S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Checkmate, Echec et Mat par Luxen

[55 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Cette fiction est une traduction d'une fiction publiée sut ff.net dont voici le lien : http://www.fanfiction.net/s/798255/1/
Je dois avouer que c'est la meilleure fiction que j'ai jamais lu,
CHECKMATE ECHEC ET MAT



Partie 1 Le commencement

Chapitre 1



Knowing I want you,
Knowing I love you,

I can't explain,
Why I remain
Careless about you
How can I love you so much,
Yet make no move?

I pray the days and nights,
In their endless, weary procession,
Soon overwhelm
My sad obsession.

*/

Sachant que je te veux
Sachant que je t’aime

Je ne peux pas expliquer
Pourquoi je reste
Loin de toi

Comment puis-je t’aimer autant
Et ne pas faire un pas vers toi ?

Alors, je prie le jour et la nuit
Qu’en leur interminable et éprouvante procession
Je ne sois plus accablé
Par ma triste obsession



Paroles de "You and I" de Chess par Benny Anderson, Tim Rice et Bjorn Ulvaeus

****************************


La tête penchée, Draco marchait lentement le long des couloirs sombres de Poudlard. C’était quelques temps après minuit. Il ne savait pas vraiment où ses pas le menaient, il marchait juste, se perdant dans ses pensées fixées sur son obsession personnelle, passant devant les salles de cours, évitant les espaces occupés par les lumières rouges et or diffusées par les lampes, ses pieds nus se posant silencieusement sur le sol pierreux. Il était vêtu d’un pull à col roulé et d’un pantalon noir; son visage, ses cheveux, ses mains et ses pieds paressaient comme détaché du reste de son corps, élégants, pâle comme la clarté de la Lune, d’un aspect fantomatique, ils semblaient flottés dans les endroits obscurs du vestibule. Il marchait de cette façon quand il n’arrivait plus à s ’endormir et cela se produisait souvent ses derniers jours. Comme étudiant en septième année et préfet, il pouvait avoir ses raisons de se promener ainsi au milieu de la nuit. Il se faufilait cependant aussi discrètement que possible le long des couloirs, une précaution qu’il avait l’habitude de prendre afin d’éviter une fâcheuse rencontre avec Rusard ou Miss Teigne, la chatte de Rusard.

Il parvint à un endroit où les longs rayons de la Lune hivernal éclairaient une partie du couloir d’une haute fenêtre sur sa droite. Il s’arrêta un moment puis évitant les pâles rectangles de lumière, il se rapprocha des ombres du mur à sa gauche. Ses doigts glissaient le long de la pierre froide et ainsi déambulant, il se souvint combien il espérait ardemment rencontrer par hasard, ici, au milieu de la nuit, une certaine autre personne. Et combien il serait accablé si son souhait se réalisait car il ne pouvait, non, ne devait surtout pas se laisser dominer par ses désirs.

Il tourna ensuite à un coin du couloir et s’arrêta brusquement. Il se tint parfaitement immobile et attentif,démontrant la maîtrise de ses qualités en matière de discrétion. Des lampes jumelles dessinaient entre lumière et ombre les contours de deux armures, il n’y avait néanmoins pas de méprise possible à ce qu’il apercevait. Était-ce réellement cette paire de baskets et ses genoux si familiers qui se tenaient entre les deux armures? Arrête de rêver Draco se sermonna-t-il, tu commence à halluciner. Mais ensuite, l’hallucination en question renifla et soupira, et le coeur de Draco fondit peu à peu. Tout à coup, il ne savait plus clairement ce qu’il devait faire. Il ne pourrait sûrement pas être blesser en lui parlant un peu… Si seulement il osait… Il resta là un long moment, complètement immobile, débattant avec lui-même, son cœur battant intensément.

Draco connaissait les risques, il serait sans aucun doute totalement mal accueilli et le savoir le blessa tellement qu’il faillit se retourner pour partir loin de lui. Il sera sûrement furieux. Mais, si j’ai une chance de pouvoir lui parler normalement il ne faut surtout pas que je me laisse répondre trop violement. Si je ne me mets pas en colère, peut-être qu’il m’écoutera. Mais, oh mon Dieu s’il ne m’écoutait pas? Il aurait pu rester là toute la nuit aussi immobile et indécis mais le son d’un autre reniflement attisa sa curiosité et son inquiétude. Avant qu’il ne s’en aperçoive, il avait déjà fait un pas en avant, incapable de résister à l’envie qui le tiraillait.

