S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Ennemis d’hier, partenaires de demain ? par Kaila

[6 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +

 

-          Malfoy ! Ils m'ont collé Malfoy !

-          Pardon ! Harry manqua de recracher sa bière.

-          Tu as bien entendu : Malfoy ! s'exclama une nouvelle fois Hermione comme si le hurler à la face du monde la ferait sortir de son cauchemar.

-          Mais pourquoi ? lui demanda son ami après avoir laborieusement réussi à avaler sa gorgée.

-          Ils ont avancé que c'était pour une question d'image, pour montrer que malgré les différentes allégeances durant la seconde guerre il est temps de s'accepter et de faire la paix. Mais si tu veux mon avis, c'est un coup de Bowers, il ne supporte pas de me voir monter si vite dans la hiérarchie et tente de me mettre des bâtons dans les roues. Il sait que ma côte de popularité est plutôt haute et il a peur d'être confronté à moi lors des prochaines élections ministérielles. En me collant Malfoy, il est sûr de gagner...

-          Faut voir... Malfoy s'est quand même forgé une bonne réputation... une solide réputation, corrigea-t-il à la vue du haussement de sourcil d'Hermione, dans la législation.

-          C'est vrai que lorsqu'on veut enfreindre les lois mieux vaut savoir comment s'y prendre tout en évitant la prison... lui répondit-elle sarcastique...

-          Essaye de voir le bon côté, si tu peux réussir une telle coopération, plus rien ensuite de ne te paraîtra insurmontable et tu rabattras une fois pour toute son caquer à Bowers... et puis, ça fait longtemps qu'on n'a pas vu Malfoy, il a peut-être changé, du moins en partie, qui sait ?

-          On parle de Malfoy, s'il a changé au point de devenir agréable c'est qu'on lui a lavé le cerveau !

Hermione soupira avant de fermer les yeux et de se rabattre au fond de son siège le visage levé vers le ciel. Les rayons du timide soleil de cet après-midi d'avril vinrent lui caresser les paupières. Ce jeudi, comme à son habitude elle avait retrouvé Harry à la sortie du ministère et ils étaient sortis manger ensemble. Malheureusement à cause de cette coutume quand elle avait rompu avec Ron les médias avaient fait leurs choux gras d'une possible romance entre elle et son meilleur ami et ce malgré la présence de Ginny dans la vie de ce dernier. Cette période avait été très lourde pour tout le monde, d'autant qu'on avait cherché à faire une tragédie de sa relation avec Ron alors qu'ils s'étaient séparés d'un commun accord, s'entendaient toujours très bien et se côtoyaient encore souvent :

-          Comment va le petit James ? demanda Hermione désireuse de changer de sujet au nouveau papa.

-          Il ne fait toujours pas ses nuits... Avec Montgomery qui me lâche toujours pas les basques j'aimerais bien pouvoir dormir plus de quatre heures d'affilée...

-          Tu n'as toujours pas de piste ?

-          Non, plus on semble se rapprocher de ce groupuscule d'extrémistes plus les preuves semblent se contredire... et Montgomery veut absolument trouver le fin mot de l'histoire parce que le fait qu'il ne soit pas capable de les arrêter alors qu'il a « l'Elu » dans ses rangs commence à lui faire ombrage au sein de la hiérarchie.

-          Il n'aurait pas peur que « l'Elu » finisse par lui passer devant ?

-          Je me suis posé la question... mais j'en sais rien.

-          En attendant c'est Ginny qui elle, doit avoir hâte de retourner au travail ! s'exclama Hermione en riant.

-          Oooohhhh que oui ! le rôle de mère au foyer commence à lui taper sur le système, si la gazette ne la reprend pas très vite c'est moi qui vais y passer ! Au fait tu passes toujours à la maison dimanche ?

-          Dans la mesure où Malfoy m'arrive dans les pattes lundi, oui. J'aurais besoin de me détendre !

Harry lui répondit en riant. Hermione aimait ces moments partagés avec lui, ces instants avec son frère de cœur c'était fait de plus en plus rare après leur sortie de Poudlard et leurs études les avaient éloignés mais à présent manger deux fois par semaine avec lui permettait à la jeune femme de décompresser. Ils avaient tous deux des emplois du temps chargés et pouvoir échanger là-dessus était très libérateur pour elle.

-          Bon ce n'est pas tout ça, mais faut que je retourne traquer ces extrémistes ou Montgomery va me tuer... ou me garder jusqu'à pas d'heure... et là c'est Gin qui va me tuer...

-          Comme quoi, ça a des avantages de vivre seule ! s'amusa Hermione tandis qu'il s'éloignait après avoir payé sa part.

Hermione fit de même et retourna vers son bâtiment au ministère, en arrivant à son bureau elle tomba nez à nez avec Julie, sa secrétaire :

-          C'est vrai qu'on va devoir travailler avec Monsieur Malfoy ? Mais comment ont-ils oser vous faire ça à vous la grande héroïne de guerre ! se lamenta-t-elle.

Hermione soupira, son assistante était à peine plus jeune qu'elle est pourtant on aurait en permanence dit une enfant. Elle vénérait sa supérieure ce qui gênait beaucoup cette dernière. Cependant elle faisait toujours bien et efficacement son travail et semblait tellement fière de l'assister qu'Hermione n'avait pu se résoudre à lui demander une mutation :

-          Ça va aller Julie, essayons tout de même de faire au mieux notre travail.

