S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


L'union des Eléments par Jane_25

[7 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bonjour à tous, je suis donc en pleine réécriture de cette histoire, elle est la base de tout ce que j'ai imaginé. 

Je vous publie le premier vrai chapitre qui présente les huit personnages.

Si vous avez lu l'union des descendants, il n'y a rien de très surprenant, mais sinon, ne la lisez pas tout de suite, chronologiquement, l'union des éléments est la premère histoire et vous l'avez sous les yeux!

Bonne lecture,

 

Le soleil faisait scintiller la neige dans le parc de Poudlard. Le froid avait découragé de nombreux élèves de sortir en ce samedi de janvier de l’année 1977. Lily Evans avait elle-même préféré rester dans sa chambre. Elle n’avait jamais froid mais ne se sentait pas d’humeur à se promener. Et puis, le parc était si beau et l’observer depuis le confort de son lit à baldaquin faisait partie des petits plaisirs qu’elle avait développé depuis son arrivée à Poudlard sept ans auparavant.

 

« Tu rêves encore Lily ! »

 

Lily sursauta en se tournant vers ses amies. Ses trois camarades de chambres étaient devenues plus que des amies au cours de leurs années à Poudlard. Sans vraiment comprendre, Lily avait tout de suite su qu’elle serait liée à Ambre, Dora et Alice pour la vie. Il ne leur avait fallu qu’un seul regard pour sceller une amitié fidèle et inépuisable. Ces trois filles étaient devenues peu à peu la famille qu’elle rêvait d’avoir. Une famille qui restait auprès d’elle quelques soient les difficultés, à la différence de ses parents qui n’avaient jamais réellement compris sa vie de sorcière et qui, avec le temps, perdaient l’intérêt qu’ils avaient pu avoir pour leur deuxième fille.

Lily sourit, repassa une mèche de ses mèches rousses derrière son oreille et écouta les filles.

 

« Je les trouve quand même plus calmes cette année… »

 

Lily soupira discrètement, en un morceau de phrase elle avait compris le sujet de conversation de ses amis : les Maraudeurs. Il s’agissait d’un groupe de quatre garçons dans leur année, et dans leur maison qui catalysaient tous les sujets de discussion de l’école.

 

« Rémus est calme, en effet, approuva Ambre.

-Mais Rémus a toujours été le plus sage, souligna Dora. »

 

Lily acquiesça. Des Maraudeurs, Rémus était celui qu’elle appréciait le plus. Il était préfet à ses côtés et ils avaient pu partager de longues conversations pendant leurs rondes. Par ailleurs, il avait, comme elle, un goût prononcé pour les études et ils passaient souvent leurs soirées loin de leurs amis respectifs à travailler silencieusement leurs devoirs. Cette attitude studieuse le rendait aimable aux yeux de Lily. Malgré son regard triste et souvent baissé, la jeune rousse était touchée par son léger sourire et sa manière de se tenir, comme s’il n’assumait pas sa grande taille ou qu’il ne voulait pas l’imposer à son entourage.

 

« Oui, mais on dirait qu’il a réussi à influencer ses amis, nota Alice. »

 

Alice était l’éternelle positive de leur groupe. Elle était celle qui accordait toujours du temps à n’importe quel élève qui viendrait lui poser une question. Elle était souvent trop naïve pour se rendre compte que les adolescents qui l’entouraient étaient souvent plus intéressas par ses yeux bleu océan, ses cheveux d’un noir de jais que par sa conversation pourtant si intéressante.

 

« Il pourrait surtout influencer Sirius, Black n’a pas décidé de devenir plus respectueux malgré la majorité, souffla Ambre. »

 

Elle faisait les cent pas en critiquant celui qu’on présentait comme son alter ego.

 

« C’est vrai que tu es un exemple en termes de respect et considération ! »

 

Ambre fixa Dora qui se permettait ce genre de réflexion. Elle regardait son amie au travers de ses yeux bleus qui se plissaient légèrement laissant apparaître une lueur amusée teintée d’une pointe de mystère. Cette lueur donnait au visage angélique de la blonde un air séducteur qui ne laissait personne indifférent. Ambre avait hérité d’un physique sulfureux qu’elle savait mettre en avant pour susciter l’intérêt des garçons qui l’entouraient.

 

« Je suis respectueuse, corrigea-t-elle.

-C’est vrai que tu largues toujours tes petits amis avant d’en draguer un autre, reconnut Dora en se moquant de son amie, c’est vraiment chic de ta part !

