S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Les temps les plus secrets par KaylaStorm

[33 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

BONJOUR A TOUUUUUUUUUUUUUUS !

Cette fiction est terminée depuis quinze ans déjà, mais je réecris totalement les chapitres afin de donner un style plus fluide, tout en faisant attention aux crititques que j'avais eues lors de la première édition. Je tente de rendre le texte plus agréable à lire, plus mature, et j'attends vos commentaires pour m'améliorer !

Les premiers chapitres sont relativement courts, mais cela s'améliore avec le temps. J'essaie de poster le plus rapidement possible (je n'ai pas de date, car je travaille vraiment beaucoup et je peux parfois poster trois chapitres en deux semaines car j'ai plus de temps, et des fois cela peut attendre un mois avant un nouveau post). Je sais que c'est assez dur de suivre une fiction qui ne poste pas réuglièrement, tous les samedis, mais j'espère qu'elle vous plaira assez pour vous accrocher !

 

Je vous laisse découvrir Millie <3

Ce jour n'avait pourtant rien de particulier. Il n'avait pas fait plus beau que d'habitude (il pleuvait, donc), pas plus froid (soit aux alentours d'une dizaine de degrés Celsius), je n'avais mangé que des choses banales (ratatouille, rôti de porc, tarte au citron, crêpes et pains au lait), m'étais levée du pied droit (et m'étais pourtant étalée sur le carrelage)... tout donnait l'impression que c'était un jour comme les autres, vous dis-je.

Et puis soudain...

 

Hum, pardon. Peut-être faudrait-il commencer par le début. Enchantée de faire ta connaissance, lecteur, je m'appelle Millie Sawyer (et ça rime!). Et bien que dans ma tête, je sois la reine de Pétaouchnok, vautrée dans des canapés incrustés de diamants et me faisant nourrir par de superbes hommes nus à la becquée, je dois être une fille des plus simples. Je vais te raconter ici une histoire peu commune qui m'est arrivée, comme un cheveu sur la soupe. Mais il s'est avéré que c'était finalement une très bonne soupe. Je suis une jeune collégienne londonienne (oui, avec les chaussettes hautes et la jupette, oui), et j'ai quinze ans.

Comme toi, lecteur, j'ai grandi avec les récits incroyable de J.K. Rowling, et sa série Harry Potter. Comme toi, sans doute, je peux réciter par cœur les livres qui ont transporté mon enfance; et comme toi, j'imagine, j'ai attendu impatiemment ma lettre de Poudlard à mes onze ans. Et, comme toi, je ne l'ai jamais reçue, bien sûr.

J'avais fini le septième tome, en larmes, face à cette fin inéluctable. Et, même si j'avais fini par me résigner à devoir porter ces affreuses chaussettes pour aller à l'école, et compris qu'il fallait que je fasse mon bonhomme de chemin dans ce monde de moldus, ma passion pour les livres n'était jamais partie.

Ceci dit, comme je le disais plus haut et un peu en avance, rien ne m'avait préparée à ce qui allait suivre. Reprenons donc.

Nous étions le premier septembre, et il était onze heures du matin. J'entamais donc mon quatrième repas de la journée, composé des restes de la veille, et l'envie me pris soudain de relire un de mes livres préférés. Mon choix se porta sur Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban; et, tout en essuyant des traces de sauce tomate sur mon menton, je m'affalai dans mon canapé, livre en main, me plongeant dans les folles aventures du trio d'or. MP3 allumé, de la musique dans les oreilles, je ne me rendis pas compte que je m'endormais.

Lorsque l'un de mes propres ronflements me réveilla en sursaut, le silence m'assourdit brutalement. Les yeux encore collés par le sommeil, je me redressai, surprise. C'était bien la première fois que je m'endormais sur un bouquin! Je bâillai à m'en décrocher la mâchoire. C'était étrange; l'air semblait différent de d'habitude. Ma respiration était plus fluide, je me sentais plus légère. Je tournai les yeux vers la fenêtre qui...

