S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Je t'aime. Sans ambiguïté. par Cassyduidui

[9 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Histoire écrit dans le cadre du concours "Une histoire d'amitié" de Samantha Black :) :

 

« L'amour peut se passer d'estime, pas l'amitié ». Arletty




Beaucoup pensent encore de nos jours que l'amitié entre un homme et une femme ne peut pas être libre de toute ambiguïté. Dans ce concours, j'aimerais que vous nous montriez que ce n'est pas le cas. Qu'ils se soient rencontrés durant leur enfance, leur adolescent ou plus tard, vos personnages devront donc être amis et aucun d'eux ne pourra avoir de sentiments romantiques à l'égard de l'autre.

Contraintes :

  • Il doit s'agir d'une amitié homme/femme sans sentiment romantique (Les personnes autour peuvent ou ne peuvent pas penser qu'il se passe quelque chose entre eux, le plus important est qu'il ne se passe et qu'il ne se passera rien.)
  • Il faudra que vous insériez les mots : forêt, dragueur(se), thé et écharpe.
  • Il faudra que vous inséreriez une expression sorcière de votre invention (exemple : elle a passé la baguette à gauche) ou tout simplement de votre invention dans le cas de l'original.
  • Un passage du texte devra faire référence à un souvenir significatif décrivant la relation des deux personnages (flash back, dialogues entre les personnages, à vous de voir ce qui ira mieux pour l'insérer dans votre texte)
  • Votre texte devra faire entre 1200 et 12 000 mots
  • Le rating pourra aller jusqu'au -16 ans (même s'il serait préférable que les textes puissent être lus par tout le monde à partir de 12 ans)
  • Les personnages ne sont pas exclusifs mais la diversité est bienvenue.
  • Votre participation devra être rendue le 15 octobre à 23h59.

 

Note de chapitre:

Tous les personnages appartiennent à JK. Rowling !

 

Bonne lecture ^^

 

 

Ginny hésite un instant à l’entrée. La jeune fille a bien changé, et ce en quelques jours seulement. Si la fin de la Guerre continue à être fêté dans tout le pays, son moral à elle a bien vite chuté. Cela se voit aux larges cernes qui lui soulignent un regard triste. Même Harry n’arrive pas à changer cela. Elle ne sait pas si un jour, elle parviendrait à se remettre d’une guerre qui l’a vu grandir trop vite.

Son cœur bat la chamade dans sa poitrine. Il lui fait tellement mal qu’elle a l’impression qu’il veut bondir hors de sa cage thoracique. Elle n’est pas prête pour cela. Pas encore. Elle aspire le maximum d’air et entre dans ce qui est désormais son pire cauchemar. Les souvenirs, doux-amers l’envahissent comme une vague d’acide alors qu’une boule se forme dans sa gorge.

 

**

 

        -       Les amoureux !

La salle commune des Gryffondors était bondée ce jour-là. Et Fred et George, qui avaient surpris l’étreinte de Colin et Ginny hurlaient en cœur cette même réplique. Certains de leurs camarades les regardaient avec curiosité, d’autres avec amusement. Ginny prit très vite une teinte rosée alors que Ron la regardait avec suspicion. Colin, qui en deux ans, s’était considérablement affirmé, se tourna vers les jumeaux. Il leva les yeux au ciel.

- Vous avez tout faux les gars ! C’est ma meilleure amie.

- Ils disent tous ça…, commença George.

- …mais tout le monde voit que tu l’aimes, acheva Fred.

Un sourire lumineux éclaira le visage du jeune homme alors que Ginny aurait voulu disparaître six pieds sous terre. Il encercla alors les épaules de la rouquine avec un regard fier. Il lui colla un énorme bisou sur la joue avant de clamer bien fort, pour que tous l’entendent :

- Vous avez raison. Je l’aime votre sœur. Mais sans ambiguïté.

Un sourire se dessina enfin sur le visage de la benjamine Weasley tandis qu’elle hocha la tête en approuvant fortement cette formule qui deviendrait bientôt une tradition entre eux.

 

**

 

Elle marche longuement, dans les allées, ressassant ses idées noires. Elle resserre son écharpe, espérant que cela la protège du froid mordant. C’est alors qu’elle se rend compte que ce froid vient de l’intérieur… Et que toutes les écharpes du monde n’y pourront rien.

 

**

 

- Colin ! Il gèle !

Le jeune garçon ne répondit rien, lui aussi glacé jusqu’aux os. Ils marchaient depuis deux heures dans la Forêt Interdite, en plein hiver.

- Tu m’expliques ce qu’on fait là ?! demanda la rouquine, cinglante, pour la cinquantième fois.

Elle ne rêvait que d’une chose : un bon thé bouillant, tandis que là, ils étaient totalement perdus. Le vent soufflait si fort que les arbres semblaient se déraciner. La brume les empêchait de voir à plus de deux mètres et la neige ralentissait leurs pas. Conclusion : elle n’était pas prête d’avoir son thé. Et cela la mettait de mauvaise humeur.

- Je te promets que c’est le chemin Gin’ !

- Tout ça pour une stupide fleur ! s’indigna la jeune fille, qui n’en revenait toujours pas de s’être laissé emporter là-dedans.

- Arrête de râler, on est au château dans une dizaine de minutes !

- Ne mets pas la diligence avant les Sombrals, pesta-t-elle de mauvaise humeur.

- Tu es pessimiste ! s’exclama-t-il.

- Oui car mon imbécile d’ami me fait crapahuter en pleine forêt pour séduire sa copine ! Ce qui est totalement stupide ! Tu es stupide !

- Je t’aime aussi, dit-il avec un sourire amusé. Sans ambiguïté.