-Tu verras ce que ça fait de tomber amoureuse de la mauvaise personne, répliqua Ambre. »

 

Elle termina ses allers et retours dans la chambre face à une fenêtre qu’elle ouvrit pour laisser le vent frai de l’hiver s’infiltrer dans ses cheveux.

 

« En tout cas, reprit Dora, si Sirius ne semble pas changer de comportement, James, en revanche, se comporte de manière bien plus calme depuis le début de l’année, n’est-ce pas Lily ? »

 

La jeune rousse sentit immédiatement monter le rouge au niveau de ses joues. C’était une réaction qu’elle peinait à contrôler quand elle était en présence du grand brun, capitaine de l’équipe de Quidditch de Gryffondor, mais qu’elle ne pouvait cacher à ses meilleures amies.

 

« Oui, en effet, admit-elle d’une voix timide.

-C’est fou comme tu perds ton tempérament de feu dès qu’on parle de lui, s’amusa Dora.

-Tant qu’il reste en place quand tu es avec lui, c’est le principal, rassura Ambre.

-Cela doit être plus facile maintenant qu’il ne te fait pas des avances à longueur de journée, nota Alice. »

 

Lily acquiesça, pensive. Elle savait très bien que James était intéressé par elle, mais, dès le début de leur scolarité, elle avait perçu en lui un comportement immature et ne voulait prendre le risque de s’attacher à lui plus qu’elle ne l’était déjà. Ainsi, elle avait perpétuellement refusé ses avances, se contentant d’accepter les tentatives du jeune homme de la rendre jalouse avec d’autres élèves ou de nier perpétuellement l’intérêt qu’elle avait pour lui.

 

« C’est vrai, ça te fait quoi de ne plus l’avoir accroché à ta baguette ? demanda Dora. »

 

La brunette faisait secouer ses cheveux courts autour de son visage enfantin, tandis que ses yeux rieurs sondaient son amie. Dora était une petite boule d’énergie, qui animaient les conversations avec son caractère enjoué et se permettait des réflexions pertinentes, gardant toujours les pieds sur terre.

 

« Oh, ça me donne de l’air, répondit simplement Lily. »

 

En réalité, Lily était plus perturbée par l’indifférence de James qu’elle ne l’aurait pensé. Il avait toujours des regards tendres envers elle mais limitait leurs interactions à de simples échanges courtois quand il était nécessaire pour le capitaine de Quidditch de s’entretenir avec la préfète-en-chef.

L’admiration très expansive dont avait fait preuve James lors des dernières années avait exaspéré Lily mais elle s’y était finalement habituée, flattée de susciter chez lui un tel intérêt. Cette année, c’était donc une ignorance nouvelle dont faisait preuve James à l’égard de Lily. Et ce comportement plus mature et respectueux rendant le jeune homme plus désirable aux yeux de la rousse.

 

« C’est vrai que ce doit être agréable de pouvoir le croiser sans qu’il ne te demande de sortir avec toi, approuva Ambre.

-Mais je ne comprends toujours pas pourquoi tu n’as pas accepté ses avances, répéta Alice.

-Je te l’ai déjà dit, même s’il me plaît, il ne montre pas assez de maturité pour me correspondre.

-Tu es trop sérieuse, soupira Ambre, même avec les garçons tu agis comme une première de la classe.

-Nous n’avons simplement pas la même vision de ce que c’est qu’être en couple, rétorqua Lily.

-Certes, reprit Lily, mais si Frank m’avait demandé ne serait-ce qu’une fois ce que James t’a demandé des millions de fois, j’aurais accepté directement. »

 

Dora, Lily et Ambre se tournèrent vers leur amie en soupirant.

 

« Ça faisait longtemps que tu n’avais pas parlé de Frank ! remarqua Dora.

-Je ne vous en ai par parlé hier ? s’étonna Alice.

-Oui, donc ça fait longtemps ! confirma Ambre en riant. »

 

Alice était complètement amoureuse de Frank Londubat. Ce dernier était arrivé à Poudlard en troisième année, après avoir suivi des cours à domicile pendant les deux premières années de sa scolarité. Sans que personne ne comprenne pourquoi, James, Rémus et Sirius s’étaient immédiatement liés d’amitié avec leur nouveau camarade, alors qu’ils n’avaient jamais permis aux autres élèves d’intégrer le cercle très fermé des Maraudeurs. Tous les autres garçons avaient essayé, y compris Peter Pettigrew qui avait finalement quitté Poudlard pour Durmstrang quelques années auparavant, et Frank, en restant lui-même, était devenu le quatrième Maraudeur.

 

« Mais si Frank te faisait autant de déclaration, tu ne serais pas amoureuse de lui ! rappela Dora.

