S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Concours d'écriture


Ici la voix...

La voix vous propose un concours Secret Story, pensé pour les membres les plus anciens du site comme ses plus récents utilisateurs ! Idéal pour apprendre à connaître de nouvelles personnes et découvrir la communauté HPFienne, autrices comme lectrices y sont les bienvenues ! La voix vous explique son projet plus en détails ici !
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 septembre !




De La Voix le 05/09/2022 23:30


Celle qu'il devait fuir par Angoria

[0 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

[Histoire parallèle au tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feu]

Victoria était ébahie. C'était la première fois de sa vie qu'elle voyait défiler autant de paysages sous ses yeux. Les plaines bordées de forêts, les collines caressées par les nuages, les petites maisons dispersées, les troupeaux de vaches la suivant du regard, les rayons du soleil se reflétant sur un lac. Elle qui n'avait jamais quitté son manoir familial et n'avait entrevu la beauté du monde qu'à travers les livres, elle essayait d'enregistrer dans sa mémoire toutes ces images de peur de ne plus jamais les revoir. Ses parents avaient finalement décidé de l'envoyer à Poudlard pour qu'elle intègre la cinquième année et qu'elle puisse passer ses B.U.S.E. Elle craignait qu'ils ne changent d'avis, eux qui avaient toujours voulu la conserver pure du vil monde extérieur. Mais Victoria ne supportait plus de vivre enfermée. Elle avait donc fait le serment de faire ce qu'on lui demandait en échange de pouvoir goûter à la liberté. Ses longs cheveux noirs montés en chignon, elle avait donc longé le couloir du Poudlard Express sans prêter attention à ses camarades et avait trouvé un compartiment vide. Assise près de la fenêtre, elle fixait le paysage. Le grincement soudain de la porte coulissante la sortit de ses pensées et elle tourna immédiatement la tête vers l'intrus. Un grand garçon aux cheveux bruns essoufflé entra alors et referma porte et rideaux le plus rapidement possible. Des cris se firent entendre de l'autre côté de la paroi, d'autres élèves le cherchaient visiblement. Victoria le regarda s'asseoir et remarqua ses habits jaunes, fronçant légèrement les sourcils. Le nouveau venu soupira mais était heureux d'avoir pu échapper à ses poursuivants. Reprenant son souffle, il remarqua alors la jeune fille. La surprise de trouver quelqu'un dans un compartiment qu'il croyait vide le fit balbutier.

-        Ah.. Euh.. je pensais que c'était vide, commença-t-il, perturbé par le visage inexpressif de la brune dont les yeux verts semblaient vouloir le tuer. Pardon...

Il se leva doucement, de peur de brusquer l'inconnue puis se tourna vers la porte et vérifia à travers les rideaux si la voie était libre. Il ouvrit alors la porte et sortit. En se retournant, il vit que la jeune fille qui était retournée à sa contemplation du paysage paraissait beaucoup plus inoffensive. Son teint de porcelaine la rendait presque fragile. Il soupira en fermant la porte tout en essayant de faire le moins de bruit possible et repartit accomplir ses tâches de Préfet qui le fatiguaient déjà.

Victoria se demandait si elle avait bien réagi. Selon les conseils de son père, elle devait éviter tout contact avec les autres élèves, surtout ceux qui n'étaient pas de Serpentard. Elle savait bien que les autres élèves n'étaient pas aussi nobles qu'elle, que beaucoup étaient issus d'associations avec des Moldus mais elle était déçue que son père puisse penser qu'elle se laisserait influencer. Et puis, ce Poufsouffle était moins imposant que son elfe de maison. Mais bon, n'ayant que très rarement eu l'occasion de rencontrer des jeunes de son âge, elle n'avait pas l'habitude de sociabiliser et préférait rester seule. Finalement, elle était satisfaite qu'il soit reparti sans qu'elle n'ait eu besoin de dire quoi que ce soit.

Quand la nuit se mit à tomber, elle aperçut au loin un grand château aux innombrables tours au bord d'un immense lac. Elle reconnut tout de suite sa nouvelle école qui l'avait fait rêver dans ses lectures. Mais plus ils s'approchaient, plus le ciel se couvrait d'épais nuages et on entendit bientôt l'orage retentir et une forte pluie s'abattit sur les vitres. Ne pouvant plus voir grand-chose, Victoria soupira et enfila sa robe de sorcier toute neuve.  Le Poudlard Express arriva finalement à la gare du Pré-au-Lard et c'est impatiente de découvrir les lieux que Victoria descendit du train, à l'abri sous son parapluie. Pestant car emportée par le flot d'élèves voulant se mettre le plus rapidement à l'abris, elle sentit une main agripper fortement son avant-bras et l'attirer hors de la foule.

