S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

115 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 115e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 18 septembre à partir de 20h. Il s'agira d'une nuit où les musiques serviront aussi d'inspiration ! Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/09/2021 19:17


Sélections du mois


Félicitations à Calixto, Asianchoose et Lilimordefaim qui remportent la Sélection sur la plus classe des Serpentard alias Narcissa Malefoy !

Pour octobre 2021, on retourne à Poudlard, on fait les courses sur le Chemin de Traverse, ou on voyage dans des endroits étranges et inquiétants avec le Jury des Aspics consacré aux Lieux Magiques. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de septembre, savourez un bon chocolat à la cannelle avec Molly, ou participez à une "fête" tout en cotillon (ahem) chez les Black avec la sélection famille. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Que votre rentrée soit douce et pleine de beaux projets !

 


De L'équipe des Podiums le 02/09/2021 18:48


25ème édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 25e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 4 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 27/08/2021 18:50


114 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 114e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 août à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!

 


De L'équipe des Nuits le 11/08/2021 17:27


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, MadameMueller et Violety qui remportent la Sélection sur le thème Amitié !

Pour septembre 2021, vous pouvez sortir vos arbres généalogiques avec le thème Famille. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de août, vous ferez attention à vos bonnes manières avec Narcissa Malefoy. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Que votre été soit ensoleillé et rempli de lectures !

 


De L'équipe des Podiums le 08/08/2021 22:46


113ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 113e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 31 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 20/07/2021 18:47


Sun Goes Down par jalea

[19 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bonjour !

Voici le chapitre 2 j’espère qu'il vous plaira :)

Merci à SumiShann, Malia32 et 1filleinconnu pour leur review au 1er chapitre !

A bientôt,
Jalea.
Chapitre 2 : Cauchemar éveillé.



Je suis morte ?

La question est ridicule, je m'en rends compte. Si j'étais réellement morte, je ne sentirais plus la douleur. Hors, j'ai toujours la nausée, et les martèlements dans ma tête ressemblent au fracas d'un tambour. J'ouvre un œil, pensant que cela va empirer, mais non. Mon mal de tête se dissipe au bout de seulement quelques secondes. Bien.

Un nouveau problème se pose, cependant. Je ne me trouve plus en classe de Potions. Je suis allongée dans un lit à baldaquin qui n'est pas le mien. Qu'est-ce que... ? Je me relève tellement vite que je suis prise de vertiges. Suis-je à l'infirmerie ?

- Mme Pomfresh ? fais-je d'une petite voix.

Je reçois un grognement en guise de réponse. Un grognement très poche de moi. La panique commence à me gagner, tandis que je jette un coup d’œil circulaire à la pièce. Je ne suis pas à l'infirmerie. Je ne suis pas non plus dans mon dortoir. Bon sang, je ne suis même plus certaine d'être à Poudlard !

Un nouveau grognement se fait entendre, suivi cette fois d'un mouvement suspect sous les draps. J'inspire profondément, tourne la tête lentement et... Au secours ! Je recule si vivement que je tombe du lit, les draps enroulés autour de moi. Mes yeux s’écarquillent d'effarement en voyant un garçon- l'air profondément endormi- dans le lit que je viens à peine de quitter. Je ne vois pas son visage, il est tourné vers le mur. Il a des cheveux noirs assez courts. Et.. il est grand. C'est un homme, pas un adolescent.

Saisie d'effroi, je reste pétrifiée pendant quelques secondes. Je suis dans une chambre à coucher avec un inconnu. Ce n'est pas normal. Je n'ai pas le souvenir de m'être fait kidnapper par un psychopathe, ou d'avoir transplané pendant le cours de Potions. Et de toute façon, on ne peut pas transplaner à Poudlard ! C'est quoi, ce cirque ?

- Lily ? dit une voix grave.