-Oui, enfin pas de déclaration si ostentatoire, ça me mettrait mal à l’aise, avoua Alice, mais s’il me prenait à part pour… mais il ne le fera jamais.

-Ah bon, pourquoi tu dis ça ? s’enquit Lily.

-Je ne pense pas qu’il soit amoureux de moi, soupira Alice. »

 

Les trois autres filles se regardèrent en souriant. Alice ne réalisait vraiment pas l’impact qu’elle avait sur Frank. Le Maraudeur peinait à trouver ses mots en présence de la jeune fille.

 

« Tu n’en sais rien, dit Dora, je pense même qu’il a le béguin pour toi…

-Mais comment en être sûre ?

-Tu n’as qu’à aller directement lui parler, proposa Ambre.

-Non, je n’oserais jamais. »

 

Alice ne parvenait pas à ôter le rouge de ses joues. Elle était amoureuse de Frank, mais ne se permettrait jamais de faire le premier pas, préférant rêver à une relation éternellement que de perdre l’amitié qui naissait timidement entre les deux élèves.

« Désolée de vous couper, s’impatienta Lily, mais je vais aller travailler à la bibliothèque, il faut que j’avance pour les ASPICs.

-Mais ils sont dans super longtemps ! s’exclama Dora.

-Ils vont arriver plus vite que tu ne le penses, crois-moi, se justifia Lily.

-C’est fou comme tu sais mettre une bonne ambiance, reprit Ambre, pour ma part, je vais prendre une douche et je vais aller rompre avec Jordan, je ne suis pas amoureuse de lui. »

 

La blonde se dirigea vers la salle de bain. Ses amies l’observaient en souriant, se passant de commentaires. Lily referma la fenêtre, prit son sac et sortit de la chambre. Elle descendit les escaliers rapidement pour arriver dans la salle commune.

Cette dernière grouillait d’élèves qui discutaient, jouaient ou riaient avec leurs amis. Lily se retint de leur adresser des regards de reproche. Après tout, s’ils n’aimaient pas étudier autant qu’elle, elle ne pouvait pas leur en vouloir.

Au moment ou elle allait ouvrir la porte de la salle commune, Lily tomba nez-à-nez avec Frank et Rémus qui riaient en rentrant.

 

« Bonjour Lily, comment vas-tu ? demanda Rémus entre deux éclats de rire.

-Je vais bien, répondit-elle, mais sûrement moins que vous.

-Nous avons simplement fait une petite blague à Peeves, expliqua Frank.

-Encore une blague ! s’exclama-t-elle, vous pensez aux points de Gryffondor pour la coupe des Quatre Maisons. »

 

Les deux garçons baissèrent la tête, penauds. Ils ne savaient pas quoi répondre pour justifier leur acte. Mais ils furent rejoints par les deux autres Maraudeurs.

 

« Ne t’inquiète pas, préfète Lily, on n’a absolument rien fait de répréhensible ! »

 

Sirius arborait son air malicieux, Lily ne croyait pas un mot de ce que son camarade disait.

 

« Comme d’habitude, continua-t-il, n’aie pas peur !

-Justement si c’est comme d’habitude, j’ai des raisons d’avoir peur.

-Je t’assure, tu peux nous faire confiance, ce n’est jamais grave d’énerver uniquement Peeves, confirma James. »

 

Lily les regarda avec un air méfiant, comme si elle doutait de leurs propos. Elle en profita pour observer James mais ne put se permettre de rester trop longtemps face à ses yeux brillants.

 

« Tant qu’on ne perd pas de points bêtement, souffla Lily pour cacher son émotion.

-Ne t’inquiète pas ! On a tout fait pour éviter ça, promit Frank.

-Et on sait que tu es tellement douée que tu peux rattraper tous les points qu’on perdrait, renchérit Sirius. »

 

Lily sourit. Malgré tout, cette remarque la faisait assez rire.

 

« Je dois aller à la bibliothèque pour ramasser des points alors, s’amusa-t-elle, à plus tard les garçons ! 

-A plus tard, répondirent-ils. »

 

Lily s’en alla, se faisant violence pour ne pas se retourner afin de vérifier que la sensation du regard brûlant de James sur son dos était réelle.

Quand elle fut assez loin, les Maraudeurs rentrèrent dans la salle commune.

 

« Elle est toujours aussi belle, souffla James, c’est tellement frustrant de ne pas le lui dire.

-Oui, mais tu as déjà tenté de le lui dire et ça ne marche pas, rappela Rémus.

-Je sais, je sais, mais c’est difficile ! »

 

Sirius soupira. James n’arrêterait de parler à Lily que le jour où elle cèderait, mais la rousse n’était pas facilement accessible.

