S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Plumes de couloir par Tiiki

[99 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour à tous et à toutes ! Ce recueil regroupe tous mes textes et articles écrits dans le cadre du projet et concours de BellaCarlisle, AliceJeanne et Hazalhia, "Les Héritiers de Rita", dont vous pouvez retrouver l'intégralité des modalités sur le forum (du 20 janvier au 20 avril 2020).

- Catégorie 1 (articles communs) : au nombre de 3, ils sont mensuels, lancés le 20 de chaque mois.

          Janvier-Février : Faits divers (Un vampire à Poudlard ?)
          Février-Mars : Salle des profs (Qui a volé le bol de lait du professeur McGonagall ?)
          Mars-Avril : Brèves d'Infirmerie (Pom Pom Pom Pom)

- Catégorie 2 (événements spéciaux) : au nombre de 2, ils tomberont à des dates clés du concours.

          Article de Saint-Valentin : Équipe de Gryffondor, de l'amour dans l'air ? (-16)
          Article du Premier avril : Calmar d'Avril (Un vent de rumeur...)

- Catégorie 3 (missions aléatoires) : à la demande, au gré des envies et du sadisme des organisatrices !

En raison du contenu plus "adulte" de certains articles (3 à ce jour), un complément réservé aux lecteurs âgés de 16 ans et plus est disponible dans un recueil séparé : ici.

Je vous souhaite une très bonne lecture, et je vous invite également à découvrir les autres propositions du concours dans la série dédiée !

Note de chapitre:

Dans la catégorie 1, rubrique "FAITS DIVERS" :

- Le personnage écrit à Poudlard, à l'époque d'Harry Potter, et est un OC. Il est stagiaire à la Gazette et souhaite obtenir un poste permanent.
- Écrire sur les ragots de couloir de Poudlard.
- L'article doit porter des accusations sans preuves, ou faire des conclusions hâtives (type article à scandale ou tabloïds).
- L’événement relaté devait avoir lieu dans les parties communes de Poudlard.
- La mise à contribution les elfes de maison lors de la petite enquête est fortement appréciée.

La vignette insérée ci-dessous a été réalisée par mes soins à partir d'une image libre de droits.

La Gazette de Poudlard
Le journal par les élèves, pour les élèves !


Numéro 174 — Janvier 1997





UN VAMPIRE À POUDLARD ?


Chers lecteurs,

Élèves de Gryffondor, de Serdaigle, de Poufsouffle, de Serpentard, Professeurs, et autres créatures magiques de ce château ou d'ailleurs ayant la chance d’être douées d’une paire d’yeux et de la capacité de me lire,

Peut-être les dernières vacances de Noël vous étaient-elles montées à la tête et aviez-vous momentanément oublié à quel point ce qu’il se passe dans cette école est toujours absolument dément. Vous-Savez-Qui à l’arrière du crâne de l’un des membres de l'équipe professorale ? Non, pas cette fois-ci. L’ouverture de la Chambre des Secrets ? On dit souvent : jamais deux sans trois, alors qui vivra verra. Un imposteur sous Polynectar ? Tellement dépassé ! Un hideux crapaud tentant d’avoir la main mise sur l’école ? Toujours pas, mais la prochaine fois — s’il vous plaît — prévenez toute l’école que vous constituez une armée, je veux en être ! Vous vous demandez sans doute où je veux en venir ? Après avoir découvert il y a trois ans de cela qu’un loup-garou se cachait dans l’équipe professorale, l’école est maintenant confrontée à l’arrivée surprise d’une toute nouvelle curiosité entre ses murs…

Le précédent numéro de la Gazette avait fait grand bruit avec Les Boursouflets les plus petits du château qui vont vous faire craquer, mais attendez un peu ce nouveau scoop. Adieu la vie insouciante que vous comptiez mener cette année, bonjour les rougeurs dans le cou et les septicémies ! Cette année, Poudlard accueille un vampire. Je vous arrête immédiatement, je ne parle pas ici de ceux que le Professeur Slughorn convie en quelques occasions à ses dîners et qui manquent parfois de déchirer le cou à certains de ses convives (espérons d’ailleurs que celui dont je parle n’en arrivera pas à ces extrémités). Je vous parle d’un élève de l’école. Et pas n’importe lequel…



« Pâle comme la mort, la voix éteinte, l’air constamment irrité »


Armé de ma plume à Papote, ne pouvant tenir en place face à la teneur des rumeurs qui se répandaient telles la bave de crapaud dans les couloirs Poudlariens, j'ai lancé ma petite enquête. Deux elfes de maison, bouleversés par une rencontre inattendue à la sortie des cuisines, ont tenu à témoigner sous couvert d’anonymat : « Byddo* et Kywin* ont tout vu ! Il déambulait dans les couloirs, pâle comme la mort ». Comme la mort ?! S’agirait-il de Vous-Savez-Qui sous une nouvelle couverture ? Car, vous le savez aussi bien que moi, celui-ci rivalise toujours plus d’ingéniosité lorsqu’il s’agit de s’infiltrer dans notre très cher établissement. Non, il s’agit bien — au moins cette fois-ci et jusqu'à preuve du contraire — d’un élève de cette école dont nous tairons pour l’instant le nom. Mais que trafique-t-il très tard — au crépuscule — ou très tôt — dès l'aube — dans les couloirs de Poudlard ? Et où se rend-il ? On me souffle qu'il chercherait à éviter la lumière du jour, car celle-ci l'affaiblirait bien trop. Certains suggèrent même qu'il profiterait des calmes heures nocturnes pour se nourrir de sang frais dans la Forêt interdite. Moi qui croyais que la Forêt était… interdite ! Toutes ces théories demeurent très intéressantes, mais ne mettons pas l'Hippogriffe avant les Crabes de feu.


