S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Nouvelles des Podiums du joli mois d'avril


Bonsoir à toustes !

En ce début de printemps, c'est la nouvelle pousse des sélections nouveau format qui fait sa germination !

Vous pouvez donc voter pour le thème du prochain trimestre de lectures, ici, entre le personnage Hagrid, la catégorie Romance ou le genre Aventure/action, jusqu'au 30 avril !

Egalement jusqu'au 30 avril, vous pouvez lire ici les textes de la Sélection Enfances, puis voter ! Nous vous encourageons fortement à laisser un petit mot après votre lecture, cela motive et encourage toujours, et donne corps à notre volonté de favoriser les échanges autour des textes sélectionnés.

De jolies récompenses sont prévues grâce aux créations graphiques de lilychx ! Rendez-vous au début du joli mois de mai...


De L'Equipe des Podiums le 03/04/2024 00:05


143e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 143e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 12 avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 31/03/2024 15:51


Journées Reviews de mars !


Aux membres d'HPF,

Les prochaines Journées Reviews auront lieu du vendredi 22 au lundi 25 mars. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page jusqu'au jeudi 21 mars.

A bientôt !


De Journées Reviews le 17/03/2024 18:35


142e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 142e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 23 mars à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 12/03/2024 11:27


Grand Ménage Orange 2024


C'est le retour du Grand Ménage Orange !



A partir du 4 mars 2024, les modératrices d'HPFanfic vont s'atteler à la tâche titanesque suivante : vérifier que les fics publiées depuis 2020 par les membres de l'association (et bénéficiant donc de la validation automatiques) respectent le règlement ! Soit 4 ans de fics à lire, depuis le dernier GMO, ce qui représente un très grand nombre de chapitres, et va donc nous prendre un bon moment.

Si vous voulez nous faire gagner un peu de temps, ou rendre notre travail moins fastidieux, n'hésitez pas à vérifier vos fanfictions (longueur des chapitres suffisante, conformité des résumés, ratings appropriés...) !

Pour en savoir plus sur la façon dont le GMO va se dérouler, rendez-vous ici, nous vous avons concocté une description détaillée de notre fonctionnement.

Souhaitez-nous bonne chance !


De Equipe de modération d'HPFanfiction le 03/03/2024 18:22


Le Savant Fou - Effraction au Ministère - Deuxième Edition du concours !


Vous aviez aimé le concours du « savant fou » ? Les aurors Scamender et Gaunt sont de retour avec une nouvelle mission pour les cadets en formation!

Votre histoire sera cette fois centrée sur la médicomagie, et plus précisément sur les maladies sorcières et les accidents magiques. En effet, la communauté sorcière est en danger à cause d’un virus qui s’attaque aux noyaux des sorciers, et les forces de l’ordre ont besoin de mains supplémentaires. Etes -vous donc prêt à relever le défi et à rejoindre le bureau des aurors ? »

Les inscriptions seront ouvertes jusqu’au 16 mars 2024 . Une fois que vous serez inscrit, vous devrez choisir votre POV : écrire du côté des médicomages ou des patients.
Venez nous rejoindre au bureau des aurors . Nous avons vraiment besoin de vous ! C'est par ici pour transplaner ! !

A très vite, les cadets !


De Le Savant Fou - Effraction au Ministère ! le 24/02/2024 21:24


Éclats de Lycanthropie par Faustine2912

[1 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +

Mercredi 1er septembre 1976

Le Poudlard Express s'étendait majestueusement sur la voie ferrée, émettant des sifflements enthousiastes alors que les élèves de Poudlard se pressaient pour monter à bord. La chaleur de l'été persistait dans l'air lorsque Remus Lupin avançait d'un pas résolu vers le train, son regard scrutant la fumée qui s'élevait dans le ciel. Trainant sa valise, il franchit le seuil du Poudlard Express à travers le vacarme joyeux des élèves excités, cherchant du regard le compartiment où pourrait se trouver ses amis.

Les regards curieux des autres élèves ne lui échappèrent pas, mais le châtain y était habitué. Ses yeux dorés semblaient scruter chaque visage avec une profonde compréhension. Ses pensées étaient cependant occupées par cette nouvelle année à l'école de sorcellerie qu'il allait entamer.

En se frayant un chemin à travers les wagons, Remus repéra finalement le compartiment où James Potter et Sirius Black s'étaient déjà installés. La porte s'ouvrit avec un grincement familier, révélant la scène animée à l'intérieur. Les rires de ses deux amis remplissaient l'air.

— Remus, mon frère ! s'exclama joyeusement le brun à lunettes en se levant pour accueillir son camarade.

Sirius, étendu nonchalamment sur le siège, se leva à son tour en esquissant un sourire complice.

— On commençait à se demander si tu avais perdu le chemin du train, vieux.

Remus répondit par un sourire sincère, ses yeux dorés s'illuminant d'une lueur de bonheur en retrouvant ses amis. Il salua ses deux amis avec une accolade chaleureuse, ravi d'enfin les retrouver après une période d'absence.

