S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours - HPFanfic


D’ici 7 jours, MaPlumeAPapote et ChrisJedusor lanceront un concours où vous devrez parler d’une invention magique ! Les aurors ont d’ailleurs besoin de vous pour retrouver des brevets qui se trouvaient au ministère de la Magie mais qui ont été volés par un inventeur fou !

Le concours se déroulera sur plusieurs mois et en trois rounds. La créativité , dans votre fanfiction, sera de mise ! Votre premier écrit s’appuiera sur la réflexion. Ensuite, le deuxième texte se basera sur la création d’un sortilège, d’un objet, d’une potion ou du développement d’une étude magique. Le troisième se basera sur les résultats.»

Le début de cette aventure, en tant qu’auror stagiaire, est ouvert à tous. Vous pourrez dès lors encore vous inscrire après le début du premier round si une idée vous vient, en retard, à l’esprit ! En effet, la rédaction de votre écrit, lors de la première tâche, sera étalée sur trois semaines ! Le concours débutera officiellement le 30 janvier 2022 à 00h00. Lors de votre inscription, vous devrez choisir un niveau de difficulté qui corsera un peu plus votre aventure via des contraintes.
Intéressés à partir en mission en tant que jeune auror ? Venez rejoindre le ministère de la Magie ! Le portoloin, c’est par là ! !
Bonne chance, futurs cadets !


De le 23/01/2022 00:11


119ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 119e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 28 janvier à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De Équipe des Nuits le 22/01/2022 10:04


Bonne année HPF !


Bonne année !

Image

L'Équipe de Modération d'HPFanfiction vous souhaite une belle année 2022 !
Qu'elle soit meilleure que les précédentes et qu'elle vous apporte ce que vous souhaitez : en particulier, de belles lectures et plein d'inspiration pour l'écriture.

Si vous souhaitez vous fixer de bonnes résolutions, plein de projets fourmillent sur le forum : le Janvier Review dont on vous a déjà parlé, le Jeu des Neuf Familles pour vos lectures de romans, BD et autres formats, Mon Défi Écriture et Mon Défi Lecture... Il y en a pour tous les goûts !

Bonne continuation sur HPF !


De Equipe de modération HPFanfiction le 06/01/2022 17:24


27éme édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 27e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 7 janvier à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 02/01/2022 21:01


Sélections du mois


L'équipe de Podiums vous souhaite une très bonne année ! ♥


Félicitations à Amnesie, Lyssa7 & Fleur d'épine, et Calixto, vos coups de cœur de l'année 2021 !

En février, c'est le moment ou jamais d'encourager Neville Londubat pour lui montrer à quel point il peut être valeureux, talentueux, et digne d'intérêt ! Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et pour cette nouvelle année 2022, préparez votre sac à dos et partez en janvier à la découverte de toutes les petites (et grandes) Créatures magiques qui peuplent ce monde ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour lire les onze textes proposés et voter ici.



De Equipe des Podiums le 01/01/2022 18:27


Janvier Reviews


reviewter [v.] intr : état résultant de l’indigestion ou de la surproduction de reviews.

Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?
Découvrez le Janvier Reviews ! Un mois entier de reviews, à consommer sans modération. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Un marathon de lecture et de reviews avec un Optimal à la clé !
À bientôt !




De le 27/12/2021 21:01


Good or bad idea ? par kreattur62

[4 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Cette fiction s'inspire du drama BL taïwanais right or wrong ?
Les personnages appartiennent à J.K.Rowling sauf Théodore, Ellen et Claire.
Note de chapitre:

Hello everyone ! Je suis de retour pour une toute nouvelle fic. Pour ceux qui suivaient Confusions printanières, pas d'inquiètude, je la finirai un jour ^^
Cette fic me tient vraiment à coeur et j'ai déjà écrit 23 chapitres. La trame est prête également donc dans tous les cas, si vous commencez cette histoire, vous aurez la fin.
Je m'inspire, dans les grandes lignes, d'un drama thaï que je recommande grandement !

