S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Parchiante par Princesse

[8 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Petit texte sur Victoire et Teddy écrit en une heure et demi, bien au chaud sous la couette, un thé fumant sur la table de chevet, et la chanson "Moi aimer toi" de Vianney dans les oreilles, que l'on retrouve d'ailleurs dans cette fic... 

 

Bonne lecture ! 

 

<3

 

Parchiante

 

 

 

La vie avec Victoire a toujours été intrépide. Il faux savoir jongler entre son côté doux et affectueux, celui qu’elle réserve habituellement pour sa famille, ou à son travail malgré des collègues tire-au-flanc et un patron exigeant, et son côté volcanique, susceptible et un tantinet, je dois bien l’avouer, lunatique qu’elle me réserve exclusivement. Ce que je devais considérer comme une preuve d’amour quotidienne car j’étais le seul qui la voyait telle qu’elle était: une parchiante ! Parfaite très souvent, mais Chiante tout autant.

 

 

Sur mon coussin

Comme un dessin

Comme une tâche

C'est ton mascara qui déteint

 

 

Ma jolie Vic est une femme entière. Avec elle, les nuances n’existent pas, et c’est ce qui nous a valu tant de déboires et de conflit durant nos jeunes années à Poudlard. De ça aussi je pourrais en parler pendant des heures, mais en ce matin, le temps ne s’y prête pas vraiment. Sans doute parce que ma petite amie est entrain de pleurer toutes les larmes de son corps juste parce qu’il n’y a pas de café de la marque « Carte Noire », celle qu’elle a l’habitude de boire. Oui… Victoire Weasley est exceptionnelle comme femme.

 

Elle a ce petit côté première de la classe qui exacerbe mes pires -ou meilleurs- fantasmes de loup solitaire, handicapé des sentiments, bien qu’elle soit sans doute la championne dans ce domaine. Pour Victoire, tout est une question de dosage. Elle dose tellement tout -y compris son café- que lorsqu’elle délègue, elle n’est jamais satisfaite du résultat.

 

 

Quand on se fâche

Pour un café un peu mal fait

Une bricole

Quand on se bat moi je voudrais

Qu'on en rigole

 

 

Victoire, elle est exubérante, et un peu névrosée -sa cousine Lucy l’a toujours dit- pourtant elle sort toujours avec un tailleur impeccable, noir, bleu marine ou gris anthracite, des souliers vernis. Une vraie petite employée modèle quand moi j’arrive au bureau en jeans troué et t-shirt délavé, les cheveux encore bleus. Bien souvent, je sens le regard des autres sur nous. Qu’est ce que fille comme elle fait avec un garçon comme moi ? C’est la question de notre vie. A bien des égards, on est différent. Elle est réfléchie, timorée et impartiale. Moi, je suis hyperactif, extraverti et impliquée. Je sais que d’un point de vue caractère, j’aurais mieux collé à une personnalité comme celle de Do’ ou de Roxanne, mais… sous ses aires de grande dame irréprochable, Victoire a quelque chose que personne d’autre ne possède. Elle est enivrante… et surprenante ! Ses chemisiers classiques cachent son dos tatoué, ses longs cheveux blonds protègent ses oreilles percées à l’arcade. Ses jupes droites de fille sage dissimulent de la lingerie en dentelle d’un noir obscène, alors qu’elle a l’audace de porter des couleurs virginales malgré nos longues étreintes, similaire à celle d’animaux en rut. Et dire qu’elle est considérée comme un modèle de vertu par la famille.

 

 

Si moi aimer toi

Blesser moi

Si moi aimer toi

 

Quand moi aimer toi

Blesser moi

Quand moi aimer toi

 

 

Mais je crois que ce que je préfère chez elle, c’est sa façon de se mettre en colère contre moi. Avec ses cinquante-trois kilos et ses un mètre soixante-sept, elle pense devenir impressionnante et d’une bricole, elle en fait tout un plat. Dans ces moments-là, elle déballe ce que moi j’appelle la fougue à la française, et ces cris fusent de tout part dans notre appartement.

 

Elle devient la Victoire que je n’aime pas. Froide, incassable, intransigeante et pourtant… c’est à ce moment là que je suis le plus amoureux.

