S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

113ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 113e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 31 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 20/07/2021 18:47


Sélections du mois


Les votes de thèmes pour la sélection du Jury des Aspics de septembre 2021 sont ouverts ! Vous pouvez venir voter ici pour Famille Weasley-Delacour ou bien Famille !


De L'équipe des Podiums le 15/07/2021 21:26


24ème édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 24e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 10 juillet à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 07/07/2021 11:27


Sélections du mois


Félicitations à Lyssa7, Whitewolf et Seonne qui remportent la Sélection sur la plus peste des Serpentard alias Pansy Parkinson !

Pour août 2021, la maison verte et argent sera encore à l'honneur avec la mystérieuse Narcissa Malefoy. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de juillet, prenez votre dose de bonne humeur grâce à nos histoires d'amitié. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Que votre été soit ensoleillé et rempli de lectures !


De L'équipe des Podiums le 05/07/2021 23:26


Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème d'août 2021 sont ouverts ! Venez choisir entre : Moldu ou Narcissa Malefoy.

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 30 juin 2021, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 16/06/2021 18:19


2ème édition du Tour du monde des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que le Tour du monde des Nuits d'HPF se déroulera du vendredi 25 juin à partir de 20h au samedi 26 juin jusqu'à 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 15/06/2021 12:48


L'Ancre et l'Espoir - A Vos Claviers 2018 par Mojack

[94 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bonjour !

OS écrit dans le cadre du Défi#1 de A Vos Claviers.

Les consignes sont les suivantes :

Vous devrez écrire un texte dont le thème principal est le choc des cultures, entre votre (ou vos ) personnage principal et une communauté étrangère. Cette rencontre peut avoir lieu, par exemple lors d’un événement international (sportif, politique, culturel), d’un voyage, voire à travers une correspondance... C’est comme vous voulez !


♥ [ Contrainte HP] Mention devra être faite de l’école dans laquelle vous avez été envoyée pour cet « A vos claviers » ! 
♥ [ Contrainte HP]Votre héros devra découvrir une pratique de la Magie qui lui est inconnue 
♥ « Ni oui, ni non, ni blanc, ni noir » ! Les mots Oui, non, blanc, noir sont interdits. 
♥ Votre texte comprendra au moins un dialogue de deux cent mots 

♥ Contrainte de mots : 800 mots minimum

Merci à Chalusse et Jukava pour les relectures

1968. Southampton, Grande Bretagne.

 

 

Alors que les côtes anglaises disparaissaient rapidement sous leurs yeux, Molly lança un regard en biais à son mari ; ce dernier, des étoiles dans les prunelles malgré l’heure matinale, les observait s’éloigner dans la lumière orangée du matin, un sourire béat aux lèvres.

 

- Molly, quelle vue incroyable. Les moyens de transports magiques ne nous auraient jamais offert ce paysage, tu ne crois pas ? demanda-t-il, les yeux toujours rivés sur le littoral.

 

- C’est vrai, soupira Molly, reportant son attention sur le port de Southampton qu’ils laissaient derrière eux pour les dix prochains jours.

 

- Madame Molly Weasley, déclara-t-il amoureusement en lui saisissant la main, vous n’êtes ma femme que depuis seize heures, mais vous comblez déjà votre époux au-delà de l’imaginable.

 

- Quel plus beau cadeau pour mon mari que de partir en lune de miel à bord d’un bateau Moldu ? gloussa-t-elle, baissant la voix et regardant discrètement autour d’elle avant de prononcer le dernier mot.

 

- M’avoir épousé est en tous cas le plus beau de tous, confia-t-il dans un souffle.

 

- Oh, Arthur... fondit la concernée avant de s’exclamer, enthousiaste : viens ! allons poser nos valises en cabine et découvrir le bateau.

 

- Tu crois qu’ils ont la télémission sur ce navire ? interrogea ingénument Arthur.

 

- Je n’en sais rien mon chéri, je ne sais même pas...

 

- J’aimerai tellement en voir une et comprendre son fonctionnement ! Tu crois qu’ils peuvent avoir le coulant éléstrique au milieu de l’océan, Mollynette ? demanda-t-il à nouveau sans attendre de réponse. Ces Moldus sont vraiment ingénieux, c’est absolument incroyable qu’ils aient réussi à mettre en place de tels concepts alors qu’ils sont dépourvus de magie, mais j’imagine que c’est en partie grâce à leur fantastique sens de l’imagination qu’ils arrrivent à...

