S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


L'unique espoir par HarryPotter59

[0 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

 

Attention ! Dans cette histoire, Cornélius Fudge, le ministre de la Magie, n'a pas vu Lord Voldemort de ses propres yeux donc aucune preuve n'est connu concernant le retour du seigneur des ténèbres. Concernant la relation entre Harry et Dumbledore : rien ne s'est arrangé, le directeur continue de repousser Harry autant que possible.

L'histoire se déroule un mois après la rentrée des élèves dans l'école de sorcellerie Poudlard pour leur sixième année. Tous les événements des films sont les mêmes jusqu'à la fin de la cinquième année excepté la relation Harry/Dumbledore. Si modification il y a, je le préciserais en temps voulu mais je vais essayer de rester fidèle à l'histoire et aux personnages autant que possible. Je tiens également à préciser que les événements « d'avant la rentrée » en sixième année n'ont pas eu lieu.

 

** L'histoire de Harry Potter et les personnages ne m'appartiennent pas. Ils appartiennent à l'écrivain J.K. ROWLING**

 

 

Note de chapitre:

 

Bonjour à toutes et à tous !

 

Me voilà fraîchement arrivée pour vous faire découvrir ma fiction centré sur l'univers de Harry Potter et principalement sur le couple Harry Potter / Hermione Granger. Passionnée d'écriture depuis de nombreuses années, voilà longtemps que je n'avais pas écris mais l'inspiration étant revenue, je voulais partager cette histoire avec vous !

En espérant que vous aimerez ce premier chapitre, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

 

Bonne lectures à toutes et à tous !

 

 

 

Fin septembre. Poudlard. Dortoir des garçons.

Il faisait à peine jour et un premier rayon de soleil venait éclairer une partie de Poudlard, l'école des sorciers. Les élèves de la plus grande école de tous les temps étaient absorbés par un profond sommeil. Depuis que « Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom » était de retour c'était la confusion la plus totale dans l'esprit de tous. Depuis qu'Harry Potter avait combattu « Vous-savez-qui » dans ce cimetière et que Cédric Diggory avait été tué tout avait changé. La peur semait le doute dans les pensées des gens et incitait à prétendre qu'Harry était un menteur. S'était bien plus facile que d'admettre la réalité concernant le retour du puissant mage noir. Le jeune Potter était très choqué après avoir vu son parrain mourir sous ses yeux au département des mystères de la magie. Ses nuits très agitées le prouvaient. A chaque fois qu'il fermait les yeux, il voyait leurs visages. Cédric, Sirius, ses parents et tant d'autres innocents souffrants le martyre. Il se sentait coupable de ne pas avoir pu les sauver. Sa volonté n'avait pas suffi car à chaque fois il était perdant. Il n'avait rien pu faire et désormais il était incapable de lutter contre cette peur qui lui tiraillait l'estomac. Le jeune sorcier voulait surmonter cette terrible angoisse mais il se sentait faible et ne voyait aucune issue s'offrir à lui. Pourquoi Sirius l'avait-il abandonné à son tour ? Cette question tournait en boucle dans la tête du « Garçon-qui-a-survécut ». Son cher parrain avait été tué par Bellatrix Lestrange qui n'est rien d'autre que sa cousine. Depuis ce jour Harry avait des envies de vengeance et se sentait plus seul que jamais. Il avait tort et il en avait conscience mais le jeune sorcier préférait s'isoler. Il savait aussi que ses meilleurs amis, Ronald Weasley et Hermione Granger, s'inquiétaient pour lui. Il ne voulait pas leur causer de soucis supplémentaires mais partager ses tourments avec eux lui semblait impossible. Il arrivait à peine à comprendre ce qu'il vivait alors comment pouvait-il mettre des mots sur tout cela sans trembler ? Il ne savait pas comment s'y prendre et refusait d'admettre qu'il avait besoin d'aide. Qu'allait-il advenir de ce monde ? Serait-il toujours en vie demain ? Aurait-il affronté le Seigneur des Ténèbres ? Cette idée terrifiait le jeune Potter qui se sentait incapable d'y parvenir sans Sirius à ses côtés. C'était ce genre de pensée que le survivant avait à chaque fois qu'il réalisait que tôt ou tard il devrait livrer ce combat contre Lord Voldemort. La prophétie le disait clairement :

" Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche... il naîtra de ceux qui l'ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois... et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore... et l'un devra mourir de la main de l'autre car aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit... ".