Les Maraudeurs s’assirent autour d’une petite table, ignorant le regard effrayé ou admiratifs des élèves des autres années. Ils reprenaient leur discussion quand Alice et Dora descendirent de leur dortoir. Elles ne semblaient pas s’attarder sur les élèves présents dans la salle commune car ils étaient assez nombreux, mais Alice parvint à croiser le regard de Frank. Elle lui adressa un signe de la main discret auquel ce dernier s’empressa de répondre, arborant son plus joli sourire.

 

« Frank, tu regardes qui comme ça ? demanda Sirius pour la forme… Non ne me dis pas, je connais déjà la réponse.

-Tu deviens de pire en pire quand elle est là, nota Rémus.

-Tu devrais essayer de lui parler, suggéra James.

-Mais si elle me rembarre comme Lily l’a si souvent fait avec toi ?

-Non, ne t’inquiète pas, assura Sirius, tu ne peux pas être aussi ridicule que James le jour où il a arrosé Lily de fleurs. »

 

Les quatre amis rirent en évoquant ce souvenir. Même James reconnaissait qu’il avait eu des réactions extrêmes quand il s’était rendu-compte qu’il était amoureux de Lily.

 

« Et puis, au moins, je t’ai fait la liste de tous les trucs à ne pas faire, ajouta James.

-Mais ça ne me met pas en confiance… soupira Frank.

-Il faudrait que tu aies confiance en toi, s’impatienta Sirius, tu ne fais que parler d’Alice donc ça ne devrait pas être compliqué d’agir. »

 

Frank secoua la tête. Il se demandait vraiment comment il avait pu atterrir à Gryffondor, il était loin d’avoir le courage de ses meilleurs amis.

 

« Bref, changea-t-il de sujet, quelqu’un a fini son devoir de potion ? Je n’ai pas eu le temps de m’y mettre.

-Sérieusement, mais il est à rendre à la fin de la semaine ! s’inquiéta Rémus.

-Surtout qu’il y a la pleine lune cette semaine, rappela Sirius.

-Justement si vous me filez un coup de main, je pourrais faire la nuit avec vous et rendre correctement mon devoir.

-Je te filerai le mien, Goup, s’engagea James.

-Merci, comme ça, j’aurais aussi le temps de me promener par « inadvertance » devant le lac lundi, Alice y est souvent entre ses cours de Runes et de Divination. »

 

Sirius soupira. Son ami était encore plus atteint que James quand il était tombé amoureux de Lily. Frank ne parlait que d’Alice et ramenait tous les sujets à elle. C’était fatigant pour tout le groupe mais aussi inquiétant parce que tous les mois, Frank accompagnait Rémus dans ses transformations. A l’instar de James et Sirius, il avait décidé de se transformer dès qu’il avait appris la condition de Rémus. Grâce aux enseignements des deux autres, il était parvenu à se transformer en renard en seulement un an. Depuis ce jour-là, les Maraudeurs se soutenaient à chaque pleine lune, mais il était nécessaire d’être complètement concentré.

Frank avait le droit d’être intéressé par Alice, c’était même plutôt une bonne nouvelle car il était évident que la jeune fille partageait ses sentiments, mais Frank ne le réalisait pas alors, au lieu de vivre avec elle l’histoire qui les attendait, il se faisait du mal en la regardant sans oser l’approcher.

Sirius devait agir. Il chercha ses amis du regard pour voir s’ils partageaient ses idées mais James avait déjà suffisamment à penser en s’éloignant de Lily pour lui donner de l’air et Rémus prendrait mal le rappel du danger que courraient les Maraudeurs à chaque pleine lune.

Ensuite il pensa aux amies d’Alice, elles seraient peut-être volontaires pour aider leur amie. Lily ne voudrait sûrement pas influer sur leur histoire, elle était bien trop raisonnable pour cela. Dora quant à elle serait tout simplement incapable de tenir sa langue. Sirius soupira, il ne lui restait qu’une seule option et ce n’était pas celle qu’il préférait. Mais Sirius savait que Frank avait besoin d’aide et tant pis si cela se traduisait par une collaboration entre lui et Ambre Dollaty.

Il se leva donc pour s’éloigner de ses amis, au moment même où il aperçut Ambre qui arrivait dans la Salle Commune. Ses cheveux blonds étaient plaqués contre sa tête après la douche qu’elle venait de prendre.

Jordan Baker se leva pour aller vers sa petite amie. Sirius grimaça en les voyant s’embrasser mais ne leur laissa pas le temps de parler.

