S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Heart and Soul par berserkr

[3 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bon bon bon, je sais pas du tout dans quoi je pars avec cette fic. J'ai mes idées de scénario pour quasiment tous mes chapitres et ça s'arrête là. Ça promet :D ( Bon parfois le freestyle c'est marrant aussi :P)

Le premier chapitre se passe durant la première année de Mike.

Bonne lecture !

 

Le brouhaha autour de lui n’avait jamais empêché le jeune Michael Corner de travailler. Bien que la salle commune des Serdaigle devait être d’un calme ahurissant si on la comparaissait aux trois autres. Il restait concentré sur ses fiches de cours quoi qu’il arrive. Pourtant c’était le week-end, et même s’il avait vraiment envie de faire autre chose, il devait se concentrer sur son travail. Pas vraiment par choix, mais plutôt parce que sa mère voulait le meilleur pour lui. Et pour ça, Michael devait travailler plus que tous les autres, c’était ce qu’on lui avait inculqué, depuis qu’il était en âge de compter et lire.

Le concept d’amitié lui étant étranger, il n’avait pas vraiment eu la possibilité de se lier à ses camarades de première années. Jusqu’à son arrivée à Poudlard deux mois plus tôt, il n’avait que très peu côtoyé les autres enfants de son voisinage. Et une part encore infime de lui se disait que sa mère y avait veillé. Sans pour autant s’investir de trop dans cette objectif, sa carrière passant avant tout. Si bien que le seul entourage du petit garçon se révéla bien vite constitué de ses divers percepteurs, tous plus sévères les uns que les autres. En fait depuis qu’il était à Poudlard, il avait l’impression d’être en vacances pour la première fois depuis très longtemps.

- Allo la lune, ici la Terre !

La voix fluette le fit sursauter. Elle appartenait à une petite fille rousse au teint pâle. Son air espiègle était particulièrement perceptible, la faisant ainsi ressembler à un genre de lutin. McDougal était une drôle de fille, avec un sacré caractère. Et son accent écossais à couper au couteau rendait parfois la discussion difficile.

- Ah chouette, il est pas mort.

- Bonjour, Morgane

- C’est Morag.

- Ah, désolé. Que veux-tu ?

- Oh bah dis-le si je te gêne, s’énerva-t-elle soudainement.

- Je travaille, figure-toi, répliqua Michael. Alors oui tu me gênes.

- Je vais m’en aller, dans ce cas. C’est dommage mais les autres ont raison finalement, t’es sans doute pas très sociable comme type.

- Attends, comment ça les autres ?

Sentant qu’elle avait fait mouche, la petite sorcière s’assit en face de son camarade, fière d’elle.

- Tu m’accorderais au moins cinq petites minutes pour que je t’explique alors ?

- C’est pas comme si j’avais le choix de toutes façons, c’est ça ?

- T’as tout compris.

Le visage légèrement rondouillard de sa camarade s’illumina d’un grand sourire. Michael eut alors l’impression d’être en face d’un personnage des dessins animés que son père, né-moldu, lui montrait quand il était plus jeune. Avant que sa mère ne considère que c’était une activité trop puérile pour lui.

- Bon alors voilà, on en discutait avec les autres et on trouvait que c’était dommage que tu sois toujours tout seul comme ça. Alors est-ce que ça te dirais de venir avec nous ?

- Je dois travailler. J’ai pas besoin d’amis pour ça.

- Je sais pas qui t’a mis ça dans le crâne, mais il a un gros problème, répliqua Morag sèchement. Si tu veux rentrer dans le cliché typique du Serdaigle, c’est ton problème. Mais traîner avec nous, ça ne t’empêche pas de bosser, D’ailleurs tu sais, on n‘est pas tout le temps ensemble. Lisa a des amis à Poufsouffle, avec qui elle passe la majeure partie de son temps. Moi je traîne avec Padma, Su et Mandy. Et les deux nigauds sont déjà inséparables, dit-elle, en désignant Terry Boot et Anthony Goldstein. Enfin bref, je vais pas détailler les petites vies de tout le monde non plus. Ce que je veux dire c’est qu’on est les plus petits ici, alors on doit se serrer les coudes, tu vois. Et moi je te le dis franchement, ça me fend le cœur de te voir seul. Parce que t’as l’air gentil comme tout.

Michael ferma son livre d’astronomie et le rangea. Après tout, pourquoi pas. Au moins pour qu’elle cesse de lui casser les pieds.

- Je veux bien essayer, mais je suis pas certain d’être de bonne compagnie.

- Chouette, allez viens, viens, viens ! cria-t-elle en lui tirant le bras.

- Hé doucement !

- Puis de toutes façons, si tu n’étais pas venu avec moi, je t’aurais mordu une oreille, dit-elle en cours de route.

- Pas besoin d’en arriver jusque-là

- Ah mais, je l’aurais vraiment fait. Hé les copains, mission réussie !

Apprivoiser Michael, comme disait souvent Morag avec sa gouaille habituelle, fut plus dur que prévu. Mais au fil des jours, puis des semaines, leur camarade s’adapta petit à petit. Le jeune homme développa en particulier un lien fort avec ses camarades de chambre, Terry et Anthony.

Mais parmi tous ses nouveaux amis, sa relation avec Morag McDougal était particulière. Derrière son coté babillard et son hyperactivité, la petite fille avait un véritable don pour l’empathie. Elle adorait plus que tout aider son camarade de classe à sortir de sa bulle. Et cette capacité à comprendre les autres et sa franchise naturelle allait plus d’une fois aider Michael au cours de sa vie. Même s’il ne s’en doutait pas encore le moins du monde.

Ainsi Morag le poussa à faire la chose la plus importante à ses yeux. Mettre les choses au clair avec sa mère. Cette dernière lui avait envoyé un certain nombre de lettres où elle s’inquiétait du manque de nouvelles régulières de la part de son fils. Et Michael avait occulté le problème le plus longtemps possible. Dans l’embarras, il avait choisi d’en parler à son amie. La rouquine s’était montrée très directe. Il fallait mettre les choses à plat au plus vite. Et lui seul pouvait le faire. Bon Morag était prête à lui donner des coups de pieds aux fesses, si nécessaire ( Des vrais, semblait-il.)

Lui écrire fut bien plus compliqué que prévu. Mais d’un coté si ce n’était pas si différent que ça d’une rédaction, il lui fallait juste écrire un premier mot, songea-t-il devant son parchemin. L’inspiration suivrait.

Alors il pointa sa plume sur le parchemin.

Maman...

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.