S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Journées Reviews


Lire, écrire…

Tu as envie de lire ? De découvrir un ou une auteure ? D'échanger sur ses écrits et sur les tiens à travers quelques reviews sympathiques ?

La Journée Reviews est là pour ça, et elle aura lieu cette fois-ci du 13 au 16 mai !

Viens nous rejoindre en t'inscrivant ici !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.

 


De le 04/05/2022 19:14


29ème édition des Nuits Insolites HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 29e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 6 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De Équipe des Nuits le 04/05/2022 13:35


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, AliceJeanne, ECM et Sifoell, qui remportent la Sélection Univers Alternatif !

Changement chez les Podiums : désormais, vous pourrez proposer deux fictions de moins de 5000 mots ou une fiction de plus de 5000 mots. À vos propositions pour le thème Fondateurs ! Ça se passe ici ou bien en répondant à cette news.

Il vous reste encore un mois pour proposer votre fiction longue favorite par ici ou sous cette autre news.

Et en mai, les Sélections vont 100 aucun doute faire 100sation. Les textes de 100 mots sont à l'honneur ! Onze Drabbles et recueils de drabbles vous attendent. Vous avez jusqu'au 31 mai pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 03/05/2022 07:11


122ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 122e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 23 avril à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 06/04/2022 21:40


Sélections du mois


Une grande nouveauté fait son arrivée aux Sélections des ASPICS ! En plus des sélections mensuelles, découvrez désormais la sélection annuelle "Fictions longues".

Vous adorez une fiction, vous avez envie de partager votre coup de cœur, mais vous n'avez jamais osé ou eu l'occasion de la proposer ? C'est le moment ou jamais ! Le thème est totalement libre, la seule contrainte sera de proposer une fanfiction de minimum 50 000 mots.

Une seule proposition par personne... alors réfléchissez bien ! Vous avez jusqu'au 31 mai pour proposer votre fanfiction longue favorite en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

À très vite dans cette nouvelle aventure,

L'équipe des Podiums


De Equipe des Podiums le 02/04/2022 17:50


Des étincelles de vie par Hoyana

[51 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Disclaimer: Il parait que les personnage appartiennent à une certaine J.K. Rowling.
Note: Je compte mes mots avec Word. Donc, selon lui, ce sont bien de vrais drabbles.
Note de chapitre:

Je compte mes mots avec Word selon lui ce sont bien de vrais drabbles. A noté aussi que je ne compte pas les titres dans le comptage de mes mots
Douze étincelles pour Harry et Ginny


~-&-~


Voler son chagrin

Elle est vêtue d’une robe d’un noir morbide, ses cheveux flamboyants retenus en un chignon serré. Harry l’observe de loin, il n’ose pas l’approcher, il ne se sent pas à sa place. Les Weasley sont tous là, ils sont tous unis dans la douleur, mais Harry ne voit que Ginny. Ginny et ses larmes brillantes qu’il ne peut s’empêcher de trouver belles, semblables à des diamants étincelants glissant le long de ses joues roses. Il voudrait lui voler son chagrin, lui prendre sa douleur. Mais il ne sait pas comment faire, aucun mot ne semble plus fort que la perte.

~-&-~


La culpabilité du survivant

Être celui qui a survécu, être celui qui est resté, être celui pour qui tellement de gens son mort. Mais surtout, être aussi celui à qui l’on rappelle toujours sa culpabilité. Lorsque les gens lui serrent la main, lorsque les gens lui sourient, lorsque les gens le surnomment Le Survivant.
- Je ne sais pas comment t’aider. Lui dit Ginny
Son regard est sombre, hanté, comme quand il replonge dans ses souvenirs.
- Dit moi que tu m’aimes, malgré tout, malgré ça, pour ce que je suis.
- Je t’aime, tout simplement, Harry.
Son regard s’éclair, de reconnaissance et… d’amour.

~-&-~


Se reconstruire

Ils ont frotté, récuré, nettoyé, désensorcelé, repeints, retapissé, remeublé, reconstruit.
Leur maison est enfin habitable. Harry regarde avec une fierté certaine, le résultat de toutes leurs longues journées de labeur. Bientôt il s’installera ici, bientôt il aura son chez lui, son premier véritable foyer. Et c’est avec des centaines de milliers de projets dans la tête, qu’il y pose ses valises quelques jours plus tard. La main de Ginny dans la sienne, il s’aperçoit qu’en même temps et au même titre que cet endroit, c’est aussi sa vie qu’il a frotté, récuré, nettoyé, désensorcelé, repeints, retapissé, remeublé… Et surtout, reconstruit.

~-&-~


Et puis revivre

Rire de rien avec Ron, regarder Teddy lui offrir son premier sourire, prendre Hermione dans ses bras, croiser le regard d’un proche et comprendre qu’il est heureux… Puis aussi, aller au Terrier tous les Week-ends, manger la délicieuse cuisine préparée par Molly, et avoir enfin la sensation de posséder une vraie famille.
Et Ginny… l’entendre respirer à coté de lui, se shooter à son odeur, s’enivrer de ses caresses, se saouler au goût de ses baisés. Où alors, juste lire l’amour dans son regard.
Harry fait l’inventaire de son bonheur. Il constate qu’il est fait de choses si simples finalement.