 

Molly leva les yeux au ciel, amusée. Elle savait que son mari n’aurait de cesse de vouloir en apprendre toujours plus sur les Moldus et leur mode de vie tout au long de leur croisière. Arthur Weasley était un passionné, c’était en partie ce qui lui avait plu chez cet homme. Alors qu’elle examinait les billets afin de trouver leur habitation le temps du voyage, elle l’interrompit dans ses pérégrinations orales, sachant qu’il pourrait parler du monde Moldu pendant des heures.

 

-  Nous dormirons dans la Kvieta Ondo. C’est drôle, on dirait du russe. J’aurai juré que ce bateau était américain, dit-elle en partant à la recherche de leur chambre.

 

Arthur lui prit doucement les billets des mains et les déchiffra à son tour.

 

- Je pense que c’est de l’Espéranto, annonça-t-il sous le regard surpris de sa bien-aimée.

 

Voyant la question se former dans les yeux de la rouquine, Arthur ajouta :

 

- Tu sais, ce collègue dont je t’ai parlé, Yamanoto, du département de la Coopération Magique Internationale. L’école dans laquelle il a étudié, la LIMK - une école très prestigieuse! - enseigne en Espéranto, il m’a appris quelques mots de cette langue, affirma-t-il . Molly-chérie, allons découvrir cette fameuse cabine ! enchaîna-t-il rapidement, peu désireux de parler de ses collègues de bureau alors qu’il y avait tant à découvrir sur ce fantastique amas de tôle flottante.

 

 

***

 

 

Les Weasley entrèrent dans la salle de restaurant alors que la grande horloge sonnait vingt heures. L’immense pièce, à la décoration très ostentatoire, était divisée en deux parties : la première comprenait une centaine de tables rondes sur lesquelles étaient dressés assiettes, couverts et verres ; le second espace, bien plus petit, encadré par un rideau rouge, offrait une scène sur laquelle des artistes étaient en train d’effectuer des figures acrobatiques sous les applaudissements des spectateurs en plein dîner.

 

Le couple fut conduit à une table située près de l’espace scénique et un serveur vint leur apporter un apéritif, au grand plaisir de Molly.

 

La soirée passa, les mets se succedèrent, de même que les artistes.

 

Tandis qu’ils entamaient leurs desserts – un superbe Banana Split pour Arthur, une crème brûlée pour Molly – on annonça le show du magicien Josh Hodson, et ce dernier entra sur scène. A l’annonce, Arthur avait avalé de travers et dut se frapper le sternum pour ne pas s’étouffer. Les larmes aux yeux, il se pencha vers Molly, dont le regard ébahi était fixé sur l’artiste, et lui murmura :

 

- Un “magicien” ?! Il va montrer de la magie aux Moldus ?! C’est impossible...

 

Molly hocha distraitement la tête alors qu’Hodson faisait apparaître un magnifique bouquet de roses de sa manche qu’il offrit à une Lady qui dînait en bord de scène. Des « oh ! » dans la salle ponctuèrent l’acte.

 

- Bonsoir Mesdames, bonsoir Messieurs ! Josh Hodson, venu tout droit d’Amérique pour vous divertir, lança-t-il à la salle dans un anglais à l’accent américain, tout en faisant une révérence.

 

- Regarde, il n’a même pas de baguette, souffla Molly à Arthur. Quels frimeurs, ces américains...

 

Les vingt minutes suivantes, sous les yeux stupéfaits des Weasley, l’homme sortit une colombe de sa poche revers et un lapin de son chapeau haut-de-forme ; il se promena autour des tables pour faire disparaître des pièces de monnaie derrière les oreilles de quelques enfants présents dans la salle, effectua des tours de cartes et encore bien d’autres sorcelleries qui échappaient à l’entendement des Weasley. Les deux échangeaient à voix basse, sans regarder autre chose que le performeur, sur les différentes possibilités : quelqu’un derrière le rideau lançait probablement des sorts destinés à faire croire que Josh Hudson réalisait des tours sans baguette. Ou bien c’était une forme très avancée de magie enseignée aux États-Unis... Peut-être encore les objets étaient ensorcelés en amont du spectacle ? En tous les cas, cette forme de magie les interpellait et les laissait dans l’incompréhension la plus totale. Cette pratique de la magie en public Moldu, était-elle seulement légale sur l’autre continent ?

 

Soudain, la lumière se fit plus sombre et l’ambiance plus lourde. Josh disparut quelques secondes derrière le rideau de scène et revint avec une grande boîte montée sur roulettes.

 

- Messieurs-dames, pour notre grand final, je vais avoir besoin d’un volontaire. Mais attention, il se peut que vous y laissiez un bras ou une jambe... déclara-t-il l’air mystérieux, provoquant les rires des hommes et les cris des femmes dans l’auditoire. Voyons voir... Vous ! s’écria-t-il, pointant un Arthur Weasley incrédule. C’est bien ça, vous, Monsieur, veuillez me rejoindre sur l’estrade.