Voilà autre chose. L'étranger connaît mon prénom. D'un geste rapide, j'attrape la baguette magique qui traine sur la table de chevet, et la pointe dans sa direction. L'homme s'étire en baillant, puis se masse les paupières. Il se tourne ensuite vers moi en me regardant d'un drôle d'air, comme si je lui faisais une blague.

- A quoi tu joues ? me demande-t-il en souriant.

J'étudie un instant le visage du jeune homme. Ses yeux marrons, ses traits réguliers, sa bouche bien dessinée, porteuse d'un sourire hautement narquois. Dites-moi que je rêve, ce n'est quand même pas...

- Potter ?

A l'entente de ce nom, il fronce les sourcils. Mais je ne suis pas folle, c'est bien cet imbécile de James Potter qui se trouve là, devant moi ! Sauf que... il est plus grand. Et il paraît plus âgé. Potter a bien dû prendre dix centimètres pendant la nuit.

- Oh. Qu'est-ce que j'ai encore fait ? demande le jeune homme sur un ton sérieux.
- A toi de me le dire ! je m'écris, tremblante de colère.
- Et si tu baissais cette baguette, pour commencer ?

Tout se chamboule dans ma tête; j'essaye de me remémorer les dernières vingt-quatre heures, ce que j'ai pu faire, ce que j'ai pu dire... quel est cet endroit ? Où sommes-nous ? Potter ne semble pas s'en soucier. Il déambule dans la chambre, visiblement très à l'aise. Je reste immobile, tandis qu'il ouvre une grande armoire en chêne.

L'incongruité de la situation me laisse sans voix. J'ai des tas questions que je n'arrive pas à énoncer.

- Je vais prendre une douche. Tu m'accompagnes ?

Potter m'adresse un sourire que je qualifierais de... de gros pervers ! Je prends soudain conscience que je suis vêtue d'une simple chemise de nuit de satin rose. Je croise aussitôt les bras sur ma poitrine pour dissimuler mon décolleté.

- Pardon ? je m'offusque d'une petite voix.

Le brun se contente de soupirer, avant de se diriger vers la porte qui donne sur la salle de bains.

- Je vois. Tu es colère contre moi.
- Qu'est-ce que t'as encore fichu, Potter ? Eh, je te parle !

Trop tard. Il s'est enfermé, sans même se donner la peine de me répondre. Je l'entends ouvrir le robinet du bain. Ça dure si longtemps que je m'assieds sur le lit, complètement dépassée. C'est alors qu'une photo posée sur la commode attire mon attention. Une photo de James Potter et moi. Nous... nous embrassons !

Ce n'est pas possible.

Je me lève pour observer cette photo de plus près, quand je croise mon reflet dans le miroir. Oh mon dieu. Je ne me reconnais plus, plus du tout ! Comme Potter, j'ai l'air d'avoir quelques années de plus. Et mon corps a changé. Ma poitrine est plus voluptueuse, mon ventre est... disons que j'ai pris un peu de poids.

Le bruit de la porte qui s'ouvre me fait sursauter.

- Toujours en rogne ?

Je me couvre immédiatement les yeux en apercevant Potter à moitié nu. Il ne porte qu'une serviette blanche autour de la taille. Le rouge me monte aux joues sans que je puisse le contrôler.

- Qu'est-ce qui t'arrive, Lily ? ricane-t-il, depuis quand ça te dérange de me voir en...
- Tu es différent. je le coupe brutalement, pour oublier ma gêne.

J'essaie de ne pas regarder son torse nu, et me focalise sur ses yeux.

- Tu es plus grand. Plus âgé. Et tu n'as plus tes lunettes.

Un sourire amusé se dessine sur ses lèvres. Il attrape une paire de lunettes rondes sur le bureau et les pose sur son nez. Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens un peu rassurée de le voir porter ses binocles. Et moins intimidée, aussi.