C'était à lui que revenait l'horrible tâche de détruire le plus grand mage noir de tous les temps. Il était l'élu et il le savait parfaitement. L'idée de devoir affronter son ennemi de toujours le paralysait complètement et l'empêchait de réfléchir correctement. Cette peur atroce qui emprisonnait chacun de ses sens était incontrôlable. Il venait de perdre le dernier parent qu'il avait et cette puissante douleur qu'il éprouvait s'intensifiait de jour en jour. Il avait l'horrible impression de sombrer davantage à chaque réveil. Il avait l'affreux sentiment qu'il ne pourrait plus jamais être heureux après chaque nouveau cauchemar, après chaque nouvelle intrusion dans son esprit de la part du Seigneur des Ténèbres. Evidemment, le jeune Potter avait tenté d'apprendre à contrer les attaques de « Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ». Il s'était exercé à lui fermer son esprit grâce à l'occlumancie. Or ces derniers temps, le jeune sorcier se sentait bien trop faible pour lutter contre « Vous-savez-qui ». Il aurait aimé parler de cela avec Albus Dumbledore, le directeur de l'école de sorcellerie Poudlard. Il en avait vraiment besoin mais pour une raison qui lui échappait totalement, le directeur de l'école semblait tout faire pour être loin de lui. Cela perturbait énormément Harry qui se demandait pourquoi son mentor le repoussait avec autant d'insistance et sans la moindre explication. Le jeune sorcier se sentait complètement perdu et cela renforçait ce sentiment de solitude qu'il éprouvait. Harry était à bout et il employait le peu d'énergie qu'il avait encore à le cacher au mieux. Cette nuit n'avait pas fait exception aux autres car il avait à nouveau cauchemardé. Les horreurs que Lord Voldemort lui avait montré à travers son esprit n'avaient pas nom. Le jeune Potter tenait fermement la couverture de ses mains moites et son front crispé ruisselait de sueur. Comme s'il luttait pour sa vie, le survivant se débattait depuis un moment déjà.

- Non, pitié ! Sirius non ! hurla Harry, complètement apeuré.

Alertée par les cris du jeune Potter, Hermione arriva en trombe dans le dortoir des garçons. Imperturbable lorsqu'il se trouvait dans les bras de Morphée, Ron n'avait rien entendu et continuait de dormir profondément. En constatant que le jeune Weasley avait de la bave au coin de la bouche la jeune Granger leva les yeux au ciel. Elle lâcha un faible soupir puis se dirigea vers Harry. Ce matin elle s'était levée aux aurores car elle ne parvenait plus à trouver le sommeil en pensant à l'enfer que traversait son meilleur ami. La jeune sorcière s'était rendue dans la salle commune des Gryffondor afin de terminer la lecture de son nouveau livre de sortilèges. Elle avait vraiment hâte de raconter à Harry toutes les nouveautés qu'elle avait lues. Elle espérait vraiment que cela lui changerait les idées et elle comptait bien lui en parler dès qu'il serait réveillé. Alors que la jeune sorcière sortait du dortoir des filles, elle fut alertée par les cris d'Harry. Sans se poser de questions, elle s'engouffra dans la chambre des garçons afin de venir en aide à son meilleur ami. Elle était très inquiète pour ce dernier car il semblait aller de plus en plus mal depuis qu'ils étaient revenus à Poudlard. Plus le temps passait et plus la jeune fille avait l'impression que le mal-être de son meilleur ami empirait. Elle ne savait plus quoi faire pour l'aider. A chaque fois qu'elle lui tendait la main le jeune sorcier la repoussait davantage. La jeune Granger se sentait impuissante et son cœur était douloureux. Elle culpabilisait de ne pas savoir comment s'y prendre afin d'aider son meilleur ami. Elle voulait tellement être là pour lui et revoir son sourire illuminer son visage. Malheureusement cela faisait des semaines que son merveilleux sourire avait disparu pour laisser place à une expression des plus sombres. Son regard s'était éteint. Son corps était là mais son esprit était ailleurs. La jeune Granger avait remarqué tout cela. Depuis des semaines elle cherchait désespérément des solutions pour apaiser son meilleur ami mais rien ne semblait fonctionner. Harry était vraiment bouleversé et passait son temps à se mettre à l'écart des autres. Il s'entêtait à refuser le soutien qu'on désirait lui apporter. La jeune Granger ne comprenait pas pourquoi son meilleur ami s'infligeait cette solitude. Elle désirait simplement que ce dernier comprenne qu'il n'était pas obligé d'être seul. Hermione s'approcha du « Garçon-qui-a-survécut » et crut défaillir lorsqu'elle le vit en pleine lutte intérieure, le visage trempé de sueur. Elle se stoppa à quelques centimètres de son meilleur ami durant un court instant Elle l'observa sourcils froncés, se sentant plus inquiète que jamais. Le jeune Potter continua de gémir, tenant toujours les draps avec fermeté. Miss Granger s'approcha alors d'Harry et posa une main sur l'épaule de ce dernier. Il fallait que la jeune fille sorte son meilleur ami de cet affreux cauchemar.

