S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Sept années sans limites par Drachvador

[4 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

J'avais à peine terminé Non mais y'a des limites que je me suis mise à penser à ce qui arriverait à Félicité après... J'espère que je ne suis pas la seule !

Note de chapitre:

On commence par la troisième année de Félicité !

Mel, Olivier et Leery sont en septième année.

Bonne lecture !

 

Un bruit de porte qui s’ouvre puis qui se referme, suivi d’un léger froissement de robe. Félicité n’ouvre pas les yeux. Elle sait que Leery l’aura bientôt rejointe sur le terrain. Pourquoi se déranger ? Elle reste là, allongée sur la fausse herbe de la Salle sur demande, les bras sous la tête.

-       Désolée d’être en retard, fait Leery en s’asseyant près d’elle. Le professeur Flitwick avait beaucoup à nous dire à propos des Aspic.

-       C’est lui qui a retenu Dubois ? grogne Félicité.

Aujourd’hui, elle se sent d’humeur à appeler le Gryffondor par son nom de famille. C’est de cette manière qu’il s’adresse à elle lorsqu’il la croise dans les couloirs, n’est-ce pas ?

-       Il est retourné à la tour de Gryffondor. Il a dit qu’il avait beaucoup de travail et qu’il ne pouvait pas venir cette fois-ci.

Cette fois-ci. Mais Olivier – ou Dubois – ne vient pas une fois sur deux, et à mesure que l’année scolaire avance, il en profite pour se faire de plus en plus distant. Félicité devrait être stupide pour ne pas l’avoir remarqué. Le mercredi précédent, déjà, il a demandé à être excusé, ce qui fait qu’elle ne l’a pas vu en privé depuis trois semaines – car la semaine d’avant, c’est à la fois lui et Leery qui n’ont pas pu venir, pour cause d’Aspic blanc intempestif.

-       Est-ce qu’il a vraiment trop de travail ?

Au bout de quelques secondes de silence, Félicité se décide à ouvrir les yeux et tourne la tête vers Leery. Son amie a de larges cernes sous les yeux. La natte dans laquelle elle vient de rassembler ses cheveux est toute fine, comme si elle en avait perdu beaucoup. Une vague de remords s’abat sur Félicité et, alors que Leery ouvre la bouche, elle lui coupe la parole :

-       Tu n’as pas besoin de me répondre. Je ne veux pas que tu sois prise entre nous deux.

Pour toute réponse, Leery lui adresse un large sourire. Félicité sait que c’est le signal – Leery l’encourage à continuer. Leery veut bien écouter, comme toujours.

-       C’est juste… commence Félicité avant de s’interrompre.

Comment exprimer toutes ces choses qui s’entassent en elle, qui s’empilent, qui lui pèsent de plus en plus ?

-       Je suis contente que vous soyez devenus vraiment amis, toi et Olivier, dit-elle simplement après avoir réfléchi un instant.

-       Mais ? fait Leery pour l’encourager.

Elle s’allonge elle aussi sur l’herbe, et elles contemplent toutes deux le plafond magique. Le ciel est gris, évidemment, mais pas autant que la mauvaise humeur de Félicité aurait pu le laisser prévoir – sûrement grâce à la présence tranquille de Leery à ses côtés.

-       Oh, non, il n’y a pas de « mais », dit Félicité.

Elle ne ment pas. Elle n’est pas jalouse de la complicité qui s’est formée entre Leery et Olivier. Souvent, ils prennent leurs repas ensemble, ou travaillent de concert à la bibliothèque. Cela lui fait plaisir à chaque fois qu’elle les voit. Elle n’a jamais compris la solitude, et voir Leery rire avec Olivier lui donne toujours l’impression que les choses sont exactement comme elles auraient dû l’être dès le départ. A ce sujet-là, du moins.

-       J’aimerais juste être avec vous. Je voudrais… commence-telle avant de se taire une seconde, le temps de reprendre le contrôle sur sa stupide petite voix si vulnérable. Je voudrais simplement être en septième année, moi aussi.

Elle ne se sent pas vraiment mieux après l’avoir dit. En revanche, si elle en avait besoin, elle aurait une nouvelle preuve du fait que Leery est véritablement son amie. En entendant ces mots, Leery ne rit pas en lui demandant : « Mais voyons, qu’est-ce que tu ferais dans un cours d’Aspics ? » Leery ne lui dit pas : « Tu n’as qu’à venir nous voir », ce qui serait une parole en l’air puis qu’en dehors de la Salle Olivier fuit tout ce qui ressemble à un Poufsouffle de troisième année. Leery n’essaie pas non plus de l’entraîner sur le sujet des sentiments d’Olivier avec un : « C’est dur pour lui aussi, tu sais ».

Non, ce que Leery dit, c’est :

-       Tu en assez d’être en troisième année.

Félicité acquiesce avant de se souvenir qu’elle doit parler – mais non, Leery l’a vue, ou a senti que c’était bien cela. En tout cas, elle lui attrape la main, tâtonnant un peu dans l’herbe, la serre dans la sienne, puis la relâche. Son geste donne à Félicité le courage de poursuivre :

-       J’ai quatorze ans et eux treize. Je ne sais pas si c’est cela…  Cela ne m’avait jamais dérangée, quand on était en première année. Mais c’est plus que cela. Je n’ai pas l’impression d’avoir quatorze ans… J’ai peut-être dix-sept ans, comme Mel et toi, ou peut-être pas. Peut-être que j’en ai trente, ou quatre-vingt-cinq. Je ne me sens jamais totalement à ma place. Parfois, oui, mais à d’autres moments… j’ai davantage l’impression de jouer mon propre rôle que d’être moi-même. Je fais les choses, mais j’y reste étrangère. Et à ces moments-là… il me semble que j’étais davantage moi-même quand j’étais coincée dans le corps de Mélina.