— Tu as sacrément grandi cet été ! Regarde ! plaisanta James en levant les yeux vers son ami qui le dépassait désormais de quelques centimètres.

Les traits espiègles de James étaient éclairés par un sourire chaleureux. Il s'approcha de Remus et l'entoura d'un bras en signe de bienvenue.

Remus ne put retenir un sourire en reconnaissant le constat du jeune à lunettes.

— Espérons qu'il ne se cogne pas la tête dans le plafond de la Grande Salle maintenant, intervint une autre voix.

C'était Peter Pettigrew, qui venait à son tour de rentrer dans le compartiment, traînant difficilement toutes ses affaires. Son visage, marqué par des traits un peu rondouillards, était accompagné d'un sourire amical.

Le groupe était maintenant au complet.

— Tiens, Sirius, tes cheveux sont bien plus longs qu'avant. Cela te va plutôt bien, je dois dire, remarqua le blond en se laissant tomber sur le siège voisin.

Sirius, de nouveau étendu de manière décontractée, ajusta négligemment ses mèches ébènes d'une main, révélant fièrement sa nouvelle coiffure.

— Ah, les cheveux longs sont le nouveau style, Peter. Tu devrais essayer un jour, suggéra Sirius avec un clin d'œil.

Leurs silhouettes avaient changé depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Remus observa les épaules plus larges de James, la mâchoire plus définie de Sirius et même la façon dont Peter avait gagné en taille. Les Maraudeurs n'étaient plus les garçons qu'il avait rencontrés en première année. 

Alors que le train glissait sur les rails, Remus était captivé par les anecdotes de ses amis. James et Sirius partageaient avec enthousiasme les détails de leur été passé ensemble. En effet, il y a un an, Sirius avait pris la décision de quitter son domicile familial. Les parents de James avaient chaleureusement accueilli Sirius. Le considérant comme leur propre fils, ils l'avaient intégré pleinement à la famille. Cette nouvelle dynamique familiale avait renforcé les liens entre les deux amis. Peter, quant à lui, hochait la tête avec un sourire complice, se remémorant sans doute quelques moments qu'il avait pu partager avec eux au cours de ces deux mois de vacances.

— Devinez ce que j’ai pu rapporter pendant notre voyage en France ? annonça Peter, les yeux brillants d'excitation.

— Un nouveau Rapeltout ? suggéra Sirius en se souvenant du cadeau quelque peu agaçant que sa mère lui avait offert pour l'aider à ne pas oublier ses devoirs.

— Non, maugrea Peter, de très mauvais souvenirs.

Intrigués, les trois autres Maraudeurs se penchèrent en avant pour voir ce que Peter retirait de son sac. Après quelques instants de fouille, il en sortit quelque chose qui ressemblait à un bracelet.

— Qu'est-ce que c'est ? demanda James, levant un sourcil.

Peter sourit encore plus largement.

— C'est un cadeau de ma mère. Elle pense que ça pourrait nous protéger pendant cette période de guerre.

Il tendit le bracelet pour que les autres puissent l'examiner de plus près. L'objet était finement ouvragé, orné de runes.

— Ça a l'air plutôt élégant, commenta Remus, mais en quoi ça peut nous protéger ?

— C'est un objet magique conçu pour détecter les intentions malveillantes, expliqua Peter. Si tu le portes et qu'une personne hostile se trouve à proximité, le bracelet chauffe. C'est un moyen de nous protéger contre d'éventuelles attaques.

Les Maraudeurs échangèrent des regards sérieux.

Sirius s'approcha de Peter, la baguette en main, en demandant d'une voix sérieuse :

— Est-ce que ça chauffe là ?

Peter leva le bras, ajustant le bracelet autour de son poignet, puis fit signe de la tête négativement.

Les yeux de Sirius scrutèrent attentivement l'objet, cherchant la moindre indication de danger imminent.

James, inspiré par une idée soudaine, attrapa Remus par l'épaule et le pencha vers le bracelet.

— Peut-être qu'il peut détecter les loups-garous ?

Peter fronça les sourcils, concentré.

— Je ne sens toujours rien.

— Ce n’est pas comme si Moony était le loup-garou le plus agressif, commenta Sirius.

Celui-ci fit semblant d'être vexé, mais un léger sourire trahissait son amusement.

— Peut-être qu'il ne fonctionne pas ? suggéra James, levant un sourcil. Après tout, ce n’est pas fiable.

Peter, vexé par l'absence de réaction du bracelet, déclara avec une pointe d'irritation :

— Bien sûr qu'il fonctionne, c'est juste que vous ne ressemblez en rien à des meurtriers.

James éclata de rire.

— Le premier qui finit à Azkaban a perdu, déclara-t-il d'un ton jovial.

À cet instant précis, la porte du compartiment s’ouvrit. Lily Evans, une jeune fille rousse aux yeux verts, fit son apparition. Elle était une camarade de leur année à Gryffondor. Son regard curieux balaya le compartiment. 