- Harry ? Harry réveille-toi ! Ce n'est qu'un cauchemar Harry ? dit Hermione, se penchant sur son meilleur ami.

Le jeune Potter ouvrit les paupières pour laisser Hermione découvrir l'émeraude de ses yeux. Le survivant se redressa avec vivacité, laissant échapper un cri de stupeur. Le monde réel se confondit avec son monde imaginaire. Le jeune garçon haleta, voulant désespérément reprendre une respiration normale. Le cœur battant à tout rompre, il tenta de reprendre contact avec la réalité. Les images de son cauchemar restaient présentes dans son esprit. Il venait de revivre la mort de son cher parrain et Lord Voldemort était là. Le plus grand mage noir de tous les temps était dans sa tête et voulait le faire basculer du côté obscur. Le jeune sorcier était désorienté. Des frissons vinrent lui parcourir l'échine marquant cette profonde terreur qu'il éprouvait. Ses cheveux ébènes vinrent se coller sur son front trempé. Son teint livide et ses yeux vitreux en disaient long sur l'état dans lequel il se trouvait. Il chercha un moyen de revenir, un moyen de reprendre le contrôle sur son propre corps, sur son esprit. Hermione s'installa sur le côté du lit de son meilleur ami, passant son bras sur les épaules de ce dernier dans un geste rassurant. Elle le fixa de son regard chocolat et attendit qu'il réagisse à son contact. Mentalement la jeune Granger le supplia de prendre la parole. Sans s'en rendre compte, ces supplications se reflétèrent dans son regard. La jeune fille put sentir les larmes lui monter aux yeux. Harry la fixa en silence mais s'était comme s'il était ailleurs. Un court instant s'écoula mais ce dernier sembla durer une éternité pour la belle Hermione. Cette dernière rassembla tout son courage et s'adressa au jeune Potter avec le cœur atrocement serré.

- Chut ! C'est fini Harry, je suis là d'accord ? Souffla-t-elle d'une voix rassurante.

La jolie brune caressa doucement le visage de son meilleur ami, espérant infiniment qu'il se sente apaisé. Aïe ! Son cœur continua de se serrer si fort que ça en était douloureux. La jeune Granger vint plonger ses yeux dans ceux de son meilleur ami. Elle espérait y trouver un signe ou quelque chose qui y ressemblait. Peut-être une sorte d'étincelle qui lui montrerait que le garçon auquel elle tenait le plus sur cette Terre était revenu dans son monde. La jeune Granger chercha sans relâche au plus profond de son regard. Elle espéra y voir cette fameuse étincelle mais elle ne perçu rien. Dans son regard il n'y avait que du vide. La jeune sorcière exerça une légère pression sur les épaules de son meilleur ami. Ce dernier ne décrocha pas de son regard. Soudainement, il fronça les sourcils comme s'il tentait de lire dans les yeux d'Hermione. Toujours fébrile, son cœur continua de s'emballer, rendant sa respiration toujours aussi difficile. Il commença à comprendre ce qui se passait. Il revenait dans le monde réel, doucement. Il avala sa salive puis ramena ses genoux contre lui.  D'une main tremblante, il s'empara de ses lunettes posées sur sa table de nuit. Il les glissa maladroitement sur son nez. Le jeune Potter entoura ses jambes avec ses bras sans prononcer le moindre mot et quitta le regard de sa meilleure amie. Ça y est ! Il venait de revenir dans la réalité et la première chose qu'il ressenti fut un immense chagrin. Son cœur sembla se déchirer en millions de petits morceaux insignifiants. Son regard s'embua de larmes alors qu'il gardait le silence. Ayant posé sa tête sur ses genoux, il fixa son lit. Il commença à se perdre à nouveau dans ses tristes pensées. Hermione le constata avec un pincement au cœur. Son meilleur ami ne réagissait pas à sa présence et c'était infiniment douloureux.

- Je... je devrais peut-être te laisser seul... Dit-elle, un sanglot étranglant sa voix.

Le mot « seul » raisonna dans la tête d'Harry. Ce fut ce dernier qui le fit réagir. Il leva la tête vers la jeune sorcière pour voir qu'elle se leva dans l'optique de quitter le dortoir. Il senti son cœur se serrer douloureusement en la voyant s'en aller. Au plus profond de lui-même, il ne voulait pas être seul, pas à cet instant. Le jeune Potter tourna à nouveau la tête vers son lit, laissant son regard dans le vide.

