S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Cinq fois où Bill Weasley fut particulièrement fier d'avoir Louis pour fils par CacheCoeur

[13 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +

La passion de Louis pour les dragons avait été plus ou moins bien accueillie par ses parents. Son père avait tout de suite écrit à Charlie en peinant à cacher son excitation et sa mère, elle, avait grimacé. Pourtant, elle était la première à lui acheter des livres d'images sur les dragons et s'amusait toujours de voir son fils trimballer avec lui cette vieille peluche que Charlie lui avait offert pour son premier anniversaire.


En grandissant, on avait dit de Louis qu'il ressemblait énormément à son parrain. Louis s'en félicitait : tout le monde appréciait Charlie. Lui-même était l'un de ses plus fervents admirateurs. Bill s'en amusait également, tout en grimaçant.


– Si tu savais toutes les bêtises que Charlie faisait quand nous étions petits… Il prenait des risques inconsidérés, je me demande même par quel miracle il est encore en vie ! avait-il dit à Fleur. Merlin, qu'est-ce qu'on va faire ?


Fleur répondait en souriant que Louis était Louis, et que ce caractère espiègle et aventurier était peut-être de famille... Bill voulait être ce papa cool, celui qui n'avait jamais à hausser le ton et qui riait avec ses enfants. Pourtant, il s'était mis à surveiller Louis de près dès qu'il avait été en âge de marcher. Bill savait très bien ce qui pouvait arriver à un gamin trop casse-cou qui prenait un malin plaisir à imiter parfois son oncle Charlie…


– Laisse-le courir, chéri ! disait Fleur.


Finalement, c'était elle, la moins sévère des deux. Bien sûr qu'elle avait peur, mais elle disait toujours qu'un enfant qui ne tombait pas était aussi un enfant qui n'apprenait jamais à se relever. Bill, lui, était capable de pleurer en voyant ses enfants revenir avec une petite égratignure. Lui. Bill Weasley. L'un des briseurs de sorts les plus réputés du pays…. Qui avait donc vu des blessures bien plus sanguinolentes que des égratignures qui se soignaient souvent d'un « baiser magique de papa » ...


Alors Bill se rongeait les ongles chaque fois que son fils évoquait sa passion pour les dragons. Il l'imaginait déjà dans la gueule d'un monstre immense et qui s'en servirait comme d'un cure dent. Bill avait été heureux d'entendre Victoire dire qu'elle serait une artiste et qu'elle peindrait, d'après ses propres dires, "les plus belles toiles de la Terre ". Rien que ça. Il avait été enchanté de la même façon avec Dominique, qui se vantait déjà d'être "la future plus grande créatrice de mode de sa génération". Ses filles avaient beaucoup d'ambition… Mais là où Victoire risquait seulement de s'enfoncer un pinceau dans l'œil et Dominique une épingle à nourrice dans le doigt, Louis, lui, parlait de tout autre chose. A savoir de faire du rodéo sur des magyars à pointes.


Ce que personne ne savait, c'était que la passion de Louis pour les dragons, bien que très grandement nourrie par son parrain, ne venait pas de lui, mais de sa mère.


Fleur était une femme assez hautaine et elle en avait parfaitement conscience. Elle connaissait sa valeur et en aucun cas, ne la sous-estimait. Alors elle racontait avec plaisir à ses enfants, et ce depuis qu'ils étaient bébés et donc incapables de retenir le moindre de ses mots, les exploits qui avaient marqué sa vie. Celui dont elle était la plus fière, était d'avoir participé au Tournoi des Trois Sorciers en tant que championne de Beauxbatons. Louis, à chaque fois émerveillé, écoutait avec attention comment elle avait volé l'œuf d'un vert gallois en le faisant tomber dans une sorte de transe grâce à un enchantement.


Louis adorait cette histoire et avait longtemps réclamé à voir la miniature du vert gallois en question, que sa mère avait précieusement gardé avec elle. Son oncle Harry avait aussi dû faire preuve de patience et supporter les supplications de l'enfant qui lui demandait constamment à chaque fois qu'ils se voyaient, de lui raconter sa propre expérience de la première tâche du Tournoi des Trois Sorciers.


Louis passait son temps à observer la miniature du vert gallois, rebaptisée Patricia, qu'il quittait rarement des yeux depuis que sa mère la lui avait confiée à l'occasion de son neuvième anniversaire.


– Laisse donc Patricia dans son nid et viens jouer avec nous, Lou ! le pressa son père.


Louis soupira.


– Elle n'aime pas être seule.


– Les verts gallois font souvent tout leur possible pour éviter les humains, tu sais, sourit son père.


– Mais Patricia est différente !


– Et ils vivent en montagne. Pas sur la plage, où ta présence est requise jeune homme ! le pressa doucement Bill.


– Pourquoi ?