-        Bonsoir, Miss Purignis, fit un homme aux cheveux gras et aux cernes profondes. Je suis le professeur Rogue, directeur de la maison Serpentard.

-        Bonsoir, répondit Victoria sans ciller devant le ton arrogant de son interlocuteur qui en la tirant de la sorte avait mouillé ses cheveux.

-        Il m'a été confié la tâche de vous conduire au château, poursuivit-il en lâchant enfin sa prise. Suivez-moi, nous n'emprunterons pas les barques des premières années.

Elle se sentit déçue de ne pas pouvoir traverser le lac en barque mais les éclairs marbrant le ciel et la pluie battante la convainquirent de ne pas protester. Elle suivit le professeur qui passa devant tous les autres élèves trempés attendant leur tour pour monter dans une calèche. Elle entendit leurs chuchotements qui le maudissaient plus ou moins fort. Elle prit exemple sur Rogue pour les ignorer complètement et s'avança vers la calèche. Elle croisa alors les yeux gris du jeune Poufsouffle du Poudlard Express et haussa un sourcil quand ce dernier tenta un sourire timide. L'idiot n'avait pas de parapluie et ses cheveux mouillés collaient à sa peau pâle. Loin de lui répondre, elle détourna le regard et s'assit à côté du professeur. Légèrement troublée par ce sourire sortant de nulle part, elle reprit ses esprits en repensant aux raisons pour lesquelles elle était là.

-        Etant donné que vous intégrez exceptionnellement l'école en cinquième année, vous allez quand même devoir être répartie dans une de nos maisons. Bien sûr, dans votre cas le choix sera très rapide, annonça Rogue en fixant l'horizon.

-        J'aurais préféré rester discrète si possible, remarqua-t-elle.

-        C'est tout-à-fait compréhensible Miss Purignis, je vais faire tout mon possible pour que vous soyez répartie sans avoir à passer avec les petites premières années.

-        Je vous en serais reconnaissante, finit-elle sans vraiment montrer de gratitude.

Satisfaite, Victoria ne prononça pas un mot jusqu'à leur arrivée au château. L'orage était si violent que leurs parapluies les protégeaient à grande peine du déluge si bien qu'ils montèrent rapidement les escaliers au pied de la bâtisse. Victoria eut à peine le temps de jeter un coup d'œil aux grandes tours se dressant devant elle. Mais après tout, elle aura tout l'année pour les admirer. Après être entrée dans le hall, elle jeta quelques sortilèges d'assèchement sur ses vêtements et ses cheveux. En s'avançant dans la pièce, elle dut esquiver des bombes à eau balancées par un Peeves farceur et le fusilla du regard. Le professeur Rogue la conduisit alors non pas dans la Grande Salle où les élèves étaient déjà installés mais dans un couloir à l'entrée presque dissimulée dans le mur. Regrettant de ne pas avoir pu faire disparaître un fantôme si agaçant, Victoria suivit le professeur sans demander où ils se rendaient. Après s'être retrouvé dans une petite pièce, Rogue ouvrit une large porte en bois et fit signe à Victoria de rester ici pour le moment. Il pénétra alors dans une très grande salle, en fait la Grande Salle, mais à l'opposé de l'entrée principale. Il se dirigea vers la table où plusieurs professeurs étaient déjà installés et souffla quelques mots à un vieil homme à la chevelure argentée et une très longue barbe. Victoria reconnut le directeur de l'école Dumbledore qu'elle avait vu plusieurs fois en photos et qui faisait partie de la liste des personnes à éviter. N'entendant guère la conversation, la jeune brune s'avança discrètement dans l'entrebâillement de la porte pour mieux observer la salle. Le faux plafond violacé de nuages lançait des éclairs à chaque fois qu'un grondement de l'orage se faisait entendre. Les élèves de plus en plus nombreux s'étaient assis à la table de leur maison et semblaient s'impatienter. Le buffet était si bon que ça ? Elle était curieuse de voir si les elfes de maisons étaient plus compétents que le sien. Elle en doutait. Son regard se posa alors sur un élève assis parmi les Gryffondors. Harry Potter. Elle fronça les sourcils à la vue du Survivant. La chute du Maître était entièrement sa faute, et elle aurait tout fait pour le venger. C'était d'ailleurs la principale raison de sa venue à Poudlard. La voix sèche de Rogue la sortit de ses pensées.