Je remercie ma Nell d'amour qui est ma première lectrice.

Bonne lecture !
Il faut que je trouve les runes scandinaves. Est-ce que je demande une subvention pour le voyage ? Non, ils ne me l’accorderont jamais, personne n’est intéressé par les runes étrangères. Est-ce que je prends des étudiants avec moi ? Ils vont me ralentir. Pourtant, je suis sûr que la solution se trouve dans ces runes. Je ne vais pas laisser passer ma chance de trouver la réponse à cette énigme. Et si je la subventionne moi-même ?

C’est dans cet état d’esprit que Drago Malefoy, vingt-six ans, rentra chez lui ce mardi premier août à vingt-et-une heures. Il avait fait un effort, il rentrait plus tôt que d’habitude. Il alluma la lumière, déposa son sac sur la table et partit directement à son bureau dans le salon pour poursuivre ses recherches. Il savait qu’il ne prendrait pas la peine de faire les tâches ménagères parce qu’une fois fini, il irait directement se coucher. Il était tellement concentré par les runes qu’il ne prêtait généralement pas attention à ce qui l’entourait.

Alors qu’il était penché sur une rune particulièrement complexe, quelqu’un sonna à la porte. Drago fronça les sourcils et regarda l’heure : vingt-deux heures. Qui pouvait bien sonner à cette heure si tardive ?

Il eut la surprise de découvrir sa fille de sept ans sur le pas de la porte, accompagnée par un jeune homme qu’il ne connaissait pas. Drago pâlit. Il n’avait même pas remarqué qu’elle n’était plus dans sa chambre. Quel père faisait-il !

Il baissa les yeux vers la petite qui affichait une mine contrite. Qui pouvait résister à ces yeux ? Sa fille était aussi blonde que lui mais avait hérité des yeux bleus de sa mère. Chaque fois qu’elle le regardait de cette manière, Drago n’arrivait pas à la gronder. Heureusement pour lui, ces yeux n’apparaissait que très peu car la jeune Ellen Malefoy était une enfant douce qui faisait rarement des bêtises. Elle était très mature pour son âge. Elle rentrait seule de l’école, préparait le repas comme elle pouvait, faisait les courses à l’épicerie en bas de la rue. Elle s’occupait aussi de préparer les affaires de son père quand celui-ci était trop pris par ses recherches, ce qui arrivait bien trop souvent, il fallait bien l’avouer.

Drago fit entrer les deux personnes qui se trouvaient devant lui. Il ne fit pas attention au jeune homme et s’adressa à Ellen en prenant une voix qu’il voulait sévère mais où perçait tout de même un peu d’inquiétude :

« Ellie … que faisais-tu dehors à cette heure-ci ? Tu as vu l’heure ? Et s’il t’était arrivé quelque chose ? Je pensais que tu étais dans ton lit !»

Le jeune homme devant Drago fronça les sourcils.

« Excusez-moi de vous déranger monsieur mais vous ne vous étiez pas aperçu que votre fille avait disparu ? »

Drago le snoba quelque peu. Il le détailla de haut en bas. Le jeune homme ne semblait pas avoir plus de vingt ans. Un étudiant certainement. Il était plus petit que lui mais Drago pouvait deviner une belle carrure en dessous de ses vêtements amples. Ce qui le frappa surtout, ce fut son visage. Son expression était douce malgré ses sourcils froncés. Ses cheveux noirs ébène contrastaient avec ses yeux bleus presque translucides. Un bel homme en somme.

Il répondit à sa question par une autre question :

« A qui ai-je affaire ?