— Bonjour les garçons ! Remus, n'oublie pas que la réunion des préfets a lieu dans cinq minutes, rappela-t-elle d'une voix enjouée, agrémentée d'un sourire bienveillant.

Remus la remercia chaleureusement, réalisant soudainement qu'il avait complètement oublié cette obligation de préfet. Ayant été nommé préfet l'année précédente, il se devait donc de faire respecter le règlement de l'école, d'apporter son aide aux élèves et d'organiser des patrouilles.

James, toujours avide de taquiner la rousse, profita de sa présence dans le compartiment pour lui demander comment s'étaient passé ses vacances.

Lily afficha un sourire espiègle.

— À merveille, étant donné que je ne t'ai pas vu pendant deux mois, Potter.

James fit semblant d'être blessé au cœur et plaça dramatiquement sa main sur sa poitrine, tandis que Sirius éclatait de rire.

Alors que la conversation se prolongeait, Lily prit congé du compartiment avec un petit geste de la main en s'éloignant. Ses cheveux roux flottaient légèrement derrière elle alors qu'elle se dirigeait vers un autre compartiment.

— Pourquoi elle ne me remarque pas ? demanda subitement James.

Il ne comprenait pas, comparé à d’habitude, il avait adopté une approche polie pour discuter avec la Gryffondor.

— Parce que tu as humilié son meilleur ami, peut-être ? lança Peter avec prudence.

— Il n'est même plus son meilleur ami, répliqua James d'un ton sec, son regard reflétant une pointe d'amertume. Il avait mérité ça, il avait insulté Remus de monstre sanguinaire, ajouta-t-il, justifiant son attitude.

— La faute à qui? demanda Peter en regardant fixement Sirius.

Le concerné ne dit rien et se contenta de regarder le paysage qui défilait, sachant déjà où la conversation allait les mener. Un silence inconfortable s'installa dans le compartiment.

Remus lança à Peter un regard noir, un avertissement silencieux pour qu'il taise cet épisode. Les regards se croisèrent, et pour un instant, l'amitié qui les liait depuis des années semblait fragile.

— Je dois me rendre à la réunion de toute façon, coupa Remus, rompant la tension qui planait dans l'air.

Il se leva, ajusta son uniforme, et quitta le compartiment.

Remus resta absent pendant près d’une heure. Le chariot à friandises était déjà passé, James, Sirius, et Peter avaient fini leurs Patacitrouilles et s’échangeaient les cartes trouvées dans les Chocogrenouilles lorsque Remus entra enfin dans le compartiment.

— Je meurs de faim, dit le loup-garou.

Il prit un Chocogrenouille que Sirius lui tendit et se s’assit sur la banquette à côté de lui. Il déchira le papier d’emballage, arracha la tête de la grenouille d’un coup de dents et s’abandonna contre le dossier en fermant les yeux.

— Il y a un nouveau préfet de cinquième année chez les Serpentard, annonça Remus, apparemment très étonné. A votre avis ?

— Mon frère, répondit aussitôt Sirius

— C’est ça, répondit le loup-garou en avalant ce qui restait de son Chocogrenouille.

La relation entre Sirius Black et son frère, Regulus, était tendue. En effet, les frères Black avaient été élevés dans une famille imprégnée par les valeurs de la pureté du sang. Cependant, à mesure que Sirius grandissait, ses convictions se différenciaient de celles de sa famille, le menant à rejeter les idéaux sang-pur. Quittant le domicile familial, les tensions s’étaient accentués entre eux. Les divergences d'opinions, la désapprobation familiale, et le refus de Sirius de se conformer aux attentes de la famille Black avaient creusé un fossé entre les frères.

— Père et Mère doivent être ravis, cracha Sirius.

— Il n'en avait pas l'air, lui, lui répondit le châtain.

Sirius haussa les épaules, ne voulant pas s'étendre davantage sur la conversation.

— Et à Poufsouffle, c’est qui ? demanda James, ça m’étonnerais que O’Brien y soit de nouveau.

— Lena Smith, dit Remus en baillant.

— Celle avec qui tu es allé au bal de Noël ? demanda Peter d’une voix d’un ton absent en regardant Sirius.

— Elle-même, répondit le brun.

James arqua un sourcil, semblant intrigué.

— Attends, c'est celle qui te déteste depuis ce jour, non ?

Sirius balaya sa phrase d'un geste de la main.

— Elle n'a pas apprécié la séance de patinage avec le calamar.

Peter pouffa de rire en se remémorant le lac glacé pendant décembre.

— C'était mémorable, vraiment.

Remus, souriant, secoua la tête.

— Elle ne s'est jamais vraiment remise de ça.

Les éclats de rire des Maraudeurs résonnaient à l'unisson avec le bruit régulier des roues sur les rails. Le Poudlard Express continuait de rouler paisiblement, emportant les Maraudeurs vers leur sixième année.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.