« Il est terriblement sexy, j’espère qu’il va me mordre dans mon sommeil ! »


Les rumeurs se sont répandues comme une traînée de poudre de cheminette. Madame Pomfresh nous souffle entre deux osculations à quel point sa voix semble « anormalement éteinte », et son air « constamment irrité ». Cet élève ne couvrirait-il pas simplement une vilaine grippe ? L'infirmière ne me répond pas. Elle semble agacée par mon matraquage médiatique. « À croire qu’il passe son temps dans la Salle sur Demande, on dirait qu’il ne voit jamais la lumière », plaisante-t-elle pour couper court à la conversation avant d’enfoncer un Bézoard dans la gorge de Roonil Wazlib*, encore une fois misérablement étendu sur un lit de l’infirmerie après s’être sans doute empiffré pour une dizaine de Gallions de friandises. Des Serdaigle de quatrième année gloussent et mordillent leurs Suçacides lorsque vient leur tour d’être interrogées : elles le trouvent « terriblement sexy » avec ses poches sous les yeux, ses cheveux blonds soyeux et ses « belles canines blanches ». Je ne m’aventurerai pas sur ce terrain-là, et j'ai été choqué par plus d'une parole échangée avec ces jeunes filles — appelez Ste Mangouste, elles semblent déjà mordues ! La discussion aura au moins eu le mérite de soulever les facilités déconcertantes de notre supposé-vampire en matière de séduction.

« Bonnefoi* a toujours été détestable, nous n’avons pas perçu de changements majeurs ces dernières semaines », nous confie un groupe de Gryffondor de septième année. « Au fond nous nous en doutions », ajoute de mauvaise foi Domac McAgain*. Ainsi donc, le secret ne daterait pas d’hier… Notre intéressé aurait-il été depuis toutes ces années un assoiffé de sang dissimulé aux yeux de tous ? Cela va même jusqu’à faire se questionner ses proches. Centimille* souligne toute l’absurdité de la situation : « Je n’ai jamais vu un teint aussi blême (…) j’entends que l’on n’apprécie pas les [Moldus], mais l’on pourrait au moins reconnaître l’utilité de leur fond de teint. Ce n'est pas faute de le harceler pour qu'il arrange tout ça ! ». Un point pour toi, Centimille ! Mais là n’est pas la question.


Les parents d’élèves se font un sang d’encre...


Il n’en fallait pas moins pour que les parents d’élèves et le conseil d’administration en entendent parler. Le directeur de l’établissement s’est voulu rassurant : « Il s'agit de simples spéculations et nous ne comprenons pas comment les bruits de couloir ont pu en venir à une telle conclusion. Nous invitons à la prudence. Nous ne sommes pas en mesure de penser que l'un de nos élèves représente une menace pour ses camarades (…) Rappelons simplement que, quelle que soit sa condition, tout élève reste le bienvenu parmi nous si l’équipe professorale l’en a jugé digne, et que nous ne saurions le traiter d’une manière qui différerait de celle dont nous traitons tous nos autres élèves ». Cela donne à réfléchir… Le vampire n'en était peut-être pas un. Je rajouterais que ce n’est pas une tare d’être un vampire, mais c’en est assurément une de juger quelqu’un quant à ses supposées origines. Voilà déjà vingt ans qu’un descendant de Gobelins assure le poste de professeur de Sortilèges d’une main de maître. Lors du Tournoi des Quatre Sorciers, une Vélane française s’est particulièrement illustrée, démontrant à tous qu’il n’y avait aucune honte à ne pas être la plus ordinaire des Sorcières. Finalement, Remus Lupin — si l’on excepte son petit problème de fourrure — demeure sans aucun doute le meilleur professeur de Défense contre les forces du Mal que Poudlard ait jamais connu depuis la malédiction de ce poste dans les années 1940 — et croyez bien que cela me coûte, en tant que Serpentard, de l’admettre.

Si toutefois vampire il y a au sein de Poudlard, il est le bienvenu. Cela fait des années qu’il résiste à votre jolie petite nuque, alors pourquoi cela changerait-il aujourd’hui ? Si, par un accès soudain de stupidité, vous vous décidiez à lui enfoncer un pieu dans le cœur, c’est à vos risques et périls. Il pourrait — en légitime défense cette fois-ci — vous croquer le cou.

Inutile de vous rappeler que vous déplacer avec des gousses d’ail sous votre robe de Sorcier ne vous sera d’aucune utilité pour l’éloigner de vous. La rédaction peut en revanche vous assurer que tout le monde vous fuira si vous en mangez une toute crue.



Votre dévoué reporter,

Thomas Beurk



*Tous les noms ont été modifiés

Note de fin de chapitre :

Voilà pour ce premier "article commun". Merci aux organisatrices pour cet inspirant concours ! J'espère avoir au mieux relevé tous les défis, et j'espère surtout que cette lecture vous aura divertis. Thomas Beurk est un OC que j'ai créé pour ma fiction "La Grande Pragmatique", et où je l'évoquais à peine en tant que petit-ami de Millicent Bulstrode. Il est à Serpentard, et a un an de moins que la promotion d'Harry. C'était l'occasion de le dépoussiérer un peu et de le mettre au boulot sur ce qui le passionne (me passionne ? xD) réellement : les potins.

Qu'avez-vous pensé de cette exclusivité ? Avez-vous identifié chacune des personnes dont il était question ? À très vite pour une prochaine rubrique...
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.