- Quelqu'un a abusé du Whisky-pur-feu hier soir...
- Whisky ?
- Tu ne tiens pas l'alcool, Lily ! Je t'ai dit de t'arrêter après ton deuxième verre, mais il a fallu que tu continues de boire rien que pour me contredire.
- Moi ? Je n'ai jamais bu de ma vie !

Le brun m'ignore superbement, tandis qu'il enfile une chemise propre.

- Tu comptes me faire la tête toute la journée ?

Je le regarde sans répondre.

Je n'y comprends rien. J'étais tranquillement assise en classe de Potions, parcourant mes notes en attendant que le cours commence, quand la porte s'est brusquement ouverte. J'ai levé les yeux, et la seconde d'après, je me suis retrouvée là, dans cette chambre avec... avec lui. Comment ai-je atterri ici ?

Voyons que je garde obstinément le silence, Potter saisit sa veste sur le dos d'une chaise, puis se dirige vers la porte.

- Je vais chercher Harry. me dit-il en se tournant vers moi.

Je le dévisage, totalement incrédule.

- Harry ? Qui c'est ça, Harry ?
- Qu'est-ce qu'il y a ? L'abus d’alcool t'a fait oublier notre fils ?

Potter m'attrape soudain par la taille et se penche vers moi, comme pour essayer de m'embrasser. Je pose les deux mains sur son torse pour le repousser de toutes mes forces, abasourdie.

- Notre quoi ?
- Notre fils. Harry. Mme Griggs l'a gardé pour la nuit.

Le jeune homme recule et me considère d'un air perplexe, la tête penchée sur le côté. Je le fixe un long moment sans rien dire, puis explose de rire, tellement c'est absurde.

- C'est ridicule, je n'ai pas d'enfant !

Je n'ai même jamais... c'est du grand n'importe quoi. Potter se paie ma tête. Carrément.

- Et toi non plus, à ce que je sache ! j'ajoute entre deux hoquets de rire.

J'essaie de reprendre mon sérieux, mais n'y arrive pas. Je me mets à rigoler comme une hystérique. Le père de mon enfant imaginaire me secoue par les épaules pour essayer de me calmer.

- Lily, tu commences à me faire peur !

Une telle confusion règne en moi, je ne sais plus à quelle réalité me fier. Je veux partir d'ici, je veux retourner à Poudlard ! Je ferme les yeux très fort mais en les rouvrant, je vois toujours le visage inquiet de James Potter. Les larmes me montent aux yeux; je les réprime parce que je refuse que cet idiot de Potter me voit pleurer. A la place, j'explose comme une furie :

- Tout est de ta FAUTE ! Ce matin- ou hier, je ne suis pas sûre- tu as ouvert une boite magique et je me suis pris de la poudre de lutin en pleine figure ! Je m'étonnais, aussi, de m'en être sortie indemne. Voilà enfin les conséquences, le contre coup de tes bêtises.
- Mais enfin, Lily, qu'est-ce que tu racontes ?!

Je me détourne de Potter qui commence à perdre patience, et me mets à arpenter la chambre, réfléchissant à toute allure. Il y a forcément une explication logique à ce qui m'arrive. Je suis certainement victime d'une hallucination. Ou d'un rêve éveillé. Que dis-je, d'un cauchemar éveillé !

Potter ouvre de nouveau la bouche mais je l'arrête, pointant un doigt menaçant dans sa direction :

- Tu ne perds rien pour attendre ! A la minute où je me réveille, je te dénoncerai au Professeur McGonagall ! Ah ça, oui, tu peux me croire, Potter !
- Le Professeur McGonagall ? répète ce dernier, l'air ébahi. Lily... tu es consciente que nous avons quitté Poudlard depuis bientôt quatre ans ? Ce que tu dis est incohérent, viens par là.

Comment ça, nous avons quitté Poudlard depuis quatre ans ? J'y étais encore il y a à peine quelques heures ! Potter me prend délicatement la main et m'oblige à m'assoir sur le lit. Je me laisse faire, trop choquée par ce qu'il vient de m'annoncer.