Il marcha le long du couloir jusqu’à ce qu’il soit en face du mince garçon aux cheveux noirs qui était affaissé entre les armures. Il regarda Harry et se sentit un moment allègre car c’était réellement lui qui était assis là, ses coudes posés sur ses genoux et son visage caché par ses mains. Il fut stupéfait cependant car cette personne était bien Harry mais il semblait qu‘il…pleurait !?!

« Harry? » Dit Draco aussi gentiment qu’il le pouvait.

Harry releva brusquement la tête jusqu’à ce qu’il croise le regard de Draco et aspira vivement une bouffée d’air à travers ses dents, il laissa ensuite retomber sa tête entre ses mains. « Va en enfer Malfoy. » marmonna-t-il.
Draco croisa ses chevilles et avec une grâce fluide s’assit à genoux en face d’Harry. « Hey » dit-il doucement, « qu’est-ce qu’il ne vas pas? »

Harry releva la tête et fixa Draco avec incrédulité. Était-ce bien Draco Malfoy qui venait de lui demander ce qu’il n’allait pas? Ne venait-il pas juste d’appeler Harry par son prénom !?! Et s’il était bien une personne qu’Harry ne voulait surtout pas qu’elle le voit sans cet état… « As-tu une sorte de sixième sens Malfoy. » rétorqua-t-il férocement « qui te dit à quel moment apparaître quand tu est la dernière personne au monde que l'on souhaite rencontrer, pour te montrer juste à cet instant? » Harry passa une main à travers ses cheveux indisciplinés, ce qui eu pour effet de les emmêler encore plus. Il se releva en s’aidant de mur et lança un regard furieux à Draco. « Dégage de là! » lui dit-il catégoriquement. Il croisa ses bras sur sa poitrine et continua à le regarder furieusement.

Draco se sentit peiner comme toujours face à ses propos blessants, de nouveau sa souffrance se transforma en colère, il se conjura de ne pas réagir cette fois-ci. Il baissa la tête et regarda le sol, rompant le lien visuel avec Harry, des cheveux blonds tombant sur son front.

Il entendit Harry laisser échapper un soupir de martyrisé « Est-ce que tu est à ce point stupide pour ne pas comprendre le sens de dégage de là? »

Le peu de bonne volonté restant à Draco s’évanouit. Il le regarda et rejeta les cheveux gênant sa vue avec un petit mouvement de tête subtil. « Non, Potter, je ne le suis pas. » dit-il beaucoup plus calmement qu’il ne l’était. « Je me demandais juste pourquoi tu ressens à chaque fois le besoin d’être si désagréable avec moi. »

La mâchoire d’Harry se décrocha légèrement « Tu dois sûrement plaisanter. Après toutes les choses méprisables que tu nous a dites ou faites à moi et mes amis! »

Draco regarda de nouveau en bas. « C’est toi qui a commencé » dit-il calmement.

« QUOI !?! »

Draco commençait sérieusement à s’inquiéter de la finalité de cette conversation. « la première année… le premier jour … dans le train pour venir à l’école. Tu m’as réellement blessé Harry. »

Harry fit une sorte de bruit étranglé. « Tu agissais comme un prétentieux arrogant et un insupportable crétin. Et ensuite, tu as insulté les deux premières personnes au monde qui m’ai jamais offertes leur amitié. »

Draco haussa légèrement les épaules. « Je n’avais que 11 ans »

« Et? »

« Et c’était il y a 7 ans. »

« Tu agis toujours comme cela! »

Draco rencontra le regard de Harry et le fixa avec calme. Il dit alors très doucement « En est-tu sûr? Depuis le début de cette année l’ai-je été? Le suis-je maintenant?

