S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Fantôme, boule de glace et Boursouflets par MadameMueller

[3 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour à toutes et à tous !

Vous avez lu "Libéré par effraction" de Sifoell ? Vous avez aussi lu ma fic "La renaissance du phénix" ? Vous avez aimé les deux ? Ce cross-over est fait pour vous !

Bonne lecture !

Note de chapitre:

Re bonjour à toi qui t'es aventuré jusqu'à ce premier chapitre !

C'est en lisant - que dis-je ? en dévorant ! - "Libéré par effraction" de Sifoell que l'idée de ce cross-over a germé dans ma tête. Je me suis dit "Oui, certes Sif' fait de l'UA, mais certains points de son récit ne sont pas incompatibles avec le mien". J'ai écrit cet OS en me disait que ça lui ferait peut-être plaisir, et me suis lourdement trompée...

Sif' est tellement emballée qu'elle m'a demandé de le poster alors qu'à la base, je ne l'avais pas du tout prévu. Mais le client est roi, alors voilà ^^

J'espère qu'il vous plaira aussi :) Bonne lecture !

 

 

C’était une belle journée d’été et une foule dense se pressait sur le Chemin de Traverse. Au milieu de tous ces sorcières et sorciers, Iris Collins poussa un profond soupir de lassitude. Mais elle avait promis à ses deux enfants de les emmener manger une glace chez Fortarôme et n’avait trouvé aucune excuse valable pour se défiler.

En y réfléchissant, la situation pourrait être encore bien pire. Ce n’était que le début des vacances ; les élèves de Poudlard n’avaient pas encore reçu leurs listes de fournitures et ne s’étaient donc pas encore précipités dans les nombreuses boutiques de la rue marchande.

L’échoppe du glacier ne se trouvait pas très loin de l’entrée du Chaudron Baveur – dont Iris et ses marmots avaient emprunté l’une des cheminées quelques minutes plus tôt – pourtant la jeune femme sentait déjà qu’ils n’étaient pas près d’arriver à destination.

-Maman ! Maman ! Regarde ! s’exclama Dora, la cadette de la famille, en montrant du doigt la devanture du magasin de Quidditch. Maman, on peut aller regarder les balais ?

Des deux enfants, c’était la fillette qui avait hérité de la passion de ses parents pour ce noble sport. Son père, Gavin, avait d’ailleurs été dans sa jeunesse le poursuiveur vedette du Club de Flaquemare, et il s’amusait à prédire à sa fille un avenir encore plus brillant que le sien. La vérité, c’était qu’il le lui souhaitait autant qu’il ne le redoutait.

-Tu peux regarder la vitrine, mais si tu veux aller voir à l’intérieur, il faudra que tu demandes à Papa s’il veut bien t’accompagner, répondit Iris, conciliante, en se dirigeant vers la boutique.

Elle accorda à la fillette quelques minutes de temps pour admirer les balais exposés derrière la vitre, jusqu’à ce que Matt, son aîné, ne commence à s’impatienter.  Contrairement à sa sœur, il préférait jouer aux échecs ou faire des puzzles plutôt que de se défouler dehors.

            Ignorant les protestations de Dora, Iris les entraîna à nouveau vers le centre de la rue. La foule était tellement compacte que la jeune femme ne distinguait plus les visages des passants, jusqu’à ce que l’un d’entre eux ne la heurte avec son épaule devant la boutique d’Ollivander, le fabriquant de baguettes.

-Excusez-moi, grommela l’homme.

-Il n’y a pas de… commença Iris, mais elle ne prit jamais la peine de terminer sa phrase.

            L’homme aux cheveux bruns mi-longs et aux yeux gris profondément enfoncés dans leurs orbites qui venait de la bousculer et qui se tenait à présent devant elle, elle le connaissait. Cela faisait des années qu’elle ne l’avait plus vu – à vrai dire, cela faisait des années qu’elle le croyait mort – pourtant il était bien là, en chair et en os, et il ne semblait pas avoir changé d’un poil, ni avoir pris la moindre ride.

-Sirius ? souffla-t-elle.

L’homme la dévisageait à présent d’un air interdit. De toute évidence, il était largement aussi troublé qu’elle ne l’était. Pourtant, c’était bien elle qui venait de voir un fantôme !

-Alors c’est vrai, ce qu’ils disent ? ajouta-t-elle d’une voix mal assurée. Tu as vraiment réussi à revenir du voile ?

Le dénommé Sirius ne répondit pas tout de suite. Son regard venait de passer de la jeune femme aux deux enfants qui l’accompagnaient.

-Je me présente, Julia Langford, intervint soudain une jeune femme en s’avançant d’un pas.

Surprise par cette entrée fracassante, Iris détailla longuement ses longs cheveux bruns retenus dans une natte entourant son beau visage sertis de magnifiques yeux bleus et parsemé de taches de rousseur, puis jeta un regard interrogateur à Sirius. Il hocha doucement la tête, et Iris décida enfin à serrer la main que Julia lui tendait.

-Iris Collins, je suis une… euh… vieille amie de Sirius. Et vous êtes ?

Julia ouvrit la bouche mais avant qu’aucun son n’ait le temps de sortir de sa gorge, Sirius répondit à sa place.

-Ma fiancée, dit-il simplement.

Ces deux mots eurent l’effet de clouer Iris sur place.

-Oh, fit-elle, retrouvant peu à peu contenance. Toutes mes félicitations.

