aux échecs, et comme la plupart du temps, ils ne faisaient plus attention, captivés par leur jeu, aux appels de leurs parents, ils recevaient une correction. Les deux frères recommençaient car ils aimaient passer ce temps ensemble, loin de leur mère et de leur soeur. Alphard n'avait jamais apprécié sa soeur. Déjà, leurs âges les éloignaient, et puis, Walburga ne s'intéressait pas à ce petit frère rêveur, elle s'intéressait seulement à sa rentrée prochaine à Poudlard, de son envoi dans la maison Serpentard et de connaître ses futurs potentiels fiancés. Elle avait été bien élevée par sa mère: la jeune fille était hautaine, froide et ne supportait pas l'idée qu'un moldu puisse être ami avec un Black. Elle détestait la tante Isla et l'oncle Phineus sans même les avoir connus. 

 

-Alphard, nous vous avons convoqué afin que vous nous expliquiez ce qu'il s'est passé lundi dernier dans la cuisine. 

 

Alphard déglutit une nouvelle fois et gardait les yeux tournés vers ses genoux, il avait peur et avait très envie d'aller aux toilettes. Il savait qu'il devait absolument répondre à sa mère si belle mais si terrifiante. Alphard prit son courage à deux mains, releva la tête, mais refusant d'affronter le regard de ses parents, il fixa son regard sur le mur en face de lui. De sa petite voix, il expliqua la scène honnêtement.

 

-Cygnus a voulu me prendre ma tartelette au citron, je ne le voulais pas et j'ai pensé très fort à lui mettre une claque sur le crâne avec une louche, j'ai fermé les yeux et quand je les ai ouverts, une louche frappait Cygnus à la tête. 

 

Cette manifestation de violence n'était pas alarmante, les bagarres éclataient parfois entre les deux frères qui étaient séparés ensuite par leur père. 

 

-Alphard, ce que vous avez fait lundi est de la magie. Cela fait de vous un soricer, vous n'êtes donc pas un cracmol, vous receverez dans quelques années votre lettre pour aller à Poudlard expliqua Pollux Black. Vous pouvez disposer. 

 

Alphard fut soulagé que cela ne soit qu'une histoire de magie mais il ne le montra pas, il hocha la tête. Un Black ne dévoile pas ses sentiments. Il se risqua à jeter un coup d'oeil vers sa mère et vit qu'elle le regardait froidement, impénétrable comme toujours. Alphard aurait tant voulu voir apparaitre sur le visage de sa mère un sourire! Le petit Alphard sortit de la pièce et alla dans la chambre de Cygnus afin de lui annoncer la bonne nouvelle. 

 

Juin 1941

Alphard sursauta lorsque Kolly vint lui annoncer qu'il était convoqué dans le bureau de son père. L'elfe rassura le garçon en lui disant que son père n'était pas en colère. Alphard sourit à l'elfe. Kolly, au fil des mois, était devenu plus qu'un elfe, un ami. Souvent, Alphard allait se réfugier dans la cuisine lorsqu'il s'ennuyait trop dans sa chambre. A force de ruse, l'elfe avait consenti à lui apprendre la cuisine, Alphard aimait beaucoup cuisiner surtout les desserts. Il arrivait que les desserts servis à la table des Black étaient du fait d'Alphard et ce dernier se sentait fier de lui lorsqu'il voyait sa famille manger ses gâteaux. Cygnus était parti à Poudlard l'année dernière et le garçon avait perdu son compagnon de jeux à tout jamais. Lorsque Cygnus était revenu lors des vacances de Noël, Alphard l'avait trouvé changé, son frère était devenu arrogant et suffisant, il arborait dorénavant un sourire rempli d'arrogance, son sourire sincère avait disparu. Alphard fut blessé lorsque Cygnus lui demanda de sortir de sa chambre alors qu'il était venu lui demander comment était Poudlard. Il n'avait jamais osé poser cette question à Walburga et aujourd'hui, elle était trop occupée par avoir des bonnes notes et savoir qui serait son mari entre Abraxas Malefoy et Orion Black, son propre cousin. Alphard ne retrouvait plus en lui le Cygnus de son enfance, il refusait même de jouer aux échecs avec lui.

 

Alphard pénétra dans le bureau de son père avec une certaine appréhension mais il n'avait plus peur de son père et sa mère le terrifiait moins qu'avant. Elle n'était pas présente, en ce moment, elle était trop occupée à organiser diverses réunions afin de prendre sa décision concernant le fiancé de sa fille. Alphard était totalement indifférent à cela et lorsqu'il était obligé d'assister à une de ses réunions, il répondait poliment à ceux qui lui posaient une question mais ne se mêlait jamais aux conversations et préférait se mettre dans un coin en attendant de rentrer à la maison. 