- Restes... Murmura le jeune sorcier, comme une véritable supplication.

Le jeune Potter se prononça sans même y réfléchir. Il avait besoin de la présence de sa meilleure amie à ses côtés. Malgré cela, cet insupportable chagrin qu'il éprouvait redoubla d'intensité, son cœur se serrant si violemment que ça en était douloureux. A l'entente de la voix de son meilleur ami, un sourire triste se dessina sur le visage de la belle Hermione. Un sourire peiné mais qui se voulait rassurant. La jeune Granger le fixa un court instant puis vint s'installer à nouveau à ses côtés. Son cœur se sentit soulagé d'avoir entendu ce simple mot. Cela ne représentait sûrement pas grand-chose pour le monde ordinaire mais infiniment pour la jeune fille. Harry Potter venait de lui demander de rester et c'était un pas d'une importance monumentale pour la jeune sorcière. La jeune Granger s'empara de la main d'Harry avec délicatesse et la serra avec tendresse. A travers ce geste, elle voulait qu'Harry sente sa présence. Elle voulait réchauffer son petit cœur meurtri par la douleur.

- Je suis là Harry, je suis là et je ne compte pas m'en aller, jamais... 

La voix de la jeune sorcière était emplie d'une douceur incomparable. Sa main glissa dans celle de son meilleur ami avec délicatesse. A ce contact, Harry se senti frissonner avec intensité. Des frissons bien différents de ceux qu'il le traversait depuis des semaines. Le jeune sorcier se perdit dans les yeux marrons de sa meilleure amie. A cet instant, il avait juste envie de rester plongé dans son regard pour toujours. Harry laissa échapper un soupir qui en disait long sur le poids qui le pesait. Fermant les paupières un instant, il rompit leur échange de regards. Le jeune sorcier avait cessé d'haleter et son cœur avait repris un rythme régulier, sa respiration également. Malgré cela, il se sentait toujours aussi mal. Lorsqu'il ouvrit à nouveau les yeux, ce fut un regard brillant qu'il posa sur sa meilleure amie. Cette dernière le regarda intensément. Elle put voir cette détresse incommensurable dans les yeux de son meilleur ami. Ce dernier était vraiment malheureux et elle ne savait pas comment lui venir en aide, encore une fois. La jeune sorcière se tritura l'esprit afin de trouver quelque chose à dire à son meilleur ami. Elle se mit à réfléchir afin de lui apporter son concours mais rien ne lui vint à l'esprit. Elle pouvait seulement sentir ses propres yeux se remplirent d'eau, de plus en plus. Cette tristesse qui se dégageait de son meilleur ami lui fendait le cœur, bien plus qu'elle n'aurait sans doute voulu l'admettre. En rencontrant le regard de son meilleur ami, le sourire de la jeune sorcière s'évapora. Elle se mordit la lèvre inférieure afin de ne pas craquer, les larmes menaçant dangereusement de rouler sur ses joues. Cet échange de regard entre les deux meilleurs amis dura quelques minutes mais sembla durer une éternité. Hermione tenta de faire comprendre à Harry qu'elle était là pour lui, qu'il pouvait se confier à elle, ici et maintenant. Elle attendit de longues minutes. Le jeune Potter capta le message de sa meilleure amie. Il savait qu'il pouvait tout lui dire, depuis toujours, seulement cela lui était impossible, s'était bien trop douloureux, bien trop effrayant d'en parler. Il venait de perdre le seul parent qui lui restait et Lord Voldemort s'amusait à le lui rappeler, à essayer de le faire basculer dans la folie même pire encore du côté obscur. Depuis son arrivée à Poudlard, l'école des sorciers, Harry était passé par pas mal de choses affreuses mais cette fois avait été le coup de grâce. Tant d'épreuves, de force et de courage et tout cela pour quoi ? Pour sombrer, pour se noyer petit à petit dans un verre d'eau. Quel triste sort vous ne trouvez pas ? La pensée que s'était terriblement injuste traversa l'esprit du jeune Potter. Ce dernier se leva soudainement de son lit, lâchant la main de sa meilleure amie et rompant tout contact visuel avec elle. Parfois, le jeune sorcier se sentait terriblement en colère et penser à quel point s'était injuste qu'on lui est enlevé le seul parent qui lui restait mettait ses nerfs à rude épreuve. Il laissa échapper un soupir puis la mine défaites, le « Garçon-qui-a-survécut » se mit à marcher jusqu'à la fenêtre du dortoir d'un pas nonchalant, tremblant toujours de tout son corps. Il avait tellement froid ! Son visage blanc comme neige était toujours trempé par la sueur. Et son cœur ? Lui aussi était froid, glacé. Le jeune sorcier se demanda pour la énième fois comment Sirius avait pu l'abandonner à son tour. Le cœur du jeune Potter se serra à nouveau atrocement. Il criait à la délivrance, sans répit. Pourtant le jeune sorcier restait prisonnier de sa propre souffrance et il ne savait pas comment faire pour la surmonter. Miss Granger se contenta de le regarder en silence. Le jeune garçon fixait l'horizon sans prêter attention à la magnifique vue qui s'offrait à lui. Un rayon de soleil vint éclairer une partie de son visage. Sa chaleur aurait pu le réconforter mais il ne le sentait même pas. Le soleil brillait de mille feux et il aurait aimé que ce dernier vienne lui réchauffer un peu le cœur. Au lieu de cela, il continuait d'éprouver cette sensation d'être en plein cœur d'un hiver glacial. Ses yeux brillaient intensément alors qu'il était immobile. Un lourd silence s'installa dans la chambre rendant la tension presque palpable. Le jeune Potter prit enfin la parole avec une froideur qu'Hermione ne reconnut pas.

