S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Des cOnfettis dans les cheveux par Prunille

[2 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Encore une nouvelle fic !
J'avais toujours eu envie d'en faire une sur le couple RW/LL :p
Enfin bon...b Elle ne sera pas très longue et je ne vous promet pas les châpitres les uns après les autres... Mais je vais faire de mon mieux ! :D
Bonne lecture :)
[mettez des reviews ^^]

Les couloirs grouillaient d’élèves tous excités. Des anges aux robes blanches et aux sourires mièvres voletaient dans tout le château. Des couples en profitaient pour montrer leur amour en public. Des confettis roses, blancs et bleu ciel inondaient le sol et tombaient par magie du plafond. Des rumeurs circulaient. Fleur Delacour, qui avait été engagée pour un an à être professeur de DFCM avait eu l’idée stupide et exaspérante de faire subir à Luna Lovegood le supplice de la St Valentin. Non seulement, elle avait organisé une distribution de roses dans toute l’école, mais en plus un bal parfaitement macabre pour la soirée. Ho, aucuns doutes, Luna haïssait la St Valentin. Elle aurait volontiers étranglé Fleur Delacour. Dès qu’elle la croisait dans un couloir, elle devait se retenir pour ne pas lui sauter à la gorge et la secouer jusqu’à ce qu’elle demande grâce. Comme si sa vie n’était pas assez pénible comme ça ! Elle était toujours toute seule, et les ¾ des garçons de Poudlard faisaient des détours énormes pour l’éviter. Le dernier quart se tordait de rire rien qu’à la voir. Elle n’en pouvait rien si elle ne pouvait pas s’empêcher de rêver. Elle n’en pouvait rien non plus si elle trouvait ça amusant les colliers en bouchons de bièrraubeurre et les boucles d’oreilles en radis ! Elle n’en pouvait rien non plus si ses cheveux s’emmêlaient sans cesse et devenaient tout de suite gras, de sortes qu’elle devrait passer ses journées sous la douche pour les garder propres. Non, rien de tout ça n’était juste. Un jour, Ginny lui avait dit :

-Ils rigolent de toi parce que tu es différente.

-Mais je n’ai aucune envie d’être comme eux, avait rétorqué avec colère Luna.

-Alors tu n’as qu’à rire d’eux parce qu’ils sont tous pareils.

C’était cette phrase qui lui avait permis pendant toutes ces années de survivre aux moqueries et aux ricanements des autres élèves. Mais elle souffrait encore. L’amitié, c’est comme l’amour. Quand on est amoureux, on se sent léger. On a toujours l’impression de voler, on se sent heureux. Quand on a des amis, c’est pareil. Quand on va se coucher après une bonne soirée entre copains, on a le cœur qui s’élève comme un petit parachute. Des gens nous aiment et nous apprécient comme nous sommes. Et nous les aimons aussi. Il suffit de ça pour être heureux. Luna, elle n’avait pas ça. Elle ne pouvait compter que sur elle-même pour être de bonne humeur. Parfois, elle allait voir Mimi Geignarde, mais ses gémissement et ses pleurnicheries l’exaspéraient à tel point qu’elle finissait pas s’en aller en courant. Luna ne pleurait jamais. Jamais elle ne versait une larme. Sa tristesse, elle était bien au dessus des sanglots. Elle était enfouie dans son cœur, bien au fond, pour que personne ne puisse profiter de sa vulnérabilité. Elle se fraya un chemin en se retenant de hurler d’agacement en secouant les confettis en forme de petits cœurs. Alors qu’elle marchait à grandes enjambées, histoire d’arriver vivante au cours de McGonagal, elle fonça droit dans le mur. Non ! Par Merlin ! Ce n’était pas un mur. C’était Ron Weasley. Le garçon le plus beau de l’école. Bon allez, elle exagérait peut-être un peu. Pour les autres filles, Ron était pas mal. Il était marrant et il avait du charme. Pour Luna, il était merveilleux. A la grande salle, sans qu’elle ne puisse s’en empêcher, son regard était scotché sur lui. Elle le dévorait du regard. Chaque jour, à la récréation, elle faisait le tour de l’école pour le voir. Il était son rayon de soleil. Dès qu’elle avait le moral à zéro, elle le regardait, et il lui réchauffait le cœur. Bon, d’accord, il la trouvait cinglée. Mais une fois, alors qu’elle le quittait pour aller en coirs après lui avoir expliqué ce qu’était une « Ravergourde », elle l’avait entendu et éclater de rire et dire :

-Je l’apprécie de plus en plus, Luna. Je sais qu’elle est cinglée, mais c’est dans le bon.

Depuis, elle avait toujours le sot espoir qu’il pourrait se passer quelque chose entre eux.

-Ron… Je suis désolée… Je n’ai pas vu…

-C’est bon, mais essaye juste de regarder où tu vas.

