S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours hommage à Barbara - Ma plus belle histoire


De plus loin, que nous revienne
L’ombre de nos amours anciennes,
Du plus loin, de la première écoute…


Durant l'été 2022 (juin à août), nous, Juliette54 et Amnesie, vous proposons de déclarer votre amour à Barbara.
En un concours en trois manches, nous vous proposons de (re)découvrir ses chansons et son univers. Le premier chapitre (de 500 à 5000 mots) doit être écrit et mis en ligne d'ici le dimanche 10 juillet à 23h et doit s'inspirer d'une chanson de Barbara de ton choix et du thème Ma plus belle histoire...

Pour t'inscrire, nous donner le lien vers ton chapitre et pour plus d'info, nous t'invitons à consulter ce post sur le forum HPF !

Notre plus belle histoire d'amour, c'est toi, Barbara...


De le 03/07/2022 11:03


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 03/07/2022 00:26


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 28/06/2022 07:52


Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Tu n'es pas comme les autres ! par CacheCoeur

[59 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +

Novembre 1997

– La société sorcière est en déliquescence …, soupira Sally-Anne.

Elle souffla sur l’une de ses mèches blondes qui lui tombait devant les yeux et continua de faire tourner sa plume dans les airs.

– Déliquescence…, répéta Millicent

– Ah oui pardon. Je vais utiliser un vocabulaire adapté aux personnes non dotées de cerveau.

Millicent resta impassible.

– Nous. Sorciers. En. Perdition. Car. Très. Très. Cons, articula Sally-Anne en faisant de grands gestes.

– Ferme-la, Perks, pesta Théodore Nott à voix basse. Nous sommes dans une bibliothèque. Si tu veux faire ton intéressante, vas donc la faire ailleurs…

– Mais le public qui se trouve ici est mon préféré !

Elle faillit lui faire un clin d’œil avant de se raviser, soudainement mal-à-l’aise. Les choses étaient devenues bien trop étranges entre eux, depuis quelques temps.

Millicent avait surpris leur échange silencieux, ces quelques secondes durant lesquelles leurs yeux s’étaient aimantés et où le monde avait comme cessé d’exister pour eux. Lorsque Sally-Anne rangea ses affaires, Millicent l’imita et la suivit d’un pas pressé dans les couloirs de l’école.

– T’es perdue sans Pansy, c’est ça Bullstrode ?

– Tu sais, je te trouve parfois aussi charmante qu’elle, avec ta grande gueule et tes faux airs de princesse.

– Mes faux airs de princesse ? répéta Sally-Anne, en haussant un seul sourcil.

– Avec tes ongles toujours parfaitement vernis, ta bouche toute maquillée, ta coiffure impeccable et tes tenues sans plis… Tes bijoux valent probablement le triple de ce que vaut la maison dans laquelle j’ai grandi. Mais tu brailles et personne ne t’écoute.

– Parce que tu crois que j’ai envie d’être écoutée ?

– Quand tu dis que la société sorcière est en déliquescence, oui, je crois que tu veux que l’on t’écoute.

Sally-Anne écarquilla les yeux et tenta de se redonner une contenance.

– Mais t’es qui, toi, Sally-Anne putain de Perks, pour juger que la société sorcière est en déliquescence ?

– Tu sais, c’est pas parce que je t’ai appris un nouveau mot que t’es obligée de t’en servir à tout bout de champs…

Le teint de Milicent prit une belle teinte rouge. Pas de honte. Mais de colère.

– J’en ai plus qu’assez qu’on me prenne pour une débile, Perks.

– Je prends tous les gens ici, pour des débiles. Ne le prends pas personnellement, Bullstrode.

Sally-Anne se remit à marcher, sans trop savoir quand elle s’était arrêtée. Milicent, bien plus petite qu’elle, peinait à suivre son rythme. Pansy s’était toujours moquée de ses jambes très courtes…

– Tu sais que ma mère est une moldue, Perks ? chuchota Millicent.

Sally-Anne s’arrêta net, parfaitement consciemment cette fois-ci.

– Alors tu peux bien prendre tout le monde de haut, monter sur tes grands sombrals et faire croire à tous les Serpentard que tu les méprises d’être aussi cons, tu ne sauras jamais ce que ça faisait ou ce que ça fait… Tu ne sauras jamais ce que c’est, de se sentir en danger et menacée, dans un endroit où tu as grandis pendant six ans.

– Mais tu as toujours…

– Dit que j’avais un sang-pur, oui. Les Bullstrode sont nombreux et réputés pour leurs idées très arrêtées sur la pureté du sang. Mon père m’a toujours dit de me méfier des Perks, des Nott, des Greengrass, des Malefoy… et de leur cacher le plus longtemps possible le statut de mon sang.

– Je t’aurais sûrement apprécié si j’avais su plus tôt.

– Mais t’es aussi stupide qu’un véracrasse ma parole…

Sally-Anne inspecta sa manucure parfaite et émeraude.

– En quoi serais-tu différente d’eux dans ce cas ? M’aimer pour mon sang, en quoi est-ce plus admirable que de me détester pour la même raison ?

Sally-Anne ouvrit la bouche mais la referma bien vite.

– On aurait effectivement pu être amies toi et moi. Tu es juste trop prétentieuse pour baisser les yeux…

– Tu fais référence à ta petite taille là ?

– Non. A ta foutue prétention.

– Je ne suis pas prétentieuse.

– Oh que si… Et c’est pour ça que Nott et toi faites bien la paire. Redescends Sally-Anne… Tout ce que tu dis à du sens, mais ce n’est pas en braillant et en jouant ta petite victime qui se bat seule contre tous que tu gagneras mon respect. Ou celui des autres.

La blonde ne sut quoi répondre. Ses épaules s’affaissèrent. Elle se sentit minuscule face à Millicent et ses épaules carrées.

Sa camarade passa devant elle en la bousculant, complètement excédée.

– Eh Bullstrode ! l’interpella Sally-Anne.

La brune se retourna lentement.

– Je ne dirai rien à personne.

– Je sais.

Elle n’avait pas sourit. Mais au moins son visage avait repris une teinte tout à fait acceptable et humaine.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.