S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Inscrivez-vous aux Journées Reviews !


Lire, écrire…

La Journée Reviews d’octobre se déroulera du vendredi 22 au dimanche 24 octobre. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.



De Les JR le 19/10/2021 20:31


Semaine d'adaptation ludique


La SAL revient !

Que vous ayez envie de découvrir le forum et ses sites, de braver des défis en équipes, ou de partager votre savoir de fossile de l'asso, vos pokeballs et vous pouvez vous inscrire dès à présent dans le vestibule !


De La SAL le 18/10/2021 14:50


Le Grand Ménage Orange 2020


Bonjour à toutes et tous, ici les Schtroumpfettes !

Nous adressons un message à nos adhérents ou anciens adhérents : le Grand Ménage Orange (plus connu sous le nom de GMO) pour la période 2012-2020 vient officiellement de prendre fin ! Ce sont plus de 9800 chapitres qui ont été passés au crible par nos yeux scrutateurs. Vous trouverez plus d'informations ici.
Pour les membres dont le compte aurait été verrouillé ou qui auraient perdu leur validation automatique suite au GMO, veuillez nous envoyer un mail à l'adresse hpf.moderation@gmail.com.

A très vite !

De L'équipe de modération d'HPFanfic le 10/10/2021 10:21


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d'épine, Juliette54, Drachvador, Polock et Uzy qui remportent la toute mignonne (ou moins) Sélection Famille !

Pour novembre 2021, c'est le thème de Deuil qui vous arrachera peut-être quelques larmes. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d'octobre, voyagez et rêvez dans des Lieux Magiques. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Entrez dans des grottes et des contrées jusque-là inexplorées !


De L'équipe des Podiums le 08/10/2021 13:54


116 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 116e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 octobre à partir de 20h. Cette nuit sera en collaboration avec l'organisation de la SAL, la semaine d'intégration d'HPF. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 05/10/2021 19:15


115 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 115e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 18 septembre à partir de 20h. Il s'agira d'une nuit où les musiques serviront aussi d'inspiration ! Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/09/2021 19:17


Honte à vous par Eejil9

[8 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour à tous !

On ne change pas une équipe qui gagne... C'est donc encore et toujours Severus et Minerva, dans le même type de relation que celle que vous pouvez retrouver dans ma fic There and back again et dans Négatifs. Je ne sais pas si ce texte apporte quoi que ce soit de nouveau, mais puisqu'il fallait, dans le cadre de l'atelier Manoir Malefoy du projet d'Haru et Taka, écrire une lettre, un poème ou un drabble faisant l'éloge d'un mangemort... On va dire que ce n'est pas de ma faute si j'écris toujours la même chose :mg:

Promis, c'est BEAUCOUP moins traumatisant que l'autre texte que j'ai écrit dans le cadre de ce projet !

Bonne lecture !

 

Lettre ouverte au Ministre de la Magie par intérim et à la Directrice du Département de la justice magique,

Publiée dans la Gazette du Sorcier, le 31 octobre 1998.

 

Monsieur le Ministre, madame la Directrice,

 

J’ai, ces derniers temps, été en correspondance étroite avec chacun de vous deux. La reconstruction de notre société est notre tâche à tous, et il est de mon devoir, en tant que Directrice de l’école de sorcellerie Poudlard, d’y participer autant que je le peux. Cependant, je n’ai pas pour objectif, dans cette lettre, de vous proposer mon aide, mais bien de vous demander la vôtre. Ce n’est pas une démarche que j’ai l’habitude d’accomplir, mais je ne crains cependant pas de prier les autres de m’apporter leur soutien, quand ce n’est pas pour moi que je le requiers. D’aucuns diraient que ce sont l’égoïsme, les regrets et la mauvaise conscience qui me poussent à vous écrire aujourd’hui. Peut-être auraient-ils raison, mais ce n’est pas le sujet.

Vous avez, je n’en doute pas, eu vent des demandes répétées d’Harry Potter au sujet de Severus Rogue. C’est lui, d’ailleurs, qui m’a fait le récit de la mort de l’ancien mangemort, et qui m’a éclairée sur tout ce que j’ignorais au sujet de cet homme que j’ai, une année durant, considéré comme le pire des traîtres. Harry Potter a été capable de me convaincre, c’est pourquoi je juge absolument invraisemblable qu’il n’y parvienne pas quand il s’agit de vous. Cette affaire traîne depuis trop longtemps, inconnue du public, remise au second plan, négligée, méprisée même. Il y a plus urgent, me direz-vous. Mais qu’y a-t-il de plus urgent que la vérité et la reconnaissance de l’héroïsme après une période de mensonge et de lâcheté ?

Cela ne vous surprendra pas d’apprendre que je suis moins conciliante et moins patiente que le jeune homme qui nous a tous sauvés – comment pouvez-vous ignorer ses demandes alors qu’il a donné sa vie pour nous tous ? Avec toute mon amitié, monsieur le Ministre, et avec tout mon respect, madame la Directrice, je n’arrive pas à le concevoir. Je ne me cacherai pas pour satisfaire vos demandes de discrétion et de confort. Puisque vous ne voulez pas rétablir la mémoire d’un des hommes qui nous a permis de gagner cette guerre, alors je le ferai malgré vous.

 

Car, oui, Severus Rogue nous a fait gagner la guerre.