 

-Asseyez-vous (Alphard s'asseya). Dans mes mains, se trouve une lettre de Poudlard. Vous êtes donc conviés le premier septembre à prendre le Poudlard express. Je vous préviens, mon fils, il n'y a pas d'autre choix pour vous que Serpentard quoi qu'en dise le choixpeau. Tous les Black sont passés par Serpentard, et il en de même pour l'avenir. 

-Bien, père, répondit Alphard.

 

Alphard rejoignit sa chambre et eut un sourire triste en passant devant la chambre de son frère. Walburga sortit soudainement en trombe de sa chambre en tenant une lettre, l'air choqué. Cela piqua la curiosité d'Alphard car Walburga était rarement agitée, il suivit sa soeur jusque dans le salon, là où se trouvait leur mère. 

 

-Mère, pardonnez-moi de vous importunez ainsi mais je viens de recevoir une lettre de Lucretia dont le contenu pourrait vous intéresser. 

 

Mrs Black était en train de lire la gazette du sorcier assise dans un fauteuil, son regard froid mêlé d'une lueur de curiosité se posa sur sa fille.

 

-Parlez.

-Lucretia va se marier avec Ignatius Prewett! 

 

Mrs Black sursauta et son visage fut marquée d'une expression choquée. Alphard soupira discrètement et alla dans sa chambre, en se disant que cela ne l'intéressait nullement. Il espérait seulement que ses parents abandonnât l'idée d'un mariage pour lui, il ne voulait pas se marier. Pas question d'être comme sa soeur qui attendait sagement de connaitre l'identité de son fiancé. Néanmoins, même si tout cela ne l'intéressait pas, il savait pourquoi le mariage de Lucretia avec un Prewett était un choc pour sa mère. Certains Prewett fréquentaient des moldus et n'étaient pas une famille à la fortune colossale mais ils restaient des sang-purs de haut rang et c'était pour cela que les Black s'y intéressait. Alphard appréciait sa cousine Lucretia, elle avait un joli sourire et était gentille, elle brisait certaines règles par exemple en contredisant un aîné ou en dévoilant ses opinions. Son mariage avec Ignatius était ce qu'il y avait de mieux, les deux jeunes gens se connaissaient depuis l'enfance et étaient très amis. Poudlard les avaient rapprochés. Poudlard...Alphard, allongé sur son lit, songea à ce château mais il fut interrompu par la voix de sa mère qui lui ordonna de descendre. Alphard pesta, vérifia son image dans un miroir et défroissa ses vêtements avant de descendre une seconde fois.

 

-Inutile de vous asseoir, j'en ai pour quelques secondes. Comme vous l'a signalé votre père, votre départ pour Poudlard se fera dans quelques mois. Vous ferez donc des rencontres. Je vous rappelle qu'il vous est interdit toute fréquentation avec des sang-mêlés ou des sang-de-bourde, votre soeur et votre frère y veilleront. Je dois aussi vous rappeler votre future alliance avec une fille de haut rang. Pensez donc à vous montrer irréprochable.

-Bien, mère.

 

Il eut la vague idée de tenter de rejoindre sa chambre mais la présence de Cygnus sur le palier le dévia de sa trajectoire. Il ne voulait pas voir son frère. Il alla dans la cuisine afin de proposer son aide à Kolly, une aide toute relative car il s'agissait en réalité de goûter les nouveaux plats de l'elfe. L'elfe était ravi car il avait un cobaye culinaire. 

 

 Septembre 1941

Le jour tant attendu était arrivé: Alphard prenait le Poudlard express pour commencer sa scolarité à Poudlard. Les enfants furent accompagnés par leur père, leur mère avait été invitée par Mélanie Black, la mère d'Orion afin de parler du mariage de leurs enfants. Après un suspense de plusieurs mois, le choix de Mrs Black s'était arrêté sur Orion Black, le petit cousin de sa fille, la proximité de leur lien de parenté ne l'avait pas dérangé. 

Alphard écouta son père lui donner ses dernières recommandations mais elles furent vite oubliées lorsqu'il monta dans le train. Cependant, Walburga lui rappela qu'il devait voyager dans le compartiment des Sang-Purs de son âge. Pour plus de sûreté, elle l'emmena elle-même dans le compartiment de partir à la recherche de Lucretia, son amie et future belle-soeur. Alphard détestait cela, il n'appréciait pas les garçons de son âge rencontrés à diverses réceptions, surtout Alphonse Greeengrass, le petit garçon était d'un ennui mortel et rien ne l'intéressait plus que son ambition. C'était un garçon hautain, arrogant et prenait de haut Alphard car ce dernier était souvent dans son monde. C'était la seule manière qu'il avait trouvé pour échapper à l'ambiance des réceptions. Alphard n'était pas fait pour la vie mondaine et cela, sa mère s'en était rendue compte depuis longtemps en lui ordonnant à chaque réception de ne pas montrer son ennui et de rester toujours poli. 