 

Arthur, les jambes flageolantes, pointa un doigt sur sa propre poitrine, dubitatif, se leva et s’avança vers l’américain sous le regard effrayé de la jeune Molly.

 

- Comment vous appelez-vous ? interrogea Hodson.

 

- Ar... Arth...

 

- Je pense que nous pouvons applaudir Arth pour son courage ! Bien, Arth, passons aux choses sérieuses. S’il vous plaît, entrez dans cette boîte.

 

Arthur s’exécuta et entra dans l’étroite boîte qui dissimulait entièrement son corps exceptée la tête, le cœur battant et mille questions à l’esprit. Josh l’y enferma et, le temps qu’il actionne le loquet, Arthur lui glissa hâtivement, les yeux brillants et la curiosité mordante :

 

- C’est donc ça, la Magie américaine ? Votre Ministère ne vous interdit pas de dévoiler votre magie aux yeux des Moldus ? Je travaille au Ministère en Angleterre, jamais une telle chose ne serait tolérée, nous serions envoyés à Azkaban...

 

L’américain, ne comprenant pas la remarque, fronça les sourcils, mais reprit bien vite son air mystérieux lorsqu’il s’adressa à la salle en ignorant les paroles d’Arthur :

 

- Et maintenant, sous vos yeux ébahis, je vais transpercer cet homme de part en part ! (La foule inspira bruyamment) Madame, ajouta-t-il, se tournant vers Molly, ne vous en faites pas, je vous le rendrai tel que je vous l’ai emprunté, je vous le garantie !

 

- Comment faites-vous sans baguette ? Est-ce une pratique courante en Amérique de performer la magie sans canalisateur ? interrogea encore Arthur Weasley, visiblement avide d’en savoir plus sans réellement se soucier de ce qui allait lui arriver dans les prochaines secondes. En Angleterre, nous sommes incapables de lancer le moindre sortilège sans nos baguettes!

 

A ces mots, il vit passer dans les yeux du prestidigitateur, qui semblait se maudire de l’avoir choisi pour l’assister dans ce tour, un éclair d’incompréhension mêlé à de l’anxiété. Sans répondre, il se tourna vers son public pour les convaincre de la rigidité de ses lames. Arthur persista.

 

- Quel sortilège avez-vous appliqué pour que ces épées soient inoffensives ? demanda-t-il sur un ton un peu plus pressant. Y a-t-il un Médicomage à proximité au cas où quelque chose tournerait mal ?

 

Le regard de plus en plus consterné de Josh fit perdre pied à Arthur qui lui demanda sans prendre plus longtemps de pincettes :

 

- Vous êtes bien un sorcier, n’est-ce pas ? Vous ne pourriez pas faire de telles choses sinon!

 

L’autre, à présent plus que déstabilisé, s’approcha et répondit enfin d’une voix basse se voulant rassurante :

 

- Mon bon monsieur, les sorciers n’existent pas, voyons. Je suis magicien. N’ayez crainte, vous ne risquez rien. Ces tours sont très courants dans mon pays, mon grand-père m’a tout appris et il était très bon.

 

Arthur, comprenant que l’homme n’avait jamais mis les pieds dans une école de magie et peu désireux de s’abandonner à la situation, fut en proie à la panique. Il commença à remuer dans la boîte et à en tambouriner les parois :

 

- Laissez-moi sortir, je ne veux pas rester là ! Ce type n’a même pas appris la magie à l’école !

 

- Tout va bien, je maîtrise ce tour, calmez-vous enfin ... tenta de le tranquiliser le magicien.

 

- A l’aide ! Laissez-moi sortir ! Cet homme est un imposteur, il n’a aucun pouvoir magique, ne le laissez pas me faire du mal ! Molly, au secours !

 

Molly, jusqu’alors comme figée, se leva précipitamment de sa chaise, accourut sur scène pour libérer son époux de l’instrument de torture et asséna un coup de sac au magicien. Puis, les deux époux prirent la direction de la sortie sous les regards éberlués de la salle et quelques rires moqueurs. Josh Hodson, stupéfait, se recomposa bien vite un masque d’impassibilité, tentant de chasser de son esprit les paroles sans queue ni tête du rouquin, et s’adressa d’un ton assuré aux premiers rangs :

 

- Quelqu’un d’autre ? Avec le coeur bien accroché ?

Note de fin de chapitre :

Merci de m'avoir lue!
N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé. 

Bisous tout doux, 

Mojack

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.