 

 

Et les gens ne comprennent pas

Qu'on le supporte

Que je me mouche dans tes bras

Sois ma carotte

 

 

Victoire connait chacun de mes travers, et je suis toujours impressionné par ce bout de femme qui arrive à délaisser tout ce qu’elle est entrain de faire -peut importe ce que c’est- pour venir me trouver, m’enlaçant de ses bras réconfortant. Elle pose ses lèvres sur ma nuque, là où je suis le plus chatouilleux, et ses doigts glissent jusqu’aux miens. Son cœur bat contre mon dos et à ce moment-là, je me sens invincible, capable de tout affronter. Ce qui ne nous empêche pas de nous prendre la tête juste après. Comme à cause de ce putain de café… tout ça parce que j’ai encore oublié d’aller faire les courses. Et c’est elle-même qui y va malgré son regard noir et ses sermons semblables à ceux de sa cousine Rose. Elle enfile son petit bonnet en laine sur sa tête toute ronde, passe son caban très chic sur un pull destroy qu’elle ne met qu’à la maison, et me tire la langue avant de claquer la porte. Oui, ma jolie Vic est profondément gentille. Et j’ai tendance à un peu en abuser, je le sais…

 

 

Prendre la peine

De s'abîmer

Faire des scènes

Au lieu d'aimer

 

Le plus tumultueux entre elle et moi reste les repas de famille. Lorsque l’on est phagocyté de toute part par les cousins et que la tension monte tout doucement. En général, il n’y besoin que d’une simple étincelle -souvent envoyé par la petite Lucy au sourire narquois- pour tout enflammer. La team Do’ versus la team Vic’, c’est ce qui a rythmé nos sept années à Poudlard. Et les vingt-deux que l’on a passé avec la famille, lorsque les cousins sont arrivés les uns après les autres : Dominique, Roxanne, Molly, James, Fred, Louis, Albus, Rose, Lucy, Hugo, Lily.

 

Victoire essaye de toujours faire plaisir à tout le monde, et c’est ce trait de caractère qui m’horripile le plus. Elle se fait marcher dessus par tout le monde. Cède aux caprices de Lucy, couvre les bêtises de James, espionne pour Roxane, ment pour Dominique, protège Albus. Avec eux c’est toujours l’exagération. Et Vic tombe dans le panneau à chaque fois. Bien souvent, lorsque l’on rentre c’est l’engueulade assurée. Elle peut annuler un week-end à la campagne, ou même une grasse matinée pour ses cousins. Elle est capable de se priver de sa robe préférée pour Roxanne, d’exploser son forfait téléphonique pour Lily, de vider son portefeuille pour Molly. Moi dans ces moments-là, tout ce que je veux, c’est qu’elle le fasse pour les bonnes raisons, parce que ça lui plait à elle de le faire. Pas par obligation familiale, pas par la pression du regard des autres. Etre l’ainé, ce n’est pas tout les jours facile…

 

Trois, deux, un… quand la porte de l’appartement se referme et que ça explose, c’est jamais agréable à voir.

 

 

Et faire l'amour

Par dégoût du dégât

 

 

 

Et pourtant, entre ma surprenante Vic et moi, les disputes ça finit toujours de la même manière: à l’horizontal…

 

Si moi aimer toi

Blesser moi

Si moi aimer toi

 

Quand moi aimer toi

Blesser moi

Quand moi aimer toi

 

 

Lorsque je sens ses paumes s’écraser sur le bas de mes reins, sa bouche se tordre à mon oreille et ses cuisses glisser sur mes hanches, je sais qu’elle n’appartient qu’à moi et que nos moments de crise sont loin. Trop loin pour y repenser.

 

 

Sur mon coussin

Comme un dessin

Comme une tâche

C'est ton mascara qui déteint

Quand on se fâche

 

 

Victoire elle est beaucoup de chose. Mais pas Rancunière.

 

 

Et ce coussin d'ici demain

Après l'orage

Sera témoin que l'on sait bien

Tourner la page

 

 

La vie avec Victoire a toujours été intrépide. Il faut savoir jongler entre son côté doux et affectueux, celui qu’elle est pour l’extérieur, et son côté volcanique, susceptible et lunatique qu’elle réserve pour pimenter notre vie.

 

 

Si moi aimer toi

Blesser moi

Si moi aimer toi

 

Quand moi aimer toi

Blesser moi

Quand moi aimer toi

 

 

Car Victoire, elle est comme ça… Parchiante.

 

 

 

 

Note de fin de chapitre :

J'espère que vous avez aimé ce court texte ! ; ) Il m'est vraiment venu comme ça en écoutant la musique de Vianney. Laissez-moi une petite review pour me dire ce que vous en avez pensé ! ; )

 

XOXO

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.