S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


La Bataille de Poudlard selon Remus Lupin par DydyXXX

[3 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

/!  Cette fiction comporte des modifications par rapport à l'histoire originale. Les personnages présents appartiennent tous à J.K.Rowling.    

En effet, dans l'histoire originale, Remus meurt de la main de Dolohov, ce qui n'est pas le cas ici, mais je vous laisse voir ça !

Note de chapitre:

Voici la première partie de cette courte fiction qui pourrait aussi être un très long OS mais que je préfère découper en 4 petites parties ^^

J'espère que ça te plaira !

Bonne lecture ❤    

Le chaos régnait partout. Des jets de lumière verts et rouges fusaient. Le vacarme des détonations était assourdissant. Moi et Arthur étions à la tête d'un groupe de résistants qui devait retenir les Mangemorts afin d'éviter qu'ils ne pénètrent dans l'enceinte de Poudlard. Ils avaient forcé l'entrée par la Forêt Interdite et nous nous sommes plutôt bien débrouillés dans un premier temps. Mais nous n'avons pas pu les retenir indéfiniment. Ils nous ont fait reculer vers le parc du château au fur et à mesure et à présent, les groupes étaient complètement disloqués. Tout le monde s'était mélangé, il n'y avait plus aucune organisation nulle part. Chacun se retrouvait au cœur des combats.

 

Jusque-là, j'allais bien. Enfin, physiquement du moins. Je ne sais pas si « bien » est vraiment le bon mot car les blessures que cette bataille était en train de nous infliger à tous ne guériraient probablement jamais. J'avais déjà vu plusieurs membres de mon groupe mourir, pas nécessairement des personnes dont j'étais particulièrement proche mais des personnes tout de même, et que j'affectionnais un minimum. Des personnes qui se battaient pour les mêmes convictions que moi. Pour sauver la communauté sorcière. Pour l'avenir des générations futures. Pour offrir la meilleure vie possible aux gens qu'ils aiment.

 

A cette pensée, mon esprit divague vers Dora qui est restée en sécurité chez sa mère avec notre Teddy. Elle a vraiment insisté pour venir se battre à mes côtés mais je suis resté campé sur mes positions et elle a fini par flancher. C'est vraiment trop dangereux. Pas que je doute de ses capacités à se défendre. Au contraire, Nymphadora est une sorcière hors norme, et Métamorphomage qui plus est. Mais je ne suis simplement pas prêt à prendre le risque de la perdre ni à prendre celui de laisser Teddy grandir orphelin. Car les chances de mortalité sont actuellement plutôt élevées.

 

La preuve, un jet de lumière passe si près et si vite de ma tête qu'il m'ébouriffe les cheveux. Je m'empresse de me retourner et m'aperçois qu'un Mangemort fonce vers moi. Je lui envoie un sortilège de Stupefixion. Je l'ai manqué car il a plongé sur le côté juste à temps mais son masque a glissé par la même occasion et je peux apercevoir son visage. Je le reconnais, c'est Dolohov. Il m'envoie un second sortilège, que je ne connais pas cette fois et je dresse un Bouclier devant moi. Mais lorsqu'il enchaîne en m'envoyant un troisième sort, c'est trop tard, je n'ai pas le temps de réagir. A peine ai-je ouvert la bouche que je suis déjà désarmé. Je vois ma baguette voler à une bonne dizaine de mètres de moi. Je ne risque plus de me défendre maintenant. Mon seul espoir de m'en sortir serait de courir le plus vite possible vers ma baguette à travers le chaos environnant mais je sais que je n'en aurai pas le temps. Déjà, Dolohov s'avance vers moi avec un petit sourire satisfait et triomphant. Je tente de reculer mais dans ma précipitation, je trébuche et tombe en arrière. Dolohov se penche au-dessus de moi et murmure :

 

_ Alors Lupin, tu as dit adieu à tes amis, j'espère ? Greyback voulait s'occuper en personne de ton cas, c'est compréhensible d'ailleurs, mais je ne vais pas attendre de te livrer à lui alors que j'ai l'occasion de pouvoir t'éliminer moi-même, n'y vois rien de personnel.

 

Quoi ? Non ! Je ne peux pas mourir là, maintenant, tout de suite. Non. Impossible ! Je sentis la panique envahir mon cerveau mais je voulais d'abord repenser à un maximum de souvenir heureux avec Dora et Teddy, et puis avec James et Sirius, mes défunts amis et même avec Harry et... Dolohov ne me laissa pas le temps de continuer à suivre le cours de mes pensées.