- Oh, pardonnez-moi. Je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Théodore Wilde, mais tout le monde m’appelle Théo. J’ai trouvé votre fille qui errait seule dans les rues du centre-ville assez loin de votre maison. Elle ne connaissait pas votre numéro de téléphone et n’avait plus assez d’argent pour prendre le bus. D’après ce que j’ai compris, elle cherchait à vous faire un cadeau. Je ne voulais pas laisser une si jeune fille seule et perdue, je me suis donc permis de m’occuper d’elle. Le bus n’arrivait pas avant une heure donc nous sommes allés manger quelque chose en attendant. »

Drago pencha légèrement la tête. Théo prit cela comme un remerciement.
En entrant dans l’appartement, Théo s’était demandé si la petite fille ne s’était pas trompée. Vivait-elle vraiment là ? La pièce était dans un désordre sans nom. Des poubelles jonchaient le sol, des livres étaient éparpillés un peu partout. Des posters avec de drôles de symboles recouvraient les murs. Des restes de nourriture trainaient dans l’évier. Il s’était retenu de justesse de se pincer le nez sous cette forte odeur de restes non nettoyés. Les deux occupants ne semblaient pas gênés, ils devaient y être habitués.

L’occupant était à l’instar de l’appartement. L’homme devant lui était débrayé et ne semblait pas avoir pris de douches depuis un moment. Ses cheveux blonds étaient collés à sa peau. Théo ne pouvait pas voir les yeux de l’homme puisqu’ils étaient cachés derrière d’épaisses lunettes. Il eut soudain pitié pour la jeune fille. Lorsqu’il lui avait demandé son âge, il avait été étonné qu’elle réponde sept ans. Elle avait la tête sur les épaules et il comprenait maintenant pourquoi. On lui demandait d’assumer le rôle d’un adulte alors qu’elle n’était qu’une enfant. Cela lui rappela sa propre enfance. Lui aussi avait dû grandir rapidement. En discutant avec Ellen, il avait appris qu’elle n’avait plus de baby-sitter depuis un moment. Il était sans emploi actuellement et avait besoin d’argent. Il se demanda s’il oserait poser la question.

L’homme était en train de discuter avec sa fille. Son ton s’était radouci.

« Explique-toi ma puce. Comment as-tu fait pour te perdre. Tu sais que tu ne dois pas aller plus loin que le quartier. Où est ta baby-sitter ?
- Papa, elle est partie depuis longtemps, tu ne te souviens pas ? Elle était enceinte.
- Ah bon ? La blonde avec des tatouages ?
- Non, ça s’était celle d’avant. Tu sais, celle qui essayait sans arrêt de te draguer.
- Ah oui, c’est vrai. Je vais passer une annonce dès demain. Même si tu es capable de te gérer toute seule, je préférerai quand même que quelqu’un soit avec toi. »

Théo profita de l’occasion pour se proposer. C’était les vacances scolaires et il était libre tout le mois. Il fallait avouer qu’il cherchait également un moyen d’échapper au cocon familial. Drago hésita mais il se dit qu’en le choisissant, il économiserait ainsi son précieux temps.

C’est ainsi que débuta une étrange routine pour Théo. Avec l’aide d’Ellie, il débarrassa totalement l’appartement. Il organisa les livres qu’il trouvait comme il put puisqu’il ne connaissait pas le sujet. Ellie lui montra où était l’argent pour les courses. Ils faisaient tout ensemble, du lever jusqu’au coucher. Théo s’était pris d’affection pour cette petite fille. Elle était si pétillante et intelligente. Elle l’étonnait parfois en ayant des raisonnements d’adulte. Elle préférait lire un livre tranquillement dans sa chambre que regarder la télévision et elle était douée pour la cuisine.

Finalement, Théo ne vit que très peu l’occupant du lieu. Il lui était arrivé de veiller sur Ellie jusqu’à minuit. L’homme ne le prévenait jamais de l’heure à laquelle il rentrait. Quand il rentrait, il allait directement dans sa chambre et n’adressait pas un seul mot à Théo. Il ne posait pas de question sur les journées de sa fille, sur ses activités, si elle avait été malade ou non. Il semblait se moquer du monde qui l’entourait. Théo était sidéré face à cette attitude. Comment un père pouvait-il être aussi insensible face à sa fille. Il ne s’était même pas aperçu que l’appartement avait été rangé.

