S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Dans d'autres circonstances par alrescha

[24 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
C’était le soir d’Halloween. Il avait plu toute la journée. Un orage avait fini par éclater dans la soirée, tirant Sirius de son lit. Il trouvait le tonnerre particulièrement bruyant ce soir. Déjà que depuis plusieurs semaines, le sommeil le fuyait. Il n’avait plus la charge de gardien du secret de son meilleur ami et de sa femme mais il se demandait si convaincre James de nommer Peter à sa place avait été une bonne idée. Il craignait que non.

Il finit par attraper son blouson sur l’un de ses canapés et sortit sous la pluie battante pour rejoindre sa moto. Il mit les gaz et prit la direction de Godric’s Hollow.

Le temps s’était calmé quand il arriva surplace. Il y régnait un calme glaçant, un silence de mort inondait les rues normalement animées. Sirius fit atterrir sa moto devant la maison des Potter et manqua de rater son atterrissage en voyant que le toit s’était effondré sur une belle moitié. Ça n’augurait rien de bon.

Il lâcha sa moto et se précipita à l’intérieur. Il n’y avait plus de protections magiques qui empêchaient les intrus d’entrer. Il poussa la porte.

James était allongé au milieu du couloir. Sans ses lunettes de travers et ses yeux noisette grand ouverts sur l’au-delà, on aurait pu croire qu’il dormait.

Quelque chose se brisa à l’intérieur de Sirius. Il n’avait jamais imaginé que son meilleur ami pouvait mourir (ou alors très vieux). Ils avaient eu beau avoir cette conversation quelques mois auparavant, Sirius n’y avait jamais songé sérieusement. Ou plutôt il avait rejeté cette possibilité en bloc. Il avait pourtant fait une promesse : celle de s’occuper et d’élever Harry s’il arrivait quelque chose à James et Lily. Quelque chose. Tout, mais pas ça.

Les Potter étaient la seule famille qui comptait vraiment pour Sirius. Sa famille de sang l’avait rejeté dès qu’il avait montré des différences et un caractère récalcitrant à entrer dans leur moule.

Ce soir-là, devant le corps de son meilleur ami, Sirius se sentait abandonné.

Il était à deux doigts d’oublier sa promesse quand des pleurs d’enfant en bas âge retentirent depuis l’étage.

-Harry, fit-il en se redressant d’un coup.

Il essuya ses larmes et monta les escaliers.

-Harry ? appela-t-il.

De nouveaux pleurs lui répondirent.

Il arriva dans la chambre d’enfant. Lily gisait au pied du lit. Sirius prit Harry dans ses bras.

-Pa… Pat…
-Patmol est là. Ça va aller, dit-il d’une voix sanglotante en l’embrassant.

Il renifla, enveloppa Harry dans sa couverture et redescendit. Il devait quitter l’endroit le plus vite possible.

Un gros bruit de transplanage le fit sursauter alors qu’il s’apprêtait à partir. Hagrid, le gardien des clés et des lieux à Poudlard et l’homme de confiance de Dumbledore, venait d’arriver. Que venait-il faire ici ?

-Bonsoir, Sirius, le salua-t-il d’une voix émue.
-Hagrid. Qu’est-ce que vous faites ici ?
-Je suis venu chercher Harry… Lily et James…

Sirius sentit les larmes revenir. Il avait du mal à y croire. Il voulait partir d’ici le plus vite possible pour ne plus voir les corps sans vie de son meilleur ami et de sa femme.

-Pourquoi ? demanda-t-il en reniflant.
-Dumbledore m’envoie le confier à son oncle et à sa tante moldus.
-Son oncle et sa tante… répéta Sirius. Non. Je suis son parrain. Je leur ai promis de m’occuper de lui.
-Sirius, ne rends pas ça compliqué.
-C’est Dumbledore qui rend ça compliqué ! J’emmène Harry chez moi.
-Sirius. C’est important pour Harry. Il sera mieux protégé chez les moldus.
-Le protéger contre quoi ? Voldemort a été détruit.
-… Dumbledore pense que ce n’est que temporaire. Je crois qu’il veut faire appel à de la vieille magie… Quelque chose avec la famille…

Sirius ne fut pas loin de céder : Dumbledore savait ce qu’il faisait. Sirius lui faisait confiance, James et Lily aussi. Si des mangemorts s’en prenaient au bout de chou qu’il tenait dans ses bras, il ne se le pardonnerait jamais.

-… Je t’accompagne, dit-il.

Ils prirent la moto volante et s’envolèrent pour Little Whinging, là où habitait la sœur de Lily.

Dumbledore et McGonagall les attendaient. Et Sirius qui pensait que ce serait facile…

-Sirius, dit le directeur.
-Je veux connaitre votre plan, dit celui-ci déterminé à ne pas laisser son filleul entre les mains de n’importe qui.
-C’est la meilleure protection qu’on puisse lui offrir.