-        Professeur Dumbledore souhaite vous accueillir de la meilleure façon possible mais ne veut vous mettre dans l'embarras. Et puis une annonce importante va être faite plus tard dans la soirée, poursuivit-il plus bas. Votre répartition va donc se faire immédiatement et vous irez rejoindre vos petits camarades.

Victoria approuva d'un hochement de tête et Rogue prit soigneusement le Choixpeau pour ne pas le froisser. Celui-ci grimaça puis se mit à grogner :

-        Je répète ma chanson de l'année, qui me dérange encore ?

-        Mes plus plates excuses, mais Miss Purignis ici présente entre en 5ème année et doit être répartie, fit Rogue en posant l'objet magique sur la tête de Victoria.

-        Purignis ? Voyons voir... D'habitude je ne fais que les premières années, une jeune fille de 15 ans... Qui a connu différentes épreuves... Qui pourrait entraver mon jugement... Je vois, je vois... Vous êtes très persévérante, telle une jaune devrait l'être, mais vos capacités intellectuelles sont exceptionnelles, oui oui... Je sens du courage aussi, pour affronter votre destin... Mais l'ambition, oh oui l'ambition... Vous voulez faire vos preuves, par tous les moyens possibles. C'est décidé ! Serpentard ! s'écria-t-il.

Rogue retira le Choixpeau en le remerciant alors que la nouvelle élève soupira de soulagement. Elle s'était tendue face à l'hésitation de la coiffe mais heureusement elle était tombée à Serpentard. Si elle avait fini Poufsouffle ou Gryffondor, son père l'aurait rayée du registre familial, c'est sûr. Son professeur semblait lui aussi satisfait dans ses prédictions et incita la jeune fille à s'asseoir à la table de sa maison. Elle passa alors rapidement devant la table des professeurs et évita de croiser le regard de quelques élèves se demandant d'où elle sortait. Elle s'assit silencieusement à sa tablée de façon à pouvoir observer les autres élèves. Malheureusement, elle ne voyait plus Harry Potter et ne put donc passer le temps en le maudissant à distance. Une nouvelle vague d'élèves trempés entra dans la Grande Salle et elle remarqua parmi eux le Poufsouffle aux yeux gris. Il rigolait avec ses amis et s'assit un peu plus loin. Elle soupira. Elle ne comprenait pas pourquoi il était si content alors qu'il était si trempé. Et puis tout ce vacarme... Elle détourna son regard pour fixer une fissure sur le bois de la table, comme si c'était la chose la plus intéressante à regarder.

-        Victoria ? C'est toi ?

Elle leva la tête pour découvrir un blond détestable qu'elle connaissait trop bien. Il était suivi par deux gorilles rivalisant par leur masse graisseuse et une fille sans grande allure qui semblait vouloir la tuer.

-        Malefoy.

-        Je pensais que tu arriverais que dans un mois, continua-t-il en s'asseyant en face de Victoria qui lui lança un regard noir. La princesse nous fait l'honneur de sa présence à notre table, fit-il d'un ton moqueur.

-        C'est qui celle-là ? questionna la Serpentard en se posant le plus près possible du blond.

-        Surveille ta langue Pansy ! s'écria Drago en la repoussant. Tu parles en face de Victoria Purignis, la fille unique de David et Jane Purignis. Elle est largement supérieure à ton rang.

-        Purignis ? Tu veux dire qu'elle est la fille du sorcier le plus riche d'Angleterre ? s'enquit un des deux imposants Serpentard.

-        Oui Goyle, et je te conseille de ne pas t'asseoir si près d'elle.

-        Malefoy. Ne parle pas comme si je n'étais pas là, l'interrompit-elle d'une voix glaciale. Je ne suis pas là pour bavarder au cas où tu l'aurais oublié. Si tu tiens à rester assis ici, ferme ta bouche pleine d'arrogance et fais-en sorte que ta truie arrête de me dévisager.