 

_ Avada Kedav...

 

Mais ce dernier n'eut pas le temps non plus de finir sa phrase que sa baguette vola à son tour loin derrière lui. Je fronçai les sourcils, me demandant qui pouvait bien être à l'origine du sort. Dolohov réfléchit un instant avant de se ruer vers sa baguette magique malgré qu'elle soit beaucoup plus loin de lui que la mienne de moi.

 

Je tournai la tête de tout côté, cherchant des yeux la personne qui m'avait sauvé la vie. Mon regard s'arrêta enfin sur quelqu'un un peu plus loin qui me fixait. Il s'agissait d'Abelforth. Pas de doute, c'était bien lui qui venait de désarmer Dolohov. Je murmurai un « merci » à son intention, sachant parfaitement qu'il ne pouvait pas m'entendre avec le vacarme mais qu'il pourrait très bien lire sur mes lèvres. Abelforth se contenta d'un signe de tête avant de replonger au cœur des combats.

 

J'étais toujours perturbé par ce qui venait de se passer et je n'avais par conséquent toujours pas bougé. Mais je n'avais pas le temps d'être un peu trop secoué. Dolohov venait de ramasser sa baguette et revenait au pas de course vers moi. En un rien de temps, je fus sur mes pieds et je me ruai à mon tour vers cette mince tige de bois qui représentait pourtant mon unique chance de survie.

 

Soudain, une détonation plus puissante que les autres retentie. Je tournai rapidement la tête tout en continuant à courir et constatai qu'il s'agissait d'un géant qui avait fait une entrée plutôt remarquée. Ainsi, les Mangemorts avaient même amenés leurs propres géants. Mais comment diable pourrait-on battre des géants ?

 

Je décidai de me concentrer sur mon objectif actuel. J'avais presque atteint mon but. Plus que quelques pas... Quand je me saisis enfin de ma baguette, un immense soulagement m'envahit et je me retournai vivement pour faire face à Dolohov, bien décidé à me battre férocement. Celui-ci s'était rapproché de moi et je lui lançai une série de sorts de Stupefixion qu'il esquiva de façon remarquable, je dois bien l'avouer. Mais Dolohov avançait et je savais que dès l'instant où il allait considérer qu'il était suffisamment près de moi, il n'allait pas hésiter une seule seconde à me tuer. Je devais faire un choix et je n'aurais qu'une seule chance. Je devais frapper avant le serpent lui-même. Je ne voulais en aucun cas devenir un meurtrier mais... c'était pourtant la meilleure solution. Le jet de lumière verte finit par sortir presque malgré moi de ma baguette et Dolohov s'écroula sur le sol, raide mort. L'horreur se répandit en moi à la vue de ce que j'avais fait. Et pourtant, il s'agissait d'un Mangemort qui ne méritait pas de vivre. Je détournai mes yeux de ce spectacle.

 

A peine avais-je tourné la tête qu'un hurlement retentit. C'était une douleur indescriptible que l'on pouvait percevoir à l'intérieur de ces cris. Une souffrance incomparable. J'en cherchai l'origine, prêt à venir en aide en cas de besoin, s'il s'agissait d'un allié qui souffrait ainsi. Mais quand j'en découvris enfin l'origine, je restai scotché sur place, incapable de bouger ou d'émettre le moindre son. Les chevelures des deux femmes ne pouvaient tromper personne. Bellatrix Lestrange se tenait debout devant une autre femme aux cheveux roses, à ses pieds.

 

Celle que j'aime. En train de subir le sortilège Doloris.

 

Des milliers de questions et d'angoisses se bousculèrent dans ma tête. Mais je n'avais pas le temps d'y penser, il fallait que je réagisse et vite. Heureusement, quelqu'un fut plus vif que moi. Un sortilège de Furie frappa Bellatrix de plein fouet. Je ne connaissais qu'une seule personne capable d'en produire d'aussi puissants. Et c'était sans nul doute sa signature caractéristique. La rouquine que je m'attendais à voir ne tarda effectivement pas à apparaître tandis que Bellatrix se relevait un peu plus loin.

