S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Morveuse par Bevy

[4 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Coucou Sam, je voulais t’écrire un petit texte pour ton anniversaire. Par manque d’inspiration, j’ai loupé le coche, mais j’espère que ce modeste OS te plaira. Je sais que tu aimes bien Adrian Pucey et les faits du quotidien…
Note de chapitre:

Avalon Connelly est un personnage OC de Samantha, je ne fais que lui emprunter.
Les pulsations de la musique, tel un battement de cœur, commencent à se faire entendre alors qu’il n’est pas encore au second étage.

Machinalement, Adrian Pucey se met à chantonner le dernier tube des Bizarr' sister. L’adolescent à une pensée fugace et moqueuse pour les Gryffondor en train de se morfondre dans leur salle commune. Comme dans la chanson numéro un du top cinq de « Salut les sorciers » , les perdants du match de Quidditch avaient sans doute envient de repeindre leur pimpante salle commune en noir.

« I see a red door and I want it painted black

No colors anymore I want them to turn black

I see the girls walk by dressed in their summer clothes »


Une fois arrivé en bas de l’escalier, le karaoké improvisé de l’adolescent se noie dans le brouhaha de général. Initialement près de la cheminée, ses amis n’y sont plus et Adrian fronce des sourcils de contrariété.

« Tes copains sont là-bas !
-Oh, je ne t’avais pas vu Avalon !
-On dirait bien que tu nous avais caché que c’était ton anniversaire, petit malin ! »


Pointant d’un doigt verni de rouge un recoin de la salle, Avalon Connelly lui désigne un groupe d’élèves. Adrian voit à son tour Charles Warrington et Graham Montague se débattre avec une bannière. A quelques pas d’eux, de dos, Juliet Edgecombe lève fréquemment les bras, comme un maître d’orchestre… ou un professeur excédé !

Selon les mouvements des garçons, quand il s’y attarde, il devient facile de deviner le « Joyeux anniversaire Adrian » écrit en lettres vertes et dorées. L’adolescent sourit, un peu béatement, comprenant enfin l’insistance de ses amis à l’envoyer chercher la boîte de « Muder Party » dans le dortoir. Boîte au demeurant introuvable.


« Mes copains déchirent, pas vrai ? »
Avalon Connelly, tout sourire, lui répond :
« On fêtera au moins autre chose qu’une victoire qui n’est pas la nôtre. Amuse toi bien Adrian !
-Merci Avalon !
-J’ai failli oublier, tu ne serais pas où est ce très cher Marcus ?
-Probablement en train de pousser Olivier Dubois au suicide, suggère Adrian, faussement sérieux. »

Un sourire amusé se dessine sur le visage de la Serpentard et elle lui adresse un dernier signe de main avant de s’en aller vers la piste de danse improvisée. Son rhume aux oubliettes, Adrian traverse à son tour la salle, contournant ici et là des tables grouillantes de chips et bierraubeurre et les groupes d’élèves guillerets. L’adolescent se sert généreusement au passage, ses copains et Juliet ont amplement mérité les délicieux biscuits au fromage et à la citrouille.
Lui aussi d’ailleurs !

Mais avant qu’il ne rejoigne le groupe de cinquième années, une élève brune et de petite taille vient lui bloquer la route. Ses yeux pétillent d’une lueur moqueuse et son sourire est narquois. Adrian retient son parquetage de justesse, persuadé d’avoir vu la fille bouger sa baguette dans sa main. Un croche pied humiliant serait tout à fait le genre de la petite peste. Le ridicule ne l’a jamais tué mais l’adolescent veut profiter de son anniversaire et de ses amis. La morveuse attendra un autre jour pour un nouveau tour de round. Le Serpentard est de trop bonne humeur pour perdre du temps et de l’énergie pour une pareille peste.

« Tu te prépares à l’hibernation, Pucey ? Pense à te réveiller de temps en temps u ça va puer le sombral! Va pas nous empoisonner l’atmosphère, claironne t-elle.
-Oh, Parkinson, c’est toi ! Je t’ai pris pour un de ces diablotins qu’aiment tant les moldus ! »

Adrian ne sait plus qui à commencer à provoquer l’autre. Peut-être lui, un jour où Pansy avait un bouton virulent sur le nez. Ou elle, un jour de mauvaise d’humeur et d’ennui, ne supportant pas son insouciance et sa joie de vivre. Même avant ça, Adrian n’aimait pas Pansy Parkinson, lui trouvant déjà des airs de gorgone la première fois qu’elle s’était assise à la table des Serpentard.

« Compte pas sur moi pour être sympa avec toi parce que tes copains fêtent ton anniversaire ! sifflle t -elle. Connely fait peut -être de la charité, mais pas moi ! »

Dédaigneuse, Pansy le bouscule pour passer. Adrian ne bouge pas, occupé à surveiller la baguette de la morveuse de service. La baguette négligemment tenue dans sa main droite ne parait pourtant pas décidée à bouger. Trop de monde. Trop de témoins pour confirmer que les mains pleines de victuailles, il n’aurait pas pu jeter le moindre sort à la gorgone de Serpentard.

Un peu plus loin, installé dans un fauteuil moelleux, Drago Malefoy gigote son bras miraculeusement remit. Pansy presse le pas et Adrian ne résiste pas.

« Frédégonde, Frédégonde, point fille de duc ne court devant un simple comte ! »

Quelques rires fusent à côté de lui Pansy se fige un instant. Se mordant la langue pour ne pas éclater de rire, Adrian reprend sa route.
Il le paiera sans doute mais morveuse ou gorgone, Pansy Parkinson n’aura pas sa peau !
Note de fin de chapitre :

Ce n’est pas grand-chose, mais j’espère que ce missing moment te plaira et que tu ne m’en voudras pas de t’avoir emprunté le couple « Avalon Connelly- Marcus Flint », qui, est, je le rappelle pour d’autres lecteur, ta création !
Les paroles en italiques sont extraites de la chanson « Paint is black » des Rolling Stones.
https://www.youtube.com/watch?v=O4irXQhgMqg

« Cunégonde, point fille de Duc ne court devant un simple comte » est emprunté aux Visiteurs ( et autres chansons paillardes bien marrantes ^^ )
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.