– Parce que ta mère trouve que tu manques de vitamines D.


– Non, pourquoi les dragons n'aiment pas la plage ?


– Parce que les créatures qui volent aiment rarement l'eau.


– Et les poissons-volants alors ?


Bill se pinça l'arête du nez et souleva son fils pour le poser sur son épaule. Hilare, le petit garçon se laissa faire. Une fois à l'extérieur, il s'installa sur la serviette de plage entre ses deux parents, Patricia voletant joyeusement au-dessus de sa tête. Dominique et Victoire jouaient dans l'eau, accompagnées de leurs cousins et cousines, ainsi que de leurs oncles et tantes qui étaient venus profiter du soleil.


Louis restait près de sa mère en la regardant avec inquiétude. Lui qui d'habitude était le premier à courir jusqu'à la mer, restait sagement assis, collé à sa mère qui observait les vagues et ses filles avec une anxiété qu'il n'avait jamais remarqué jusqu'à maintenant. Dans son maillot de bain bleu marine et dans les bras de son père, sa mère était resplendissante.


Patricia sur les épaules, il resta avec ses parents un long moment, ignorant les appels de James et Albus qui lui demandaient de se joindre à eux, ou encore les rires de Teddy, Victoire et Molly qui s'amusaient …


Louis alla se blottir dans les bras de sa mère quand son père s'en alla pour aller chercher l'appareil photo après plusieurs accio infructueux.


– Tu ne veux pas aller jouer avec tes amis ? l'interrogea Fleur.


– Et toi maman ?


Le petit rire cristallin qu'émit Fleur se perdit entre plusieurs éclats plus enfantins et les vagues. Mais quand elle baissa les yeux pour les plonger dans ceux de son fils, exactement du même bleus, elle redevint sérieuse. Louis avait un air grave. Patricia perchée sur l'une de ses épaules, il sonda sa mère un long moment.


– Tu n'aimes pas la plage, dit-il enfin.


– Si, chéri. J'aime la plage, le contredit-elle en enfonçant ses mains dans le sable.


– Tu n'aimes pas quand on met la tête sous l'eau.


Fleur ouvrit la bouche mais resta finalement muette.


Louis avait compris cela trois jours auparavant, quand il avait écouté sa mère raconter ses aventures en tant que concurrente au Tournoi des Trois Sorciers. Il avait toujours vu la force de sa mère, son courage et sa bravoure mais jamais la fragilité et la vulnérabilité qui transperçaient sa voix chaque fois qu'elle en venait à parler de la deuxième épreuve. Louis avait toujours retenu que son oncle Harry avait sauvé sa tante Gabrielle du lac noir de Poudlard…


Désormais, il était assez grand pour comprendre.


– Tu sais que t'es la plus forte maman ?


Fleur passa une main dans les cheveux de son fils.


– Tu n'as pas à avoir peur de l'eau, maman, insista-t-il. Tu as battu un dragon.


Fleur était toujours restée sur cet échec cuisant. Malgré les années, elle était toujours incapable de plonger la tête sous l'eau ou de s'immerger plus loin que jusqu'à la taille. Louis l'avait remarqué.


– T'es vraiment la plus forte maman, répéta-t-il. Et moi je resterai avec toi. Sur la plage ou dans l'eau, comme tu préfères. Et Patricia restera aussi. Si tu décides de venir dans l'eau, elle te rappellera comme tu es forte !


La mère esquissa un sourire en observant son fils se tortiller dans tous les sens, assis sur le sable et visiblement impatient d'entrer dans l'eau. Il mourrait d'envie de jouer avec ses sœurs, ses cousins et ses cousines. Pourtant, il restait avec elle, sagement immobile, à regarder avec envie ses amis s'amuser dans l'eau. Louis se retenait parce qu'il aimait sa mère et ne voulait pas la savoir seule, à avoir peur sur le rivage... Il souhaitait seulement qu'elle s'amuse avec eux.


Les yeux de Fleur dérivèrent jusqu'à la miniature du vert gallois. Elle ne l'avait jamais vu comme un souvenir de sa victoire… Alors qu'elle avait toujours assimilé l'eau à l'échec depuis la deuxième tache. Fleur caressa tendrement la joue de son fils. Son si gentil garçon… Elle se leva, tremblant légèrement et prit la main de son fils dans la sienne :


– Allons nous amuser Louis…, lui proposa-t-elle.


Derrière eux, Bill Weasley sourit et décida de rester en retrait. Une bouffée de fierté l'envahit, quand il vit sa femme et son fils s'immerger lentement dans l'eau. Ils s'étaient un peu éloignés des autres, seuls au monde, rien que tous les deux.


Bill prit de magnifiques photos ce jour-là. Sur l'une d'elle, Louis avait les bras accrochés autour du cou de sa mère, qui avait le visage pâle, mais les cheveux mouillés.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.