- Où étions-nous hier soir ?

Il s'assied près de moi et me caresse la joue du revers de la main. Sa proximité me met mal à l'aise et m'agace profondément. Je m'écarte de lui et repousse d'un geste rageur les mèches qui me retombent sur le visage.

- Nous ? Je ne sais pas pour toi, mais moi, j'ai passé la soirée à la bibliothèque pour préparer l'examen de Potions. Examen que je n'ai pas pu faire, grâce à toi. Je t'en remercie.
- Oh, mais je t'en prie.
- C'était de l'ironie ! dis-je, glaciale.
- Sans rire ?

Potter me gratifie de son habituel sourire au coin. Il n'a pas l'air de me prendre au sérieux.

- La bibliothèque... l'examen de Potions, reprend-t-il à voix basse. Quel jour est-ce, Lily ? me demande-t-il après un court instant de silence.
- C'est Mardi.
- Et la date aujourd'hui?
- Le 20 Février.
- Exact. Quelle année ?
- 1976, enfin ! je réponds, de plus en plus irritée.

Le brun me toise longuement, les sourcils froncés, comme s'il évaluait ma sincérité.

- Tu ne me fais pas une blague, c'est sûr ?
- C'est toi le spécialiste en blagues puériles, je te rappelle ! fais-je remarquer sèchement.
- Alors... nous avons un problème. Un gros problème, souffle-t-il d'une voix blanche.
- Ça, tu peux le dire ! Je suis dans une chambre avec toi, et nous avons un soi-disant enfant ensemble. C'est un véritable cauchemar.

Je vois son regard se voiler, ses traits se crisper. L'aurais-je vexé ? Je ne m'en soucie nullement. Cet homme n'est pas James Potter. C'est une hallucination que mon cerveau endommagé à inventé. Probablement à cause de la poudre de Lutin. J'ai soudain envie de me rendre dans une bibliothèque, pour en savoir plus sur cette fameuse "poussière de Lutin". Peut-être pourrais-je trouver un moyen d'annuler ces effets, et rentrer chez moi ?

Potter se relève lorsque le carillon de la porte d'entrée tinte vigoureusement au rez-de-chaussée.

- Ne bouge pas de là. m'ordonne-t-il, d'une voix autoritaire qui me donne des frissons.

Je lâche un soupir en le regardant partir.

Minute ! S'il croit que je vais rester plantée là, à l'attendre gentiment, c'est mal me connaitre. Je fais quelques pas vers la porte mais alors que je saisis la poignée, un étourdissement me stoppe net. Le sol se dérobe sous mes pieds, ma vue se brouille... je ne perçois plus que le contact froid de la poignée sous mes doigts crispés. La sensation est atroce, je me sens comme aspirée dans un trou noir. Et Merlin, ce mal de tête... faites que ça s'arrête !

- Miss Evans ?

J'ouvre les yeux, et retiens avec peine de pousser un immense cri de joie en voyant le Professeur Slughorn qui se tient debout devant moi. Par reflex, je me tourne vers James Potter et Sirius Black, assis juste derrière moi. Black contemple le plafond et Potter se soutient la tête d'une main, l'air rêveur. Ouf ! Ce n'était qu'un cauchemar. Je ne peux pas m'empêcher de sourire.

- Oui, Professeur ? fais-je en remarquant son air impatient.
- Votre copie, je vous prie.

Oh mon dieu, l'examen de Potions ! Mon sourire se change en grimace horrifiée.

- Je suis désolée, Professeur ! Je n'ai pas eu le temps de...

Me yeux se figent sur ma copie. Quelqu'un à répondu à toutes les questions. Non seulement les réponses semblent exactes, mais l'écriture ressemble étrangement à la mienne. Je rends ma feuille au Professeur Slughorn d'une main tremblante. Je ne sais pas ce qui se passe, mais... quelque chose ne tourne pas rond. Vraiment pas rond.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.