Ne pouvant pas décrypter l’expression volontairement mystérieuse du directeur, Sirius dévisagea son ancienne directrice de maison. Elle arborait un air pincé.

-Qu’est-ce que vous en pensez ? lui demanda-t-il.
-Il ne m’appartient pas de décider ou de remettre en question les décisions d’Albus, dit-elle d’un ton à la fois désolé et vexé.
-Bon…

Il regarda une dernière fois Harry qui dormait à poings fermés.

-J’aurais préféré t’emmener avec moi que de te laisser chez des gens que je ne connais pas… Mais bon, c’est Dumby qui décide.

Le directeur de Poudlard prit Harry dans ses bras et glissa une lettre dans la couverture, puis le déposa devant la porte.

***

Pétunia Dursley se réveilla quelques secondes après son mari Vernon quand celui-ci pesta contre les feux d’artifice qu’on tirait à trois heures du matin. Il trouvait cela un peu raide surtout en pleine semaine.

Ils eurent tous deux l’impression que les pétarades se rapprochaient de leur maison. Dans un grognement, Vernon se leva, enfila sa robe de chambre et descendit, Pétunia sur ses talons. Ils descendirent au rez-de-chaussée et ouvrirent la porte.

-Vernon ! s’exclama soudain Mrs Dursley en voyant un paquet juste devant eux que son mari aurait pu écraser par mégarde.
-Qu’est-ce que…

Il se baissa et prit le paquet de couverture dans ses bras.

-Un bébé ? Qui peut bien déposer un bébé devant notre porte ?

Quelque chose tomba par terre.

Pétunia la ramassa. C’était une enveloppe sur laquelle était marqué « à l’attention de Mr et Mrs Dursley ». Elle s’assit dans sa cuisine et l’ouvrit, prise d’un mauvais pressentiment. L’écriture était bien trop belle, probablement écrite à la plume. Qui écrivait encore à la plume de nos jours ?

-Qu’est-ce que c’est ? demanda son mari qui tenait toujours le bébé.

Pétunia lisait la lettre. La présence du bébé l’avait tout à fait réveillée en jeune mère de famille qu’elle était. Ce n’était pas n’importe quel bébé, ce n’était pas au hasard qu’on l’avait déposé devant leur porte.

Ses yeux se posèrent sur les mots Lily, assassinés, protection, Harry, neveu. Elle ne put retenir une expression choquée et porta la main à son cœur.

-Pétunia… dit Vernon en s’approchant.
-Ma… ma sœur et son mari sont morts. C’est leur fils. On doit s’occuper de lui.
-Comme si nous n’avions pas déjà suffisamment à faire avec Dudley… grogna-t-il.

Leur rencontre avec le mari de Lily les avait profondément marqués, spécialement Vernon qui n’avait jamais été témoin de vocabulaire ou de choses bizarres. Avec sa sœur, Pétunia avait été un peu habituée. Elle avait même été jalouse. Si jalouse qu’elle avait écrit à Dumbledore pour intégrer l’école où allait Lily.

-Nous n’avons pas le choix, dit-elle d’une voix blanche après avoir relu la raison de l’adoption forcée.

Il était inutile de la dire à haute voix. Ça ne ferait qu’empirer l’humeur de Vernon. Pétunia, elle, se mettrait probablement à pleurer.

-Où allons-nous le coucher ?
-On va prendre Duddy avec nous. On couchera l’autre dans son couffin, pour cette nuit.

Ils montèrent à l’étage, installèrent les bébés.

Pétunia ne dormit pas de la nuit. Cette lettre était si étrange… Lily s’était toujours vantée d’avoir des amis. Où étaient ces amis maintenant qu’elle n’était plus là ? Et puis ce Dumbledore mentionnait une guerre… N’étaient-ils pas eux-mêmes en danger en prenant leur neveu sous leur toit ? L’auteur de la lettre jurait que non. Ils étaient même la meilleure chance pour Harry.

Harry… Un horrible nom. Lily s’était bien fait un plaisir de déplaire à sa sœur. Elle faisait toujours l’opposé de Pétunia. Lily était une sorcière, Lily était extraordinaire… Lily était morte. Comme tout cela avait été vain…

Pétunia sentit une larme perler et couler le long de sa joue. Elle l’essuya rapidement et finit par s’endormir, en espérant tout au fond d’elle qu’il s’agissait d’un mauvais rêve mais elle n’y croyait pas trop, hélas.
Note de fin de chapitre :

N'hésitez pas à laisser des commentaires. J'aime bien savoir ce qu'en pensent mes lecteurs ^^ A bientôt !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.