Les verts et argents ayant suivi la conversation se turent immédiatement. C'était la première fois que quelqu'un parlait de la sorte à Drago Malefoy et surtout c'était la première fois qu'il ne répliqua pas à un assaut sur sa personne. Un silence de plomb régna autour d'eux jusqu'à ce que Mc Gonagall entre à la tête d'une floppée de petits élèves, un tabouret et le Choixpeau en main. Une fois le vieux chapeau de sorcier posé sur le trépied, il se mit à chanter, provoquant une marée d'applaudissements, même à la table des Serpentards.

Victoria ne partageait pas l'euphorie générale. Elle avait même du mal à comprendre leur comportement. Depuis qu'elle était toute petite, elle n'était jamais sortie de son manoir familial. Elle y avait grandi en chassant les elfes de maison et en se faisant réprimander par sa gouvernante. Ses parents étaient toujours très occupés par leur travail, surtout sa mère qui passait la moitié de l'année à l'étranger. Sans frère et sœur, elle avait appris à s'occuper seule. Elle avait aussi reçu une éducation à domicile et s'était révélée être une excellente élève. Sa magie était non seulement puissante mais son désir de briller aux yeux de ses parents lui donnait la volonté d'être parfaite. Ainsi, elle avait atteint à ses 15 ans un niveau largement suffisant pour réussir ses ASPIC dans toutes les matières enseignées, sauf en étude des Moldus. Les Purignis étaient en effet connus pour leur aversion envers le monde Moldu. C'était une des rares familles de Sang-Pur sorciers en Angleterre et tenait à le rester. C'était d'ailleurs une des raisons pour conserver l'héritière de la famille à l'écart d'une société considérée comme souillée. Leur dégoût pour les Moldus qu'ils considéraient comme incomplets et inférieurs remontait à de nombreux siècles. Quand la population de Moldu se fit de plus en plus nombreuse, ils avaient choisi de vivre à l'écart de la société, conservant des liens qu'avec les autres grandes familles de Sang-Pur comme les Black ou les Malefoy. Mais leur ermitage les appauvrit considérablement et les Purignis ne survivaient alors qu'avec les mariages entre grandes familles. Cependant, au début du XXème siècle, le jeune et ambitieux Larry Purignis ne supporta plus de vivre dans la misère. Il ne voulait plus que sa noble famille soit méprisée par ses congénères fortunés et prit la décision d'entrer sur le marché sorcier, même si les Sang mêlés et les Sang de Bourbes y pullulaient.  Il avait ainsi ouvert une fabrication de balais volants avec l'aide de quelques connaissances et connut un succès fulgurant. Sa richesse grandissante, il investit dans l'immobilier et les moyens de transport magiques et devint vite un des sorciers les plus riches d'Angleterre. Son fils hérita de sa fortune à sa mort et tout aussi doué que son père, David Purignis accrut encore plus leurs richesses. Tout comme son père, Victoria devra elle aussi reprendre l'affaire familiale le moment venu. Mais fallait-il encore qu'elle fasse ses preuves.

Victoria remarqua que la répartition des premières années était terminée quand un nombre incalculable de plats apparut soudainement sur les tables. Ils étaient tous fumants et dégageaient une odeur appétissante. Ses voisins ne se firent pas prier pour se jeter dessus. Elle observa le plat de saucisses dégoulinantes de graisse puis la marmite de soupe de légume dont le jus bouillait encore. Elle opta finalement pour l'entrecôte saignante. S'attendant à mâcher du caoutchouc, la qualité de la nourriture la surprit. C'était presque aussi bon que chez elle. Elle mangea calmement pendant que Drago et sa bande, l'ayant presque oubliée, lançaient des railleries sur les autres maisons tout en ayant la bouche pleine. Pour Victoria, le temps passa extrêmement lentement si bien qu'elle hésita à s'éclipser avant même l'arrivée des desserts. Mais l'absence d'un des professeurs attisa sa curiosité. Avait-il échoué ? Elle mourrait d'envie de savoir si elle pourrait continuer ses projets sans embuches. Elle patienta alors jusqu'à ce que le directeur prenne la parole. Il remémora quelques règles de conduite et annonça que la Coupe de Quidditch n'aura pas lieu cette année. Les élèves scandalisés se levèrent de leurs bancs, exprimant leur mécontentement.

-        Moi, je le savais déjà, avança Drago avec un sourire fier de lui.

-        Cela est dû, continue Dumbledore, à un évènement particulier qui commencera en octobre et se poursuivra tout au long de l'année scolaire. Je suis persuadé que vous en serez enchantés ! J'ai en effet le grand plaisir de vous annoncer que cette année à Poudlard...

