S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Manoir en T par Tiiki

[67 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Vous vous êtes bien brûlé l'oesophage avec le thé du chapitre précédent ? Attention au changement de température, parce qu'on rentre au beau milieu de l'hiver !

Thème : Souvenirs prisonniers

Contrainte 1 : Votre chapitre doit se dérouler à l'aurore
Contrainte 2 : Votre chapitre doit se dérouler par temps neigeux

Contrainte optionnelle : mentionner le personnage de votre choix parmi ceux qui étaient dans votre pièce au tour précédent (Zacharias Smith, de Selket)

C’était dans un silence presque religieux que la petite bande de Poufsouffle traversait la cour principale de l’école. Il était difficile de croire qu’il était huit heures passées tant la lueur du soleil peinait chaque jour un peu plus à les atteindre, comme elle tentait en ce moment même de le faire. La vision réduite, ils évitaient en même temps précautionneusement de glisser sur les pavés qu’ils savaient gelés en-dessous la neige qui tombait en abondance depuis le milieu la nuit. Certains n’avaient pas prévu ce qui les attendait en s’habillant un peu plus tôt : les chaussures en toile de Susan s’étaient peu à peu gorgées d’eau, et chacun de ses pas s’accompagnait désormais du bruit peu flatteur de ceux qui marchent avec les pieds totalement trempés à l’intérieur de leurs pompes. Mais elle n’osait pas s’en plaindre ; ce n'était pas un jour pour se plaindre. Le plus dur était de ne pas avoir ce qu'il s'était passé…

Un hululement se fit entendre. Megan sursauta de surprise et manqua de tomber à la renverse, tout juste rattrapée du bout de la manche par Wayne Hopkins. Les chouettes leur disaient simplement au revoir. Il était l’heure pour elles de dormir, puisqu’un fin halo rose esquissait désormais la ligne d’horizon pour arracher progressivement le ciel d’hiver à l'obscurité.

D'où ils étaient, ils pouvaient apercevoir les reflets du lac se parer de couleurs. Il avait commencé à geler plusieurs semaines auparavant, mais il en faudrait quelques-unes encore pour que l’épaisse couche de glace supporte enfin le poids de l’un d’entre eux. De toute manière, ils n'avaient pas vraiment hâte. Ils n’avaient pas vraiment le cœur à jouer. Ce n'était plus comme avant. Cela n’avait rien à voir avec l’hiver de l’année passée.

« Ça va être bizarre, Noël, sans Justin… »

La voix d’Hannah était à peine perceptible. Seule la vapeur nacrée s’échappant de sa bouche aurait pu la trahir. Elle avait dit cela dans un souffle, un soupir… et ses mots auraient tout aussi bien pu se perdre dans l’immensité blanche qui les entourait. Pourtant chacun avait immédiatement compris. Parce qu’ils n’avaient tous que cela à l’esprit depuis qu’ils avaient quitté l’infirmerie. Depuis bientôt une semaine, leur camarade et ami manquait à l'appel. Il reposait, immobile, entre quatre murs blancs. C’était la deuxième fois qu’ils allaient le voir, dès l’ouverture des visites, à l’aube. La dernière fois ils n'avaient cessé de répéter pendant des heures « Ce n'est pas possible, je n'y crois pas ». C'était seulement cette fois-ci qu'ils réalisaient.

« Mrs Pomfresh est optimiste », avait finalement dit Ernie.

Les joues du petit garçon étaient rouges de froid. On aurait dit que l’hiver lui avait tapé la bise ; ça lui donnait un air gêné.

« Pourtant Miss Teigne n’est toujours pas guérie.
— C’est vrai. »

La guérison des pétrifiés semblait interminable. Le professeur Chourave leur avait bien expliqué que des plants de mandragore étaient en préparation et que leur ami serait probablement réanimé au printemps. La belle affaire ! La semaine passée en paraissait dix. Le temps semblait s’écouler si lentement… Zacharias bâilla à s’en décoller la mâchoire. Il ne comprenait pas bien pourquoi ils avaient tenu à rendre visite à Justin à cette heure-ci, un dimanche matin. Ce n’était pas comme si celui-ci avait pu se faire la malle au lever du soleil.

« Vous pensez qu’il se souvient de ce qu'il s'est passé ?
— Impossible à dire. Quand bien même ils existeraient, réfléchit Ernie à voix haute, ses souvenirs sont comme prisonniers.
— Totalement gelés. »

Zacharias frissonna. Il frictionna vivement ses mains pour se réchauffer un peu.

« Ça fait froid dans le dos. »

Wayne éternua violemment.

« À tes souhaits, mon pote ! »

Hannah fronça les sourcils :

« Vous pensez qu’il ressemble à quoi, le Monstre ?
— Seules ses victimes pourraient nous le dire… avança prudemment Ernie. Malheureusement nous n’avons aucun moyen d’accéder à leur tête à l’heure actuelle… La Legilimancie nécessite un certain degré de conscience chez la personne dont on cherche à récupérer les souvenirs… »

Ils hochèrent tous la tête, n’ayant qu’une vague idée de ce que pouvait être la Legilimancie.

