S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Nouvelles des Podiums du joli mois d'avril


Bonsoir à toustes !

En ce début de printemps, c'est la nouvelle pousse des sélections nouveau format qui fait sa germination !

Vous pouvez donc voter pour le thème du prochain trimestre de lectures, ici, entre le personnage Hagrid, la catégorie Romance ou le genre Aventure/action, jusqu'au 30 avril !

Egalement jusqu'au 30 avril, vous pouvez lire ici les textes de la Sélection Enfances, puis voter ! Nous vous encourageons fortement à laisser un petit mot après votre lecture, cela motive et encourage toujours, et donne corps à notre volonté de favoriser les échanges autour des textes sélectionnés.

De jolies récompenses sont prévues grâce aux créations graphiques de lilychx ! Rendez-vous au début du joli mois de mai...


De L'Equipe des Podiums le 03/04/2024 00:05


Les vicieux par Calixto

[7 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Un court OS écrit dans le cadre du défi Bradbury de Sifoell sur le prompt : Prompt Unnamed : Votre personnage doit laisser partir la personne qu'il aime, pour la raison que vous souhaitez.

Bonne lecture !

 

Le sol est un gouffre et Salazar s’en va.

Le venin coule doucement dans les fissures. Le feu déchire.

- Tu ne peux pas faire ça.

- Je regrette, Godric, dit Salazar.

Il ment. Salazar ne regrette jamais rien.

Un cratère brûlé. L’explosion de magie a soufflé toutes les dalles de pierre, enflammé les arbres du parc. Les cendres et les braises volent dans le vent sec.

Ils ont les pieds dans les flammes mais aucun d’eux ne bouge. L’écarlate lèche les mains blanches de Salazar.

Godric relève la tête, il a les yeux rouges, mais ce ne sont que les reflets du monde qui brûle.

Il croise ces yeux verts, il se rappelle.

Aimer Salazar a toujours été de la torture.

Un corps glacé. La magie qui s’enroule hypnotiquement autour, comme un serpent langoureux. Un rire inarrêtable. Un amusement insupportable. Des lèvres empoisonnées. Le silence nocturne. Le grand corps musculeux de Godric, appuyé contre le mur. Le feu qui le dévore.

- Je bleuis, chuchote Godric, si bas qu’on ne l’entend presque pas.

Un sourire amusé. Salazar sait tout.

- Sois courageux, il dit, tranquillement, insolemment.

Godric hait les mots. Il étouffe ceux de Salazar avec sa bouche.

Des cris qui se répercutent brutalement sur tous les murs du château. Une épée sertie de rubis dans une main calleuse. Godric plein de la fureur qui ne cessera jamais. Salazar, baguette levée, volutes émeraudes enroulées autour des doigts, se moque. Salazar plein d’une distance qui ne s’effacera jamais. Son mépris tord le coin de ses lèvres. Ils se heurteront toujours.

Salazar retourne à ses grimoires. Godric hurle en dévastant le terrain d’entrainement. Il entraine ses petits soldats, Salazar forme patiemment ses petits mages. Parfois, un rayon de soleil tombe sur leurs visages enfantins. C’est seulement quand Helga est là.

Dans l’ombre, Rowena observe. Elle a le diadème maudit sur les cheveux. Elle sait déjà. Elle sait tout. C’est le fardeau.

Elle attend.

Bien sûr, il faut que tout éclate.

Le pacte est violé.

Salazar, tout ce temps de paix, était resté l’Etranger. Helga est pâle. Godric refuse, refuse, refuse, encore, encore et encore. Rowena savait.

- C’est faux, dit Godric, qui est resté l’Entêté. Ses poings sont serrés de colère, ses jointures sont blanches. Godric est trop droit, Godric ne plie jamais.

Le drame, c’est que Salazar non plus.

Il répond dans un sifflement de vipère, dernière provocation. Dernière malédiction. Sa voix est rauque et de nouveau humaine quand il ajoute, face au silence de mort qu’on lui oppose :

- Je vais partir.

Il lève la tête. Des visages cendrés d’enfants, massés aux fenêtres des étages. Son rictus se colore d’amer.

- Je laisse mes enfants avec vos monstres. Mais ils ont le gout du sang, et le leur est pur.

Les doigts de Godric spasment. La déflagration est effroyable. Quand la fumée se dissipe, ils ne sont plus que deux, au fond du cratère brûlé.

Aimer Salazar a toujours été de la torture.

Godric n’arrive pas à parler. Godric ne sait pas parler. Il ne sait que se battre mais ce combat là a toujours été sa fin.

Il regarde ces yeux verts, sa rage fond.

- Je suis si bleu, il chuchote.

Salazar sait. Tout ce qu’il touche devient ruines. Et il n’a pas su résister. Godric est l’incarnation de la vie. Il était si merveilleux de le vampiriser. A présent, Godric est bleu comme un cadavre. Salazar voudrait répéter qu’il regrette. A la place, il murmure :

- Tu es un homme de guerre. Sois courageux.

Mais le colosse est déjà à terre. Tous ses muscles effondrés.

Le sol est un gouffre et Salazar est parti.

Note de fin de chapitre :

Merci d'avoir lu, n'hésitez pas à laisser un mot :)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.