- Qu'est-ce que tu fais ici Hermione ? Questionna-t-il, fixant l'horizon.

La jeune sorcière resta assise sur le lit de son meilleur ami, complètement figée. Elle le fixa en fronçant légèrement les sourcils. Pourquoi était-elle ici ? C'était pourtant évident non ? La jeune sorcière secoua doucement la tête, la déception pouvant se lire sur son visage. Elle ne quitta pas son meilleur ami du regard durant de longues minutes qui lui semblèrent interminables. Durant ce court laps de temps, elle se reprit mentalement en se disant qu'il était primordial qu'elle fasse preuve de compréhension envers son meilleur ami. Soudainement, son estomac se noua. La façon dont Harry s'exprimait lui faisait froid dans le dos. Elle avait conscience que son meilleur ami souffrait, que ce n'était pas de la méchanceté. Malgré tout s'était difficile de faire face à ce mur de glace qu'il avait dressé entre lui et le reste du monde. Elle soupira faiblement, tentant de passer outre son attitude si poignante. Au fond d'elle-même, l'attitude d'Harry la blessa, profondément. Depuis des semaines entières son meilleur ami ne parlait presque pas. Il se contentait de donner le change autant qu'il le pouvait. La jeune Granger avait remarqué qu'il s'isolait et qu'il marchait seul, sans savoir où aller. Elle le voyait se perdre dans un monde qui n'appartenait qu'à lui au point d'oublier que ses amis veillent sur lui. A cet instant, la jeune sorcière aurait donné n'importe quoi pour le faire réagir afin qu'il lui revienne. Ces tristes pensées lacérèrent le cœur de la belle Hermione qui commença à se sentir de plus en plus oppressée. Elle se reprit mentalement afin de ne pas perdre le contrôle de ses émotions. Elle voulait être là pour son meilleur ami, comme elle l'avait toujours fait jusqu'à présent. Difficilement, elle avala sa salive et inspira suffisamment pour trouver la force de parler à Harry sans qu'il ne puisse voir à quel point cette situation la faisait souffrir.

- Je... je t'ai entendu crier après Sirius et je... enfin je me suis inquiétée car j'ai vite compris que tu faisais un nouveau cauchemar... Avoua-t-elle, les larmes aux yeux.

La jeune sorcière sentit cette énorme boule lui monter à la gorge. Ses yeux brillants été posés sur son meilleur ami. Son regard se voulut à nouveau suppliant. Elle voulait tellement qu'il se confie à elle, même un peu. Jamais Harry ne lui avait fait autant de peine qu'à cet instant. Cette vilaine crampe à son estomac prouvait combien elle tenait au jeune sorcier, bien plus qu'elle ne l'imaginait. Ce fut en regardant son meilleur ami, toujours immobile près de la fenêtre, que cette pensée lui traversa l'esprit. La jeune sorcière cacha son trouble au maximum, chassant ces folles pensées de sa tête. Harry était son meilleur ami, il avait besoin de son aide et elle ne pouvait pas se permettre de divaguer de la sorte. Quant au jeune Potter, il avait toujours son regard rivé vers la cour de l'école. Une vue exemplaire à laquelle il ne prêtait toujours aucune attention. Après un certain temps, il se tourna vers sa meilleure amie qui le fixa en silence. Le jeune Potter fronça quelque peu les sourcils. Son cœur se pinça violemment en voyant Hermione avec les larmes au bord des yeux Il avait conscience qu'il était responsable de son état, mais que pouvait-il y faire ? Lui-même n'arrivait pas à gérer ses propres émotions. Il laissa échapper un long soupir, appuyant ses mains sur le rebord de la fenêtre. Il continua de faire face à la jeune sorcière, la fixant intensément de son regard brillant.