Harry ne répondit rien tandis qu’il analysait les yeux gris argent de Draco. Il essayait de se souvenir de quelque chose que Draco aurait accompli récemment pour le tourmenter. Ils étaient de retour à l’école depuis trois mois maintenant -il restait seulement une semaine et demi jusqu’au vacances de Noël, et Harry à sa plus grande surprise ne trouva rien. Ils avaient joué sans pitié l’un contre l’autre lors du dernier match de quidditch, s’étaient assis pendant un trimestre entier aux même cours atroce de Potion Avancé, et Harry ne se rappelait pas d’une seule insulte lancé à son encontre. En fait Draco avait à peine échanger un mot avec lui durant tout ce trimestre. Il avait gardé son habituelle froideur, son attitude distante et son arrogance - non admis Harry, l’arrogance n’était plus présente actuellement. Au lieu de cela, c’était plus... presque comme si Draco l’avait délibérément évité.

Draco se tenait très droit. Il sentit le regard émeraude d’Harry le fixé pour mieux le sonder et il essaya de faire passer tous les sentiments qu’il éprouvait pour Harry dans ses yeux afin qu’il les remarque. « Tu as raison Harry »dit-il à voix basse  « J’ai fait des choses affreuses. Et j’en suis sincèrement désolé. Beaucoup d’évènements se sont passés cet été et je ... » Il regarda ailleurs puis fixa son regard sur ses mains « Pourrait tu me croire si je te disais que la plupart de ce que tu pense savoir sur moi est juste un rôle que j'ai joué pour mieux cacher ce que je ressentais vraiment? »

« Je ne sais pas Malfoy. Si c’était de la comédie alors tu est un très bon acteur. Cela semblait tout à fait réel. »

Draco jeta un coup d’oeil à Harry « je suis un bon acteur. c’est quelque chose que tu apprend très tôt quand ton père est Lucius Malfoy. Mais il n’empêche que ce n’était pas vrai. »

« Oh » dit Harry aimablement « j’ai toujours pensé que toi, et bien, tu voulais devenir comme lui... Tu sais, toutes ses histoires de Malfoy-mangemort et famille de Serpentard au sang pur...

Draco frissonna et ses yeux devinrent vitreux, froids et amers. « Non » dit-il « Je le hais. Il me matraque cette propagande depuis le jour de ma naissance. Quand toi et moi nous sommes rencontrés, je ne le savait pas encore. Mais maintenant que je le connais je le crains. Lucius Malfoy est un être vraiment maléfique. »

Harry le regarda très sérieusement et examina Draco comme s’il ne l’avait jamais vraiment vu auparavant. « C’est terrible » dit-il lentement, « tu as du avoir une enfance vraiment moche. Un peu comme la mienne. »

Le regard furieux et glacé de Draco s'attendrit aux mots d’Harry. Il étudia Harry de même, puis une chaleur inconnue et une étincelle d’amusement crépita au fond de ses yeux lumineux « Potter » dit-il en relevant un élégant sourcil « mon enfance ne pourra jamais être pire que la tienne. Moi au moins j’avais des vêtements... Qui était à ma taille! »

Harry gémit.  « Oh, belle répartie, Malfoy » dit-il sarcastiquement, « très drôle » Il regarda Draco, en plissant les yeux, quelque peu étonné par la chaleur présente dans le regard de l’autre garçon.
« Ai- j’ai réellement blessé tes sentiments » demanda-t-il finalement « dans le train? »

Draco hocha affirmativement la tête « Terriblement, horriblement et plus que n’importe qui »

Harry fut silencieux durant un long moment. « J’en suis désolé alors » dit-il « Si ce n’est pas trop tard pour m’excuser »

Une douce expression apparut dans les yeux de Draco qu’Harry trouva presque fascinante. « Non, il n’est pas trop tard » dit-il « Merci »

Ces derniers furent prononcés avec une telle sincérité qu’Harry ne pu que s’asseoir et dévisager Draco, il resta sans voix, très touché; découvrant que toutes ses idées préconçues sur la personnalité de Draco Malfoy s’opposaient avec la nouvelle personne assise en face de lui.