 

-Alors, Alphard, dans quelle maison penses-tu être envoyé? lui demanda Yaxley.

-Serpentard, aucune autre maison n'est envisageable, répondit Alphard.

 

Tous dans le compartiment opinèrent cette réponse. La seule autre maison tolérée était Serdaigle mais rares étaient ceux à y être envoyés. En réalité, Alphard avait répondu, non pas parce que Serpentard était la seule maison digne de son rang mais parce que ses parents seraient furieux s'il était réparti ailleurs. 

Grengrass, Yaxley, Bulstrode et Carrow discutaient ensemble alors qu'Alphard contemplait le paysage, le jeune garçon était fasciné par les grandes prairies qui s'étalaient à perte de vue devant lui. Il se dit qu'un jour, il habiterait dans un cottage entouré de prairie, au milieu de la nature. Ses songes d'enfant prenaient forme et un espoir d'échapper à la vie mondaine commençait à faire son chemin dans son esprit. 

 

Arrivé à Poudlard, Alphard observait ce château majestueux, il se demanda si les Black avaient un jour posséder un aussi grand château. Alphars savait qu'il devait bien se comporter et cela le démoralisait déjà, il ne serait jamais libre. Il soupira et rentra dans le hall alors qu'un garçon aux cheveux roux à côté de lui s'émerveillait de la beauté des lieux, sa réaction devant la Grande Salle choqua encore plus Alphard car il poussa un cri de surprise. Alphard se demanda si d'autres personnes se tenaient encore plus mal ou comme le garçon roux. Lorsque son nom fut appelé, Alphard, marcha jusqu'au choixpeau gracieusement.

 

« Encore un Black! Dans quel maison vais-je t'envoyer? Je vois beaucoup de courage... »

« Pas Gryffondor, envoie-moi à Serpentard, s'il te plaît, je dois aller à Serpentard » pensa très fort le jeune garçon en paniquant légèrement à l'idée d'être envoyé à Gryffondor. 

« Si c'est vraiment ce que tu veux, alors je avais t'envoyer à... »

 

-Serpentard!

 

La table de Serpentard applaudit bien fort Alphard qui se dirigea vers sa nouvelle maison d'un pas mal assuré. Il s'assit à côté de sa soeur qui le réprimanda sur sa mauvaise tenue. Alphard était mal à l'aise, le choixpeau avait voulu l'envoyer à Gryffondor. Aurait-il été mieux à Gryffondor? Il tenta de ne plus y penser par la suite mais il continua de s'interroger pendant encore quelques semaines avant d'être complètement captivé par ses nouveaux cours.

 

Décembre 41

Alphard salua son frère et sa soeur qui revenaient chez eux pour les vacances de Noël. Alphard avait refusé d'y revenir car il n'aurait pas supporté les nombreux dîners avec la famille d'Orion et les réceptions dans lesquelles Irma rechercherait des jeunes filles afin de marier Cygnus. Alphard restait seul, tous les autres de son dortoir étaient partis, ce qui l'enchantait aussi car il pourrait s'enfermer dans son dortoir au calme et faire des grasses matinées. Après quatre mois passés à Poudlard, le jeune garçon était toujours aussi solitaire, il n'avait pas d'ami et refusait la compagnie de ses camarades de dortoir. Il se comportait convenablement, répondait poliment quand on lui parlait mais cela s'arrêtait là. Le seul qui paraissait être aussi solitaire qu'Alphard était le préfet, Jedusor que le jeune garçon n'appréciait pas, quelque chose de mauvais semblait émaner de lui, Alphard s'en méfiait et lui parlait seulement lorsque les circonstances l'exigeaient et heureusement cela était rare. 

Les jours passèrent et se ressemblèrent: Alphard faisait ses devoirs, se promenait dans le parc et lisait des revues de botanique qu'il empruntait à la bibliothèque mais deux jours avant Noël, un événement perturba sa routine.

Alors qu'il était tranquillement en train de prendre son petit déjeuner, le garçon roux qui était émerveillé par Poudlard à la rentrée vint à sa rencontre. 