 

Sans que je m'en sois aperçu, je m'étais mis à courir vers la scène. Mes pieds me portaient tout seul. Je courais comme je n'avais jamais couru dans ma vie, évitant quelques sortilèges au passage. De là où j'étais, je discernais les lèvres de Bellatrix bouger mais je ne pouvais entendre ce qu'elle disait. Elles étaient à l'autre bout du parc. Je vis Bellatrix rouer Ginny de maléfices en tout genre y compris des jets de lumière verte que Ginny para avec succès. J'étais peut-être impuissant mais je ressentis une bouffée de fierté à l'idée d'avoir été le professeur de cette élève brillante. Cette élève qui parvenait aujourd'hui à se défendre contre des Mangemorts. Cette élève qui protégeait désormais la personne que j'aimais le plus sur cette terre.

 

Nymphadora commençait d'ailleurs à se relever péniblement. La scène sembla alors se dérouler au ralenti. J'entendis Bellatrix hurler :

 

_ Avada Kedavra !

 

Je vis le jet de lumière verte se précipiter vers la rousse. Elle n'eut pas le temps de réagir cette fois et aucun Bouclier ne se dressa devant elle. Ginny esquiva de justesse le sortilège mais il alla frapper la personne encore faible qui se tenait derrière elle en plein sur l'épaule. Je vis le corps de Dora basculer en arrière. Je n'étais plus très loin désormais et Bellatrix me vit. Aussi lâche qu'elle était, elle prit la poudre d'escampette. Lorsque j'arrivai enfin sur les lieux, Ginny était agenouillée près de Dora. J'étais arrivé juste à temps pour voir la flamme s'éteindre dans son regard.

 

Nymphadora.

Je ne réalisais pas vraiment ce qui se passait.

Nymphadora.

Se pouvait-il vraiment qu'elle soit... ?

Morte.

Nymphadora. Morte.

Ma Dora à moi...

Morte.

Nymphadora...

 

La réalité s'imposa à mon esprit et je me sentis tournoyer et tomber dans le vide dans une chute incontrôlable.

 

La suite se déroula comme dans un rêve. Ou un cauchemar plutôt. Mon cerveau était plongé dans une sorte de brume. Je n'entendais plus les bruits de combats autour de moi. Je ne voyais plus les gens mourir. La seule chose sur laquelle je parvenais à me concentrer, la seule chose que je voyais encore nettement était le regard vide et terne de Dora encore rivé sur le mien. Ma vision se brouilla sans que je sache pourquoi. Quand je sentis l'humidité, je compris que je devais sûrement pleurer. Je sentis quelqu'un me secouer mais ça n'avait pas d'importance. Plus rien n'avait d'importance. J'entendis néanmoins une voix crier comme à travers un épais brouillard :

 

_ Remus ! Remus, s'il te plaît, reprend-toi ! On ne peut pas rester là !

 

La peur perceptible dans cette voix me secoua plus que n'importe qui aurait pu le faire et je repris pleinement conscience de mon environnement en tournant la tête vers une Weasley paniquée, le visage inondé de larmes. Je n'avais pas la force de lui répondre. Voyant que j'étais sorti de ma léthargie, elle essaya de me tirer plus loin, mais pour toute réponse à ses efforts, je m'agrippai désespérément au corps de Dora. Elle insista et me tira plus fort et je finis par gémir d'une petite voix :

 

_ Je ne peux pas la laisser là... Sauve-toi...

 

Une lueur déterminée naquit alors dans le regard de Ginny.

 

_ Hors de question que je te laisse seul, affirma-t-elle.

 

Elle contourna le cadavre de Dora et lui souleva les pieds. Comprenant ce qu'elle voulait faire, j'obtempérais en lui soulevant les épaules et nous la transportâmes à l'abri, dans un renfoncement du mur du château. Je m'accroupis à côté de la victime et la contemplais avec horreur.

 

_ Ça va aller ? murmura Ginny.

 

Bien sûr que non. Rien n'allait plus jamais « aller ». Mais je soufflai quelque chose de différent :

 

_ Rentre te mettre à l'abri. Tu ne devrais même pas être ici... Je t'avais dit de rester dans la Salle sur Demande.

 

Comprenant que je voulais rester seul, Ginny se releva doucement et recula, replongeant dans la bataille qui faisait rage à peine à quelques mètres de moi.

Une fois qu'elle fut partie, je m'abandonnai à la douleur. Je la laissai m'envahir tout entier, sans chercher à la repousser.    

Note de fin de chapitre :

Merci d'avoir lu !

N'hésite pas à me donner ton avis :)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.