 

« Ambre, il faut qu’on parle ! »

 

Ambre se tourna vers Sirius, étonnée d’être interpelée par celui qui ne faisait généralement que la critiquer publiquement.

 

« Ah bon ? première nouvelle ! s’exclama-t-elle. »

 

Elle n’alla pas plus loin dans la discussion et préféra retrouver les bras chaleureux de Jordan. Elle ne pourrait peut-être pas rompre avec lui directement après cela mais au moins il lui permettait d’éviter Sirius.

 

« Eh bien, tu ne veux pas entendre la nouvelle ? provoqua-t-il.

-Non, sans façons, rétorqua-t-elle sans quitter Jordan des yeux. »

 

Le pauvre sixième année se sentait soudainement pris à parti entre sa petite amie et Sirius qu’il fallait ne pas se mettre à dos pour éviter les représailles.

 

« Mais comme il faut que je te parle, je vais rester avec vous. »

 

Malgré le respect que Sirius Black inspirait aux autres élèves de Gryffondor, Jordan ne put s’empêcher de lui lancer un regard noir. Il n’était pas avec Ambre depuis longtemps et avait envie de passer du temps seul avec elle. C’était suffisamment rare de la voir sans Dora, Lily et Alice pour ne pas se faire prendre ses moments par Sirius.

Ambre soupira, prit le bras de Jordan et tenta de bouger vers la porte mais Sirius se plaça immédiatement devant elle, l’empêchant d’avancer.

 

« C’est mature ça ! reprocha Ambre.

-Tu me connais, répliqua Sirius, je suis un exemple de maturité. »

 

Il plongea des yeux malicieux dans ceux d’Ambre et ne put s’empêcher un sourire de victoire quand cette dernière intima Jordan de les laisser tous les deux quelques instants. Il retourna donc vers un canapé, tentant d’ignorant le regard défiant et satisfait de Sirius.

 

« Bon, de quoi veux-tu parler ? 

-De ta copine !

-Laquelle, souffla-t-elle. »

 

Elle avait un regard méfiant, Sirius qui parlait d’une fille c’était rarement bon signe.

 

« Alice !

-Oh, n’y pense même pas ! protesta Ambre, tout en essayant de garder la voix basse pour ne pas inciter les autres à les écouter.

-Oh, je n’y pense pas du tout moi, mais mon pote y pense un peu trop. »

 

Ambre leva un sourcil, faisant mine d’en demander plus, mais elle avait clairement compris de qui il voulait parler.

 

« Frank ne fait que parler d’elle ! avoua-t-elle.

-Il doit être ravi que tu m’en parles, sourit-t-elle en se disant qu’il fallait vraiment qu’elle motive Alice à se livrer à lui.

-Il ne le sait pas ! Mais il est tellement timide qu’il n’abordera jamais Alice, souffla Sirius.

-Alice est un peu dans la même humeur, admit Ambre, que proposes-tu ?

-Je n’y ai pas réfléchi, avoua-t-il en se passant une main gênée dans ses cheveux. »

 

Il laissait ainsi place à un léger regard d’excuse à la place de la malice qui l’habitait usuellement. Ambre trouva cela touchant pendant un très court instant.

 

« Je te reconnais bien là, parler sans réfléchir, se plaignit-elle.

-Premièrement, je n’ai pas agi encore puisque je viens simplement te parler, rétorqua-t-il. Deuxièmement, il ne sert parfois à rien de réfléchir parce que c’est exactement ce que font Alice et Frank et tu vois par toi-même que ça ne sert à rien ! »

 

Le regard malicieux était revenu sur le visage du jeune homme. Il savait qu’il avançait des arguments irréfutables et le regard passablement énervé d’Ambre le satisfaisait au plus haut point.

Ambre inspira profondément, tentant de maîtriser le rouge qui menaçait de colorer ses joues et ses oreilles. Elle savait qu’une réaction ostentatoire serait une aubaine pour Sirius qui en profiterait pour lui lancer à nouveau son regard fier et mystérieux.

 

« Si tu n’as rien prévu, tu peux disposer, j’y réfléchirai… »

 

Elle tourna les talons et se dirigea immédiatement vers son petit ami. Il ne se fit pas prier pour la prendre dans ses bras tandis qu’elle riait à gorge déployée à chacune de ses remarques.

Note de fin de chapitre :

Et voilà, qu'en avez-vous pensé ? Je serai vraiment curieuse d'avoir votre avis sur ce début d'histoire, je compte la terminer avant de reprendre l'Union des Descendants (rassurez-vous, elle sera plus courte ^^)

Merci d'avance de vos retours,

A bientôt pour un nouveau chapitre !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.