-          Oui madame ! Vous avez rendez-vous avec Madison à 16h et Le ministre des affaires magiques extérieures aimerait que vous vous penchiez sur l'accord qu'il veut faire signer à l'ambassadeur américain.

-          Bien merci, je vous passerai le rapport à rédiger quand je l'aurai vérifié. Il a posé une date limite ?

-          Il a dit que si vous pouviez faire en sorte que ce soit demain matin sur son bureau ça serait parfais.

-          Vous pouvez rester jusqu'à quelle heure ?

-          J'ai rendez-vous avec mon petit ami à 20h mais je peux décaler si vous préférez.

-          Non, essayez juste de voir si vous ne pourriez pas décaler le rendez-vous avec Madison à demain matin, ça sera tout merci Julie.

-          Bien madame.

Une heure plus tard sa secrétaire vient l'informer de son succès permettant ainsi à Hermione de s'atteler à sa tâche jusqu'en fin d'après-midi lui fournissant ses note sur l'accord de 400 pages à 19h tapante :

-          Si vous n'avez pas le temps de tout taper en une heure ça pourra attendre demain matin ou je finirai, ne vous inquiétez pas.

-          Non, ne vous en faites pas, j'ai déjà décalé pour 20H30.

-          Très bien, je vais continuer d'éplucher mes rapports, bonne soirée.

-          Bonne soirée Madame.

Le dimanche arriva fort à propos pour Hermione : elle avait l'habitude du stresse mais l'idée de se retrouver le lendemain en face de cette petite fouine de Malfoy lui tordait le ventre d'appréhension et de colère. Elle se répéta plusieurs fois que tuer Bowers n'était pas une bonne idée ni la bonne attitude à adopter mais elle ne parvenait pas à s'en autoconvaincre. Et c'est toujours l'estomac noué en luttant contre ses idées d'homicide qu'elle se présenta au ministère le lundi matin. Elle qui avait l'habitude d'arriver très tôt pour commencer à travailler avant que les autres ne viennent la déranger, ne parvint pas à se concentrer suffisamment pour être efficace. A 9h tapante Drago fit son entrée dans le couloir accompagné du chef de direction, Julie le rapporta à Hermione avec une grimace qui en disait long sur ce qu'elle pensait du nouveau venu. La jeune femme se leva, lissa son tailleur avec ses mains et alla à la rencontre de son nouveau partenaire subalterne.

-          Il ne me semble pas nécessaire de vous présenter monsieur Malfoy, l'accueilli le président de direction qui ne semblait plus trop savoir où se mettre.

-          Non en effet, c'est... intéressant de vous retrouver ici Monsieur Malfoy, le salua Hermione en insistant sur le titre.

-          En effet Mademoiselle Granger, lui répondit l'intéressé.

-          Les présentations étant faites, je vous laisse aux bons s... vous organiser avec Mademoiselle Granger, annonça leur supérieur avant de tourner au plus vite les talons.

Hermione et Drago s'observèrent en chien de faillance pendant une longue minute et la jeune fille fut surprise de remarquer dans le regard de son ancien adversaire de la curiosité à la place du dédain auquel elle était habituée. Julie finit par les interrompre :

-          Veuillez m'excuser mais Madison demande si vous avez eu le temps de finir le compte rendu de la dernière réunion...

-          Oui il est sur mon bureau je vais vous le donner, lui répondit sa supérieure en détachant son regard de Drago pour le poser sur sa secrétaire.

-          Et il faudrait que vous finissiez de remplir les dossiers 1 à 92 sur l'usage de la magie dans le cadre médicale, on me les a redemandés.

-          Très bien.

Hermione tourna les talons en direction de son bureau suivit de près par Julie et... Drago :

-          Au fait Monsieur Malfoy, votre bureau sera celui-ci, lui indiqua l'ancienne Gryffondor en désignant un le meuble vacant en face de celui de Julie, juste devant la porte de son bureau à elle.

-          Bien Mademoiselle Granger.

Après avoir remis le compte rendu à sa secrétaire Hermione s'enferma comme à son habitude dans son bureau laissant un Drago vite installé et inoccupé face à une Julie qui dictait à ses plumes tout en le fusillant périodiquement du regard.  Ayant l'habitude d'être le point de mire de l'hostilité ambiante le jeune homme ne s'en formalisa pas. En revanche on lui avait promis du boulot et là, il commençait vraiment à s'ennuyer. Faisant fi du regard scandalisé de Julie, il frappa à la porte de de leur supérieur hiérarchique. Un « entrer » lui donna l'autorisation de pousser le battant.

-          Vous désirez Monsieur Malfoy ?

-          Du travail ?

-          Désolée je n'ai rien à vous confier pour le moment.

Drago ferma la porte derrière lui :

-          Bon sang Granger, je sais que c'est pas facile mais va falloir qu'on trouve un terrain d'entente ! On est tous les deux dans cette galère, crois-moi je n'ai rien demandé ! Je vois bien que tu es débordée, laisse-moi faire mes preuves, je suis plutôt doué dans mon domaine.

-          Oui... c'est ce que je me suis laissé dire..., après l'avoir longuement fixé elle capitula en soupirant : très bien commence par le premier dossier de la pile qui est là, les instructions sont à l'intérieur.

-          Merci.

Note de fin de chapitre :

N’hésitez pas à laisser une Review, ça fait toujours plaisir ;)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.