Finalement Draco brisa le silence « Harry pourquoi est-tu ici? »

« Je, heu... » Harry soupira, ses genoux soutenant à nouveau ses coudes, sa tête prise dans ses mains, ses doigts tripotant ses cheveux en bataille. « Ce n’est rien d’important. Je pensais juste à une ...chose stupide tout à l’heure, et, euh … je suis venu ici en pensant que personne ne me trouverait. » Il jeta un coup d’oeil anxieux à Draco « Il y a trop à dire là dessus »

Draco écarta la remarque d’Harry avec un haussement d’épaule « Hé bien maintenant tu as quelqu’un à qui parler. Alors, quelle était cette chose stupide à laquelle tu pensais? »

Harry déplaça ses mains, qui du côté de sa tête vinrent couvrirent son visage « Oh non Malfoy, je ne vais pas t’en parler à toi. »

« Pourquoi pas? »

Harry poussa un faible gémissement « C’est trop... embarrassant. Et ce n’est vraiment pas important. J’avais juste besoin de ...penser...et... »

Des mains douces encerclèrent les poignets d’Harry et les éloignèrent de son visage. Harry ouvrit les yeux surprit et rencontra ceux de Draco, calme et argenté.

« Je viens juste de me confier à toi, Potter » dit Draco gentiment « tu peux en faire de même. »

Ils se regardèrent durant un long moment puis Harry retira ses mains de la prise légère de Draco. Il croisa ses bras au dessus de sa poitrine et fut silencieux pendant longtemps, regardant le sol, mordillant sa lèvre inférieur. « C’est à propos d’Hermione et Ron. » dit-il enfin. Il leva soudainement son regard, ses yeux verts lançant des éclairs. « Malfoy je te jure que si tu raconte ça à qui que ce soit, je vais te…j’arracherais ton coeur avec une cuillère rouillée moldue et je le donnerais à Hagrid pour qu’il puisse en nourrir les Scroutts! »

Pendant une seconde une faible lueur de colère scintilla dans les yeux de Draco. « Tu n’as pas besoin de me menacer Harry » dit-il « Je n’ai aucune intention de parler de cette… petite conversation que nous avons à qui que ce soit. » Puis, il ria « Je veux dire, regarde nous, qui nous croirait? »

« Et bien même en le sachant » dit Harry, «  je ne suis pas sûre de vouloir parler de ça à qui que ce soit… »
Harry lui lança un regard furieux « C’est juste une nouvelle façon pour toi de me tourmenter n’est-ce pas? »

Draco ria de nouveau. « Évidemment que oui. Mais seulement parce que tu deviens trop têtu. Écoute, je jure sur la menace d’une atroce et douloureuse mort donné par une cuillère rouillée moldue de ne rien révéler de ce que tu me diras mort ou vivant. Maintenant, vas-y Potter, raconte-moi! »
Harry poussa un long soupir exaspéré  « Tu ne vas pas t’en aller? » demanda-t-il même si ce n’était pas vraiment une question.

« Non. »

Harry ferma les yeux, peut-être que s’il ne voyait pas la personne à qui il parlait, il ne se sentirait pas aussi mortifié. Mais il en doutait. Il prit une profonde inspiration. « Ce soir, juste après le dîner » dit-il. « Ron et Hermione m’on annoncé qu’ils allaient se fiancer. Il voulait que je le sache, mais ils ne l’ont pas encore dit à leur parents, donc ils ne vont pas le faire savoir de sitôt. Et ils étaient là debout devant moi, se tenant la main, se regardant l’un l’autre si… eh bien, si amoureux… Et après il l’a embrassé, et c’était si …mignon…Et… oh mon dieu , Malfoy, je n’arrive pas à croire que tu me fasse dire ça » Harry se pencha en avant, il posa son front sur ses genoux et couvrit la tête de ses bras. « Tout ça est mortifiant » marmonna-t-il entre ses genoux.

« Harry » dit Draco doucement, et Harry ne pu voir le soudaine éclair de colère briller dans ses yeux. « Est-tu amoureux de Granger? C’est pour ça que tu est bouleversé? »

« Non! » Harry releva brusquement la tête et fixa Draco ses cheveux tout emmêler et ses lunettes glissant sur son nez. « Non, ce n’est pas ça…c’est juste… »

Le cœur de Draco fit ce drôle de petit bon qu’il faisait à chaque fois qu’il voyait Harry être si inconsciemment adorable. Il s’approcha et releva ses lunettes. « Et bien,qu’est-ce que c’est alors? »