- T'en fais pas pour moi, je vais bien... Murmura-t-il, un sanglot dans la voix.

Le jeune Potter avait cet air anéanti sur le visage. Cette douleur qu'il avait dans le cœur était trop intense. Il n'avait plus le courage, ni la volonté de lutter sans Sirius à ses côtés. Le jeune sorcier baissa le regard. Ce dernier était désormais rivé sur le sol alors qu'il était de nouveau immobile. Hermione entendit Harry lui dire qu'il allait bien et ce fut un comble pour elle. Comment Harry pouvait-il affirmer qu'il allait bien alors que ça en était tout le contraire ? Il fallait que la jeune sorcière le fasse réagir, une bonne fois pour toute. La jolie brune perdit ce calme dont elle avait réussi à faire preuve jusqu'à présent. Elle s'avança vers Harry d'un pas décidé, sentant ses membres commencer à trembler. Hermione serra les poings et rassembla tout son courage. Elle avança vers son meilleur ami afin de se tenir près de lui. Elle ne pouvait pas laisser Harry dans cet état aussi lamentable. Elle ne supportait plus le voir se noyer dans sa propre peine. La jeune sorcière se laissa emporter sans le vouloir. Elle en avait vraiment gros sur le cœur. Elle s'était habituée à voir Harry fort et courageux. Elle avait toujours vu en lui une sorte de héros. Seulement, son héros était tombé, il s'était littéralement effondré. Il semblait perdu. C'était comme s'il avait laissé tout ce qu'il avait construit lui échapper sans opposer de résistances. La jeune sorcière ne put en supporter davantage.

- Non Harry ce n'est pas vrai ! Tu ne vas pas bien du tout et tu le sais aussi bien que moi alors je t'en supplie arrête de te cacher derrière ce masque parce que ça ne marche pas avec moi c'est bien clair ? Cracha Hermione, haussant le ton sans le vouloir.

Les nerfs de la belle sorcière craquèrent et elle s'en voulu instantanément de s'être emporté contre son meilleur ami. Elle ouvrit la bouche pour s'excuser mais le jeune Potter ne lui laissa pas de répit. Immédiatement il s'emporta à son tour contre sa meilleure amie. Lorsque cette dernière pris la parole, il eut enfin une véritable réaction. L'entendre lui crier dessus lui procura la sensation d'un choc électrique dans tout le corps. Il posa un regard glacial sur sa meilleure amie, un regard rempli de colère. Il n'en voulait pas à la belle Hermione. Au contraire, il lui était reconnaissant des efforts qu'elle faisait pour essayer de lui venir en aide. Il ne disait rien mais s'en rendait bien compte. Il culpabilisait d'être aussi égoïste car il avait conscience que son attitude blessait ses amis. Il s'en voulait de n'avoir rien pu faire pour sauver Cédric, Sirius et tous les autres. Il ne supportait tout simplement pas de s'effondrer de cette façon, de ne pas réussir à combattre cette peur qui le dominait car il était complètement brisé par le chagrin. Le cœur du jeune sorcier battait la chamade, il cognait si fort dans sa poitrine que ça lui en était douloureux.

- Et qu'est-ce que tu veux que je te dise Hermione ? Tu veux que je te dise que je me sens mal ? Que je me sens faible et démuni ? Parce que c'est ce que je suis ! Je suis complètement désespéré et je me sens seul voilà t'es contente ? T'as entendu ce que tu voulais alors maintenant fous moi la paix d'accord ? Cracha-t-il à son tour, haussant la voix également

- Tu crois sûrement que c'est en déversant ta colère sur moi que tu te sentiras mieux ? Arrête de croire que tu peux garder toute cette souffrance en toi parce que c'est faux ! Te renfermer sur toi-même ne t'aideras pas à aller mieux ! 

- Et qu'est-ce que tu en sais toi ? Tu ne sais rien de ce que je peux ressentir... personne ne peut le savoir, je suis tout seul désormais... 

Le jeune Potter baissa les yeux. Il avait terminé sa phrase dans un souffle, la voix tremblante. Hermione pu sentir à travers les sanglots qui brisaient sa voix à quel point il était abattu. Elle senti son cœur se serrer à nouveau avec force comme pour lui rappeler à quel point son meilleur ami avait besoin d'elle. La vision floue, la jeune Granger lutta clairement afin de ne pas laisser libre court à sa peine. Voir Harry ainsi était beaucoup trop dur, définitivement. Une larme roula lourdement sur sa joue, elle l'essuya d'un revers maladroit de la main, lâchant un soupir afin de se ressaisir.