~-&-~


La demande

- Epouse-moi.
Ginny est allongée sur le dos en travers du lit, elle se sert de lui comme oreiller, ses cheveux roux étalés en auréole sur son torse nu. Elle rit nerveusement avant de lui répondre :
- Tu veux me garder pour toi, m’empêcher d’aller à Holyhead. Je refuse que tu m’épouses par égoïsme ou arrogance.
- Ce n’est pas le cas ! Se défend Harry. J’ai fini par accepter ton départ.
Elle se relève et le regarde dans les yeux.
- Vraiment ?
- Vraiment.
- Alors je veux bien t’épouser Harry James Potter.
Et elle l’embrasse passionnément.

~-&-~


Le mariage

« Aujourd’hui, on me demande de formuler des veux et je pourrais te dire que nous sommes tous réunis parce qu’avec toi j’ai l’impression d’être plus fort ou d’être plus courageux. J’aurais pu dire aussi que dans les moments les plus difficiles de ma vie, tu as compris des choses que peu de femmes auraient compris. J’aurais pu faire l’éloge de ton cœur, de ta personne et de ton âme. Oui, j’aurais pu le faire, mais au fond, la seule chose que je voudrais que tu sache, c’est que nous sommes là parce que je t’aime. Je t’aime Ginny. »

~-&-~


Une annonce importante

- J’ai une annonce importante à te faire.
Elle est sérieuse, trop sérieuse… Elle va le quitter ! Il en est sûr, parce qu’elle à rencontré un autre homme. Il savait que c’était une mauvaise idée de la laisser partir à Holyhead, les joueurs de quidditch professionnels sont toujours… Mais attendez, les joueurs des Harpies sont tous… des femmes ? Elle le quitte pour une femme ?
- Je suis enceinte.
Ok, elle n’est pas devenue lesbienne, mais elle est… enceinte ? Enceinte !
- C’est génial ! S’écrit-il
Et il se jette sur elle tendit qu’elle éclate de rire.

~-&-~


Envies d'une femme enceinte

- Harry… Harry !
- Quoi ? Marmonne-t-il.
- Je voudrais une part de tarte aux pommes.
- Ginny, grogne Harry, il est…
Il regarde son réveil.
- 2h30 du matin ! S’exclame-t-il.
Ginny lui fait des yeux suppliants, auxquels il ne résiste pas.
- Très bien, tu as gagné.
Il s’étire comme un chat puis descend dans la cuisine.
- Tu es un amour, lui dit sa femme lorsqu’il remonte avec le gâteau.
Il lui sourit et se recouche prés d’elle.
- Mon chéri ? Lui demande-t-elle l’œil pétillant en terminant son dessert. J’aurais une autre envie après ça…

~-&-~


Le prénom

- Sally ? Suggère Molly
- C’est un garçon Maman ! Lui rappelle Ginny exaspérée
- C’est vrai, c’est Fleur qui attend une fille. Répond-t-elle sur un ton d’excuse.
- Je propose Harry II. Intervient Ron.
- Et pourquoi pas Ronald II. Répond Harry moqueur.
- En fait, dit doucement Ginny, ce n’est pas une si mauvaise idée.
Ron étouffe un cri étonné.
- Tu veux appeler notre fils Ronald ? La questionne Harry ébahi.
- Je pensais plutôt à James, explique Ginny, James II.
Harry croise le regard de sa femme et lui sourit. Oui, leur fils s’appellera James.

~-&-~


Les yeux

James a des yeux noisette, comme ceux de Ginny, Harry aime se plonger dans son regard innocent. Cependant, le sorcier aurait secrètement aimé qu’il possède son regard à lui.
Albus vient de naître, il s’approche doucement de la table d’accouchement, le nourrisson et posé sur la poitrine de sa mère. Il a les cheveux ébouriffés et Harry a un bon pressentiment. Puis il croise le regard du petit être : Vert, intense, mente à l’eau. Il ne le dira pas, mais il est profondément soulagé. Il aurait été déçu si aucun de ses enfants n’avaient hérité des yeux de Lily.

~-&-~


Manifestation magique

James avait fait voler une Peluche jusqu'à lui. Ginny, émue, le serra dans ses bras. Le bambin avait ensuite éclaté d’un rire enjoué lorsque Harry lui ébouriffa les cheveux d’un air fier.
Albus fit exploser un plat quand sa mère avait tenté de lui faire manger quelque chose qu’il n’aimait pas. Toute la tablée s’était retrouvée couverte de sauce au champignon.
Lily, quand à elle, s’envola de son parc et retomba en souplesse de l’autre coté, commençant à cavaler partout en bipédie.
Harry s’en souvient encore parfaitement, des jours où il avait eut la certitude que ses enfants découvriraient Poudlard.

~-&-~


Dix-neuf ans plus tard

Cela faisait dix-neuf ans maintenant. Dix-neuf ans où il se maria et fonda une famille. Dix-neuf années pendant lesquels il devint un Auror respecté et où il prit même la direction de son service. Dix-neuf ans passés sans trembler pour les êtres qu’il aimait avec la certitude qu’il existait un avenir pour eux et pour lui aussi. Dix-neuf ans à pouvoir aimer Ginny sans conditions et sans se poser de questions. Dix-neuf ans, et bien d’autres à venir, où il regarderait grandir ses trois enfants.
Dix neuf ans que sa cicatrice avait cessé de lui faire mal, tout était bien.
Note de fin de chapitre :

A venir : Douze étincelles pour Georges
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.