Harry ne parut pas remarquer que Draco avait remis ses lunettes en place. Il s‘appuya contre le mur en signe de défaite. « J’ai toujours pensé que j’avais quelque un jusqu’à maintenant » Il s’arrêta. Les mots j’ai pensé que j’avais quelque un tournaient en boucle dans sa tête. Il essaya de les ignorer et recommença à parler. « Mes parents avaient quelqu’un. Ils se sont rencontrés ici et sont tombés amoureux. J’ai eu moi aussi quelques relations… Mais personne de qui j’étais…vraiment amoureux…ou de quelqu’un qui est été amoureux de moi. » Oh mon dieu, que ça faisait mal de l’avouer. Harry repris une profonde inspiration et continua. « Et quand j’ai vu Ron et Hermione ensemble, je crois que j’ai eu peur que jamais personne ne me regarde comme cela ou ne m’embrasse de cette façon… Maintenant, ils sont ensemble, je suis réellement très heureux pour eux mais… Je me sens…eh bien, si seul. » Harry pris une autre profonde inspiration qui se transforma rapidement en un énorme soupir. Il s’attendait à ce que Draco le ridiculise, mais il y eu seulement un silence. Prudemment, il ouvrit les yeux.

Draco ne bougeait plus, il semblait découragé, démoralisé.. Comme s’il sentait qu’Harry le regardait, il leva les yeux. L’expression présente dans les yeux gris argent lui coupa le souffle. « Harry » dit Draco gentiment. «  Ce n’est pas stupide. »

Troublé par le regard de Draco, Harry sentit ses joues prendre lentement feu. « Eh bien, c’est- c’est juste que ça sous-entend que je m’apitoie sur mon sort et- »

« Chutt! » Siffla tout à coup Draco, sautant sur ses pieds

Harry se releva tant bien que mal « Quoi? » chuchota-t-il. Il entendit alors le bruit de pas s‘approchant.

« Rusard! »

« Vite » dit Harry « Viens ici! » Il saisit sa cape d’invisibilité étendu près de lui et la jeta par-dessus sa tête, relevant le bord pour permettre à Draco de se glisser dessous.
Draco n’eu pas besoin de se le faire demander deux fois. Il baissa rapidement la tête pour passer sous la cape, heurtant le dos d’Harry contre le mur.

« Mmpf! » maugréa Harry

« Chutt! »

Il n’y avait pas assez de place pour qu’ils puissent se tenir côte à côte entre les deux armures, alors, ils étaient serrés l’un contre l’autre. Harry était coincé, écrasé entre Draco et le mur, les mains de Draco plaquées contre le mur des deux côtés de son corps. « Tu marche sur mon pied » souffla Harry à l’oreille de Draco qui était, au passage, très près de sa bouche.

« Désolé » souffla Draco en retour. Harry le sentit bouger son pied et essayer de le placer ailleurs.

Les pas tournèrent à l’angle du couloir et les deux garçons ne bougèrent plus du tout. « Ici, minet, minet, minet. » chantonna Rusard d’une voix fausse.  « Miss Tei-gne, où est mon amour de boule de poil? »

Les yeux d’Harry et Draco se rencontrèrent Harry devint rouge tomate et serra ses lèvres afin de ne pas rire. Mais un petit grognement s’échappa tout de même. Draco aplatit sa main sur la bouche d’Harry, ce qui l’amena à perdre son équilibre et à tomber du côté de l’armure à sa gauche. Ses bras s’agrippèrent autour de Draco pour se rattraper.

« Est-ce que c’est toi titounet- chatounet? » appela Rusard. Draco, presque choqué du laisser tomber sa tête sur l’épaule d’Harry pour en étouffer le son. Le pas claudiquent de Rusard s’arrêta directement en face des armures. « Ici, minet, minet, minet » hurla Ruchard à plein poumons. Il donna un coup violent avec sa canne sur une armure. BAM! BANG! Les deux garçons sursautèrent et Harry empoigna Draco plus étroitement pour se garder de tomber encore. « Maudit chat! Sale bestiole! Où est-ce que t’est? »

Silence. « Humpf! » Grogna Rusard. Il se détourna, l’air maussade et observa le couloir d’un regard meurtrier. « J’aurai pourtant juré avoir entendu quelque chose par là » marmonna-t-il. Un petit gémissement réprimé échappa d’Harry. Rusard se retourna et regarda précisément à l’endroit où Harry et Draco se tenaient. Silence. « PEEVES !?! » Hurla-t-il, ses yeux furieux et profondément agacé fixèrent l’espace vide entre les deux armures. « Je te conseille de ne pas me casser les pieds ce soir Peeves! » Silence. « Humpf! » Il tourna sur ses talons et partit claudiquer ailleurs. Le bruit de ses pas s’affaiblissaient tandis qu’il atteignait le bout du couloir. Harry et Draco entendirent un dernier « Ici, minet,minet,minet, ma peluche toute mignonne? », puis une porte claqua. Draco releva la tête de l’épaule d’Harry et enleva sa main plaqué sur sa bouche.