La rouquine ne put pas rester fâchée contre lui bien longtemps et lui adressa un regard noir, trahi par son sourire. Fier de lui avoir enlever sa mauvaise humeur, Colin ne fit pas attention où il marchait et s’emmêla dans les ronces tandis que la fleur bleu électrique lui échappa des mains, bien vite emportée par le vent. Un hurlement désespéré s’éleva dans le ciel devant une Ginny incrédule.

-  C’était sa fleur préférée…, dit-il mortifié.

- Ce n’est qu’une fleur ! dit Ginny. Je veux bien croire que tu ne sois qu’un dragueur débutant, mais on ne traverse pas la Forêt Interdite pour une simple fleur !  

Le jeune homme sortit des ronces en boudant, alors que Ginny choisit un ton un peu plus doux.

- Je crois que de toute manière, Parvarti t’aime déjà.

Colin lui lança un regard illuminé de joie et repartit encore plus motivé alors que Ginny soupira dans l’air froid de la forêt.

 

**

 

Ginny se rend compte que ses larmes coulent lentement, essayant vainement d’exprimer sa douleur. Comme si quelques larmes pouvaient bien la guérir. Elles lui brûlaient juste les joues, alors que l’air dans sa poitrine lui manquait. Elle continue lentement d’avancer, s’empêchant de faire demi-tour et de se noyer dans un verre. Alors elle pleure, mais elle avance.

 

**

 

- Tu pleures ?

Le jeune homme essuya ses larmes à une vitesse déconcertante.

- Non, mentit-il.

Ginny s’assit sans rien dire à ses côtés. Colin garda lui aussi le silence les yeux perdus dans une vague de douleur, ce qui était étonnant car il avait d’habitude une humeur joyeuse qui rafraîchissait tout le monde. Mais chacun avait le droit d’être triste et être heureux tout le temps demandait des efforts parfois inimaginables.

- Tu crois qu’elle va mourir ?

Le cœur de la rouquine se serra. Il parlait de Luna. Elle était retenue prisonnière par les mangemorts. Elle essaya de murmurer des paroles réconfortantes mais sa propre inquiétude bloqua ses paroles. Alors elle se contenta de la prendre dans ses bras alors qu’il nichait sa tête dans le creux de son épaule, en quête d’un réconfort que Ginny était incapable de lui prodiguer.

- Je t’aime, lui dit-elle en espérant que la formule si familière lui rendrait le sourire. Sans ambiguïté.

- Moi aussi, répondit-il avec sérieux. Sans ambiguïté.

Ce jour-là, Colin se sentit mieux dans les bras de son ami. Il lui dit en murmurant :

- J’en ai marre de faire semblant. De faire semblant d’aller bien. Je suis fatigué Gin’.

Elle ne put que le serrer encore plus fort…

 

**

 

Plus que les larmes, c’est à présent des sanglots qui lui déchirent le ventre. Elle peine à récupérer son souffle, se maudissant d’être aussi faible. Elle aurait tout de même penser que tous ses morts l’auraient habitué à cette douleur. Mais elle reste toujours aussi lancinante. Aussi insupportable.

 

**

 

-       Tu crois que je suis insupportable ?

Colin releva les yeux de son parchemin de potion avec un regard interrogateur alors que Ginny faisait des allers-retours, comme une furie. Il la suivit du regard, avant de répondre tout naturellement en rebaissant les yeux vers son devoir :

- Bien sûr. C’est horrible. Je me demande comment les gens font… comment je fais pour être ami avec toi.

La rouquine mit un certain temps avant de comprendre que c’était une blague. Avant, elle resta un moment bouché bée, regardant son meilleur ami incrédule avec une once d’indignation dans le regard. Puis quand elle eut enfin compris, elle soupira et s’assied à côté de lui :

-  Je te parle sérieusement Colin ! Il ne me regarde même pas ! Je suis moche, c’est ça ?

Le jeune homme quitta enfin son travail des yeux en soupirant. Il détailla la jeune femme du regard avant de répondre, d’un air détaché :

-  Tu es sublime. Et si Harry Potter ne te regarde pas, c’est peut-être parce qu’il a la coupe de feu à préparer.

Alors que Ginny méditait ses paroles, un sourire moqueur se dessina sur les lèvres du jeune homme. Si sa passion pour Harry Potter s’était calmé à la fin de sa première année, celle de Ginny était toujours aussi persistante. Elle est amoureuse, la jeune femme. Il dit, rassurant :

-  Et puis, s’il est assez idiot pour ne pas tomber amoureux de toi, sache que moi, je t’aime. Sans ambiguïté.

Ginny sourit chassant le Survivant de ses pensées et tira le devoir de Colin vers elle, rassurée.

 

**

 

Les larmes coulent à flot désormais et elle parvient à peine à lire le nom sur la pierre tombale. Un cri déchirant s’échappa de ses lèvres. « Colin Crivey, un fils et un ami ». Elle tombe à genoux devant la tombe, incapable de retenir sa douleur plus longtemps. Lorsqu’elle l’avait vu dans la Grande Salle près de Fred, elle avait été trop choquée pour être triste. Son frère et son meilleur ami qui tombaient le même jour… Cela lui semblait irréaliste. Mais à présent, elle pouvait pleurer, crier, hurler sa douleur. Et c’est ce qu’elle fait. Une heure passe durant laquelle Ginny hurle contre le monde si injuste qui a pris les personnes les plus belles. Bientôt, la colère passe et la douloureuse résignation s’empare d’elle. Elle effleure la tombe et dit d’un murmure qui s’élève dans le ciel silencieux du cimetière :

 

-  Je t’aime. Sans ambiguïté.

Note de fin de chapitre :

Merci d'avoir lu ! J'espère que ça a plu !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.