« Je ne peux m’empêcher de penser à un bon vieux serpent, maugréa Wayne après quelques instants de silence. Les Serpentard ne sont pas connus pour leur originalité.
— Ouais… Ça se saurait quand même si un serpent avait le pouvoir de pétrifier ses victimes.
— Ernie le saurait ! plaisanta Hannah.
— Je ne sais pas tout, protesta celui-ci.
— En tout cas a minima, Granger le saurait ! » renchérit Wayne.

Ils éclatèrent tous de rire.

« Un serpent pour Serpentard, continua Wayne, et puis quoi encore ? Un blaireau pour Poufsouffle ?
— Imaginez un peu ! pouffa Megan. Zacharias Smith, héritier de Poufsouffle, qui déchaînerait sur Poudlard ses foudres en lâchant sur les élèves un blaireau géant. »

Tous rigolèrent de plus belle. Zacharias grimaça.

« Je serais bien incapable de faire du mal à qui que ce soit. Je sais que je ne suis pas le plus amical, mais j’appréciais Justin.
— Je rigole, tu sais. »

Il haussa les épaules. Il commençait à neiger plus intensément.

« Tu es toujours convaincu que c’est Potter, Ernie ? demanda Susan d’une petite voix. L’héritier de Serpentard, je veux dire.
— Qui d’autre ? demanda-t-il sincèrement en retour.
— Un Serpentard peut-être.
Très drôle, Wayne. Il peut parler aux serpents, avança Ernie sur le ton de l’évidence, et nous étions tous là quand il a essayé d’en lancer un droit sur Justin. Il l'incitait à l'attaquer, vous l'avez vu, non ? Je ne vois pas comment le message pourrait être plus clair. Hannah avait aussi du mal à y croire au début… »

Celle-ci avait justement hoché la tête, ses nattes blondes se balançant de part et d’autre de son visage.

« Peut-être que si Granger se retrouve pétrifiée du jour au lendemain, là, je me mettrais à douter de sa culpabilité. D’ici là… Non mais Susan, ne fais pas cette tête ! Tu as bien vu comment il a poursuivi Justin dans toute l’école après le duel !
— C’était peut-être pour s’excuser ? proposa-t-elle d’une voix douce.
— Ou plutôt pour le zigouiller », ricana le grand blond.

Hannah pinça les lèvres, contenant son agacement. Elle n’aimait pas franchement l’humour de Zacharias.

« Si seulement nous avions accès à leurs souvenirs… soupira Ernie. On pourrait savoir ce qu’il s’est passé… On pourrait empêcher…
— Ne te torture pas avec ça, Ern’. Si même Albus Dumbledore n’a pas encore résolu cette affaire, ça m’étonnerait que des deuxième année y arrivent !
— Comment on est supposés continuer à vivre normalement ?
— Personne ne nous demande de faire comme si rien ne s’était passé… glissa Susan en serrant maladroitement son épaule. On ne peut rien faire, c'est tout.
— Mais si ça se reproduit… Parce que ça va forcément arriver de nouveau, il ne va pas s’arrêter là ! »

Le silence s'imposa. Que répondre à cela ?

« Tant qu’on ne nous enlève pas le Moine Gras… déclara Wayne avec philosophie.
— J’ai quand même de la peine pour Sir Nicholas… murmura Susan. Il était gentil.
— Quitte à choisir un fantôme, l’héritier aurait mieux fait de croiser la route de Mimi, ça nous aurait fait des v…
— Je te trouve méchant Zach, le coupa sèchement Hannah. Ce n’est pas non plus comme si tu allais souvent aux toilettes des filles, non ? Alors laisse cette pauvre Mimi en-dehors de ça.
— Excuse-moi d’avoir moins d’empathie pour un fantôme. Ils sont déjà morts je te rappelle. Et puis ce n’est pas comme s’ils allaient manquer à quelqu’un pour Noël ! Ce n’est pas comme pour Justin ou ce pauvre petit Gryffondor, là… »

Il y eut un moment de flottement. Wayne balaya de la main un gros flocon qui menaçait de tomber sur le nez retroussé de Susan, et qui s’envola plutôt vers Zacharias. Ce dernier tira la langue pour le recueillir aussitôt.

« Vous pensez que Crivey a pu prendre en photo son agresseur ?! s'exclama soudain Ernie.
— Par le chapeau d'Helga !
— Bingo Herpo !
— Tu penses qu'il a eu le temps de capturer son agresseur ?
— Ernie, tu es un génie ! Voilà où sont emprisonnés les souvenirs que nous cherchons !
— Il faut absolument en informer Chourave ! »

C’est avec empressement que les Poufsouffle rejoignirent bientôt l’aile ouest du château, laissant à peine à la poudreuse sous leurs pieds le temps de marquer leurs pas.



Ils n’imaginaient pas encore que, à l’instar de la neige sur le bout de la langue de Zacharias, la pellicule de l’appareil photo avait fondu.
Les pétrifiés ne révéleraient pas leur secret de sitôt.

Note de fin de chapitre :

Un super-giga-merci à Selket pour avoir discuté de son Zacharias avec moi ! Héritier de Poufsouffle, peu sociable, pas lève-tôt pour un sou… C’était super intéressant et ça donne très envie de lire sur son Auberge des gens brisés. ♥

J'espère que ça vous aura plu. N'hésitez pas à me laisser vos impressions !

A très vite !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.