« Oh mon Dieu! » Dit Harry en respirant difficilement. « J’ai cru que j’allais éclater de rire quand il a dit- »

« Titounet-chatounet » Dit Draco haletant et souriant d’une oreille à l’autre, essuyant ses yeux humides. « Oh seigneur, c’était incroyable! » Il lança un regard à Harry qui lui sourit en retour puis, il examina la cape d’invisibilité. Il leva la main et laissa ses doigts glisser sur le tissu. « Elle est cool Potter. En fait c’est la chose la plus cool que j’ai jamais vu. » Il ria de nouveau. « Alors c’est grâce à ça que tu as réussi à t’en sortir sans être assassiner durant toutes ses années. »

« Mon père ma l’a légué. » Dit Harry fièrement en souriant. Draco baissa son regard et rencontra les yeux d’Harry, il lui souri, leurs visages à quelques centimètres seulement. Harry pris soudainement conscience qu’ils se tenaient pressé l’un contre l’autre et que ses bras enlaçaient la taille de Draco. Il enleva rapidement ses bras et rougit. « Désolé » Murmura-t-il.

« Je ne le suis pas. » Dit Draco doucement, et il ne fit aucun effort pour s’éloigner.  « A propos Harry…tu sais, cette petite histoire que tu m’a raconté tout à l’heure ? Je pense que tu n’as aucune raison de t’inquiéter. Je suis actuellement très sur qu’il y a quelque un ici, peut-être même très proche de toi maintenant qui adorerait t’embrasser comme ça. »

« Euh, Malfoy- »

« Est-ce que tu joues aux échecs Harry? »

« Quoi ?  »

« Est-ce que tu joues aux échecs ? Tu sais, les pions, les rois, les reines ? »

Harry sentit ses lunettes glisser un peu sur son nez mais il ne pouvait pas bouger pour les relever. « Je joue parfois avec Ron, mais je ne suis pas vraiment bon. »

Draco haussa les épaules « As-tu déjà jouer aux échecs version challenge ? »

« Non. Je-je n’en ai jamais entendu parler. »

« Alors je te mets au défi de jouer Harry. Je prends les blancs donc je joue en premier. » Draco se pencha jusqu’à ce que leurs visages soient si proches qu’Harry pouvait sentir le souffle chaud des mots de Draco sur sa bouche. « Pion en D3 » Chuchota-t-il. Ses paupières se fermèrent et ses mains étreignirent légèrement Harry par les épaules. Il embrassa alors Harry sur la bouche, un baiser exquisément doux, douloureusement lent mais pendant un instant aussi caressant qu’une plume.

Harry pensa que son cœur allait s’arrêter de battre a cause du choc. Draco se détacha un peu et regarda Harry dans les yeux. Son cœur faillit s’arrêter définitivement cette fois-ci.

« Considère que c’est mon mouvement d’ouverture. » Dit Draco, sa voix toujours un chuchotement. « Tu pourra me dire demain si tu acceptes le défi . Il recula un peu, un de ses doigts frôlant le visage d’Harry. « Ton tour, Harry. » Puis, il baissa la tête et se glissa hors de la cape d’invisibilité.

Les genoux d’Harry l’abandonnèrent et il glissa le long du mur jusqu’à ce qu’il s’assoit brutalement sur le sol. « Arghh! » S’étrangla-t-il pendant un moment, essayant de se dépêtrer de l’enchevêtrement que formait sa cape d’invisibilité. « ATTENDS !» Il jeta la cape sur le côté. « Malfoy! » Il remit ses lunettes en place et regarda aux alentours. « Qu’est-ce que c’était que ce foutu truc !?! » Mais il était seul dans le couloir. Draco avait disparu.



Fin du chapitre1
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.