S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Alcool dénaturé par Dud

[40 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Disclaimer: Je ne suis ni blonde, ni anglaise, ni talentueuse. En gros, tout à Jk Rowling, rien ne m'appartient à part l'histoire.

Avertissement: Ceci est un slash HP/DM donc il y aura des bisous, des hommes et du cul. G pour le moment, risque de lemon par la suite.

Dédicace: Ladyboy et Plop, mes deux bêta-readeurs de ce chapitre, je vous dédicace cette fic de la première majuscule au dernier point!

Note de l'auteur: Bonjour à tous! Voici une nouvelle fic (n'oublie pas les autres que tu as en cours, Dud… tu vas le regretter et tu le saiiis….) C'est un genre un peu nouveau mais j'aime bien... J'espère qu'elle vous plaira.

• Note 1: Non, non, le titre n'a vraiment aucun rapport avec l'histoire (ou alors un trèès petit). S'il y a beaucoup de demandes, je vous expliquerai la petite anecdote mais c'est vraiment nul XD

• Note 2: Oui, cette fic est bien inspirée de faits réels! (Un indice: ça commence par "E" et ça finit par "quus" )

• Note 3: oui oui, le prologue est un tantinet trop court... la suite sera plus longue!

• Note 4: Recherche relecteur/relectrice motivée et souvent disponible pour cette fic. Intéressée? Postulez par review

Bonne lecture à tous !

°.oOo.°
Des lumières traversaient la salle pour venir buter contre les planches salies d'une petite scène de théâtre. Le lieu était minimaliste, intime, presque lugubre. Cette ambiance austère était renforcée par les pierres dénudées qui habillaient les murs et l'émotion amère que dégageaient les acteurs.

Et au milieu de tout cela, devant ces rangées de sièges pourpres rongés aux mites qui s'alignaient inlassablement, le corps nu d'un adulte défiait les spectateurs d'émettre le moindre commentaire. Le public était silencieux, retenait son souffle, fixant avec une attention particulière leur héros se tourner en ridicule.

Là, devant eux, Harry Potter interprétait son rôle aussi peu vêtu que le jour que le jour de sa naissance. Bien sûr, il y avait un côté dégradant à la chose. Bien sûr, les gens présents ce jour-là se demandèrent ce qui était passé par la tête du héros national. Mais tous se feraient un plaisir de colporter maints ragots et rumeurs sur le Survivant une fois sortis de cette salle.

Et pourtant, malgré tous ces regards intrigués, parfois lubriques, Harry Potter éprouvait un plaisir certain à jouer. Le Survivant aimait cette déchéance douce qu'est le fait de jouer nu… Merlin qu'il appréciait de mettre les gens mal à l'aise!

Malheureusement, l'instant ne dura qu'un bref moment. Bien vite, le personnage principal de la pièce se rhabilla, laissant couler dans sa bouche les flots de texte qu'il avait appris. Une femme, saucissonnée dans une robe dentelée jaune trop petite pour elle le rejoignit sous les projecteurs et lui donna la réplique:

-Etes-vous devenu fou ou est-ce l'alcool qui vous a dénaturé? Et où avez-vous mis votre âme pour faire pareille chose? Déclama la femme.

-Némésis me l'a dérobée, répondit Harry Potter sur un ton rageur en direction d'un tiers acteur qui lui tournait ostensiblement le dos.

-Il vous l'a dérobée? Est-ce une raison pour vous déculotter?

-Laissez donc, chère amie, les jeux de mots à ceux qui savent les aligner, rétorqua amèrement le Survivant. Les phrases qui sortent de votre bouche sont à mes oreilles une véritable débâcle! Némésis seul sait que l'amour est mon unique poison!

La femme prit un air revêche tandis que le tiers acteur, vêtu d'une chemise déchirée, se retourna en direction de Harry Potter qu'il embrassa sauvagement. Le public retint quelques cris dégoûtés de voir ainsi le baiser de deux hommes et les acteurs se séparèrent, une lueur de défi habitant leur regard.

Bien sûr, ce combat de deux hommes qui se haïssaient, luttaient, puis finissaient ensemble, leur relation vacillant toujours entre l'amour et la haine avait un côté déroutant… sublime! Et pourtant, le baiser n'avait rien de romantique. Il était bestial, dur, et sanguinaire. Aussi acide que l'expression qu'arborait Harry Potter en ce moment-là, lorsqu'il essuya ses lèvres rougies d'une geste de la main.