 

-Salut! Je peux prendre mon déjeuner avec toi? Je suis le seul de ma classe à être resté à Poudlard, je m'ennuie et je cherche un peu de compagnie de mon âge, les grands ne veulent pas que je les importune, lança t-il joyeusement. 

-Si tu savais que tu étais seul, tu n'avais qu'à rentrer chez tes parents. Je n'ai pas pour habitude de discuter avec quiconque, lui répondit Alphard. 

 

Il se mordit la langue car il venait d'être froid involontairement, son éducation revenait toujours au grand galop, Alphard culpabilisa en voyant le visage joyeux de son camarade devenir triste, il ne savait pas quoi faire, car de toute évidence le garçon était soit de sang-mêlé, soit un né-moldu et Alphard ne pouvait discuter avec ni l'un, ni l'autre. 

 

-Je ne pouvais pas rentrer chez moi, mon oncle est mort à la guerre, mon père n'a pas voulu que je vienne car tout le monde est triste à la maison, il a préféré que je reste à Poudlard, là où je ne risque rien et suis nourri. 

 

Alphard réfléchit quelques secondes car il ne comprenait pas de quelle guerre parlait le garçon roux avant de se souvenir que son père avait pesté contre les moldus et les guerres une fois avant de se taire devant le regard furieux de sa femme. 

 

-Ton père n'a pas tort, ici, tu n'auras jamais faim, tu auras toujours un lit et rien n'est plus sûr que ce château, dit Alphard sans réfléchir. 

-Mon papa a toujours raison, dit sagement le garçon roux, ce qui fit sourire Alphard malgré lui. Mes amis m'ont dit qu'il fallait se méfier des Serpentards et surtout des familles de sang-pur. je ne comprends pas pourquoi. On est réparti dans différentes maisons mais ce n'est pas pour se méfier des uns et des autres? 

 

Alphard fut surpris par ces paroles. Il n'avait jamais pensé à la lutte perpétuelle entre Gryffondor et Serpentard, pour lui, c'était comme une tradition.

 

-Tu t'appelles comment? 

-Alphard Black.

-Tu fais parti des familles au sang irréprochable, mes amis m'en ont parlé. Je m'appelle William McDouglas. Mon père est un sang-mêlé qui a épousé une moldue, ma mère, ce qui fait de moi un sang-mêlé!

 

« Je comprends pourquoi ce McDouglas est à Gryffondor, il faut avoir du courage et une certaine dose de naïveté pour annoncer aussi fièrement une telle origine devant un Sang-Pur de Serpentard » pensa Alphard.

 

-Dis, tu pourrais m'aider à faire mon devoir de sortilèges s'il te plaît?

 

Alphard ne comprit jamais pourquoi il avait accepté et sans le savoir, il venait de faire la rencontre d'une des personnes les plus importantes de sa vie. 

Cependant, Alphard ne fut pas stupide, il orchestra une série de rendez-vous à l'abri de tous à la bibliothèques pour aider son camarade, il devait en aucun cas s'afficher avec un sang-mêlé, Alphard avait expliqué la complexité du monde des Sang-Purs à son camarade qui avait compris qu'il jouait avec le feu. 

Au retour des vacances, Walburga annonça à son frère que son mariage était prévu pour décembre 1943 car se marier en hiver portait chance selon Mélania Black. Cygnus demanda à son frère ce qu'il avait fait pendant les vacances, il approuva les occupations d'Alphard lorsqu'il lui dit qu'il avait fait ses devoirs et s'était promené seul dans le parc. Il avait préféré cacher sa récente amitié avec William. D'ailleurs, peu de temps après, ce dernier faillit faire une bourde qu'Alphard rattrapa lorsqu'il vint se mettre à côté de son ami en cours de potion. Très vite, Cygnus et Walburga eurent vent de cela et demandèrent des explications à leur frère. 

 

-Pourrais-tu nous expliquer ta proximité avec un sang-mêlé?

-Ah, il est de sang-mêlé? Je pensais que c'était un sang-de-bourbe, mentit Alphard. Il est venu à côté de moi car il n'y avait plus de place ailleurs, il n'a pas arrêté de parler même si je l'ignorais. Ses bavardages incessants m'ont donné un tel mal de crâne que j'ai dû demander à l'infirmière une potion anti-douleur. Voilà, ce que l'on gagne à donner l'instruction à des sang-mêlé, cracha t-il, décidément très inspiré. 

Cela contenta son frère et sa soeur. Alphard en fut soulagé, il se promit de parler à William lors du prochain cours de potion afin que nul n'ait de soupçon à l'avenir. 

Note de fin de chapitre :

N'hésitez pas à dire ce que vous en avez pensé :)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.