S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Le prisonnier de l'espoir par Chrisjedusor

[2 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Il y a quelques années, j'avais commencé à écrire la partie de mon UA qui se situe dans les années 20. J'ai décidé de recouper ces mêmes chapitres pour en faire une mini fic à thème.

Parfois, je me demande vraiment comment j'ai réussi à écrire sur toutes ces générations dans l'UA et encore réussir à développer cela via des concours sur le forum à l'heure actuelle x)

Peut-être que cela pourrait être sympa pour vous d'avoir une autre facette de l'histoire. Enfin, à vous de me le dire.

Chris

Comté de Dorset, Mardi 21 mai 1979

 

Humble étranger, je suis Newton Scamender.

 

Oui, je sais. Si vous êtes un sorcier, vous avez certainement dû me reconnaître. Vous avez également probablement entendu parler de moi, un magizoologiste ayant écrit de nombreux ouvrages, mais oubliez donc cela. Je ne suis guère ici pour parler de ma personne dans cette lettre, mais plutôt pour rendre un ultime hommage à celle qui fut ma cousine, la personne qui m'a aidé à établir cet ouvrage que les sorciers utilisent aujourd'hui comme carnet d'études à Poudlard : Les Animaux Fantastiques et/ou comment les trouver. Je n'y serais jamais arrivé sans sa précieuse expertise, croyez-moi. Ce livre est l'une de nos plus grandes réussites. Elle en était tellement fière. Elle aussi fut une magizoologiste d'envergure, mais vous l'aurez compris en lisant ses divers travaux.

 

Le vieil homme que je suis maintenant, meurtri par les événements s'étant déroulés au sein de sa famille, vient de ressortir des carnets relatant les nombreux périples qui ont été entrepris avec Davilia des décennies auparavant ; ces carnets, que j'avais retrouvés autrefois au sein de ce qui restait de la maison familiale de ma cousine  ( elle fut totalement rasée et brûlée lors de son assassinat). Je m'en veux tellement à présent. Le jeune garçon que j'étais aurait dû comprendre le danger dans lequel elle se trouvait et le prendre avec plus de sérieux. J'ai été si inconscient.

 Pourquoi les ressortir maintenant, me diriez-vous ? Je suis actuellement devant mon bureau, les mains tremblantes en écrivant ce parchemin qui sera probablement l'ultime chose que j'écrirais de ma vie. Les quelques carnets remplis de notes et d'anecdotes sont étalés précieusement à mes côtés. Je sais que je vais probablement mourir dans quelques minutes. Porpentina, ma femme, se tient devant la fenêtre, angoissé. Elle est aux côtés de nos trois fléreurs de compagnie qui tentent de l'apaiser.

 

Notre si petite ville est attaquée. En ce moment même, j'entends des cris d'horreurs résonner avec une incommensurable tristesse. De pauvres âmes se font probablement assassinées à l'instant ici et là, mais je suis certain que ce n'est pas l'un de ces massacres ordinaires et réguliers dont le monde -tant sorcier que moldu- est victime depuis des années. Ils nous ont trouvés, mais je les attends, ou plutôt, j'aurais tendance à dire que je l'attends, elle. Et de pied ferme.

Je mentirais en disant que je ne culpabilise pas d'être responsable, moi aussi, de ce qu'elle est devenue en l'ayant lâchement abandonnée, alors que je croyais à sa mort. Elle. Notre filleule.

 La porte d'entrée vient d'exploser à l'instant où j'entame ce nouveau paragraphe. Je ressens brusquement ce lien entre le parrain et l'enfant, créé lors de son baptême, surgir et compresser ma poitrine avec virulence, me confirmant ce que j'ai toujours redouté, cher lecteur. Porpentina me lance un douloureux regard, me faisant comprendre qu'elle le ressent aussi à l'instant où je vous écris ces nouveaux mots.

 

Je sais pourquoi elle est là aujourd'hui, vous savez. Elle veut des informations sur la baguette de sureau qui appartenait à sa mère. De son héritage du côté maternel. Mais j'ai une idée à l'esprit : je veux lui montrer les carnets. Voilà pourquoi je les ai ressortis en catastrophe en comprenant ce qui se passait alors que la marque des ténèbres apparaissait dans le ciel, dangereuse et saillante. Je veux qu'elle sache à quel point ses parents l'aimaient et à quel point ils étaient merveilleux.

 

En l'honneur de ma défunte cousine, j'ai dans l'espoir de la raisonner. Espoir quelque peu optimiste, je le conçois. Je me dois cependant d'essayer. C'est pour cela que nous ne transplanons pas. Nous devons la voir et lui parler, même si cela va probablement signer notre arrêt de mort. Nous aurons fait ce qui était juste, et ce qui aurait dû être fait depuis bien longtemps. Notre fils bien-aimé comprendra cela.

 

Sachez, chers futurs lecteurs de ce parchemin, qu'à l'instant même où je termine ces lignes, je m'apprête probablement à mourir. Et je sais pertinemment que Porpentina et moi-même, nous l'aurons certainement bien mérité. Car si je vous écris cette ultime mémoire, c'est pour que vous sachiez à quel point je me sens responsable de ne pas avoir pu élever la fille cadette de ma cousine, ma filleule, celle que vous appelleriez aujourd'hui sans scrupule : monstre, pour toutes les atrocités qu'elle commet.

Je ne veux donc certainement pas qu'on honore ma mémoire sous prétexte que j'ai fait de grandes choses en tant que magizoologiste, car j'ai déshonoré un membre de ma famille qui m'était chère, et je veux que tous les honneurs de nos travaux passés soient donc donnés à ma cousine, qui mérite certainement bien plus que moi l'ordre de Merlin première classe. Et... je voudrais sincèrement que le ministère de la Magie lui donne cet ultime honneur, en bonne et due forme, pour la femme exceptionnelle qu'elle fut, car elle aura vraiment apporté de nouvelles choses, innovantes au domaine qu'est la magizoologie.

 

Prenez donc cela comme la dernière demande d'un vieil homme rempli de regrets,

Newton A Scamender.

 

Newton déposa fébrilement sa plume sur ce parchemin anciennement vierge qu'il venait de noircir. A présent, il pouvait affronter les conséquences de ses erreurs. En effet, il venait à peine de signer cet écrit que la porte de son bureau s'ouvrit avec fracas, l'obligeant à se maintenir sur son mobilier à cause de l'explosion. Il releva les yeux vers les deux silhouettes encapuchonnées, mais une seule l'intéressait vraiment. Celle de la silhouette féminine, dont les yeux rouge sang luisaient avec dangerosité. Mais ni lui, ni sa femme, ne sortirent leur baguette pour se défendre. Au contraire, le vieil homme inspira bruyamment alors qu'il sentait sa gorge se contracter dangereusement dans son œsophage pendant que ses yeux, quant à eux, se remplissaient à son insu de larmes de tristesse.

 

 - Bonsoir Lianna, je t'attendais, lâcha-t-il tristement, du bout des lèvres.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.