Quelques femmes eurent des exclamations d'attendrissement qu'elles étouffèrent pour que leur mari ne les dévisage pas bizarrement. Et sous les yeux de ce public stupéfait, le rideau tomba sur les acteurs tel un clap sur une scène de cinéma.

Là, le public applaudit pour la forme pendant que les acteurs, essoufflés, s'inclinaient face à lui. Les comédiens ne furent pas complimentés d'un rappel enthousiaste. En effet, les spectateurs n'étaient venus ici que dans l'unique but de voir si cette mascarade à laquelle s'adonnait le Survivant valait toute l'attention que la presse lui portait.

Une chose est sûre, les critiques, au fond de la salle, s'en donneraient demain à cœur joie et ces dames se feraient un plaisir de pouvoir raconter aux autres, que, elles, elles avaient assisté au scandale…

Harry Potter jouait nu!

Derrière le rideau, l'homme de toutes les rumeurs descendit de scène avec des étoiles plein les yeux. La pièce faisait controverse, les critiques le dénigraient, mais il s'en fichait. Ce soir, Harry avait été calme pour la première fois depuis… il ne savait plus. Ce soir, Harry était resté sobre et ce, sans même ressentir le besoin de taper contre un mur, comme si jouer était tout ce qui comptait pour lui à présent…

Après tout, Harry avait toujours joué un rôle, celui du parfait petit héros…

En franchissant les tentures menant aux coulisses, Harry Potter commença à déboutonner son costume. Les lumières s'étaient éteintes et un brouhaha au loin indiquait que le public s'en allait. Soucieusement, l'homme accrocha sa veste sur un cintre, pensant à la prochaine fois qu'il devrait le porter. Déjà, l'ingénieur du son repliait son matériel et il était temps pour lui de se démaquiller.

Harry Potter reprit peu à peu contact avec la réalité au fur et à mesure que les boules de ouates tombaient dans la poubelle, emportant avec elles les dernières traces de son maquillage. Harry Potter retournait dans la vraie vie et les étincelles de ses yeux s'éteignaient tels des feux d'artifices disparaissant dans le ciel.

-Bravo, Harry! Tu étais génialissime ce soir! le félicita Orphée, la seule actrice féminine de la pièce.

-C'est pas ce que dit la critique!

-Faux, la critique fustige la pièce, pas toi! Et c'est mieux que si personne ne s'y intéressait! Notre pièce fait scandale! Elle ne laisse pas indifférent! Tu te rends compte que si tu ne faisais pas parler de toi, on n'aurait jamais réussi à faire salle comble? Sais-tu seulement depuis quand le théâtre n'a plus été aussi rempli?

-Longtemps, je sais!

-Marcus a dit qu'on aurait même pu vendre les places surs les escaliers si on ne tenait pas à la réputation du théâtre!

-Ca aussi je le sais, répondit simplement Harry en sortant une cigarette de son paquet.

-Exactement! Alors, surtout, continues à faire scandale! Le coup du coma éthylique la semaine dernière était génial! Je me demande d'ailleurs pourquoi je n'ai jamais eu cette idée avant…

-Pour information, le coma n'était pas un coup de pub! Et parfois, je me dis que t'as vraiment un grain, Orphée, c'est ça?

-Ne fait pas semblant de ne pas connaître mon prénom! Tout le monde connaît la grande Orphée Azucena!

-Si tu le dis, bougonna Harry en allumant sa cigarette du bout de sa baguette puis aspirant une longue bouffée de fumée.

-Arrête de jouer les mauvais garçons, Harry. Ce rôle-là ne te va pas, reprocha la femme en sortant de la loge.

-Justement… là je ne joue plus, marmonna Harry pour lui-même.

Au même moment, tout au fond de la salle de théâtre, un jeune homme restait pantois sur son siège de velours troué. Il y avait bien longtemps que le reste du public s'en était allé dans un énorme chahut mais lui n'avait pas voulu bouger.

S'il mouvait seulement un millimètre carré du bout de ses doigts, la mélancolie dans laquelle la pièce l'avait plongé allait s'envoler…

Depuis toujours, Drago Malfoy détestait le théâtre autant qu'il haïssait Harry Potter. Mais aujourd'hui, lorsqu'on lui avait dit que le Survivant s'était recyclé dans la comédie et qu'il jouait nu sur scène, il n'avait pas hésité un instant avant de venir voir la pièce, ne fusse que pour pouvoir se foutre une bonne fois de son ennemi!