Je sursautai. Mais je n'étais pas chez moi! Mon salon avait été remplacé par un décor que je ne connaissais pas. Je me tenais désormais dans un bureau très cosy, et j'avais fait ma sieste dans un fauteuil de cuir qui semblait vieux comme le monde, mais qui était fort confortable. Je me levai et posai mon livre sur un petit meuble en bois. Mon MP3 ne fonctionnait plus du tout, et je le posai sur le livre pour faire le tour de la pièce.

Des cadres de photos vides étaient accrochés aux murs, et aucune fenêtre ne donnait sur l'extérieur. Excepté mon fauteuil confortable et le petit bureau de bois, il y avait une armoire immense aux lourdes portes que je n'osai ouvrir. Et il y avait également une porte.

Je restai un instant tétanisée devant. Était-il bien prudent de s'aventurer à l'extérieur de cet agréable petit bureau inoffensif?

Comprenez-moi, je ne faisais après tout de base qu'une petite sieste, et voilà que j'étais soudain, par je ne savais quelle magie, transportée dans un tout autre endroit! Peut-être de l'autre côté y avait-il des dinosaures qui ne feraient qu'une bouchée de ma petite personne...

Je restai de longues minutes indécise, avant de finir par actionner la poignée. Je sortis de ma petite pièce, et eut soudain le souffle coupé.

J'étais dans un château, LE château, Poudlard. Reconnaissable entre mille par ses vastes escaliers qui jouent des tours aux élèves, aux tableaux luxuriants dont les personnages allaient et venaient, aux bougies qui s'élevaient dans l'air, inutiles car la lumière semblait émaner du château lui-même; reconnaissable par ses armures lustrées qui pouvaient parfois rire aux bouffonneries des fantômes. Ébahie, je jetai un œil derrière moi. La porte par laquelle j'étais sortie avait disparu, aussitôt refermée. J'avançai d'un pas en regardant tout autour de moi, lorsque mes pieds s’emmêlèrent; je tombai brutalement à terre.

 

- Oh là! Ça va?

 

Je relevai la tête, et à nouveau, ma respiration se bloqua dans ma gorge. Pendant presque une décennie, j'avais rêvé quasiment chaque nuit de ce garçon. Il se tenait devant moi, les cheveux en bataille, une main tendue pour m'aider à me relever; il portait une robe noire, sa cravate rouge et or était défaite négligemment, et il me fixait de ses yeux marrons derrière ses lunettes rondes.

Attendez. Des yeux marrons?

Je sautai sur mes pieds.

 

- James Potter? osai-je en m'époussetant.

 

Le garçon se passa une main dans les cheveux dans un geste qu'il voulait sans doute séducteur, mais qui m'horripila.

 

- Je ne savais pas qu'on se connaissait! Tu es...?

 

Je ne répondis pas, effarée. J'avais atterri à Poudlard! Dans les années 70 en plus, vraisemblablement; si je calculais bien, les parents de Harry Potter avaient passé leurs BUSE en 1976; et j'avais donc sous les yeux Potter senior. Qui insista en désignant mon jean:

 

- Pourquoi es-tu habillée en moldue?

 

Un mensonge, vite! Mon cerveau tournait à toute allure, et je finis par balbutier:

 

- Pour euh... la sortie à... Pré-au-Lard, non?

 

James ouvrit de grands yeux et éclata de rire.

 

- Une sortie? Le premier septembre? Mais d'où sors-tu?

 

Le Gryffondor secoua la tête d'un air navré puis sembla estimer que je lui avais fait perdre trop de temps. Il me salua de la main et s'éloigna dans le couloir, sans plus m'accorder d'attention.

Je le regardai s'éloigner, avec une boule de nerfs grandissante aux creux de mon estomac. Je n'étais pas seulement habillée en moldue, j'étais une Moldue! A Poudlard! Qu'allais-je faire?

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.