Un coup de tonnerre retentit à cet instant et les deux battants de la porte principale s'ouvrirent soudainement. Une silhouette se dessina dans la pénombre du seuil de l'entrée. Le personnage portait une longue cape de sorcier et tenait un grand bâton sur lequel il s'appuyait. Retirant sa capuche, il libéra des longs cheveux gris et sales. Un éclair fit apparaitre un visage déformé par d'innombrables cicatrices. Il lui manquait une partie du nez et un de ses yeux était plus gros que l'autre et ne cessait de tourner dans toutes les directions, captant tous les détails l'entourant. Aucun doute possible, c'était Maugrey Fol Œil, le professeur que Victoria attendait impatiemment. L'homme en avançant vers la table des professeurs faisait un claquement sourd qui résonnait dans toute la salle terriblement silencieuse. Elle le fixa longuement pour déceler un petit geste, un regard, un comportement qui confirmerait l'identité du balafré. Mais il était parfait dans son rôle. Alors qu'il s'asseyait, indifférent aux murmures ayant repris dans la salle, le Professeur reprit la parole pour présenter le nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Maugrey sortit alors une flasque de sa veste au lieu de se servir d'un des nombreux breuvages du buffet. La jeune Serpentard ne put s'empêcher de sourire de satisfaction.

-        Comme je m'apprêtais à vous le dire, reprit Dumbledore comme si de rien n'était alors que tous les regards étaient fixés sur cet étrange professeur, j'ai le très grand plaisir de vous annoncer que le Tournoi des Trois Sorciers se déroulera cette année à Poudlard.

La tension régnant jusque-là s'évanouit subitement pour laisser place à des fous rires dans tous les coins de la salle. Personne n'avait l‘air de prendre au sérieux l'annonce d'un nouveau Tournois, lui qui avait été supprimé des siècles plus tôt. Le directeur s'expliqua alors, mentionnant la venue des écoles de Durmstrang et Beauxbâtons en octobre et la sélection des champions le soir d'Halloween. Il précisa que seuls les élèves ayant plus de 17 ans étaient autorisés à concourir, provoquant une nouvelle vague de contestation. Victoria comprenait que chacun souhaite son moment de gloire, mais si des règles sont imposées, il n'était pas nécessaire de contester inutilement, comme elle voyait deux roux identiques le faire. Elle soupira et se dit qu'attendre Halloween serait gravement long.

-        Tu veux parier sur les champions, Victoria ? demanda Drago avec un sourire complice.

-        Si c'est pour dire ce genre de choses, ne m'adresse pas la parole Malefoy. Et puis si par ta faute tout est ruiné, je te tuerai de mes propres mains, répondit-elle sèchement en se levant.

La Serpentard ignora les regards pleins de haine du blond et se dirigea vers la sortie en suivant le flot d'élèves retournant à leur dortoir. Un préfet de sa maison, préalablement prévenu par Rogue, l'attendait dans le hall d'entrée pour la guider aux cachots. Bien sûr, Victoria connaissait déjà l'emplacement de la salle commune et même le mot de passe mais se devait de jouer son rôle de nouvelle élève ignorante. On l'installa donc dans le dortoir des filles de 5ème année auxquelles elle se présenta poliment. Telles de vraies commères, elles lui posèrent tout un tas de questions plus ou moins personnelles. Elle se fit une joie d'y répondre qu'à moitié et dans le flou, histoire de bien perturber ses nouvelles camarades encore plus assoiffées de détails. Elle leur fit alors comprendre qu'elle souhaitait dormir et elles finirent par se résigner à aller se coucher. Dans son lit chauffé par une bouillotte, Victoria se mit à réfléchir à une stratégie d'action pour ses futurs méfaits. Oui, des méfaits. Elle n'était pas assez naïve pour penser que la mission qu'on lui avait confiée était pure comme la neige. Mais elle savait aussi qu'il fallait bien se salir les mains de temps en temps pour arriver à ses fins. Et elle croyait du fond du cœur que la cause finale serait juste. Après mûre réflexion, elle détermina que pour l'instant, sans le nom de sa victime, elle devra juste s'accoutumer à sa nouvelle vie et peut-être observer les potentiels candidats. En effet, il n'y avait pas 36 élèves pouvant prétendre au titre de Champion ou Championne de Poudlard.

Elle s'endormit un sourire aux lèvres.

 

 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.