Mais là, Drago Malfoy n'avait aucune envie de rire, pas plus que de bouger. Jamais il n'aurait imaginé Harry Potter jouer aussi bien. Evidemment, le scénario n'était pas génial, les dialogues un peu vieillots et le public rempli de préjugé… Mais Potter lui avait semblé soudain si humain, si… si proche de lui!

-Mr Malfoy? Nous allons fermer, l'informa la guichetière.

-Oui, oui, j'arrive, répondit-il d'un air absent.

-Vous êtes bien le seul à qui la pièce semble avoir plu, s'étonna la jeune femme.

-Les autres avaient leur idée faite à l'avance! Aucun ne s'est intéressé au jeu. Tout ce qu'ils voyaient, c'était le côté sexuel du rôle…

-Vous avez peut-être raison. Et pourtant, Merlin sait combien Harry Potter est doué!

-Il était bien plus que ça, marmonna Drago Malfoy en se levant enfin de son siège.

-Revenez nous voir à l'occasion, Mr Malfoy, fit la jeune femme. Ca fait du bien d'avoir un public connaisseur!

-Je reviendrai… ne vous en faites pas!

Drago Malfoy s'engouffra par l'arche de pierre qui servait de porte sans un dernier regard pour la scène aux rideaux rouges. Il arriva ensuite dans un couloir aux murs défraîchis qui donnait vers la sortie. Là, le jeune Malfoy reprit sa respiration. Cela faisait pour lui trop de sentiments contradictoires d'un coup et il parvenait difficilement à se remettre de l'instant qu'il avait vécu.

A la droite de Drago, des voix provenaient d'une porte entrouverte barrée d'un "Private". Les hommes, deux, si Drago se fiait aux voix qu'il entendait, se disputaient et le ton montait de plus en plus. Quelques insultes traversaient l'air et Drago ne put s'empêcher de tendre une oreille.

-Je ne travaillerai pas une seconde de plus pour vous!

-Ne dites pas de bêtises! Vous n'allez pas briser dix ans de carrière pour un scandale!

-J'ai une réputation à tenir, moi, monsieur! Je refuse de continuer à éclairer sur scène le Survivant montrant sa queue!

-Restez poli, je vous en prie!

-Nan, vous voyez, la seule chose de vulgaire que je vois de ce théâtre, c'est le jeu de Potter! Ce n'est pas la peine d'insister, je ne retirerai pas ma lettre de démission!

-Et comment je fais pour assurer le spectacle, moi sans chef lumière?

-Que le héros joue dans le noir, ça ne sera pas une grande perte, rétorqua la voix tandis que l'homme se dirigeait vers la porte à laquelle Drago écoutait. Et vous, qu'est-ce que vous foutez là? C'est privé, ici!

-Je cherchais les toilettes, répondit simplement Drago avant de partir à toute vitesse vers la porte de sortie du minuscule théâtre.

Lorsque Drago sortit du théâtre, le vent froid vint heurter son visage, tranchant étrangement avec la tiédeur que lui avaient procuré les projecteurs de la salle. La lumière, trop vive à son goût, l'éblouit un instant avant que son corps ne s'attarde et qu'il ne reprenne sa marche.

Drago avait toujours été quelqu'un d'indestructible, ce n'était pas une simple pièce de théâtre qui allait le démolir! Non, il ne pouvait pas avoir été sous le charme du jeu de Potter. Drago Malfoy n'avait pas de cœur et il détestait le théâtre! En tous cas, c'était ce dont il essayait de se convaincre…

Et soudain, sans qu'il ne sache réellement pourquoi, Drago tourna les talons et se redirigea vers le bâtiment à la façade défigurée par une en-tête lumineuse annonçant la pièce de ce soir. Il franchit à nouveau les portes de verres à l'entrée et courut le long du couloir jusqu'à la porte à laquelle il avait écouté tout à l'heure. L'homme dans la pièce privée le regarda avec un air étrange mais Drago ne lui laissa pas le temps de l'interroger.

-Excusez-moi. Vous cherchez bien un chef de la lumière pour le spectacle?

A cet instant, Drago savait d'ores et déjà qu'il allait le regretter, mais pour une fois, il était prêt à tenter le coup!
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.