***

Il était sept heures du matin quand Théo se dirigea vers la chambre d’Ellie. C’était un jour spécial. Il secoua légèrement son épaule.

« Ellie, lève-toi ma grande, c’est l’heure.
- Est-ce que mon père est à la maison ?
- Je suis désolé mais il est déjà parti. Viens prendre ton petit déjeuner.
- Je n’ai pas faim Théo.
- il faut que tu manges quelque chose. Aujourd’hui est un jour important et il vaut mieux que tu sois en forme.

Ellie se résigna mais se leva. Elle déjeuna sans conviction. Théo eut pitié. Ellie rentrait aujourd’hui en CE1 et son père n’avait même pas fait l’effort d’être présent ou au moins de laisser un mot.

C’était également la rentrée de Théo. Il rentrait en deuxième année à l’université. Il faisait des études anthropologiques. Il s’était retrouvé dans ce département un peu par hasard. Tout était bon pour échapper à ses parents. Il s’était inscrit à la première université qui voulait bien de lui. Malheureusement, il ne pouvait pas déménager et vivre seul par manque d’argent. Finalement, il remerciait intérieurement Drago quand il rentrait tard le soir.

Il accompagna Ellie jusqu’à l’école primaire et lui souhaita une bonne rentrée avant de se rendre lui-même à l’université en métro. À la sortie, il fut rejoint par Claire, sa meilleure amie. Cela faisait longtemps qu’il la connaissait. Ils étaient des amis d’enfance, d’abord par la force des choses puisqu’ils étaient voisins et voisins de table à l’école. Puis une amitié solide s’était créée entre les deux jeunes gens. Le jeune homme avait eu énormément besoin d’elle au lycée. Il la remerciait encore régulièrement. Sans elle, il ne sait pas ce qu’il serait devenu. Il lui avait évidemment raconté ce qui lui était arrivé ce dernier mois. Claire avait hâte de découvrir qui était Ellie.

Ils se rendirent ensemble dans la salle où les cours étaient réservés. Théo choisit d’abord les cours obligatoires puis combla son emploi du temps avec le reste. Il lui restait quatre heures à placer. Il choisit alors une matière qui lui permettait d’aller chercher Ellie à l’école. Il n’avait jamais entendu parler de « l’étude des runes ».

Le début de sa journée se passa tranquillement. Il reprit doucement le rythme universitaire. Arriva enfin le cours qu’il ne connaissait pas. Le professeur qui se trouvait devant le bureau avait la tête baissée sur ses préparations de cours. Théo choisit une place au centre et sortit ses affaires. Il était concentré sur ses notes de cours du matin. La classe se remplit peu à peu et le cours commença. Le professeur prit la parole. Théo releva la tête et fut choqué de ce qu’il vit.

Devant lui se tenait Drago Malefoy. Comment était-ce possible ? L’homme devant lui n’avait rien à voir avec le fantôme qui hantait l’appartement d’Ellie. Il était rasé de près et ses cheveux blonds étaient soyeux. Il n’avait plus ses horribles lunettes. Théo put enfin voir correctement la couleur de ses yeux. De magnifiques yeux argent. Il portait un costume classique mais bien taillé qui rehaussait sa fine taille. En d’autres termes, leur professeur était un beau spécimen. Les filles semblaient d’accord avec Théo au vu de leurs regards enamourés.

