S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Secrets Engloutis par Layi

[41 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Le poète Charles Baudelaire a laissé des « plans et projets de romans et nouvelles » qu’il n’a malheureusement pas pu écrire avant de mourir. Aidez Monsieur Baudelaire à sécher ses larmes et réalisez pour lui un de ses plans secrets !

♥ Votre nouvelle devra avoir comme titre l'un des projets ci-dessus, et s'en inspirer.
♥ Vous devrez insérer dans votre texte une citation d'un auteur contemporain de Baudelaire -> Merci de bien noter la référence (oeuvre, auteur, etc.) en note de fin ou dans votre note d'auteur. 
♥ Votre texte comprendra au moins une référence à un oiseau. 
♥ Votre texte devra contenir CINQ mots par sens, soit 5 mots pour l'odorat, 5 mots pour l' ouïe etc. Cinq sens, cinq mots donc 25 mots. Merci de mettre en évidence les 25 mots choisis (gras, soulignés) ! 
♥ Contrainte de mots : 800 mots minimum
* Exceptionnellement, il est possible d'écrire moins que la limite de mots minimum imposée, mais pour être juste envers ceux qui respectent la règle et qui ont déjà écrit 800 mots minimum, le point de participation ne sera pas accordé. 

 

_____

Petite note de l'autrice :

-> Ce chapitre a failli se nommer Le Marquis Invisible. Mais finalement non.
-> Il n'est en aucun cas la suite du chapitre précédent. Pardon.
-> C'est très alambiqué d'un point de vue stylistique, mais j'espère que ce court OS trouvera malgré tout grâce à vos yeux. 

Merci ! :)

 

Mon frère était un prince auréolé d’une couronne charbonnée. Il était de ces hommes qui se savent beaux, écroués dans une prétention assumée, accablés par leur arrogance. Il était empereur de ce monde qui l’admirait, qui le convoitait, qui le désirait. Il était le futur roi, héritier des propriétés et des biens de notre grande dynastie, dauphin de la richesse et de la prospérité de notre nom. Il était également déserteur, parjure, renié. 

Marquis invisible et discret jusqu’à sa défection, jamais je n’avais eu l'ambition d’accéder à son rayonnement. J’étais son antonymie, celui qui lui permettait de briller. Mais il m’avait fallu monter sur la première marche, écraser mon ainé. Pour père. Pour mère. Marqué à vie par ce désaveu, pour racheter les fautes de ce noble fou. Et puis il y avait eu ce jour où j’avais perçu l’évidence, ouvert mon esprit.

Et me voilà donc aux portes de mon égarement.

Perdu quelque part sur les côtes de Grande-Bretagne. Le vent rugit sur la plaine, tel un loup qui hurle sur l’astre au front d’argent. Il couvre les croassements des corbeaux. Le ciel est de cuivre, sans lueur aucune. On croirait voir vivre et mourir la Lune. Il y a ici, au pied des falaises, un antre monstrueux et carnivore. La caverne est une large anfractuosité obscure, étouffante et oppressante. Sa paroi est sombre, abrupte, escarpée. Je lève les yeux vers son plafond voilé. Il s’étend en ces lieux un lac sans fin, lisse comme du cristal pur. Pas un souffle. Pas un bruit. Pas une odeur. Rien pour troubler la quiétude de la grotte. J’aperçois simplement au milieu de ce souterrain un brasillement verdâtre qui éclaire un maigre îlot.

Le médaillon est là. Il transparait au travers de la mixture émeraude vaporeuse. Il pourrait suffire de tendre la main et de s’en emparer. Rien ne sera si facile. Je songe au prince renié. Sourd, je n’avais pas saisi la vérité qu’il me criait pourtant aux oreilles. Un jour quelqu’un aura la force et la conviction de s’élever face au Seigneur des Ténèbres. Un homme ou une femme capable de défier cette créature immonde. Si le sacrifice de mon insignifiante existence peut permettre à ce martyr de vaincre alors je n’ai droit à aucune hésitation.

Mon serviteur me dévisage tandis que je lui ordonne de me donner la coupe. Le liquide est brûlant sur ma langue. Je m’engouffre dans la spirale infernale de la géhenne. Un serpent remonte au travers de mes entrailles, dégustant mes viscères, me laissant agoniser dans l’indifférence. Le désespoir au bord des lèvres, j’ai envie de vomir, de recracher ce breuvage infâme qui me consume, qui s’infiltre dans mes artères, dans mes veines, jusqu’à mon cœur assombri.

Mes genoux noueux tombent sur le sol. Écorché vif. Je ne le sens pas. Ma bouche est emplie des cendres de ma terreur, de toutes ces horreurs. J’inspire un mélange nauséabond, fétide. Un parfum mortel. Je me traine jusqu’à l’eau, jusqu’à mon répit. Point de fin avec honneur. Une tenaille squelettique à la peau émaciée, blafarde, sort du lac. Elle est ferme sur le col de ma chemise. Des cris résonnent vaguement tandis que je plonge. Je me fais engloutir par le lac, comme je me suis fait engloutir par la noirceur.

Je glisse dans l’eau. Le froid m’apaise. Dehors, les nuages ont recouvert la lune. Il me semble entendre le fracas des vagues contre les falaises anglaises. Mon esprit s’envole dans les bourrasques.

Déserteur, me souffle le vent.

 

 

Note de fin de chapitre :

-> La citation que vous retrouverez en italique dans le texte est une citation de Paul Verlaine - Dans l'interminable ennui de la plaine. Autant dire que le reste de mes mots fait pâle figure à côté, mais tant pis. 

-> Concernant les champs lexicaux, cette contrainte étant relativement subjective en fonction du contexte de chaque mot, j'ai fais au mieux. Voici le résumé : 

VUE : Invisible, voir, yeux, aperçois, dévisage
OUIE : Perçu, Bruit, sourd, oreilles, entendre
GOUT : brûlant, langue, dégustant, lèvres, bouche
ODORAT : Odeur, inspire, nauséabond, fétide, parfum
TOUCHE : Main, emparer, sens, froid, peau

-> Concernant la référence à un oiseau, il s'agit des corbeaux du troisième paragraphe. 

 

 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.