S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Manoir en T par Tiiki

[67 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Avertissement : contenu à caractère sexuel (lemon soft). Par mesure de précaution, j'augmente le rating du recueil et déconseille la lecture aux moins de 16 ans.

Thème : Douce évasion

Contrainte 1 : Votre chapitre doit se dérouler le matin
Contrainte 2 : Votre chapitre doit se dérouler par un temps pluvieux
Contrainte 3 : Vous devez insérer une citation de votre choix sur le thème de l'imagination
("La zone la plus érotique est l'imagination", Vivienne Westwood)

Le ciel pleure, ce matin-là. Sans discontinuer, il pleure. Il braille et se lamente, il implore, ses supplications tapant toujours plus fort contre le carreau des fenêtres qui ne cèdent pas encore – bientôt peut-être. Leur encadrement se met à suinter. Il fait chaud, terriblement humide, au square Grimmaurd.

Du côté du carreau où la pluie ne tombe pas, la buée se dépose. Avec langueur. Il fait chaud, dans la chambre de Sirius. Comme si toute la chaleur de la maison s’était concentrée au dernier étage. Comme si toute la chaleur du monde s’était concentrée entre ses mains. Il fait chaud, torride, humide.

Dumbledore est passé un peu plus tôt – il devait être environ huit heures, puisqu’il venait de nourrir Buck – et ça l’a mis dans une rage folle. « Reste ici, bon chien ». C’est à peu près ce qu’il lui a dit, dans les grandes lignes, avant de l’abandonner de nouveau à sa prison.

Il est bientôt midi. Il pourrait tout aussi bien être minuit, dix-sept heures, ou bien huit heures et demie.

Étendu sur son vieux lit grinçant, branlant, Sirius gémit. De désespoir, de douleur, de plaisir aussi. C’est un peu confus. C’est peut-être aussi tout ce qui lui reste, alors il prend. Il prend ce sentiment fugace d’échappatoire. Il prend cette illusion d’évasion. Il est bien décidé à prendre son pied et l'éphémère. Son regard lorgne sur les jeunes Moldues en bikini qui recouvrent ses murs, tandis que ses mains et son esprit s’affairent. La zone la plus érotique est l'imagination.

Il crache sur sa main droite l'un de ces crachins amers et pénétrants, pour la laisser courir lentement sur son membre. Les paupières mi-closes, la bouche entrouverte et tremblante. Son esprit est embrumé mais son geste est ferme, sûr de lui. Il l’a déjà fait mille fois. Dix-mille peut-être. C’est presque mécanique. Sous ses doigts, il sent son sexe se raidir difficilement à mesure qu’il continue ses va-et-vient. Son corps sent, il sait qu’Azkaban est passée par-là. La prison lui a ravi de sa vigueur et tant d'autres choses encore, et parfois ça lui fait peur. De sa main libre, il caresse l'intérieur de sa cuisse, puis remonte lentement vers l'aine, là où il sait qu'il est plus sensible. Ses ongles s'enfoncent malgré lui dans son épiderme par réflexe alors que l'autre main raffermit sa prise. Les vagues de plaisir sont amères, mais elles s’écrasent finalement, doucement, sur lui. Il imagine sous ses doigts l’un de ces corps qu’il a connus, et il a de nouveau vingt ans. Il imagine, il sent presque dans son cou et bien au-delà des baisers légers, humides. Des lèvres se presser avec urgence, avec force, avec désir, tout contre lui. Il accélère le mouvement. Accentue la pression de sa paume contre sa peau. Et dans le bas de son ventre frissonnant grossit une agréable chaleur. Ses soupirs emplissent la chambre et s’écrasent, à leur tour, contre les carreaux malmenés.

L’orage éclate au-dehors. À l’abri de la tempête, il resserre la prise sur la barre. Alors soudain, il n’est plus au square Grimmaurd. Il n’est plus dans son lit, le pantalon sur les chevilles. Il n'est plus la risée de l'Ordre du Phénix. Il n’est plus misérable. Il n’est plus fugitif. Il n’est plus seul. Il ne pense plus à la mort, à ceux qui sont partis. Il ne pense plus à la haine, à ceux qui ne méritaient pas de rester. Il ne pense plus à l’amertume et à l’aigreur. Il ne pense plus à rien. Tout n’est plus que douceur.

Tout n’est plus que douceur et volupté. Sa tête se renverse en arrière. Sa bouche déverse torrents de gémissements.

Sirius pleure, ce matin-là. Il soupire – fort – larmoie – tant – et se répand sur les draps comme le déluge sur la ville.



Note de fin de chapitre :

Tiens, vous êtes là vous ? xD

Je dois dire que j'ai longuement hésité à partir sur cette interprétation du thème mais la scène me hantait depuis quelques jours, et les filles ont dit "sentez-vous libre sur le rating", alors j'ai cédé à l'appel du vice. C'est un des premiers lemons que je publie alors j'avoue que j'appréhende un peu vos retours.

Merci à toutes celles et ceux qui me lisent et qui laissent des reviews au fil des chapitres. Vos impressions me sont très précieuses et me donnent énormément de motivation pour l'écriture mais aussi pour le quotidien.

J'espère que la lecture vous aura plu ! En vous souhaitant de belles fêtes ♥

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.