S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours hommage à Barbara - Ma plus belle histoire


De plus loin, que nous revienne
L’ombre de nos amours anciennes,
Du plus loin, de la première écoute…


Durant l'été 2022 (juin à août), nous, Juliette54 et Amnesie, vous proposons de déclarer votre amour à Barbara.
En un concours en trois manches, nous vous proposons de (re)découvrir ses chansons et son univers. Le premier chapitre (de 500 à 5000 mots) doit être écrit et mis en ligne d'ici le dimanche 10 juillet à 23h et doit s'inspirer d'une chanson de Barbara de ton choix et du thème Ma plus belle histoire...

Pour t'inscrire, nous donner le lien vers ton chapitre et pour plus d'info, nous t'invitons à consulter ce post sur le forum HPF !

Notre plus belle histoire d'amour, c'est toi, Barbara...


De le 03/07/2022 11:03


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 03/07/2022 00:26


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 28/06/2022 07:52


Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Fabriquer des premières fois par CacheCoeur

[78 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +

Trois mois

- Maman ! Dominique m'a pris mes pinceaux ! hurla la petite Victoire en faisant trembler les murs de la chaumière aux coquillages.

L'aînée se retourna vers sa cadette, les points sur les hanches :

- Tu sais très bien que tu n'as pas le droit de prendre mes affaires sans me demander la permission !

La fillette de six ans avait un regard sévère qui aurait glacé n'importe quel adulte. Dominique, penaude, tenait fermement les pinceaux entre ses mains. Elle avait quatre ans à peine, mais comprenait parfaitement la colère de sa grande sœur.

- Mais tu ne veux jamais me les prêter ! se plaignit l'enfant

- Tu ne sais même pas peindre, expliqua Victoire.

- Je veux apprendre.

Au fond d'elle, Dominique savait que c'était faux. La peinture de l'intéressait pas plus que ça. Elle vouait juste passer un peu de temps avec Victoire, qui avait toujours de la peinture sur les doigts, les yeux rivés sur ses dessins encore hésitants. Dominique voulait juste avoir quelque chose à partager avec Victoire, autre que ses robes à froufrous et ses pantalons fleuris que leur mère lui faisait porter pour économiser quelques gallions. Victoire arracha ses outils des mains de sa sœur qui se mit à trépigner.

- De toute façon tu n'as pas ta palette et tes tubes ! Sourit-elle narquoisement.

- Où les as-tu rangés ?

- Je te le dirais pas.

Les deux filles Weasley-Delacour étaient la plupart du temps, adorables. Elles se ressemblaient beaucoup toutes les deux, avec leurs grands yeux bleus d'été, leurs lèvres charnues et roses, leur grand front et leurs joues bien rondes et pleines. Dominique était certes, plus petite et Victoire avait une incisive en moins, mais elles étaient presque le reflet parfait de l'une et de l'autre. Sauf en cet instant même. Victoire avait le visage rouge de colère et sans prendre son élan, se mit à poursuivre sa cadette autour de la table de la salle à manger. Dominique courait à toutes jambes, sans regarder derrière elle, en attrapant au passage la palette pleine de peintures.

- Rends-la moi ! vociféra Victoire

- Jamais !

Dominique riait presque, jusqu'à ce que sa sœur l'encercle de ses deux bras au niveau de la taille. La cadette tomba, lâchant la palette de peinture. Quelques jets de couleurs se dispersèrent, mais Dominique avait atterri la tête la première sur celle-ci. Victoire s'écarta de sa sœur, soudainement inquiète, réalisant qu'elle était peut-être allée trop loin. Elle s'agenouilla auprès de sa sœur :

- Dominique, tu vas bien ?

- Humpf…

La cadette releva la tête, le visage multicolore. Louis, dans son cosy depuis le début, éclata de rire en secouant ses mains et ses petits pieds dans le vide. Les deux sœurs échangèrent un regard attendri, et éclatèrent de rire à leur tour.

Fleur, dans la cuisine et appuyée sur l’embrasure couvait ses enfants d'un regard tendre. Le premier rire d'un bébé était toujours magique, si innocent et si insouciant, qu'elle était ravie que ses deux enfants en soient témoins.

Dominique et Victoire, elles, venaient de réaliser qu'elles n'avaient peut-être pas grand-chose en commun… Mais qu'elles étaient néanmoins toutes les deux les grandes sœurs de ce bébé, qui, par son premier rire, venait de dissiper toutes les tensions.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.