- Je suis vraiment désolé Harry, je n'aurais pas dû m'emporter contre toi de cette façon... Avoua la jeune fille avec douceur.

Harry leva à nouveau les yeux vers sa meilleure amie. L'émeraude de ses yeux brillait intensément, signe de cette souffrance qu'il avait en lui et qui venait de reprendre le dessus sur tout le reste. Du regard, il lança un appel au secours à sa meilleure amie. Il voulait qu'on l'aide, maintenant. Il avala difficilement sa salive alors que la jeune Granger le regarda sans broncher. La jolie brune se senti complètement submerger par la tristesse qu'elle éprouvait en voyant un Harry si accablé.

- Non Hermione, c'est moi qui suis désolé... Ajouta-t-il d'une petite voix.

Le jeune Potter se redressa puis se dirigea vers son lit. Il prit place sur le bord de ce dernier avec cette mine défaites. Il rapprocha ses mains l'une de l'autre pour entremêler ses doigts. Il vint poser ses poignets sur ses genoux, à moitié recroquevillé sur lui-même. Harry put sentir une vilaine crampe lui tordre l'estomac. Un puissant frisson d'angoisse et de peine le traversa. Il trembla davantage, se sentant glacé de l'intérieur et surtout plus faible que jamais. Hermione revint vers son meilleur ami et prit place à ses côtés. La jeune sorcière capta qu'Harry était de nouveau plongé dans cet état second, écrasé par cette si grande tristesse qui ne semblait pas vouloir le quitter depuis une éternité. Le jeune Potter était de nouveau immobile, son regard rempli de larmes fixait le sol. La jeune sorcière posa ses yeux sur le jeune Potter durant un instant. Un regard triste mais aussi rempli de compassion. Elle tenta une nouvelle approche afin de lui venir en aide. Tendrement, elle posa sa main sur celle de son meilleur ami. Elle la sentit glacée.  Inquiète, le cœur de la belle Hermione s'emballa à nouveau. Elle ne supportait vraiment pas de voir Harry dans cet état de détresse si profond. La jeune sorcière fit tout pour se montrer rassurante malgré cette boule qui lui serra la gorge.

- Ça va aller Harry, j'en suis certaine... 

Harry n'eut aucune réaction lorsque la jeune Granger posa sa main sur la sienne. A vrai dire, il était trop accablé par cette souffrance qui le rongeait par-dessus tout. La voix pleine de sanglots, il prit la parole et Hermione fronça les sourcils à nouveau. Elle se demandait si le grand Harry Potter était en train de pleurer. Hermione douta sans savoir pourquoi. Peut-être était-ce parce qu'il était le plus fort de tous les élèves de Poudlard ? Peut-être était-ce parce qu'elle avait toujours vu en Harry une sorte de héros ? Probablement. Elle put sentir les frissons qui parcoururent le corps de son meilleur ami. La main tremblante de ce dernier venait de le trahir. La jeune sorcière senti son cœur exploser en miettes lorsqu'elle senti sa propre main s'humidifier. Une larme provenant des yeux d'Harry venait de s'y déposer. La jeune sorcière lutta en gardant les sourcils froncés. Elle se mit à fixer son meilleur ami dans l'espoir qu'il lui dise quelque chose.

- Non justement, non... rien ne va aller Hermione... Commença le jeune garçon, la voix tremblante.

- Voldemort est revenu plus puissant que jamais... l'un de nous deux devra tuer l'autre et je ne suis pas sûr d'y arriver sans Sirius... je... je ne sais pas si j'aurais la force de livrer ce combat sans qu'il ne soit là pour me guider... c'est affreux comme il peut me manquer... Ajouta-t-il, le cœur plus serré que jamais.