Je ne vous dirai pas qu’il était un agneau sous le costume de mangemort. Je ne vous dirai pas qu’il n’a pas tué Albus Dumbledore – quoiqu’il l’ait fait sur la demande du concerné et à regret. Je ne vous dirai pas non plus qu’il n’a pas autorisé les Carrow à faire régner la terreur à Poudlard, ni qu’il n’a pas commis son compte de crimes, pendant cette guerre et la précédente.

Severus Rogue était un criminel. Avant la disparition de Lord Voldemort, il a rejoint de plein gré les rangs des mangemorts. Il a tué et torturé. Je n’avais pas sous les yeux, lorsqu’il était mon élève, un adolescent bien différent que Mulciber, Avery ou Macnair. Il était intolérant et cruel. Et il n’a cessé de l’être que des années après, quand il a rejoint l’Ordre sur la demande d’Albus Dumbledore. Et il m’a semblé, la nuit où il a tué, en apparence sans pitié, celui qui l’avait recueilli, qu’il n’avait jamais cessé de l’être. Vous verrez plus loin dans mon propos à quel point je me trompais.

Severus Rogue n’était pas un bon professeur non plus. Il a effrayé des générations d’élèves, il était injuste et dur.

 

Tout cela est vrai, et ce serait aussi faire injure à sa mémoire que de le nier et de ne voir en lui que le héros. On n’a aucun mérite d’être spontanément héroïque. On gagne l’honneur dans la lutte, et Severus Rogue a lutté plus qu’aucun autre, parce que son plus grand ennemi a toujours été lui-même.

Oui, Severus Rogue était un criminel. Severus Rogue n’était pas un bon professeur. Mais Severus Rogue était un héros.

Il n’avait pas de raison noble de changer de camp. Nous avons tous questionné ce revirement qu’Albus Dumbledore a toujours gardé secret. Nous savons désormais : il a rejoint l’Ordre dans l’espoir de sauver la femme qu’il a toujours aimée. Il y est resté en souvenir de sa perte. Ce n’était pas pour nos grands idéaux, auxquels il n’a jamais cru. Ce n’était pas par grandeur d’âme. C’était par amour et pour la mémoire de l’amour. Et si vous estimez que ces raisons ne sont pas satisfaisantes, vous vous trompez. Qui de vous serait capable de se sacrifier sans idéal ?

Car c’est bien de cela qu’il est question. Un sacrifice. Severus Rogue, tout criminel qu’il était, s’est sacrifié pour nous tous. Il a fait plus que le plus innocent d’entre nous. Il a tué un homme qu’il admirait car c’était nécessaire pour gagner la guerre. Il a accepté la haine de ses propres amis – je me compte parmi eux, car cet homme, malgré ses ambiguïtés, a longtemps été mon ami – pour les sauver. Il a feint l’amitié avec ceux qui avaient tué la femme qu’il aimait pour protéger du mieux qu’il pouvait les élèves de Poudlard. Pendant un an, il a atténué la fureur des Carrow le plus discrètement possible, il a sauvé maints élèves d’une mort probable. Oui, les élèves ont souffert, mais cela aurait été bien pire s’il n’avait pas été là. Il a épargné nombre d’entre eux. Je me souviens de Ginny Weasley, qui était entrée par effraction dans son bureau, et qui a eu une retenue avec Hagrid plutôt que d’être soumise au doloris. Aucun des combattants de notre camp n’a percé son stratagème à jour. Il a œuvré dans l’ombre, sans reconnaissance aucune jusqu’à sa mort. Il a embrassé le malheur comme personne et s’est sacrifié, haï de tous. Il est resté seul, jusqu’au bout. Il est mort pour sauver ceux qui le détestaient. Il est mort au nom d’idéaux auxquels il ne croyait pas. Il est mort dans l’abnégation la plus totale, lui qui, adolescent, était l’un des élèves les plus égoïstes de l’école.

Il est mort seul.

 

Oui, je vous écris parce que je me sens coupable. Je m’en veux de l’avoir haï alors qu’il a fait bien plus que moi, et pour les élèves, et pour le monde sorcier. Parfois, je lui en veux, de ne pas m’avoir dit. J’aurais pu aider, j’aurais pu simplement le soutenir… Je m’en veux plus encore parce qu’il aurait suffi que j’ouvrisse les yeux. Mais, pour le moins, j’œuvre en sa faveur maintenant que mes yeux sont ouverts.

Honte à vous. Honte à vous pour qui tout est plus important que cette reconnaissance que nous pouvons enfin lui apporter. Ne croyez-vous pas que l’affront était déjà suffisant, lorsque nous le détestions sans savoir qu’il se battait pour nous ? Souhaitez-vous vraiment insulter sa mémoire maintenant que vous savez ?

 

Je vous demande, monsieur le Ministre, madame la Directrice, je vous implore, même. Rétablissez la mémoire de Severus Rogue.

Je vous le demande pour lui, pour vous, pour Harry Potter qui hante vos couloirs depuis la guerre dans ce seul but, pour la communauté magique qui a le droit de reconnaître ses héros. Et je vous le demande pour moi, qui suis une vieille femme chargée de culpabilité et de regrets.

 

                  Avec tout mon respect,

                                                     Minerva McGonagall.

 

 

Note de fin de chapitre :

Voilà, j'espère que ça vous a plu, n'hésitez pas a laisser un petit mot !

Merci encore à Haru et Taka pour ce projet de folie !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.