Luna se releva et secoua sa robe pour faire partir les confettis. Elle grommela.

-C’est cette histoire de St Valentin. Ça me rend dingue.

-Ouais, moi aussi.

-Ah bon ? S’étonna-t-elle. Pourtant tu ne devrais pas avoir de problèmes avec ça. Tu as beaucoup d’amis.

-Et alors ?

-Et alors toi, tu auras des roses. Moi je vais encore me retrouver avec seulement la rose de Ginny et je vais devoir rentrer à ma salle commune avec minimum 10 personnes qui me suivent à la trace en ricanant et en se demandant qui peut bien être aussi malade pour m’envoyer une rose blanche.

Ron haussa les épaules.

-Je t’en ai aussi envoyé une. Et je crois bien que Harry et Hermione aussi.

-Tu m’as envoyé une rose ?

-Oui, une blanche. Ce n’est pas grave si toi tu ne m’en as pas envoyé. Tu dois avoir d’autres soucis.

-Oui, on peut dire ça comme ça, marmonna-t-elle.

Ho que si, elle lui avait envoyé une rose. Mais pas une blanche, une rouge. Une rose d’un rouge criard, et en plus, elle avait été tellement lâche qu’elle n’avait même pas signé. Après l’avoir envoyé, elle s’en était mordue les doigts jour et nuit. Elle avait imaginé des scénarios horrible, du meilleur (Elle passait devant Ron et sa rose rouge sans lui lancer un regard et passait la nuit à pleurer dans son dortoir, en réveillant toutes les autres filles) au pire (elle lançait un regard paniqué et honteux à Ron, avant de se mettre à transpirer comme en pleine canicule, à devenir rouge comme si on lui avait renversé un seau de sauce tomate sur le tête et finissait pas tomber dans les pommes). En le regardant, elle le trouva si beau qu’elle failli tomber à ses pieds. Elle fondait littéralement. Elle aurait pu le regarder des heures entières sans rien faire d’autre. Il était mille fois plus beau que le plus magnifique des couchers de soleil. Plus beau qu’une aurore boréale. Plus beau que…

-Bon, ce n’est pas tout ça, mais on ferait bon d’aller en cours, lança Ron.

-Heu… Tu vas au bal, ce soir ?

-Oui.

Il soupira.

-Mais je ne sais pas encore avec qui. Je devais y aller avec Hermione, mais je lui ai fait des reproches parce qu’elle écrivait encore à Krum. Donc juste pour m’énerver, elle y va maintenant avec Seamus. Donc je dois encore trouver quelqu’un.

« Moi ! Moi ! Moi ! Moi ! Ici ! Invite moi ! Moi, je veux y aller avec toi ! Je ferais n’importe quoi pour y aller avec toi ! ». L’esprit de Luna hurlait frénétiquement. Ron poussa un nouveau soupir découragé.

-Enfin… Voilà, dit Ron.

« Je ferais n’importe quoi… sauf te le demander. »

-Et toi, tu y vas ?

-J’aimerais bien, mais personne ne veut de moi pour cette soirée.

Très, très, très lourd sous entendus. Mais si Ron n’était pas fin. En plus, il était sourd. Et peut-être même aveugle. Une fois, Ginny avait commencé à hurler un truc du genre « Dis le lui, Luna ! Dis à mon frère que tu l’aimes ! » À deux mètres de lui, et il ne s’était même pas retourné. Luna avait bien failli tuer Ginny, mais Ron ne se souvenait de rien. De plus, a chaque fois qu’elle le frôlait dans les couloirs, Luna devenait écarlate et il ne remarquait toujours rien.

-ça ne doit pas être facile à vivre, pour toi.

« Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip ! Mauvaise réponse ! Tu devais dire « Chère Luna, moi, je veux de toi ! », tu mérites un gros T ! ».

-En effet, répondit-elle froidement.

Elle respira puis lança, en fermant les yeux, comme si le ciel allait d’une minute à l’autre lui tomber sur la tête :

-On pourrait y aller ensemble.

Un long silence flotta. Le ciel tangua dangereusement.

-En amis, je veux dire, ajouta très vite Luna, paniquée.

-En amis ?

-Bien sur.

-Bon…

Luna avait l’impression de lire dans ses pensées. Il devait se dire que Hermione ne serait pas très jalouse et se moquerait plus de lui qu’autre chose si elle le voyait au bal avec Luna. Il hésita. Failli dire oui. Se dégonfla. Puis repris sa respiration :

-Bon, ok.

Il regarda son poignet, avant de remarquer qu’il n’avait pas de montre.

-On est en retard. J’ai Rogue, en plus. A ce soir.

-Oui, à ce soir, répondit-elle vaguement en le regardant partir en courant.

Elle secoua la tête et fit tomber le multitude de confettis qui la recouvraient.
Finalement, ce n’était pas si mal que ça, la Saint Valentin…
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.