Félicité se tait, mais Leery ne répond pas. Si elle la connaissait moins, elle pourrait croire que son amie s’est endormie, mais elle sait que la raison de ce silence est tout autre. Selon Leery, elle n’a pas encore vidé son sac. Selon Leery, elle doit encore parler. Elle se sonde elle-même, et finit par découvrir qu’encore une fois la Gryffondor a raison.

-       Je ne me sens pas à ma place avec Ernie, Justin, Hannah et Pauline. Avec Olivier et toi, l’année dernière, je ne me posais pas la question. Mais maintenant ce n’est plus simple avec vous non plus – je suis une gamine de quatorze ans qui vous ennuie de façon hebdomadaire, et des fois je n’ose pas être moi par peur que vous ne veniez plus – sauf que je ne sais plus ce qui est moi et ce qui ne l’est pas. Quand je suis avec vous, j’ai envie de faire l’enfant, et quand je suis avec les Poufsouffles j’ai envie de les prendre de haut, parce qu’ils sont… Parce qu’ils ne prennent pas en compte certaines choses quand ils donnent leur avis, parce qu’ils croient tout savoir, ou parce qu’il y a des choses dont j’aurais envie de discuter mais dont ils ne parlent pas.

Un silence avant que Félicité ne reprenne :

-       Mais évidemment, en ce qui vous concerne, ce problème de décalage n’existera bientôt plus. Vous allez partir à la fin de l’année, après tout.

Cette fois, Leery réagit. Elle s’assoit à nouveau, et c’est comme cela que Félicité sait qu’elle a dit tout ce qu’elle avait sur le cœur – jusqu’à la prochaine fois.

-       J’imagine que pour toi, « faire l’enfant » veut dire courir, bouger, être enthousiaste, rire pour un rien ?

-       Mmh.

-       Tu ne devrais pas toujours écouter ta sœur. Ce n’est pas un truc d’enfant, c’est un truc de personne spontanée.

Comme dans un rêve, Félicité se sent acquiescer à nouveau. C’est vrai, maintenant qu’elle y pense. « Faire l’enfant » a toujours été une expression de Mélina.

-       Tu crois que je la copie ? chuchote-t-elle, et heureusement que Leery comprend, parce qu’elle n’aimerait vraiment pas répéter.

-       Mais non. Tu essaies de mettre des mots sur ce que tu vis, c’est tout.

Les paroles de Leery deviennent des évidences sitôt qu’elles sont prononcées. Et elle poursuit :

-       Est-ce que tu en as parlé à tes amis ?

-       Non.

-       Tu sais que tu n’arriveras pas à les voir autrement que comme des enfants si tu les traites comme tels ? Il faut que tu leur parles de ce dont tu voudrais parler, que tu leur fasses les objections que tu retiens quand tu trouves qu’ils ont tort. Autrement, comment veux-tu qu’ils en aient l’idée ?

Toutes deux se taisent un long, long moment.

-       Comment fais-tu pour être si sage ? demande enfin Félicité.

-       C’est parce que je ne suis pas concernée. Je suis totalement perdue dès qu’il s’agit de moi-même, avoue Leery. Mais alors, tu trouves que j’ai raison ?

-       Evidemment.

Félicité regarde le ciel enchanté. Le nuage sur lequel elle se concentrait depuis tout à l’huere a un peu perdu de sa forme de toast sous l’action du vent… ou de ce qui le remplace ici.

-       Tu sais, je ne trouve pas que tu sois décalée par rapport à nous. Je te l’ai déjà dit l’année dernière. Tu es mon ami. Et Olivier pense la même chose.

-       Sauf qu’il n’est pas, objecte Félicité avant d’avoir pu s’en empêcher.

-       Ce n’est pas avec toi en tant qu’amie qu’il a des problèmes. Ça aussi tu le sais, dit doucement Leery.

La Gryffondor lui tend la main pour l’aider à se relever, et elles se dirigent de concert vers le placard à balai. Olivier ou pas, elles ont un match à jouer, et Félicité a besoin que quelqu’un chronomètre ses pointes de vitesse, déterminée qu’elle est à participer à la course du Khyber Pass dès qu’elle aura l’âge (l’âge, encore et toujours) de s’inscrire.

Sans prendre la peine de sa placer au centre du terrain, toutes deux s’envolent aussitôt.

-       J’ai pensé à quelque chose, pour l’année prochaine, crie Félicité par-dessus son épaule alors qu’elle fait un large tour du terrain, juste pour le plaisir que lui procure le fait d’être dans les airs.

-       Quoi ?

-       On pourrait s’envoyer des lettres !

-       Comment fais-tu pour avoir de si bonnes idées ? demande Leery dans un éclat de rire.

 

Note de fin de chapitre :

N'hésitez pas à me dire si ce premier chapitre vous a plu. J'ai un peu peur que Leery apparaisse comme une donneuse de leçons, mais elle est une sorte de deuxième grande soeur pour Félicité !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.