Malgré son apparente froideur, la jeune femme le pensait vraiment. Elle n’était pas jalouse – de quel droit pouvait-elle l’être ? –, juste légèrement prise de court, voilà tout. Et puis, elle devait bien admettre qu’ils formaient un joli couple.

-Maman, quand est-ce qu’on l’a, cette glace ? demanda soudain Matt, attirant du même coup l’attention sur lui.

-Bientôt, répondit évasivement Iris.

Sirius, qui n’avait jusque-là pas montré le moindre signe prouvant qu’il l’avait reconnue, pointa alors le garçon du doigt.

-Tu as eu ton bébé, constata-t-il.

À ces mots, l’enfant croisa les bras sur sa poitrine dans une attitude boudeuse : non, il n’était plus un bébé !

-Oui, acquiesça néanmoins sa mère en posant une main rassurante sur son épaule. Voici Matt Alphard, et il a huit ans, maintenant, dit-elle. Et Dora Lily, cinq ans, presque six, ajouta-t-elle en désignant sa cadette.

-Alphard ? répéta Sirius, ses yeux gris grand ouvert d’un air éberlué.

-Oui, sourit Iris. C’était ma façon de te rendre hommage. J’espère que tu n’es pas fâché… ajouta-t-elle, soudain prise d’un doute affreux.

-Non, assura-t-il d’un ton bourru.

Il sembla hésiter pendant une fraction de seconde, puis ajouta :

-Mais vu que j’étais censé être mort au moment de sa naissance, tu aurais pu l’appeler Sirius, non ?

À ces mots, Iris sentit sa mâchoire se décrocher de stupéfaction et Sirius éclata de rire – ce rire si familier et si semblable aux aboiements d’un chien.

-Eh bien, fit Julia en le regardant avec scepticisme. C’est la première fois que je t’entends rire !

Sirius s’interrompit aussitôt.

-Comment vous vous êtes rencontrés ? interrogea précipitamment Iris pour changer de sujet.

-Sirius a atterri dans mon grenier, expliqua Julia. Il a brisé une fenêtre et j'ai cru que c'était un cambrioleur. Il était complètement trempé, comme s’il s’était noyé. Mais j’ai pu le réanimer avec l’aide de Twister, mon chien.

Elle marqua une courte pause le temps de rependre sa respiration avant d’ajouter :

-En fait, je ne savais même pas que j’étais une sorcière, expliqua-t-elle encore. Je ne l’ai appris que lorsque je suis venue chercher Sirius à Londres et que les sorts d’Amnésie n’ont pas marché sur moi. Je ne suis jamais allée à l’école de magie, précisa-t-elle, et je vais recevoir des cours particuliers maintenant, c’est pour ça qu’on vient de m’acheter une baguette.

-Moi aussi, je veux une baguette, Maman ! s’écria aussitôt Matt.

-Moi aussi ! renchérit Dora.

Mais Iris les ignora, trop absorbée par le flot de paroles que débitait Julia.

-J’élevais des lapins angoras à Jersey, poursuivit-elle. Mais maintenant je me suis reconvertie dans la laine de Boursouf, de Boursouflet et de lapin métamorphe. Et j’ai deux Fléreurs, aussi.

En parlant des créatures magiques, Julia venait d’éveiller l’attention des deux enfants, qui la regardaient à présent avec des yeux ronds comme des Gallions.

-Maman, on peut aller voir les Boursoufs chez la dame ? demanda Dora d’une voix criarde.

-Euh… hésita Iris en échangeant un regard incertain avec Sirius, de plus en plus mal à l’aise. Julia a un élevage, pas un zoo, et…

-Ça ne me dérange pas d’avoir de la visite, assura la jeune Jersiaise. De toute façon, il y a toujours plein de monde chez moi. Enfin… chez nous, se corrigea-t-elle en prenant amoureusement la main de Sirius.

-Allez, maman ! Dis « oui » ! insistèrent Matt et Dora d’une seule voix. Dis « oui » ! Dis « oui » ! Dis « oui » ! Dis « oui » !

Bien que terriblement embarrassée à cette idée, Iris n’arrivait pas à trouver d’excuse pour refuser. Non seulement elle trouvait Julia vraiment sympathique aux premiers abords mais en plus la jeune femme assurait que ça ne la dérangeait pas de faire visiter son élevage à ses deux petits monstres ambulants.

-Bon, soupira-t-elle enfin. D’accord. Envoyez-moi un hibou avec la date qui vous convient, ajouta-t-elle à l’attention de Julia. L’adresse, c’est le Cubbyhole Cottage, à Robin Hood’s Bay.

-C’est entendu, acquiesça la jeune femme dans un sourire rayonnant. Dans ce cas, à bientôt !

Sans ajouter un mot, elle tourna les talons, sa robe fleurie tourbillonnant autour de ses jambes, et entraîna Sirius à sa suite.

Tandis qu’ils disparaissaient au milieu de la foule, Iris se demanda comment elle allait expliquer ça à Gavin, jusqu’à ce que Matt ne se cramponne à nouveau à son bras.

-Bon, on la mange, cette glace ?

 

 

 

 

 

 

 

Note de fin de chapitre :

Eh ben vous savez quoi ? Il est possible que j'écrive un ou deux chapitres de plus... Sif' est pour, il faut qu'on en discute en détail, mais j'ai bien envie d'écrire la visite à Jersey...

Et vous, vous auriez envie de la lire ? :)

EDIT du 13/07/2021 : Comme je vois les stats de lectures augmenter régulièrement mais aucun retour ni d'ajout en favoris, je ne vais pas écrire de suite, finalement.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.