S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

118ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 118e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 17 décembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/12/2021 15:36


Sélections du mois


Félicitations à Roxane-James, Misti, Euphellys, Calixto et Spiritos qui remportent la bouleversante Sélection Deuil !

Pour décembre 2021, place à la Sélection spéciale de Noël où vous pourrez vous remémorer avec émotion vos textes coups de cœur de l'année écoulée ! Vous pourrez jusqu'au 15 décembre proposer votre fiction favorite sur le thème de votre choix (tant que l'histoire a été publiée au moins en partie lors de l'année 2021) en vous rendant juste ici ou bien en répondant à cette news. Vous aurez ensuite quinze jours pour voter pour vos histoires préférées juste ici.

Après les fêtes, préparez-vous en janvier à parcourir le monde Sorcier et découvrir mille et une Créatures magiques.

Enfin, en février, le courageux Neville Londubat sera mis à l'honneur.


De Equipe des Podiums le 08/12/2021 10:26


Journées reviews du 3, 4, 5 décembre 2021


Lire, écrire…

PAPA-NOËL : Oh oh oh ! Viens aider les lutins lors de la Journée Reviews de décembre !
MAMAN-NOËL : Elle se déroulera du vendredi 3 au dimanche 5 décembre !
LUTINS : Alors viens nous rejoindre en t'inscrivant ici !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.




De le 24/11/2021 10:54


117ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 117e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 20 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De Équipe des Nuits le 11/11/2021 14:44


Sélections du mois


Félicitations à Taka, Catie et popobo qui remportent l'enchanteresse Sélection Lieux Magiques !

Pour janvier 2022, c'est le thème de Créatures Magiques qui vous arrachera peut-être quelques frissons d'horreur... ou quelques soupirs de Boursoufflets attendris ! Vous pourrez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de novembre, pleurez, criez, lamentez-vous ou peut-être, guérissez en faisant votre Deuil. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Et on se retrouve en décembre pour la Sélection de Noël qui sera tout à fait spéciale (comme l'année dernière en fait) !


De Equipe des Podiums le 08/11/2021 12:08


26ème édition des Nuits Insolites HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 26e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 6 novembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 30/10/2021 19:21


La trépidante vie d'Albus Dumbledore par Drachvador

[3 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

C'est la première fois que je m'essaie à la parodie, mais autant rentabiliser les trajets en rer ! N'hésitez pas à me dire si ça vous a fait rire ou pleurer (auquel cas il faut vraiment que je me fasse du souci).

Bien sûr, tous les droits appartiennent à JK Rowling !

Note de chapitre:

Bonne lecture !

Je précise qu'aucune paire de lunettes n'a été maltraitée durant l'écriture de ce délire, même si ce n'était pas l'envie qui me manquait.

 

Dumbledore regarda Harry par-dessus ses lunettes en demi-lunes. Puis, à la réflexion, il les retira et les replia consciencieusement avant de les ranger dans un étui à lunettes sorti de nulle part - bien évidemment orné d'esquimaux au citron miniatures, et dont la simple vue ne manqua pas de lui donner faim.

La passion qu'il éprouvait pour ces lunettes était vraiment étrange, se dit-il. Non seulement il devait constamment les nettoyer, à cause des pellicules séniles qui tombaient de son crâne (mais, en y repensant, étaient-elles vraiment venues avec l'âge ? N'avaient-elles pas toujours été là pour lui ?), mais en plus ces impertinentes glissaient constamment de son nez, qui était malheureusement en pente (quelle malchance !).

Il regarda Harry. Le gamin, sagement assis dans son lit de l'infirmerie, attendait encore qu'il prenne la parole, tel un oisillon affamé attendant qu'on dépose dans son bec un ver de terre prémaché (veuillez excuser l'auteure pour ce rapprochement outré, elle a faim). Puis, l'illustre mage ressortit ses lunettes, les essuya – bye bye pellicules de mon cœur, il faut laisser de la place aux nouvelles arrivantes – et les remit tout au bout, touuuuuuut au bout de son nez, car il est de notoriété publique qu'il avait une très longue excroissance nasale, toute cabossée en plus, style Cyrano, turlututu nez pointu. Il lança à nouveau à Harry un de ces regards perçants dont il avait le secret, histoire de faire patienter cette graine de génie d'Iphigénie. À force de fixer les lunettes de ce binoclard (si on pouvait appeler lunettes cet amoncellement de sparadrap et d'empreintes ADN), il ne pouvait s'empêcher de repenser au jour où il avait acheté les siennes. Encore un souvenir qu'il aurait dû ficher dans sa Pensine, tiens. Qui eut crû qu'une telle futilité pût empêcher Albus Dumbledore de se concentrer ?

À cette époque-là, il n'avait pas encore fait cette découverte qui allait révolutionner son existence : celle de son fameux regard par-dessus les lunettes, et accessoirement sa découverte du privilège qui allait avec : celui du torticolis permanent. Parce que j'aimerais bien vous y voir, si vous faisiez près de deux mètres et que vous vous obstiniez à vous adresser aux avortons qui vous entourent par en-dessous.

Quand il était entré dans cette boutique moldue, il voulait simplement un accessoire de mode qui soit plus acceptable pour un directeur qu'un bandeau de pirate – sur lequel il se serait rué, dans d'autres circonstances. C'était le vendeur, un homme entre deux âges suintant le dentifrice blanchissant, qui l'avait fait se décider pour ce modèle en demi-lunes (et donc avec moitié moins de verre qu'avec des verres pleine lune, que les Moldus sont ingénieux !). Lui vantant les vertus de cette paire de binocles, l'autre avait incidemment glissé que c'était un modèle très gai... Vous pensez bien qu'il avait sauté dessus, et tant pis si la paire multicolore qu'il avait initialement vue dans la vitrine était réservée aux enfants.

Depuis lors, se rappela-t-il, il avait toujours porté ses lunettes en toutes circonstances, alors même que les pauvres choses ne lui servaient à rien pour voir, ou en tout cas pas davantage que de simples vitres un peu sales. Il esquissa un petit sourire en repensant à la tête du vendeur lorsqu'il lui avait dit qu'il n'avait aucun problème de vue, mais qu'il en prenait tout de même dix paires, merci bien. Harry prit ce sourire pour lui-même et lui sourit en retour avec la docilité et la promptitude d'un chien en manque de caresse.

Cela décida le grand directeur à ramener son attention sur son ouaille et il prit son regard spécial présent de vérité générale avant d'entrer dans le vif du sujet :

- Vois-tu, Harry, ce ne sont pas les choses en elles-mêmes qui importent, mais ce que tu en fais.

Harry se recueillit sur ces paroles et Dumbledore sentit que le petit ne les oublierait jamais – pauvre chose, s'il survivait jusqu'à la fin de sa scolarité (ce qui était plus que douteux), son esprit serait rempli de phrases vides et passe-partout.

Ces lunettes étaient vraiment utiles, tout compte fait, se dit-il à nouveau en portant les doigts à sa tempe droite de manière légèrement fétichiste, de manière à sentir leur contact. Grâce à elles, ont pouvait débiter n'importe quelle ânerie hors de propos et paraître intelligent.

 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.