Le jeune sorcier avait relevé le regard vers sa meilleure amie durant ses confidences. Une nouvelle larme coula lourdement le long de sa joue. Il n'avait pu la retenir, sentant son goût salé dans sa bouche. Le jeune Potter venait de se confier à son alliée depuis toujours. Il pouvait compter sur elle, plus que sur lui-même. Il le savait et pourtant il avait tout gardé en lui durant des semaines entières. Il avait pris le risque de perdre ce qui lui restait. Il s'était comporté de façon égoïste et cela n'avait fait qu'accentuer sa douleur. Il ne voulait plus être seul, il venait d'ouvrir son cœur à la belle Hermione dans l'espoir que cela le soulagerait quelque peu. Quant à la jeune sorcière, elle ne fronça plus les sourcils mais fixa son meilleur ami, cachant son trouble. Elle était vraiment émue et touché en plein cœur de voir qu'Harry se confiait enfin à elle. La jeune Granger posa son autre main sur la joue du jeune Potter alors qu'elle se sentit rougir. Ce dernier posa son autre main sur celle d'Hermione. Avec tendresse il la caressa avec l'aide de son pouce. Il poursuivit son geste avec une douceur infinie sans même s'en rendre compte. Il fut comme soudainement hypnotisé par le regard noisette de sa meilleure amie. Elle lui apportait du baume au cœur et s'était beaucoup pour Harry. Au plus profond de lui, il désirait simplement recevoir de l'aide afin de guérir ses blessures et ainsi aller de l'avant. Le jeune Potter se perdit dans les yeux de la jeune sorcière. Il voulait qu'elle comprenne qu'il était touché par ses attentions, qu'il avait réellement besoin d'elle. La jeune Granger balaya de son pouce une autre larme qui vint couler sur la joue de son meilleur ami. Son geste était rempli d'une douceur infinie. Le jeune Potter serra la main de la belle Hermione, doucement. Cette dernière prit la parole sur un ton plein de tendresse, lançant un petit sourire à son meilleur ami.

- Il est toujours avec toi Harry... Sirius continuera de t'aider dans chaque combat que tu entreprendras et que tu gagneras... 

Harry cligna doucement des yeux et hocha faiblement la tête de haut en bas. Une dernière larme roula lentement sur sa joue. Il laissa échapper un faible soupir à l'entente des paroles de sa meilleure amie. Elle avait raison sur toute la ligne. Bien sûr que Sirius serait toujours avec lui ! Le véritable problème était de savoir comment vivre sans lui. Comment tirer un trait sur un avenir qu'il avait imaginé avec lui ? Sur ce qui lui restait de sa famille ? Comment pouvait-il trouver la force nécessaire pour le vaincre, lui, le Seigneur des Ténèbres ? Qu'était-il censé faire à présent ? Les paroles de sa meilleure amie l'avaient touché en plein cœur. Il ne se sentit pas la force de lui sourire mais son regard valait mille mots. Sa main toujours posée sur celle de la jeune Granger, Harry vint doucement coller son front contre le sien. Son nez frôla celui de la jeune sorcière, il le frotta sur le sien avec une tendresse infinie. Hermione se laissa faire, la proximité dont son meilleur ami avait soudainement fait preuve l'avait surprise. Son cœur était prêt à exploser mais elle s'en fichait. Elle aimait être si proche de lui, sa peau touchait la sienne, son souffle touchait son visage et s'étaient des sensations incroyables qu'elle éprouvait. Harry ferma les yeux et un faible soupir lui échappa à nouveau. Il se sentait bien avec sa meilleure amie, son contact et ses paroles lui faisait du bien, vraiment. Pourtant, il sentait toujours ce poids aussi lourd peser sur son cœur. Lorsque le jeune sorcier ouvrit les yeux il plongea à nouveau dans le regard de sa meilleure amie. Cette dernière ne broncha pas. En un simple regard, le jeune sorcier vint à nouveau prendre possession de tous ses sens. Harry ne put guère se décrocher du regard de sa meilleure amie, s'y perdant doucement.

- Merci... Souffla-t-il.

Pour toute réponse la jeune Granger posa ses lèvres sur celles de son meilleur ami, comme une sorte de pulsion. A vrai dire, elle ne fit pas attention à son remerciement. Elle écouta simplement son envie, son cœur. Etant si proche de son visage, elle céda à la tentation de goûter à ses lèvres sans réfléchir. Le jeune Potter, d'abord surpris, répondit au baiser de la belle Hermione. Il se mit à approfondir leur échange en collant davantage ses lèvres aux siennes. Son cœur se débattit dans sa poitrine mais pour une raison bien différente maintenant. Il ne put s'empêcher de dévorer ses lèvres au bon goût fraisé. Leur baiser dura quelques minutes. Chaque seconde qui s'écoula était pour les deux sorciers un pur délice, un rayon de soleil dans la tempête qui s'abattait sur eux. Ils partagèrent quelque chose de très profond. Le temps sembla s'être arrêté pour eux. Le monde qui les entourait n'existait plus. C'était comme être dans un univers parallèle, dans un doux rêve qu'on voudrait éternel. Seulement, la réalité les rattrapa et les fis revenir sur Terre lorsque des cris se firent entendre.

- J'espère que ça ne te dérange pas trop d'embrasser ma copine ? Cria .... (mystère).

 

Note de fin de chapitre :

 

Alors que pensez-vous de ce premier chapitre ? Vous plait-il ? 

A votre avis ? Qui est la personne qui a interrompu Harry et Hermione ? 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.