Théo sut enfin ce qu’était l’étude des runes. Ce qu’il avait pris pour des dessins étranges sur les murs de l’appartement étaient en réalité des runes. Drago présenta le cours :

« Bonjour à tous, je m’appelle Drago Malefoy. Je suis spécialisé dans les sciences occultes est spécialement dans l’étude des runes anciennes. Certains d’entre vous ont choisis ce cours pour combler leur emploi du temps. J’espère qu’avec le temps, ma matière vous semblera intéressante. Qu’est-ce que l’étude des runes selon vous ? »

Le cours continua ainsi. Le professeur leur détailla le plan du semestre. Les étudiants semblèrent intéressés jusqu’à ce que leur professeur leur annonce une traduction de runes à faire pour le prochain cours. Ils avaient alors compris qu’ils allaient devoir mettre les bouchées doubles pour réussir cette matière. Pour réussir leur année, les étudiants devaient avoir la moyenne dans chaque matière, même les plus insignifiantes. Certains étudiants avaient choisi ce cours par défaut et espéraient se la couler douce pendant quatre heure.

Le cours prit fin et Drago leur sourit en leur souhaitant une bonne fin de journée. Théo en oublia presque que l’homme en face de lui était le père d’Ellie. En y repensant, cela le mit hors de lui. Comment cet homme si souriant pendant l’heure de cours n’avait pas assisté à la rentrée de sa fille ?

Il attendit qu’il n’y ait plus personne dans la salle. Quand il vit que le professeur commençait à se déplacer, il avança pour lui parler mais celui-ci continua sa route sans prêter attention à l’étudiant devant lui.

Sidéré, Théo l’appela et Drago se retourna :

« Oui, en quoi puis-je vous aider ? »
Son ton était poli mais ses yeux montraient son indifférence. Théo eut un doute. Il demanda :

« Vous savez qui je suis ?
- Comment le saurais-je ? C’est le jour de la rentrée. Je ne connais pas le nom de tous les étudiants, jeune homme.
- Vous plaisantez ? rétorqua Théo.
- Je n’ai pas de temps à perdre. Sur ce, si vous n’avez rien de plus constructif à dire, je vous laisse. »

Théo mit quelques secondes avant de réagir. Mais enfin, pour qui se prenait-il ? Il suivit son professeur et accéléra le pas quand il vit une alcôve non loin de là. Il tira sur le bras de Drago, l’attira jusqu’à lui et le plaqua sur le mur à l’abri des regards. Il prit la parole avant que son professeur ne dise quelque chose.

- Comment pouvez-vous sérieusement ignorer qui je suis ? Je m’appelle Théodore Wilde, ça vous dit quelque chose ? Je m’occupe d’Ellie depuis un mois maintenant ! Vous êtes inconscient ? Vous ne savez même pas à qui vous confiez votre enfant ? Est-ce que vous vous intéressez un tant soit peu à sa vie ? C’était peut-être la rentrée universitaire mais c’était également la rentrée de votre fille ! Si vous aviez vu le regard qu’elle a eu lorsqu’elle s’est rendue compte que vous n’étiez pas là. Cette enfant est très intelligente et très sensible. Comment pouvez-vous la délaisser à ce point ? Et si j’étais un détraqué ? Et si je lui avais fait du mal pendant ce mois-ci ? Vous ne l’auriez même pas su. Vous avez fait confiance à un homme que vous aviez vu depuis deux minutes. C’est honteux !
- Si vous aviez l’intention de faire du mal à ma fille, vous ne seriez pas venu me le dire et vous ne l’auriez pas nourri et raccompagnée à la maison. Si Ellie était si malheureuse, elle serait venue me le dire.
- Ah oui ? Encore faut-il que vous soyez présent. Elle est déjà au lit quand vous rentrez et vous êtes déjà parti quand elle se lève. Comment une enfant peut-elle être heureuse sans la présence d’au moins un de ses parents. Vous avez été enfant, vous ne comprenez pas qu’un enfant a besoin d’amour pour bien grandir ? »

Drago poussa Théo de l’épaule et lui répondit « non » avant de partir.
Note de fin de chapitre :

J'espère que ça vous a plu. N'hésitez pas à me laisser un commentaire ^^
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.